Passage de la guitare classique au luth

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Avatar de l’utilisateur
Alain Cloutier
Messages : 474
Inscription : sam. 16 février 2013, 22:07
Localisation : Puvirnituq Canada

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Alain Cloutier » dim. 17 avril 2016, 12:09

zeno a écrit :Valery Sauvage : merci pour ces liens.

Alain Cloutier, vos enregistrements de Weiss sont vraiment superbes. Avec quelles partitions travaillez-vous ?
Merci! Je travaille avec les tablatures de Jean-Daniel Forget.

Ici: https://dl.dropboxusercontent.com/u/605 ... _Weiss.htm

Il y en a assez pour me tenir occupé jusqu'à l'age de 150 ans! :D

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2407
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par FabienSimon » dim. 17 avril 2016, 12:27

Alain Cloutier a écrit :
zeno a écrit :Valery Sauvage : merci pour ces liens.

Alain Cloutier, vos enregistrements de Weiss sont vraiment superbes. Avec quelles partitions travaillez-vous ?
Merci! Je travaille avec les tablatures de Jean-Daniel Forget.

Ici: https://dl.dropboxusercontent.com/u/605 ... _Weiss.htm

Il y en a assez pour me tenir occupé jusqu'à l'age de 150 ans! :D
Je vous le souhaite, une chose est sûre, c'est vous ne vous en lasserez pas, pareil pour ceux qui auront la chance de vous écouter...
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 3860
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Marieh » dim. 17 avril 2016, 15:30

Une belle vidéo du Metropolitan Museum of Art de New York.
Gros plan sur le jeu de la main droite. :wink:
Christopher Morrongiello lit le manuscrit, ce qui est déjà une jolie prouesse.

Youtube

Maurice
Messages : 511
Inscription : sam. 23 septembre 2006, 12:54
Localisation : Lyon

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Maurice » dim. 17 avril 2016, 17:53

FabienSimon :okok:

Alain Cloutier, encore une question : quelle type de cordes montez-vous sur votre guitare ? pas des Savarez ultra mega forte tension j'imagine ?

la mode des carbone très forte tension va de paire avec celle des guitares à forte puissance (bienvenue dans le monde des bucherons..) - la plupart des enregistrements qu'on peut entendre sur YT de Hauser ou Torres (et d'autres) sont faits avec des d'Addario normal tension (probablement les cordes les plus neutres qu'on puisse trouver), qui donnent une tension totale < 40 kgs (sur 6 cordes soit entre 6 et 7 kgs par corde).

quand on sait que ces guitares "historiques" avaient un angle manche / table très faible et étaient réglées avec une hauteur de corde de 3-3,5 mm à la 12ème case, on se dit qu'à l'origine, la guitare classique ne se situait pas très loin du luth, en tout cas elle appartenait à cette lignée, et pour ceux qui sont habitués à jouer dans ces conditions la transition serait-elle sans doute moins difficile.

:bye:

jlg2
Messages : 567
Inscription : sam. 29 août 2015, 21:36

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par jlg2 » dim. 17 avril 2016, 18:06

merci encore pour ces supers infos

je me permets d'insister :quelqu'un connait "Johnny Jérôme" ,il fait des 10 et 11 cordes ?

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 15363
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Isabelle Frizac » dim. 17 avril 2016, 18:12

en tapant son nom sur google, on arrive sur une ébauche de site ...il est dans la Drôme, il y a son adresse.
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7254
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Valéry Sauvage » dim. 17 avril 2016, 18:33

Marieh a écrit :Une belle vidéo du Metropolitan Museum of Art de New York.
Gros plan sur le jeu de la main droite. :wink:
Christopher Morrongiello lit le manuscrit, ce qui est déjà une jolie prouesse.
Bon, très bizarre ce choix d'un luth à 13 choeurs (donc baroque tardif) pour jouer une pièce renaissance (donc accord "vieil ton") donc double anachronisme car le luth est accordé en renaissance (mais il semble en mi à 415 et non en sol... vu la longueur de corde du luth baroque on peut comprendre). Bien joué toutefois, mais quand on joue du luth comme ça on essaye de le faire sur le bon instrument avec l'accord adapté. Quand à lire la tablature d'origine, rien d'exceptionnel, certaines sources sont très bien écrites et donc très lisibles. (pas toutes hélas mais quand même un bon nombre).

ex : la fin de Lachrimae dans le Cosens lute book.
lachrimae cosens.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5440
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Elisabeth Calvet » dim. 17 avril 2016, 18:42

Le luthiste, là, comme la vidéo a le son décalé par rapport à l'image, je n'arrive pas à voir s'il joue sur un luth en rém, où s'il a changé l'accord.
Effectivement, s'il lit la tablature pour accord renaissance avec un accord baroque, c'est une performance.
Sinon, comme Val, si tu as le bon accord, le manuscrit est ce qu'il y a de plus expressif et de plus précis...
Dernière édition par Elisabeth Calvet le dim. 17 avril 2016, 18:46, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 3860
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Marieh » dim. 17 avril 2016, 18:44

...et en plus, c'est filmé avec une caméra du XXIe siècle ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Alain Cloutier
Messages : 474
Inscription : sam. 16 février 2013, 22:07
Localisation : Puvirnituq Canada

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Alain Cloutier » dim. 17 avril 2016, 19:22

zeno a écrit :
Alain Cloutier, encore une question : quelle type de cordes montez-vous sur votre guitare ? pas des Savarez ultra mega forte tension j'imagine ?
:bye:
La guitare est accordée en ré mineur à 415 donc je peux utiliser une première tout à fait ordinaire, dans mon cas une d'Addario Pro Arte nylon de tension moyenne. Les suivantes sont des cordes pour luth Pyramid, deux carbones et le restant des "Silver Wound".

Les diamètres sont choisis pour donner une tension moyenne de guitare classique moderne. J'imagine que pour un luth il faudrait utiliser des cordes plus petites.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7254
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Valéry Sauvage » dim. 17 avril 2016, 19:54

Marieh a écrit :...et en plus, c'est filmé avec une caméra du XXIe siècle ! :lol:
ce que je trouve étrange c'est de changer les cordes (car pour l'accord renaissance les cordes ne sont pas les même que sur un luth baroque accordé en Ré m), alors qu'il aurait pu assez facilement je pense, pour une vidéo faite de cette manière (il y a des moyens derrière quand même) prendre un luth renaissance. De plus sa technique de main droite est très renaissance aussi. Le choix d'un luth baroque accordé en renaissance est pour le moins bizarre. Pas grave, la musique est bonne.
On pourrait dire qu'il utilise son luth baroque en archiluth, mais non, dans sa série pour le Met, il joue aussi des pièces sur un archiluth (du Zamboni).
:wink:
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Maurice
Messages : 511
Inscription : sam. 23 septembre 2006, 12:54
Localisation : Lyon

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Maurice » dim. 17 avril 2016, 20:18

Alain Cloutier, merci pour votre réponse, vous avez un très beau son.

ce qui est tout de même rassurant dans cette vidéo de Dowland c'est qu'il n'utilise que 8 choeurs (?) de son luth baroque, il utiliserait les 13 qu'on pourrait avoir quelques doutes sur ce manuscrit.

question (stupide) aux spécialistes : jusqu'à combien de choeurs ont été composées les oeuvres de Dowland ?

il me semble même avoir lu je sais plus où que Dowland avait demandé à rallonger le manche et rajouter une 9ème frette pour que les basses sonnent mieux (???), alors que le 10 choeurs / 63 cm / 10 -11 frets de Hans Frei existait déjà (il date du milieu de 16è), et d'autres sans doute aussi long (je ne sais pas de quand date le 73 cm de Frei ?), pourquoi ne pas les avoir utilisés s'il voulait avoir un manche plus long ? les instruments voyageaient-ils moins vite à l'époque ?

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7254
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Valéry Sauvage » dim. 17 avril 2016, 21:15

les Frei ne sont probablement pas dans leur état d'origine, mais transformés au début du XVIIème et même plus tard. (au milieu du XVIème il n'y avait pas de luths à 10 choeurs).
Dowland a durant la plus grande partie de sa carrière utilisé des luths à 6, puis à 7 choeurs. Ce n'est que vers la fin (donc premier quart du XVIIème qu'il a utilisé les 8 et 9ème choeurs. Il n'y a pas de pièces pour 10 choeurs, sauf des apocryphes je crois.
la pavane Lachrimae, dans ses versions les plus connues n'utilise que 6 choeurs ou 7 choeurs (le 7 en ré)
(il y a une version tardive, très ornementée qui a peut-être des basses ajoutées, à vérifier, je ne l'ai pas sous les yeux mais je chercherai).

Après recherches dans le "Poulton" la version originale est en Solm pour 6 choeurs, puis sur certaines versions une basse en Ré est ajoutée (par toujours à bon escient d'après Poulton car le ré sur le 5ème choeur est souvent maintenu alors que que non nécessaire par l'ajout de la basse). De plus certaines versions montrent bien l'ajout ultérieur de la basse par une autre main que le scribe d'origine. Mais il y a tant de versions... (les versions pour chant ou pour consort de violes sont souvent en Lam, ainsi que quelques rares versions pour luth solo).
Mais bon on pourrait ouvrir un fil pour parler de Lachrimae et de Dowland (d’ailleurs cette pièce est à l'origine une chanson Italienne...)
Dernière édition par Valéry Sauvage le dim. 17 avril 2016, 21:31, édité 1 fois.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Maurice
Messages : 511
Inscription : sam. 23 septembre 2006, 12:54
Localisation : Lyon

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Maurice » dim. 17 avril 2016, 21:25

merci pour votre réponse.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7254
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Passage de la guitare classique au luth

Message par Valéry Sauvage » dim. 17 avril 2016, 21:40

A propos des frettes voici ce qui est dit :
"...all the Lutes which I can remember used eight frets, and so ended at the Semitonium cum Diapente.

But yet as Plautus saith, Nature thirsting after knowledge, is alwayes desirous to invent and seeke more, by the wittie conceit (which I have seene, and not altogether to be disalowed) of our most famous countriman M. Mathias Mason Lutenist, and one of the Groomes of his Majesties most honourable Privie Chamber, (as it hath ben told me,) invented three frets more, the which were made of wood, and glued upon the belly, and from thence about some few yeeres after, by the French Nation, the neckes of the lutes were lengthned, and thereby increased two frets more, so as all those Lutes which are most received and disired, are of tenne frets."
Dowland constate l'évolution mais probablement ne l'a pas initiée lui même puisqu'il l'attribue à Mason. (voir l'excellent article sur le luth de Dowland de Martin Sheperd (en anglais...)
http://www.luteshop.co.uk/dowland/dlutes.html
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Revenir vers « Luths, guitare baroque et renaissance »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité