Ungaresca/Hungaresca

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » mar. 14 mars 2017, 14:29

Air, danse, chant ... incontournable qui remonterait au Moyen-Age. Version pour luth Renaissance dans Phalèse. Retrouvé dans la méthode luth Renaissance de Pascale Boquet. De très nombreuses interprétations diverses notamment sur Youtube ... Du Koboz (luth Roumain " Coboz" , Hongrois " Koboz "...) joué au plectre, avec quatre cordes doubles très espacées) pour l'interpréter ...
Des paroles en Hongrois. Sont elles d'origine ?
Je les traduirai en français.
On le donne en " saltarello " mais attention, il y a (certifié exact) :
http://madamemusique.canalblog.com/arch ... 03469.html
2° Estampie-Ungaresca
une évolution du tempo vers une accélération progressive. Si on l' interprète de cette façon, on peut passer par ce biais d'un air de débutant à un air assez virtuose ...
Interprétation chantée avec Koboz et paroles dans le menu déroulant en Hongrois :
https://www.youtube.com/watch?v=k5gVwHMOvUg
Le titre traduit comme " à la Hongroise " correspondrait en fait surtout à une robe féminine médiévale/renaissance Hongroise.

A vous lire pour aller plus loin ...
Köszönöm szépen (merci beaucoup)

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4291
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Marieh » mar. 14 mars 2017, 15:08

Merci, je ne connaissais pas. :okok:

On peut trouver la partition sur IMSLP : Il Primo Libro de Balli (Mainerio, Giorgio)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » mar. 14 mars 2017, 17:48

Merci bien ! C'est un ajout fort intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7346
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Valéry Sauvage » mar. 14 mars 2017, 20:40

Ah ! un morceau que je connais bien...
viewtopic.php?f=186&t=33151#p345729
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » mar. 14 mars 2017, 23:15

Bravo ! Superbe interprétation ! Je vais me mettre à la traduction des paroles (un survol m'a fait apparaître qu'elles sont très belles) qui sont sans doute
assez anciennes puisqu'un Hongrois parti très jeune aux USA est touché par la version chantée en Hongrois qui lui remémore sa plus tendre enfance.

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16846
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Isabelle Frizac » jeu. 16 mars 2017, 11:47

J' ai découvert cette belle musique quand j' avais 20 ans, grâce au disque de " Pierre de Grenoble" , de la même veine que " Malicorne", si certains de ma génération s' en souviennent :sage:
Je vous parle d' un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre...
je l' ai retrouvé sur YT :D
Tapez" Pierre de Grenoble" Malicorne . C' est chanté et joué par Gabriel et Marie Yacoub, et la Ungaresca commence à partir de 5'05 . :casque:

J' allais à cette époque (début des années 70) à la plupart des folk-sessions et concerts de Malicorne (certains membres étaient dans mon lycée et au lycée voisin à l' époque...) ...souvenirs souvenirs !
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » jeu. 16 mars 2017, 12:03

Merci beaucoup, chère Isabelle, je m'y rends. La traduction en français des paroles avances à grands pas et cette chanson me semble (je peux me tromper) être sans doute d'origine, très ancienne ; on y évoque le " cymbalum " (cimbalom, " cimbalmunk " dans le texte) instrument de musique remontant au XVème siècle en Hongrie et qui existe depuis au moins le XIIème siècle :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cymbalum

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4291
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Marieh » jeu. 16 mars 2017, 12:55

Merci Isabelle d'avoir fait remonter de vieux souvenirs pour moi aussi. :sage:
J'ai adoré le groupe Malicorne et plus particulièrement leur album L'extraordinaire tour de France d'Adélard Rousseau. :casque:

Par contre, je n'ai pas reconnu, dans l'extrait proposé (à 5,05') la Hungaresca dont on parle ici. Je crois qu'il s'agit d'un autre morceau, non ?

Je tenté de jouer la Hungaresca au ukulélé, ça fonctionne très bien. Sur un accord de Sol avec la 4e corde en bourdon.
Sur la guitare, c'est Ré majeur et Capo case V.

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16846
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Isabelle Frizac » jeu. 16 mars 2017, 13:03

Vous avez raison Marieh ! :oops:

je viens de réaliser mon erreur...il s' agit en fait de la Schiarazula Marazula de Giorgio Mainerio...Encore désolée !

bon, du coup, mes messages sont hors-sujet.
Toutes mes excuses aussi à Roger pour cette digression involontaire ...
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » jeu. 16 mars 2017, 14:29

Pas de quoi, chère Isabelle. Voici " Ungaresca " (air Hongrois) au cymbalum interprété par une spécialiste Hongroise :
https://www.youtube.com/watch?v=C7euhLu1P00
En " live " de 4' 13" à 5' 26" :
https://www.youtube.com/watch?v=x89fd_JrFS8
Comme c'est l'instrument nommé dans la chanson ce doit être très typique de l'instrumentation de base. Ma foi, nos interprétations au luth Renaissance et à la vihuela s'en rapprochent.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7346
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Valéry Sauvage » jeu. 16 mars 2017, 20:55

Marieh a écrit :Merci Isabelle d'avoir fait remonter de vieux souvenirs pour moi aussi. :sage:


Je tenté de jouer la Hungaresca au ukulélé, ça fonctionne très bien. Sur un accord de Sol avec la 4e corde en bourdon.
Sur la guitare, c'est Ré majeur et Capo case V.
Oui j'avais même fait un tuto sur le forum ukulele pour aborder un répertoire renaissance sur l'ukulélé...
rigolo à jouer comme ça en tournant simplement autour de l'accord de Sol ;-)
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » jeu. 16 mars 2017, 23:59

Oui,le ukulele c'est très proche du koboz. C'est comme un koboz à cordes simples.Cela doit donc très bien convenir.
Voici ma traduction rapide, sans doute pas assez bonne, du si beau texte d'origine, je la soumettrai pour faire des améliorations à un spécialiste :
" Entendez l'appel de douces roses
Chères à mon coeur comme un chant.
Elles résonnent, tambourinent tout en musique joyeuse,
Laisse-moi danser avec toi !
Viens, viens, tourne, doux partenaire,
Aujourd'hui la voix, éloignée, va ainsi
Gagner en beauté ; c'est ça la vie !

Jouez gaiement en frappant le cymbalum
Résonnez tambours, vibrez cordes.
Regarder l'autre, lui donner la faveur
Tendre, sifflant, époustouflant !
Tu ne te lasses pas de danser,
Maintenant je lis au fond du coeur,
Je le referai constamment ! "

Même avec les imperfections de ma traduction de débutant c'est déjà un texte d'une beauté impressionnante.
Si un traducteur veut corriger mes fautes et améliorer cette traduction, il est le bienvenu.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » jeu. 23 mars 2017, 12:27

Voici la traduction de notre amie " Dominique " (des années d'étude du Hongrois) qui doit être complémentaire avec la mienne. Je crois qu'en mêlant adroitement nos deux traductions, avec un petit apport pour le mot " Nótánk " (ligne six) que je vois bien signifier " mélodieuse ", on devrait avoir une bonne traduction.
traduction de Dominique.png
Un grand merci à Dominique, grande guitariste, chanteuse, artiste ...
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » sam. 08 avril 2017, 17:35

Belle version chantée accompagnée au luth Renaissance :
https://www.youtube.com/watch?v=yzrXA_rzrws

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 571
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Ungaresca/Hungaresca

Message par Roger Traversac » mer. 25 octobre 2017, 13:31

Le grand poète italien qui nous a quitté il y a peu, Domenico Zannier a transcrit, à priori très librement, avec belles rimes, en italien, le texte d 'origine pour permettre au chanteur apprécié Angelo Branduardi de chanter cela en italien (ref/ CD II de toute une série). On trouve cela notamment sur Youtube.
Voici le lien pour les paroles :
http://lyrics.wikia.com/wiki/Angelo_Bra ... _Ungaresca
On voit un petit peu l'inspiration très ténue à partir des paroles d'origine en Hongrois ... C'est très beau, mais vraiment éloigné de l'original. Dommage ... " Vin, pain, farine, bon vin de Tokay (de Hongrie) " très bien ! Dans l'esprit mais pas dans les paroles d'origine ; à moins qu'il n'existe plusieurs versions des paroles en Hongrois ? A vérifier. C'est possible ... Certaines interprétations Hongroises ne semblent pas avoir les mêmes paroles ...
Enfin la conclusion " Que Dieu nous garde de l' Amour " est à l'opposé des paroles que j'ai données ! Au contraire, c'est un magnifique hymne à l'Amour bien avant Edith Piaf ... Là, je suis décu et j'ai tendance à m'insurger contre cela car c'est aller à l'encontre du sens profond, du message du texte d'origine (à moins que des versions Hongroises ne soient allées aux antipodes de ce texte. C'est possible ; on trouve à la Renaissance des chansons avec des versions opposées).
On trouve ici offerte la transcription musicale de Giorgio Mainerio (1535-1582) sur laquelle il s'est basé :
http://imslp.org/wiki/Il_Primo_Libro_de ... C_Giorgio)
N°14
D'avance merci si des spécialistes ou des amateurs éclairés peuvent m'épauler en allant plus loin dans ces recherches passionnantes !

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »