Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 550
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Roger Traversac » mer. 07 juin 2017, 00:08

A l'origine, Almande 18 d'Adrian Le Roy (Fantaisies, Motets, Chansons et Danses, Premier Livre, 1551). A noter qu'elle est suivie de l' almande precedente plus diminuee.
Assez curieusement, de grands spécialistes lui donne pour source son apparition très postérieure dans une version pour petit ensemble, une Dancerie de Claude Gervaise imprimée par Pierre Attaignant en 1557, Allemande 4.
On retrouve la première partie de la pièce pour luth de Le Roy dans un Theatrum Musicum de Pierre Phalèse en 1563 folio 67 v bas de page.
Enfin, on trouve cette pièce (toujours sans la version diminuée) magnifiée dans l'édition de 1568 du Theatrum Musicum de Pierre Phalèse avec dans l'exemplaire de Vienne addition manuscrite " de Ungrie ". C'est écrit en français et cela signifie bien évidemment de Hongrie. Vienne est proche de la Hongrie et de Budapest, 214 km. Donc si le propriétaire, français du recueil était à Vienne, il était très proche de la Hongrie aux frontières il est vrai très fluctuantes au cours des siècles ( il y avait notamment à cette époque une forte influence Turque, Buda et Pest étaient encore séparées) et devait être bien renseigné sur la vie musicale là-bas. La Hongrie Royale, hors de la domination Turque était toute proche, aux portes de Vienne (Poszony/Pressburg). Je lui fais donc confiance et je considère personnellement, que cette superbe danse est d'origine Hongroise.
András Kecskés l'a depuis longtemps considérée comme telle et intégrée à son répertoire avec une interprétation enrichie d'un tambour de basque, une petite percussion qui est la bienvenue, avec une version hyper précise et entraînante.
Cette pièce est très appréciée. Je crois en avoir vu une transcription payante pour guitare classique. Certains parmi vous doivent déjà l'interpréter, à la guitare classique ou au luth.
je joins la tablature de luth (petites dimensions) que l'on trouve gratuitement sur internet :
http://imslp.org/wiki/Luculentum_theatr ... _(Various)
C'est la pièce N°152 Almande de Ungrie
et je vous invite à l'interpréter.
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7293
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Valéry Sauvage » mer. 07 juin 2017, 06:38

Je doute de la mention manuscrite. L'origine est bien, pratiquement telle quelle, la version de Le Roy qui reste la première connue.
Phalèse (éditeur et non compositeur) était habitué à ne pas citer ses sources (il suffit de regarder ce livre et seules certaines fantaisies sont attribuées (à François de Milan probablement parce que ça faisait vendre) mais les autres ne mentionnent pas l'auteur. Quelle authenticité peut-on apporter à l'ajout manuscrit ?
Il faudrait des recherches plus poussées pour étayer la thèse d'une danse hongroise (pourquoi alors Le Roy et Gervaise ne l'auraient pas dit ?), ça reste donc une hypothèse.
Reste que la pièce est très agréable à jouer.
Dernière édition par Valéry Sauvage le mer. 07 juin 2017, 07:04, édité 1 fois.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7293
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Valéry Sauvage » mer. 07 juin 2017, 07:01

Imaginons une hypothèse (juste pour l'idée, aucune historicité dans cette historiette) :
Barkfark, Hongrois, a beaucoup voyagé, il était à Paris en 1553 (jusque-là c'est avéré, le reste est une fable). Il joue l'allemande de Le Roy récement publiée. Il a peut-être même croisé l'auteur. Puis de retour en Hongrie, ou de passage à Vienne, il joue cette pièce devant un luthiste local. Ce dernier, s'étant procuré par la suite l'édition de Phalèse, retrouve l'allemande entendue sous les doigts de Barkfark et ajoute de sa plus belle plume "de Ungrie" en référence au grand Balint... Et ainsi naissent les légendes...

Retour à la réalité : Barkfark a été publié par le Roy-Ballard en 1568.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 550
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Roger Traversac » mer. 07 juin 2017, 10:12

Belle hypothèse ... Merci beaucoup. Il y a des traductions de textes au bas de nombreuses pages du livre. Sont-elles imprimées, manuscrites ; elles semblent imprimées en Latin avec des ajouts manuscrits. Je ne parviens pas à dire en quelle langue cela est écrit ...
Nombreuses références à Ovide ( ainsi au bas de la fantasia Simon Sentler (p. 1 v) Ovidius de Sappho et à la page suivante Ovidius lib. 3 de Trist
Il pourrait bien s'agir de Hongrois ancien concernant les ajouts (sans doute souvent des traductions) ... J'ai noté des convergences mais je n'en suis pas certain. Auquel cas, l'auteur Hongrois de Vienne (tout proche) parlant le français, très cultivé, aura préféré noter en français l'appartenance Hongroise de la pièce qui nous intéresse. Le français et le " de " sont assez logique en référence au titre de la pièce suivante " Allemande de Spiers " sur la même page et aux éditions avec titre en français de la pièce. Pour aller plus loin, il faudrait que je progresse en Hongrois et que j'analyse la langue dans laquelle ces ajouts ont été faits. Si c'est bien du Hongrois( ancien) ... cela ajoutera du poids à la valeur de ce témoignage manuscrit.
Y a t' il des Hongrois sur notre beau Forum ?

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7293
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Valéry Sauvage » mer. 07 juin 2017, 10:37

Il faudrait surtout recouper les sources et trouver d'autres versions de cette pièce dans des versions authentiquement hongroises. Une inscription manuscrite sur un volume imprimé ne suffit pas pour établir une origine. C'est insuffisant en terme de musicologie.
De plus cette pièce est absolument typique de l'écriture de Le Roy (voir le passemèze, le branle simple et d'autres dans ce style italo-français qu'on voit fleurir au milieu du XVIème siècle à Paris).
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 550
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Roger Traversac » mer. 07 juin 2017, 10:50

Incroyable ... L'hypothèse plus précise de Valéry semble bien cadrer ! J'ai compulsé mes livres sur Bakfark avec des originaux en Latin, en français de son écriture. A vérifier avec grande prudence, bien sûr ... mais Bakfark serait le mieux placé et le mieux indiqué pour avoir noté cette appartenance Hongroise de la pièce. D'autant qu'il y a une pièce de Bakfark imprimée dans le livre (Fantasia 17 ; de plus un texte en latin à priori d' Ausone se trouve en bas de page). Il y a 15 renvois à Pierre Phalèse dans le livre Valentine Bakfark d'István Homoloya.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 550
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Roger Traversac » mer. 07 juin 2017, 11:06

Oui, style de Le Roy mais les spécialistes ne lui ont pas donné la paternité de cette danse. Alors ... il aurait arrangé cela à sa manière ... Hongrois en Italie à l'époque ... C'est noté par exemple dans la première page des Ragionamenti de l'Arétin :
" Ta maison est toujours pleine comme l'oeuf et tout Rome danse autour de toi cette Mauresque que l'on voit faire aux Hongrois pendant le Jubilé " (allusion à peine voilée à la fameuse Moresca Terza, Deta il Mattacino de Giulio Cesare Barbetta de 1585).
La piste la plus aisée à suivre c'est celle de l'écriture manuscrite et notamment de la nature de la langue ajoutée de façon manuscrite (à priori souvent des traductions) au Latin. Si c'est du Hongrois, Bingo ! L'écriture de Bakfark ? Je n'ose le croire ; ce serait trop beau ... mais on ne sait jamais.
Une vieille partition avec référence Hongroise de la même danse ? Bonne idée, mais pas facile à chercher ...

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 550
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Roger Traversac » mer. 07 juin 2017, 11:21

Vraiment bien vu, Valéry ! Bakfark était à Vienne en 1568 ! il reçu un beau salaire de la cour Viennoise. Le 16 mars 1568 il reçut un bonus de 200 florins. A la fin de cette première année à Vienne, il fut autorisé à s'absenter trois mois. il resta au service de l' empereur jusqu'à octobre 1569.
C'est à cette époque que Bakfark apparut dans le journal de l'historien de cour de l'empereur et roi de Hongrie Maximilien.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7293
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Valéry Sauvage » mer. 07 juin 2017, 11:43

Roger Traversac a écrit :
mer. 07 juin 2017, 11:06
mais les spécialistes ne lui ont pas donné la paternité de cette danse.
lesquels ?
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7293
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Valéry Sauvage » mer. 07 juin 2017, 11:47

Roger Traversac a écrit :
mer. 07 juin 2017, 11:21
Vraiment bien vu, Valéry !
Roger, mon hypothèse est pure fantaisie, ne t'en sers pas pour confirmer la tienne. Attention, car ce genre de recherches doivent être menées avec sérieux. On lit beaucoup de choses farfelues sur le net qui finissent par être crues par des lecteurs (comme ces pièces du "Codice lauten buch" qui ont été faussement attribuées à Galilei).
Il est ensuite très difficile de sortir ces fausses vérités de la tête des gens.
Alors il faut faire de longues recherches (et pas seulement sur internet) pour aboutir à des choses avérées.
Tu vas trop vite en besogne sans chercher à vérifier, confirmer et recouper tes pensées...
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 550
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Roger Traversac » mer. 07 juin 2017, 13:42

Oui, nous restons sur une attribution à étoffer ... Bien évidemment, je fais de l'humour tout comme toi ... il m'a fallu des années de recherches pour arriver pratiquement toujours (rares exceptions comme Czarna Krowa, vache noire à marquer d'une pierre blanche) à publier des textes qui tendaient à prouver et ne prouvaient pas.
Pour les spécialistes, ce sont ceux de l'édition CNRS du premier livre de LE ROY de 1551. Va à la page XXIV :
" Les originaux des Chansons ... permettaient des procédés étudiés ci-dessus (ceux de Le Roy). .. Le tableau des concordances ... montre que toutes les danses (y compris celle qui nous intéresse) ... ont leur parallèle dans le recueil des Danceries. C'est là que Le Roy a pris ses modèles, mais il les a suivi avec une fidélité assez variable. etc..."
Oui, c'est bien leur analyse mais quand même ! Prendre en amont (1551) des pièces éditées en Danceries (1557) après ! Difficile d'être convaincus avec un mauvais décalage dans le temps ... ils ont dû probablement lire 1547 en lieu et place de 1557 ... Ou alors, il faudrait que les pièces des Danceries soient restées de nombreuses années sans être éditées ; puis adaptées au luth avec talent par Le Roy avant d'être finalement éditées bien plus tard. Les éditeurs comme nous le savons avaient en France des privilege du Roy pour de nombreuses années. Ainsi les Danceries de 1557 ont un privilège de neuf ans. Il en va de même pour l'édition de 1551 de la pièce de Le Roy. Quant à une édition de Danceries antérieure à la publication de Le Roy, nous n'en avons pas trace.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 550
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Almande de Ungrie (Pierre Phalèse) 1568

Message par Roger Traversac » mer. 07 juin 2017, 14:40

les textes manuscrits ajoutés à ceux en latin de la publication de 1568 de Phalèse semblent être réellement en grec ancien ...
Si c'est bien cela ... et je le pense car les lettres sont caractéristiques, ce luthiste était vraiment très cultivé.

Revenir vers « Luths, guitare baroque et renaissance »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot], Exabot [Bot] et 0 invité