FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Icarus11
Messages : 112
Inscription : jeu. 21 janvier 2016, 23:42
Localisation : Bordeaux, France

FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Icarus11 » mer. 14 juin 2017, 12:30

- Luthier : Masaru Kohno
- Modèle, année : #6 1965
- Table d'harmonie : épicéa
- Fond et éclisses : palissandre de Rio
- Vernis d'origine en cashew (vernis oriental à base de coquillage utilisé par Kohno pour faire face au fort taux d'humidité de l'île du Levant)
- Manche : cedro? acajou?
- Touche : ébène
- Mécaniques : Schaller individuelles, changées et choisies après révision chez M. Dupont en fonction de l'espacement caractéristique de 39,5 mm si je ne m'abuse.
- Diapason : 650mm
- Poids : 1,800 kg
- Etat: Excellent état pour une guitare de cet âge, quelques petits pocs sur la table, pas de fissure.
- Prix: 3800 €

Je vends une petite perle du Maître incontesté de la lutherie japonaise, Masaru Kohno. Nous sommes ici dans ce qui est considéré par les aficionados comme la meilleure période de ce luthier. Kohno s'inspire très fortement du barrage de Fleta et gagnera le célèbre concours de Liège devant Friederich en 1967 avec ce type de guitare. Il changera totalement de type de barrage à partir de 1970 (en croisillons), augmentera la longueur de diapason (660 mm), et emploiera quelques apprentis... Les bois sont de toute première qualité avec un Rio comme on n'en trouve plus! Le diapason de 650 mm en fait une guitare aisée à jouer avec un son plein, fruité, riche si propre aux instruments du maître. Des aiguës d'une grande richesse associés à des basses d'une grande profondeur, que du bonheur! La guitare a été révisée par Maurice Dupont il y a quelques années et se porte très bien.

Je la revends car mes choix esthétiques et professionnels me portent d'avantage vers les guitares du XIX ème siècle.

Avis aux amateurs...
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Dernière édition par Icarus11 le sam. 17 juin 2017, 14:29, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 626
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par philbert » mer. 14 juin 2017, 16:52

Bien belle guitare, plutôt tentante.
Mais tiens, Masaru Khono ne signait donc pas ses étiquettes ?
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

Icarus11
Messages : 112
Inscription : jeu. 21 janvier 2016, 23:42
Localisation : Bordeaux, France

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Icarus11 » mer. 14 juin 2017, 21:26

Et bien figurez vous que pas toujours et que les exemples sont nombreux. En revanche c'est à partir de 1965 que "Kono" deviendra "Kohno" et que plusieurs types d'étiquettes continueront de coexister. Il s'agit dans le cas présent des étiquettes "modernes" qu'il utilisera jusqu'à sa mort.

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 114
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Henri » mer. 14 juin 2017, 22:45

Une petite précision concernant la signature au Japon. Pour les japonais le gribouillis illisible à l'occidentale n'a rien d'une signature.

Pour signer les japonais utilisent un sceau (ou tampon) le HANKO. La racine HAN signifie "sceau, tampon" et même "décision". Le Hanko est appliqué sur un document généralement à l'encre rouge mais ce n'est pas obligatoire.

Il n'est donc pas étonnant qu'aucun gribouillis ne figure sur l'étiquette.

A défaut de sceau, signer consiste à écrire son NOM et son PRENOM (dans cet ordre, c'est important pour satisfaire aux codes de la politesse, le Keigo). D'ailleurs on appelle toujours quelqu'un par son nom de famille sauf si on est vraiment amis.

Et puisqu'on y est le luthier Kohno Masaru aurait signé comme ceci 河野 勝 (*)

Les 2 caractères de gauche (kanji) signifient quelque chose comme "la rivière du village" mais attention avec les noms propres, leur signification n'est pas forcément précise et peut être même assez fantaisiste. Seule la représentation graphique est significative et fait foi devant l'état civil. La transcription en caractères romains (Romaji) est forcément approximative lorsqu'il s'agit de noms propres de famille qui n'obéissent pas aux règles syntaxiques. Alors KONO ou KOHNO, il a du trouver que la deuxième orthographe faisait plus classe. C'était un peu la mode après-guerre de faire "occidental". D'ailleurs à, cette époque beaucoup de prénoms étaient écrits en KATAKANA qui est le syllabaire réservé aux mots étrangers.
Petite anecdote le luthier Katsuo SATO écrit son nom et prénom en katakana. Je ne l'ai jamais trouvé écrit autrement sur le web. Donc il est impossible de savoir ce que son nom veut dire.

Le kanji de droite signifie MASA (celui qui gagne), le RU (omis ici dans le graphisme) transforme le mot MASA en verbe qu'on peut traduire par "exceller". Rien que ça !!! Avec un prénom pareil il n'est pas étonnant qu'il ait gagné le concours de Liège. :lol:

J'espère que ça éclaire un petit peu. Si vous m'avez compris c'est que je me suis mal exprimé. :D

(*) pour les ordinateurs qui n'afficheraient pas les caractères chinois voici l'image jpg correspondante:
KOHNO Masaru.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.

Icarus11
Messages : 112
Inscription : jeu. 21 janvier 2016, 23:42
Localisation : Bordeaux, France

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Icarus11 » mer. 14 juin 2017, 23:01

Passionnant Henri, merci! Je me suis renseigné et il semblerait que Kohno n'ait signé ses étiquettes en romaji que tardivement, à partir des années 80.

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 114
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Henri » jeu. 15 juin 2017, 07:42

C'est toute la culture japonaise qui est passionnante mais tellement déstabilisante pour nous !!!

Ceci dit Masaru KOHNO a dû pas mal tâtonner pour trouver une prononciation et une transcription qui cadre (à peu près) avec ses kanji originaux.
Par exemple le H central n'apporte rien ici, ni en prononciation ni en signification. En japonais un H n'est jamais tout seul. Et s'il existe il forme toujours une syllabe et pour cela est suive d'une voyelle A, I, E, O (le U est exclus).

Pour preuve de cette transcription approximative: la coquille TOKIO et JAPON (et non JAPAN). On peut supposer (mais seulement supposer) qu'il a adopté la transcription en espagnol puisque à cette époque quelques luthiers japonais ont travaillé pour des luthiers espagnols dont Juan OROZCO qui en a fait une véritable industrie. Mais dans ce cas c'est le luthier espagnol qui signait. Ou alors il ne s'est pas embêté et a fait au plus simple ? Mais il n'est plus là pour nous le dire...

J'ignore s'il existe beaucoup de guitares de Kohno avec cette transcription. Mais si elle est unique (ou si la série est petite) tu as peut-être une guitare "collector".

En tous cas elle est magnifique et a certainement une valeur historique.

Bonne vente.
Sayonara

Icarus11
Messages : 112
Inscription : jeu. 21 janvier 2016, 23:42
Localisation : Bordeaux, France

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Icarus11 » jeu. 15 juin 2017, 11:01

Merci Henri, oui il s'agit d'une guitare remarquable et elle est d'ailleurs déjà réservée. Kohno reste une valeur sûre et ses guitares sont construites pour durer.

Avatar de l’utilisateur
D'Avant-Court
Messages : 106
Inscription : jeu. 30 juin 2011, 22:16
Localisation : Paris

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par D'Avant-Court » dim. 18 juin 2017, 10:23

Bonjour,
auriez vous quelques détails concernant le barrage interne ?
Kono a experimenté un assez grand nombre de configuration de barrages avec de passer aux barrages parrallèle des années 1970.
Ayant moi même une guitare de 1961 de ce très grand luthier, j'ai découvert récemment une petite particularité sur la seconde barre inclinée
située sous la barre harmonique (elle même légèrement inclinée ) : elle n'est pas en contact du tout avec la table du coté des graves.
A noter aussi que le renfort sous le chevalet est placé devant le chevalet et non dessous.(voir photo)

Image
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.

Philthai
Messages : 95
Inscription : ven. 21 octobre 2016, 12:35
Localisation : Bangkok

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Philthai » lun. 19 juin 2017, 10:43

Si j'habitais en France, je me précipiterais pour essayer cette magnifique guitare au prix amplement justifié !
Masaru Kohno a commencé à construire des guitares à la fin des années 40. Grâce à leur lutherie traditionnelle, les japonais avaient déjà un savoir-faire ancestral dans ce domaine. Sans jamais apprendre l'espagnol, Masaru Kohno est ensuite allé étudier la fabrication des guitares espagnoles dans les années 60, et en 1967, il a obtenu la médaille d'or du concours international belge Reine Elisabeth.
Son neveu, Masaki Sakurai, obtint son diplome d'ingenieur électronique. Il n'était pas du tout destiné à travailler avec son oncle, mais il finit par accepter l'offre de celui-ci après de nombreuses sollicitations. Kohno pensait en effet, que la formation d'ingénieur de son neveu pourrait apporter un renouveau dans la construction de ses guitares. Pendant un an, il lui achète les meilleures guitares fabriquées dans le monde pour familiariser son oreille aux instruments de qualité et lui fait assister à de nombreux concerts classiques. Sakurai tombe alors amoureux du son du violoncelle et tâchera dans toute sa carrière, de rapprocher le son de ses guitares à celui du violoncelle.
Et Kohno gagna son pari. Sakurai mit en question le barrage traditionnel qu'il considérait comme un frein au développement du son et se mit à étudier scientifiquement l'influence des barrages sur la table d'harmonie. Il couvrit celle-ci de sel et filma au ralenti les mouvements du sel provenant de ses petits coups de maillet donnés à la table et qui la faisaient vibrer. C'est ainsi qu'il a notamment développé des barrages asymétriques pour accentuer les basses et se rapprocher de son du violoncelle.
Il a aussi longuement étudié la forme du manche et a légèrement incurvé le dessus pour une meilleure adaptation à la main. Vous trouverez tous ces détails sur youtube dans un reportage japonais soustitré en anglais.
Je me suis permis de les relater pour que les débutants qui nous lisent sachent que la guitare d'un luthier comme Kohno ou autre (il y a de magnifiques lutheries en France et partout dans le monde) n'est pas qu'un assemblage de bois et de colle, c'est avant tout, le résultat d'une passion. C'est cette passion du luthier qui le pousse vers la perfection et qui met ainsi à notre disposition des instruments d'une qualité incroyable, pour notre plus grand plaisir !
Guitare Kohno Sakurai épicéa R Concert 2014
Guitare Asturias Kodaira cèdre ast-30

jlg2
Messages : 608
Inscription : sam. 29 août 2015, 21:36

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par jlg2 » lun. 19 juin 2017, 11:29

décidément,plein de bonnes infos

:merci:

haddock
Messages : 47
Inscription : dim. 07 juin 2015, 18:39

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par haddock » jeu. 22 juin 2017, 23:53

Magnifique guitare, j'ai entendu une Kohno et je dois dire que j'ai été confondu par la projection. Un son très rond avec un timbre chaud.
Les cordes aiguës sont blanches, je serais curieux de connaître quelles cordes vous avez montés sur cette guitare?
Gaucher
Amalio Burguet 1A

Icarus11
Messages : 112
Inscription : jeu. 21 janvier 2016, 23:42
Localisation : Bordeaux, France

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Icarus11 » ven. 23 juin 2017, 00:53

Il s'agissait d'Aquila Alabastro low tension en nylgut mais j'en suis revenu. Une guitare de cette époque est faite pour du nylon clair ou rectifié en tension souple. Les Dogal DIamante low tension lui vont très bien à mon goût.

Avatar de l’utilisateur
Pascal Rault
Compositeur
Messages : 105
Inscription : dim. 19 mars 2017, 10:44
Localisation : Bretagne - Côtes d'Armor

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par Pascal Rault » ven. 23 juin 2017, 10:56

haddock a écrit :
jeu. 22 juin 2017, 23:53
Magnifique guitare, j'ai entendu une Kohno et je dois dire que j'ai été confondu par la projection. Un son très rond avec un timbre chaud.
Effectivement, les guitares du Maître Kohno sont magnifiques. J'ai possédé une Kohno N°30 de 1975 que j'ai vendue (à regrets), et je joue actuellement sur une Kohno "Spécial" de 1985, d'une qualité exceptionnelle. Belle guitare que la vôtre. Son futur propriétaire sera comblé.
"La musique suffit pour une existence, mais une existence ne suffit pas à la musique" Rachmaninov.
Guitare 10 cordes théorbée J-M Fouilleul / Guitare M Kohno "modèle: Spécial" / Luth 10 choeurs M Durvie

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2460
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par FabienSimon » ven. 23 juin 2017, 11:24

Très belle rosace et chevalet, bonne vente!
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

jlg2
Messages : 608
Inscription : sam. 29 août 2015, 21:36

Re: FR .3800 € Masaru Kohno #6 épicéa Rio 1965, Bordeaux/Paris

Message par jlg2 » ven. 23 juin 2017, 18:56

a priori ,elle semble réservée :wink:

Revenir vers « Archive des ventes de guitares classiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 2 invités