Gêne de l'auriculaire à la main droite

Dans ce forum, vos citations audio au format WMA, d'une durée maximale de 30 secondes, sont autorisées.
Mmayrose

Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Mmayrose » mer. 11 février 2015, 13:53

Bonjour,

Souhaitant délier mon auriculaire de mon annulaire pour travailler le trémolo, j'avais décider de faire mes exercices tout en m'efforçant de tenir mon petit doigt levé. Cela a très bien marché et m'a aidé à gagner en vitesse et en précision sur mon tremolo. Mais maintenant, mon petit doigt a tendance à se replier contre mon annulaire quand je joue un morceau en arpèges et c'est une vrai gêne. Aussi, j'aimerai bien travailler, un type de tremolo où l'on utilise son petit doigt pour venir pincer la corde aigu en même temps que la basse et me rend compte que j'aurais raison de délier encore plus ces deux doigts.

Est-ce que vous avez déjà eu le même genre de problème et qu'est ce que vous y avez fait? Quelles sont vos techniques pour délier annulaire et auriculaire? Voilà les questions que je souhaitais vous poser suite à mon petit soucis.

Merci d'avance pour vos réponses.

philson
Messages : 90
Inscription : sam. 25 septembre 2010, 17:01

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par philson » mer. 11 février 2015, 22:42

Bonsoir,

La solution efficace, éprouvée, vécue par des milliers de guitaristes LES GAMMES DE SEGOVIA 1 heure par jour, du premier au dernier jour de la vie guitariste.
Bonne musique

Jean Bruno Dautaner
Messages : 792
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Jean Bruno Dautaner » jeu. 12 février 2015, 12:34

En technique classique traditionnelle on ne joue pas avec le petit doigt de la main droite . Le tremolo a 4 notes comme en flamenco commence par l' index et ensuite le doigté traditionnel du tromolo ami.
Le seul cas ou l'on utilise le petit doigt c ' est plutot en flamenco ou sur certaines pièces classiques mais dans le sens inverse puisque c ' est dans certains rasgueado.
Quand a la pratique des gammes de segovia, si elle est utile, elle est un peu hors sujet par rapport au tremole et arpeges . C ' est un autre chapitre de la technique de la guitare.
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

Anon.

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Anon. » jeu. 12 février 2015, 12:41

Qu'entendez-vous par le verbe "délier" ?

Perso, pour augmenter la régularité du trémolo et la stabilité de la main, je travaillais avec l'auriculaire. J'attaquais simultanémeznt le pouce et l'auriculaire afin d'obtenir quatre doubles croches.

C'est un bon exercice si celui-ci est fait dans la détente et sans forcément chercher la vitesse.

Parfois j'utilise le petit doigts pour des accords à cinq sons plaqués.

Mathieu de Person

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Mathieu de Person » jeu. 12 février 2015, 14:54

Mmayrose a écrit :Bonjour,

Mais maintenant, mon petit doigt a tendance à se replier contre mon annulaire quand je joue un morceau en arpèges et c'est une vrai gêne. Aussi, j'aimerai bien travailler, un type de tremolo où l'on utilise son petit doigt pour venir pincer la corde aigu en même temps que la basse et me rend compte que j'aurais raison de délier encore plus ces deux doigts.

Merci d'avance pour vos réponses.
Ce que vous décrivez, ces mouvements involontaires, conséquence de compensations, n'est pas bon signe.

Si vous voulez travailler encore et davantage pour vous persuader que vous avez raison, bien que la direction ne soit pas la bonne, je pense que vous allez au devant de sérieux ennuis.

Il est normal que l'auriculaire ne soit pas totalement indépendant de l'annulaire, pour des raisons anatomiques. Seul l'index présente une relative indépendance.Lorsque vous jouez l'annulaire, l'auriculaire bouge avec, et ce n'est pas un problème en soi.

Attention à ces croyances absolues que la persévérance vient à bout de tout, et qu'il faut se battre contre soi-même. C'est un cliché du XIXè sièle (le déliateur de Hanon etc.).

Jetez un coup d'oeil sur ce lien, ça vaut le détour.
http://www.entre88teclas.es/fdp/invento ... ianistica/

Si vous allez de toutes vos forces dans une direction qui n'est pas bonne, vous vous éloignez du but, tout simplement.

Travaillez dans la décontraction, pas en force, ne bloquez pas vos doigts, ne vous acharnez pas.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5493
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Elisabeth Calvet » jeu. 12 février 2015, 17:22

philson a écrit :Bonsoir,

La solution efficace, éprouvée, vécue par des milliers de guitaristes LES GAMMES DE SEGOVIA 1 heure par jour, du premier au dernier jour de la vie guitariste.
Bonne musique
Ben, j'aimerais pas travailler la guitare... :lol:
Qu'en plus, les gammes de Segovia ne proposent aucune méthode pour pouvoir connaître son manche, ni pour pouvoir jouer dans tous les tons.
Ce sont des bêtes gammes, tant qu'à faire des gammes, ce serait mieux qu'elles soient un peu méthodiques, transposables, enfin, utiles !
Pour l'auriculaire, Mathieu a raison, il ne faut pas essayer de le rendre indépendant de l'annulaire.
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Mmayrose

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Mmayrose » sam. 14 février 2015, 18:56

Bonjour,
Merci d'abord de toute vos réponses.

Philson: pas moyen de trouver ce que sont les gammes de segovia à moins d'acheter un livre, et puis qui dit gamme ne dit pas forcément travaille au petit doigt de la main DROITE, ce que je n'emploierai jamais pour jouer des gammes.
Jean Bruno Dautaner: Et bien si le trémolo traditionnel est le pami (pimi, ... chacun sa préférence), il existe ce tremolo que décrit Anon, plutôt prise de chou, certes, mais dont j'aimerai bien tester les vertus musicales.
Mathieu de Person: on est d'accord la torture, c'est pour personne. Le truc c'est de garder le petit doigt levé pendant la pratique du tremolo m'a vraiment aidé à délier radicalement mon annulaire de mon auriculaire, mais que dans le cas d'autre pratiques musicales il me gêne, parce que je n'arrive plus à lui donner une position normal, sans qu'il soit levé.

Pour repréciser ma demande, vous me dites qu'il ne faut pas chercher à délier annulaire et auriculaire à la main droite, alors que c'est ce qui m'a servit à améliorer mon trémolo. Ensuite, je redemande malgré tout, si vous avez techniques pour délier les doigts de la main droite.

Enfin, pour être plus clair sur mon problème de petit doigt, j'aimerai qu'il vienne retrouver sa place à côté de mes autres doigts quand je joue le tremolo sans avoir à le lever, pour que je puisse jouer ce fameux tremolo bizarroïde.

Merci!

Anon.

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Anon. » sam. 14 février 2015, 19:41

Mmayrose a écrit :Bonjour,
Merci d'abord de toute vos réponses.

Philson: pas moyen de trouver ce que sont les gammes de segovia à moins d'acheter un livre, et puis qui dit gamme ne dit pas forcément travaille au petit doigt de la main DROITE, ce que je n'emploierai jamais pour jouer des gammes.
Jean Bruno Dautaner: Et bien si le trémolo traditionnel est le pami (pimi, ... chacun sa préférence), il existe ce tremolo que décrit Anon, plutôt prise de chou, certes, mais dont j'aimerai bien tester les vertus musicales.
Mathieu de Person: on est d'accord la torture, c'est pour personne. Le truc c'est de garder le petit doigt levé pendant la pratique du tremolo m'a vraiment aidé à délier radicalement mon annulaire de mon auriculaire, mais que dans le cas d'autre pratiques musicales il me gêne, parce que je n'arrive plus à lui donner une position normal, sans qu'il soit levé.

Pour repréciser ma demande, vous me dites qu'il ne faut pas chercher à délier annulaire et auriculaire à la main droite, alors que c'est ce qui m'a servit à améliorer mon trémolo. Ensuite, je redemande malgré tout, si vous avez techniques pour délier les doigts de la main droite.

Enfin, pour être plus clair sur mon problème de petit doigt, j'aimerai qu'il vienne retrouver sa place à côté de mes autres doigts quand je joue le tremolo sans avoir à le lever, pour que je puisse jouer ce fameux tremolo bizarroïde.

Merci!
Le petit doigt en l'air permet de stabiliser la partie cubitale de la main. Ainsi vous améliorez le jeu de l'annulaire. Donc pour un trémolo ça aide.

Cependant, si cela vous gêne il faut reconsidérer la chose. Cependant, je pense que résoudre ce soucis par l'écrit est très délicat car il implique d'autres paramètres.

Mmayrose

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Mmayrose » sam. 14 février 2015, 20:05

Oui je comprends, je ne pourrais pas vous envoyer de photo parce que je suis démuni d'appareil, j'essaierai de trouver par moi-même la solution à mon problème. Malgré tout, je reste ouvert à des techniques pour délier les doigts à la main droite, je pourrais peut-être y trouver mon bonheur.

Merci pour vos conseils

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Glize
Messages : 163
Inscription : sam. 16 septembre 2006, 22:02
Localisation : Prague, Cz

Re: Gêne de l'auriculaire à la main droite

Message par Alexandre Glize » lun. 11 septembre 2017, 18:13

Je deterre ce sujet un peu ancien pour voir s il y aurait d autres idees...pour ma part mon petit doigt se levait trop lors de gammes rapides...Il faut dire que l histoire est longue..pour faire bref, je m etais mis a faire de la musique plus variee, mais sur guitare classique avec technique classique...le doigte habituel " i,m" vu mes capacites du moins,n arrivait pas a decoller pour faire des solos...ou du moins je ne l appliquait pas comme il faut, et il me manquait de la vitesse pour suivre monsieur x ou y percusionniste latino qui envoyait des tempos du diable...c est a dire etre a l aise en double croche a 140 et rouler a 160/170 en pointe..bref je m etais lance dans des gammes avec i et a...Oh miracle, en 2 semaines mes gammes roulaient toutes seules...surement du au fait que i et a sont de la meme longueur?...Bref tout ca etait magnifique quand environ un an apres je me decide a refaire de la musique classique..catastrophe...deux problemes : 1) mon majeur rentrait completement dans la main resultat tremolo impossible et gammes i,m disparues et frsutration immense... 2) mon auriculaire se levait tout le temps et rajoutais au desequilibre...j ai laisse comme ca pendant quelques mois puis j ai eu un peu de temps pour m y mettre et re eduquer ma main droite...ca m a pris un an...alors du coup je partage l avis du :"aller a fond dans une fausse route vous eloigne du but"...et on se souvient bien les resultats desastreux de certains pianistes connus qui pousserent trop loin les tortures et experiences techniques .....bref j ai retrouve mon tremolo et je ne fait plus de gammes en i,a j essaie au contraire de regrouper de plus en plus la main autour d un oeuf imaginaire comme on apprend aux petits, equilibree et avec le moins de mouvement possible tout en se relaxant...je peux faire mes gammes a 150/160 en doubles et j espere bien arriver au 170 necessaire pour tout jouer sans s embeter..par exemple un petit paco de luci ou concerto de ajanjuez...Le fait est qu a partir de 150 mon auriculaire continue a vouloir se lever...dans les jours ou je me controle mieux, la vitesse peut augmenter proportionellement au fait que l auriculaire reste groupe et donc ma main plus stable....Si quelqu un a des experiences similaires ou des conseils je suis preneur...PS Julian bream dans son docu sur la guitare, parle a un moment d aguado et des shemas sont montres qu on peut trouver dans la methode originale d aguado que j ai lu en espagnol...Mais toutes les reponses n y sont pas...seulement une partie des secrets :D L autres partie est surement gardee par les membres du forum :D

Revenir à « Technique de la guitare classique »