Déchiffrage d'une partition

Dans ce forum, vos citations audio au format WMA, d'une durée maximale de 30 secondes, sont autorisées.
Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2813
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Déchiffrage d'une partition

Message par FabienSimon » jeu. 14 septembre 2017, 16:31

gcojot a écrit :
jeu. 14 septembre 2017, 15:59
Le bécarre est là pour les notes suivantes si besoin.
Oui c'est certain, je me suis fait avoir, j'étais persuadé que toutes les notes situées à des octaves différentes sont altérées pendant la mesure lorsque sy trouve une altération accidentelle...
Ça fait du bien de relire des choses que l'on croyait acquises, non cherchez pas, l'idiot du forum c'est moi...
Clément a donc vu juste :okok: ...
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 285
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: Déchiffrage d'une partition

Message par Jazz cancan » jeu. 14 septembre 2017, 16:36

FabienSimon a écrit :
jeu. 14 septembre 2017, 16:31
gcojot a écrit :
jeu. 14 septembre 2017, 15:59
Le bécarre est là pour les notes suivantes si besoin.
Oui c'est certain, je me suis fait avoir, j'étais persuadé que toutes les notes situées à des octaves différentes sont altérées pendant la mesure...
Ça fait du bien de relire des choses que l'on croyait acquises, non cherchez pas, l'idiot du forum c'est moi...
Justement je pense que c'est le cas toutes les notes situées à des octaves différentes sont altérées pendant la mesure... C'est pour cela que dans l'exemple il y a des bécarres à chaque octave, l'exemple est je pense mal formulé.

Où si je me trompe les bécarres sont là pour signifier que les notes ne sont pas altérées, mais il y a pléthore de partitions qui ne respecteraient pas ce principe...

Alteration.png
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Dernière modification par Jazz cancan le jeu. 14 septembre 2017, 16:40, modifié 1 fois.
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2813
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Déchiffrage d'une partition

Message par FabienSimon » jeu. 14 septembre 2017, 16:40

A Jazz cancan,
C'est je pense alors des altérations de précaution (les bécarres).
(Les altérations de précaution peuvent être omises mais sont indiquées par précaution, c'est-à-dire pour être certain que le musicien interprète correctement la partition.)
à suivre...
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 285
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: Déchiffrage d'une partition

Message par Jazz cancan » jeu. 14 septembre 2017, 16:44

FabienSimon a écrit :
jeu. 14 septembre 2017, 16:40
A Jazz cancan,
C'est je pense alors des altérations de précaution.
(Les altérations de précaution peuvent être omises mais sont indiquées par précaution, c'est-à-dire pour être certain que le musicien interprète correctement la partition.)
En fait je me trompe, les bécarres entre parenthèses sont bien là pour signifier que les notes ne sont pas altérées... A creuser...
:D
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

Henri
Messages : 170
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: Déchiffrage d'une partition

Message par Henri » jeu. 14 septembre 2017, 18:18

AMHA dans cet exemple les bécarres entre parenthèses ne sont que des illustrations pédagogiques pour étayer la règle de non-répercution de l'altération aux notes des octaves différents dans la même mesure. lire: "le premier SI est bémolisé, les autres Si de la même mesure non". Ce ne sont donc pas des bécarres d'annulation du bémol.

Par convention on ne met pas de parenthèses pour les altérations de précaution (altérations de rappel). Leur utilisation est d'ailleurs limitée à un usage pédagogique pour les débutants.
D'ailleurs la phrase est assez claire.
"Faut pas mollir !"

Revenir à « Technique de la guitare classique »