Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Règles du forum
Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 7599
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Jean-François Delcamp » sam. 12 juin 2010, 21:32

Bonjour je vous propose de situer le niveau quelques oeuvres, la plupart composée entre 1950 et 1990.

:aide: :aide: :aide: Merci de m'aider à affiner cette liste par niveau en donnant votre opinion :


(Message édité le 17 juin 2010) La dernière mise à jour de la liste est là : viewtopic.php?f=143&t=23392&p=196271#p196271
:( + ♫ = :)

Grivemusicienne

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Grivemusicienne » sam. 12 juin 2010, 22:46

D06
Francis Poulenc : Sarabande

En effet, elle est difficile de mettre en valeur. J'approuve ce choix même si il ne paraît évident à cause de la facilité du déchiffrage (une simple monodie! et quelques accords parfaits à 3 voix...) Difficulté expressive, plutôt que technique.

D07
Antonio Lauro : Valse vénézuélienne n°2.

Il faut de la vélocité pour la jouer. Toutefois, elle est souvent proposée parmi les pièces de virtuosité les plus facile du Répertoire des jeunes guitaristes. Là aussi, j'ai été surpris mais je pense que le choix est bon.

D08
Manuel de Falla : Homenaje - Heitor Villa-Lobos : Chôros n°01

Je voyais l'Homenaje au moins un cran en dessous, et le Chôros un au-dessus.

D09
Astor Piazolla : La Muerte del Angel, tango - Milonga del Angel, Milonga

Précisons quelle transcription, il en existe plusieurs. Contrairement à Asturias, par exemple, où tout le monde propose sa transcription même si elle ressemble comme deux gouttes d'eaux à celle des voisins, les transcriptions des pièces de Piazzolla sont parfois diverses tonalités, plus ou moins polyphoniques...
Je n'avance rien pour ces pièces-ci que je ne connais pas. Mais pour d'autres (la série des 4 saisons, ou Adios Noninos)on trouve des choses très variées: Baltazar Benitez, Abel Carlevaro, Miguel Abloniz, Maximo Pujol...

D10
Franck Martin : Quatre pièces brèves - Mario Castelnuovo-Tedesco : Tarentella

J'ai un peu du mal avec Franck Martin, mais bon... Hors-sujet.
Sinon, pour comparer au Chôros de HVL, je trouve la Tarentelle plus facile techniquement. Certes plus de pages, un tempo rapide, mais quasiment pas de barrés (de mémoire).

D11
Roland Dyens : Chansons françaises.

On a l'habitude de dire que l'Hymne à l'Amour est la plus simple. Elle pourrait voir sa place rétrograder en D09! D'autres ne pardonnent pas, donc c'est peut-être un peu "tout mettre dans le même paquet" d'attribuer le recueil intégrale à un même niveau.


D12
Heitor Villa-Lobos : Etude n°10 - Joaquin Rodrigo : Invocation et danse - Joaquin Rodrigo : Concierto de Aranjuez - André Jolivet : Deux études - Hans Werner Henze : Drei tentos.

A ce niveau, on ne chipote plus!

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2087
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar celime » dim. 13 juin 2010, 11:44

La Sonatina de Torroba me semble d'un niveau équivalent à la Sonatina meridional de Ponce:

D10
Federico Moreno Torroba : Sonatina


Pièce courtes, que j'aurais remonté en D08:

D08
Manuel Maria Ponce : Scherzino Mexicano - Tres canciones mexicanas

Pièce d'apparence facile, mais musicalement exigente:

D09
Joaquin Rodrigo : En los trigales

:bye: Célime

Avatar de l’utilisateur
olivier33
Messages : 497
Inscription : mer. 04 mars 2009, 18:26
Localisation : Sud Gironde

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar olivier33 » dim. 13 juin 2010, 21:35

Bonsoir Jean-François,
Dans ce que je connais, je trouve que la Valsa-Choro de la suite populaire brésilienne de Villa-Lobos pourrait être plutôt en D06 ou D07 car nettement plus abordable que Scottish, Gavota...
:bye:
Olivier
(Guitare Amalio BURGUET modèle V)

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 1665
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar wchyme » dim. 13 juin 2010, 22:31

Je suis aussi pour la Valse Choro de HVL en niveau 6 ou 7. Je trouve l'etude 1 un peu sous-estimee, mais bon c'est sans doute parceque j'ai jamais eu le courage de m'y mettre :P
Sinon, la Milonga del Angel est plus facile que la Muerte del Angel. Comme la premiere requiere une main gauche d'acier (il a fallu que je fasse de la musculation pour enfin arriver a tenir la reprise complete :chaud:), je mettrais la Muerte del Angel en D10. Ou bien la milonga en D08 et la muerte en D09.

Daniel Renard
Professeur
Messages : 642
Inscription : jeu. 19 janvier 2006, 00:00
Localisation : deux-sèvres

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Daniel Renard » mar. 15 juin 2010, 11:47

Pour ma part, j' aurais proposé la valse 1 de Lauro avant la valse 2 (cette dernière me semblant très exigeante). ce n'est qu'une suggestion

NewModder

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar NewModder » jeu. 17 juin 2010, 09:17

Pour la Valsa-Choro, je la trouve personnellement bien assez dure pour être largement en D08 ou peut être en D09. Elle est longue, il y a des passages pas très confortables pour la main gauche, la partie en majeur est difficile à bien jouer, elle demande une bonne compréhension musicale si on ne veut pas la rendre ennuyeuse.

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 7599
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Jean-François Delcamp » jeu. 17 juin 2010, 10:06

Merci à tous de votre aide,
je mets à jour en tenant compte de vos remarques.
Vos remarques sont attendues. Une fois d'accord avec vous (à un niveau près disons), j'ajouterai ces listes d'œuvres comme "à travailler de manière indispensable", en complément de mes recueils de PDF par niveau.
Si vous estimez qu'une œuvre, indispensable à la culture d'un guitariste classique, doit être ajouté à cette liste, dites-le moi.


Pour le Choros 1 de Villa-Lobos, c'est vrai qu'il est difficile avec plein de barrés, mais il plait tellement à mes élèves qu'ils font l'effort ... et ils arrivent à le maitriser. L'attrait pour une œuvre la rend plus facile à jouer. Il y a peu de temps un de mes élèves en cinquième année a appris par cœur le Choros 1 de Villa-Lobos, il a beaucoup travaillé, parce que l'œuvre lui a beaucoup plu. Je prends en compte le plaisir de jouer dans l'appréciation du niveau d'une pièce.


D06
Francis Poulenc : Sarabande
Heitor Villa-Lobos : Mazurka-Chôro
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°4


D07
Antonio Lauro : Valses vénézuélienne n°2
Eduardo Sainz de la Maza : Habanera
Federico Moreno Torroba : Nocturno
Federico Moreno Torroba : Torija
Heitor Villa-Lobos : Etude n°01
Heitor Villa-Lobos : Etude n°08
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°3


D08
Manuel de Falla : Homenaje
Antonio Lauro : Valses vénézuélienne n°1
Antonio Lauro : Valses vénézuélienne n°4
Eduardo Sainz de la Maza : Homenaje à la Guitarra
Federico Moreno Torroba : Suite Castellana
Guido Santórsola : Preludio de la "Suite Antigua"
Heitor Villa-Lobos : Chôros n°01
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°1
Heitor Villa-Lobos : Valsa-Chôro
Joaquin Turina : Rafaga
Jorge Martínez Zarate : Danza
Léo Brouwer : Danza caracteristica
Léo Brouwer : Guarija criolla
Léo Brouwer : Zapateado
Manuel Maria Ponce : Scherzino Mexicano
Manuel Maria Ponce : Tres canciones mexicanas
Manuel Maria Ponce : Valse
Vicente Emilio Sojo : Five pieces


D09
Abel Carlevaro : Preludio Americano n°3 Campo
Alexandre Tansman : Danza Pomposa
Antonio Lauro : Valses vénézuélienne n°3
Antonio Ruiz-Pipo : Cancion y Danza n°1
Astor Piazolla : La Muerte del Angel, tango - Baltazar Benitez
Astor Piazolla : Milonga del Angel, Milonga - Baltazar Benitez
Edino Krieger : Ritmata
Emilio Pujol : Tonadilla
Federico Monpou : Suite Compostelana
Federico Moreno Torroba : Castillos de España
Federico Moreno Torroba : Madroños
Hector Ayala : Serie Americana
Heitor Villa-Lobos : Chôrinho
Heitor Villa-Lobos : Etude n°05
Heitor Villa-Lobos : Etude n°06
Heitor Villa-Lobos : Etude n°09
Heitor Villa-Lobos : Gavota-Chôro
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°2
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°5
Heitor Villa-Lobos : Schottish-Chôro
Joaquin Rodrigo : En los trigales
Joaquin Rodrigo : Sonata a la española
Joaquin Turina : Fandanguillo
Joaquin Turina : Hommage a Tárrega, Garrotín y Soleares
Julio Salvador Sagreras : El colibri
Léo Brouwer : Canticum
Léo Brouwer : Elogio de la danza
Mozart Camargo Guarnieri : Estudo n°1
Radamés Gnattali : Pequeña suite : Pastoral, Toada, Frevo.
Reginald Smith Brindle : El polifemo de oro
Stepán Rak : Temptation of the Renaissance


D10
Alexandre Tansman : Cavatina
Benjamin Britten : Nocturnal
Emilio Pujol : Guarija
Emilio Pujol : Tango
Federico Moreno Torroba : Sonatina
Franck Martin : Quatre pièces brèves
Heitor Villa-Lobos : Etude n°03
Heitor Villa-Lobos : Etude n°04
Heitor Villa-Lobos : Etude n°07
Heitor Villa-Lobos : Etude n°11
Joaquin Rodrigo : Zarabanda lejana
Joaquin Turina : Sevillana
Joaquin Turina : Sonata
Lennox Berkeley : Sonatina
Manuel Maria Ponce : Sonatina meridional
Manuel Maria Ponce : Theme varié et final
Mario Castelnuovo-Tedesco : Tarentella
Maurice Ohana : Aube
Maurice Ohana : Planh
Roland Dyens : Saudade n°3
Stephen Dodgson : Partita for guitar
Vicente Ascencio : Suite Valenciana
Vicente Ascencio : Tango de la casada infiel


D11
Astor Piazolla : Cinco piezas
Heitor Villa-Lobos : Etude n°02
Heitor Villa-Lobos : Etude n°12
Joaquin Rodrigo : Fantasia para un gentilhombre
Joaquin Rodrigo : Tres piezas españolas
Léo Brouwer : El decameron negro
Mario Castelnuovo-Tedesco : Sonata
Maurice Ohana : Tiento
Nikita Koshkin : The Prince toy's
Roland Dyens : Chansons françaises (comme le dit Grivemusicienne, il faudra que je précise les titres, tant les niveaux de ces recueils sont variés)
William Walton : Five Bagatelles


D12
André Jolivet : Deux études
Hans Werner Henze : Drei tentos
Heitor Villa-Lobos : Etude n°10
Joaquin Rodrigo : Concierto de Aranjuez
Joaquin Rodrigo : Invocation et danse
Nuccio D'Angelo : Due Canzoni Lidie
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1852
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Clément Pic » jeu. 17 juin 2010, 12:02

J'ajouterai Tellur de Tristan Murail. Pas forcément pour la culture purement guitaristique, mais pour la culture musicale et le fait d'être en contact avec le courant spectral. POur la même raison, la sequenza XI de Berio. D12 au minimum....
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Grivemusicienne

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Grivemusicienne » jeu. 17 juin 2010, 13:26

Jean-François Delcamp a écrit :Pour le Choros 1 de Villa-Lobos, c'est vrai qu'il est difficile avec plein de barrés, mais il plait tellement à mes élèves qu'ils font l'effort ... et ils arrivent à le maitriser. L'attrait pour une œuvre la rend plus facile à jouer. Il y a peu de temps un de mes élèves en cinquième année a appris par cœur le Choros 1 de Villa-Lobos, il a beaucoup travaillé, parce que l'œuvre lui a beaucoup plu. Je prends en compte le plaisir de jouer dans l'appréciation du niveau d'une pièce.


C'est juste, "le cœur a ses raisons, que la raison ne connait pas". J'imagine toutefois que l'attribution du niveau des œuvres aura plus de crédit si les arguments de leur classement sont rationnels plutôt qu'affectifs. Paradoxe, l'expérience prouve parfois le contraire!
Comme cela n'engage pas ma personne, pas d'importance donc.
Pour des raisons tout à fait personnelles, je verrai le Concierto De Aranjuez en dessous de D12. Je le jouais bien avant d'être capable de jouer la 2ème Étude de Concert de Jolivet. (Objectivement, je sais que ce que je viens de dire n'est pas juste; je tire de fausses conclusions et j'en fais une vérité :chaud: )


Clément Pic a écrit :J'ajouterai Tellur de Tristan Murail. Pas forcément pour la culture purement guitaristique, mais pour la culture musicale et le fait d'être en contact avec le courant spectral. Pour la même raison, la sequenza XI de Berio. D12 au minimum....

On peut aussi citer des pièces des compositeurs non-guitaristes et jouissant d'une notoriété: Toru Takemitsu, Elliott Carter, Heinrich Henze... On met le doigt dans l'engrenage.

J'aurais peut-être ajouter au répertoire indispensable Retrato Brasileiro de Baden Powell et la Cavatine de Myers.

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 7599
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Jean-François Delcamp » jeu. 17 juin 2010, 13:53

C'est vrai que les "Deux études de concert" de Jolivet sont ardues, elles seraient mieux dans un niveau D13. Aussi j'enlèverai "Deux études de concert" de la liste(qui s'arrête au niveau 12) lors la prochaine mise à jour.

Pareil pour la Sequenza XI de Berrio, ou Tellur de Tristan Murail, ce sont des pièces au dessus du niveau 12 donc je ne les ajouterai pas dans la liste.

Pour Takemistsu, oui, ses œuvres sont plus abordables, son triptyque "In the woods" pourrait bien s'intégrer à la liste en D11 ou D12.


Retrato Brasileiro de Baden Powell et la Cavatine de Myers en quels niveaux ?
:( + ♫ = :)

kikoue

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar kikoue » jeu. 17 juin 2010, 14:07

Jean-François,

dans la liste mise à jour, il n'y a plus :

D08
Manuel de Falla : Homenaje

Pour le travail, la maturité qu'il faut pour l'interprétation, D08 me paraît bien ;

je proposerai aussi :

D06
Emilio Pujol "Estudio Romantico" (selon le tempo attendu peut-être D07 :?: )

bonne idée cette liste ! :bye:

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5398
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Elisabeth Calvet » ven. 18 juin 2010, 10:50

Bonjour, Jean-François,
Il y a surtout des pièces pour les niveaux élevés, pour les niveaux moins élevés, il y a aussi les études simples de Brouwer, et les préludes de Manuel Ponce, un peu plus difficiles, mais très jolis. :bye:

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 7599
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Jean-François Delcamp » ven. 18 juin 2010, 11:06

Ok kikoue,
merci,
j'ai remis Manuel de Falla : Homenaje, que j'avais zappé par erreur.


Oui Élisabeth,
tu as raison, ce serait bien de donner des titres d'œuvres plus faciles pour les niveaux D03, D04, D05 et D06. Comme les études simples de Brouwer dont tu parles, et puis aussi les pièces faciles et très agréables de Thierry Tisserand et de Maria Catharina Linnemann.
:( + ♫ = :)

Daniel Renard
Professeur
Messages : 642
Inscription : jeu. 19 janvier 2006, 00:00
Localisation : deux-sèvres

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Messagepar Daniel Renard » ven. 18 juin 2010, 13:23

Tu fais vraiment un travail de fond gigantesque Jean-françois. Merci vraiment pour tout ce que tu apportes


Revenir vers « La difficulté des oeuvres pour guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité