Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Règles du forum
Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Avatar de l’utilisateur
Lusitano
Messages : 116
Inscription : jeu. 14 avril 2011, 15:30
Localisation : Charleroi

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par Lusitano » mar. 01 juillet 2014, 15:26

Bonjour,

Très intéressant que ce sujet, mais ne faudrait-il pas référencer les pièces de niveaux inférieurs D03 D04 et D05 ? Afin de permettre à un plus grand nombre de se situer.
Je pense à des compositeurs comme Tisserand, Marc Le Gars, T. Iwagami, Cardoso et bien d'autres...
C est juste une idée, au passage...
Le jour ou je saurai jouer les pièces proposées, je serai ... guitariste.
Bonne journée

Avatar de l’utilisateur
maud
Messages : 49
Inscription : jeu. 12 septembre 2013, 13:14

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par maud » mar. 01 juillet 2014, 17:40

mmarques a écrit :C'est moi ou bien le prélude 5 de Villa Lobos, je trouve ça super dur pour une fin de cycle II ? :?:
Le jury a jugé effectivement le programme que je présentais difficile pour un 2ème cycle sans entrer dans le détail des pièces.
Après au final, la pièce dans laquelle j'étais le plus à l'aise été bizarrement le prélude de Villa-Lobos, j'adore la notamment interpréter la 2ème partie.
Le Llobet étant la pièce imposée, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour la préparer donc pas le recul nécessaire pour me l'approprier. Quant au Brouwer, bien que pas très complexe, il demande pas mal d'interprétation.
Enfin bref, j'ai dû pas mal travailler pour ce passage de cycle.
Guitares : Manuel Rodriguez Mod B Cedar, Esteve 9 CB Cedar, Amalio Burguet AB cedar
Fin 3ème cycle.
Morceaux du moment : Sor variations sur un air de Mozart, Villa Lobos Choros 1, Vivaldi concerto in D, Brouwer canciun de cuna

Avatar de l’utilisateur
mmarques
Messages : 2446
Inscription : mar. 26 avril 2011, 23:52
Localisation : neuf troua

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par mmarques » mar. 01 juillet 2014, 19:31

maud a écrit : Enfin bref, j'ai dû pas mal travailler pour ce passage de cycle.

Je veux bien te croire, sacré programme! :okok:
Éternel débutant...
Bastien Burlot MaestrO2 épicéa n° 108
Bastien Burlot Conservatoire 10ème anniversaire Delcamp n°2 cèdre.
https://www.youtube.com/user/mmarques931/videos

Benoît Ducène
Messages : 1752
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par Benoît Ducène » mer. 09 juillet 2014, 13:11

Jean-François Delcamp a écrit :Merci à tous de votre aide,
je mets à jour en tenant compte de vos remarques.
Vos remarques sont attendues. Une fois d'accord avec vous (à un niveau près disons), j'ajouterai ces listes d'œuvres comme "à travailler de manière indispensable", en complément de mes recueils de PDF par niveau.
Si vous estimez qu'une œuvre, indispensable à la culture d'un guitariste classique, doit être ajouté à cette liste, dites-le moi.


Pour le Choros 1 de Villa-Lobos, c'est vrai qu'il est difficile avec plein de barrés, mais il plait tellement à mes élèves qu'ils font l'effort ... et ils arrivent à le maitriser. L'attrait pour une œuvre la rend plus facile à jouer. Il y a peu de temps un de mes élèves en cinquième année a appris par cœur le Choros 1 de Villa-Lobos, il a beaucoup travaillé, parce que l'œuvre lui a beaucoup plu. Je prends en compte le plaisir de jouer dans l'appréciation du niveau d'une pièce.


D06
Francis Poulenc : Sarabande
Heitor Villa-Lobos : Mazurka-Chôro
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°4


D07
Antonio Lauro : Valses vénézuélienne n°2
Eduardo Sainz de la Maza : Habanera
Federico Moreno Torroba : Nocturno
Federico Moreno Torroba : Torija
Heitor Villa-Lobos : Etude n°01
Heitor Villa-Lobos : Etude n°08
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°3


D08
Manuel de Falla : Homenaje
Antonio Lauro : Valses vénézuélienne n°1
Antonio Lauro : Valses vénézuélienne n°4
Eduardo Sainz de la Maza : Homenaje à la Guitarra
Federico Moreno Torroba : Suite Castellana
Guido Santórsola : Preludio de la "Suite Antigua"
Heitor Villa-Lobos : Chôros n°01
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°1
Heitor Villa-Lobos : Valsa-Chôro
Joaquin Turina : Rafaga
Jorge Martínez Zarate : Danza
Léo Brouwer : Danza caracteristica
Léo Brouwer : Guarija criolla
Léo Brouwer : Zapateado
Manuel Maria Ponce : Scherzino Mexicano
Manuel Maria Ponce : Tres canciones mexicanas
Manuel Maria Ponce : Valse
Vicente Emilio Sojo : Five pieces


D09
Abel Carlevaro : Preludio Americano n°3 Campo
Alexandre Tansman : Danza Pomposa
Antonio Lauro : Valses vénézuélienne n°3
Antonio Ruiz-Pipo : Cancion y Danza n°1
Astor Piazolla : La Muerte del Angel, tango - Baltazar Benitez
Astor Piazolla : Milonga del Angel, Milonga - Baltazar Benitez
Edino Krieger : Ritmata
Emilio Pujol : Tonadilla
Federico Monpou : Suite Compostelana
Federico Moreno Torroba : Castillos de España
Federico Moreno Torroba : Madroños
Hector Ayala : Serie Americana
Heitor Villa-Lobos : Chôrinho
Heitor Villa-Lobos : Etude n°05
Heitor Villa-Lobos : Etude n°06
Heitor Villa-Lobos : Etude n°09
Heitor Villa-Lobos : Gavota-Chôro
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°2
Heitor Villa-Lobos : Prélude n°5
Heitor Villa-Lobos : Schottish-Chôro
Joaquin Rodrigo : En los trigales
Joaquin Rodrigo : Sonata a la española
Joaquin Turina : Fandanguillo
Joaquin Turina : Hommage a Tárrega, Garrotín y Soleares
Julio Salvador Sagreras : El colibri
Léo Brouwer : Canticum
Léo Brouwer : Elogio de la danza
Mozart Camargo Guarnieri : Estudo n°1
Radamés Gnattali : Pequeña suite : Pastoral, Toada, Frevo.
Reginald Smith Brindle : El polifemo de oro
Stepán Rak : Temptation of the Renaissance


D10
Alexandre Tansman : Cavatina
Benjamin Britten : Nocturnal
Emilio Pujol : Guarija
Emilio Pujol : Tango
Federico Moreno Torroba : Sonatina
Franck Martin : Quatre pièces brèves
Heitor Villa-Lobos : Etude n°03
Heitor Villa-Lobos : Etude n°04
Heitor Villa-Lobos : Etude n°07
Heitor Villa-Lobos : Etude n°11
Joaquin Rodrigo : Zarabanda lejana
Joaquin Turina : Sevillana
Joaquin Turina : Sonata
Lennox Berkeley : Sonatina
Manuel Maria Ponce : Sonatina meridional
Manuel Maria Ponce : Theme varié et final
Mario Castelnuovo-Tedesco : Tarentella
Maurice Ohana : Aube
Maurice Ohana : Planh
Roland Dyens : Saudade n°3
Stephen Dodgson : Partita for guitar
Vicente Ascencio : Suite Valenciana
Vicente Ascencio : Tango de la casada infiel


D11
Astor Piazolla : Cinco piezas
Heitor Villa-Lobos : Etude n°02
Heitor Villa-Lobos : Etude n°12
Joaquin Rodrigo : Fantasia para un gentilhombre
Joaquin Rodrigo : Tres piezas españolas
Léo Brouwer : El decameron negro
Mario Castelnuovo-Tedesco : Sonata
Maurice Ohana : Tiento
Nikita Koshkin : The Prince toy's
Roland Dyens : Chansons françaises (comme le dit Grivemusicienne, il faudra que je précise les titres, tant les niveaux de ces recueils sont variés)
William Walton : Five Bagatelles


D12
André Jolivet : Deux études
Hans Werner Henze : Drei tentos
Heitor Villa-Lobos : Etude n°10
Joaquin Rodrigo : Concierto de Aranjuez
Joaquin Rodrigo : Invocation et danse
Nuccio D'Angelo : Due Canzoni Lidie
Bonjour Jean-François (et tous les forumistes bien sûr),

Je me suis toujours tenu à l’écart des discussions concernant le niveau des pièces du répertoire. En effet, je pense que chacun aura un avis subjectif sur la question. J’ai été intrigué par ton argument, Jean-François, à propos du plaisir de jouer la pièce… Je crois que toutes les pièces peuvent susciter du plaisir… Personnellement, je n’ai jamais été très attiré par le Choros 1 de Villa-Lobos. Bien plus par son prélude 1 ou ses étude 7 et 11, mais aussi par Invocation et Danse de Rodrigo par exemple.

Avant de « m’attaquer » à l'évaluation du niveau de ces nombreuses pièces, voici quelques suggestions à ajouter éventuellement aux œuvres indispensables : Sonate d’Antonio José (projert de publication bientôt si j’ai bien suivi), Sonate III de Manuel Ponce, Collectici Intim de Vicente Asencio, Toccata de Joaquín Rodrigo, Bardenklänge op.13 – niveaux disparates des différentes pièces de ce recueil – de Joseph Kaspar Mertz, Caprices de Luigi Legnani. J’ajouterais bien les Caprices de Goya de Castelnuovo-Tedesco, mais l’œuvre est tellement vaste et difficile…

Commentaires relatifs au classement :
- Heitor Villa-Lobos : Prélude n°4 (que j’ai joué presque bien) me paraît au moins aussi difficile, sinon plus difficile que le prélude 3 (que j’ai joué), classé plus difficile. Lier la partie arpégée à un tempo élevé est tout sauf aisé.
- Federico Moreno Torroba : Torija (que j’ai joué) > fait partie des châteaux d’Espagne classés deux niveaux au-dessus. Peut-être détailler chaque château…
- Federico Moreno Torroba : Suite Castellana (que j’ai jouée) > beaucoup plus longue et plus difficile que Manuel Maria Ponce : Valse (que j’ai jouée)
- Heitor Villa-Lobos : Prélude n°1 (que j’ai joué) est plus simple et répétitif que Manuel Maria Ponce : Tres canciones mexicanas (que j’ai jouées)
- Antonio Lauro : Valse vénézuélienne n°3 (que j’ai jouée) me paraît simpliste et de toute façon beaucoup plus courte que Federico Monpou : Suite Compostelana (juste lue). Elle me paraît moins difficile que la Suite Castellana
- Federico Monpou : Suite Compostelana (lue) me paraît d’une difficulté comparable (voire supérieure) au Decamerón negro (joué) de Brouwer – pas très loin de la sonate de Castelnuovo-Tedesco (plus que lue), 2 niveaux au-dessus. Je n’ai jamais entendu personne jouer la danse finale vraiment en rythme (sans coupure entre ré do# et la…)
- Heitor Villa-Lobos : Etude n°11 (jouée) devrait descendre de 2 niveaux au moins
- Emilio Pujol : Guarija et Emilio Pujol : Tango me paraissent très nettement surévalués, à mon avis, par rapport aux pièces suivantes : Alexandre Tansman : Cavatina (lue) Benjamin Britten : Nocturnal ; Heitor Villa-Lobos : Etude n°07 (jouée); Joaquin Turina : Sonata Mario Castelnuovo-Tedesco : Tarentella (jouée); Roland Dyens : Saudade n°3 (jouée, un peu surévaluée aussi); Vicente Ascencio : Suite Valenciana (jouée, sous-évaluée) ; Vicente Ascencio : Tango de la casada infiel
- Heitor Villa-Lobos : Etude n°02 (jouée bien avant Asencio, MCT et d’autres) très surévaluée et d’un intérêt musical assez discutable ; très courte et nettement plus facile que le Fandango (lu) ou la Passacaille (plus que lue) de Joaquin Rodrigo (alors les trois pièces, n’en parlons pas)
- Léo Brouwer : El decameron negro est très guitaristique par rapport à Mario Castelnuovo-Tedesco : Sonata ; plus court aussi. Plus facile, je pense.
- Nuccio D'Angelo : Due Canzoni Lidie ; ces chansons sont difficiles, bien sûr, mais après le stade fastidieux de la lecture, je pense que la réalisation est plus aisée que celle de la sonate de José, de la sonate de MCT – plus longues –, voire d’Invocation et Danse (jouée) ou la toccata (lue) de Rodrigo.
- Joaquin Rodrigo : le Concerto d’Aranjuez (et même la Fantaisie) sont des œuvres à part, avec des difficultés propres aux interactions avec le chef et l’orchestre, des difficultés sonores. Cela n’a pas beaucoup de sens de les travailler seul chez soi sans perspective de les jouer en concert…

Remarque générale : la durée des pièces, la présence de trémolo, le tempo très élevé d’une grande partie de l’œuvre, l’ampleur de la polyphonie, l’impossibilité de réaliser l’original tel quel (durée des notes, harmonies complètes, etc. > compositeurs non guitaristes, ségoviens notamment) pourraient objectiver le classement à mon sens.

Voilà, un avis subjectif parmi d'autres... :D

PAL3NTSC

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par PAL3NTSC » sam. 26 juillet 2014, 00:34

Dans Villa Lobos il y a vraiment de tout niveau difficulté
Selon le tempo ... l'étude 2 se revèle assez virtuose .....

*** pas de lien vers des oeuvres protégées ***

Avatar de l’utilisateur
domi38
Messages : 553
Inscription : jeu. 19 mars 2009, 16:39

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par domi38 » sam. 26 juillet 2014, 01:48

A noter que Villa-Lobos préconisait une durée de 45 minutes pour les douze études ce qui n'implique pas un tempo de folie quand même! :roll:
Burlot de concert, Hirade 7 , basse classique Francisco Del Rey, et pas mal d'autres...électriques!

PAL3NTSC

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par PAL3NTSC » sam. 26 juillet 2014, 02:46

pourquoi se restreindre 8)

Avatar de l’utilisateur
domi38
Messages : 553
Inscription : jeu. 19 mars 2009, 16:39

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par domi38 » sam. 26 juillet 2014, 10:30

Pour rester musical?
J'ai vu une vidéo d'Ana Vidovic jouant l'étude n°1 De HVL. Ca va tellement vite que les notes n'ont même pas le temps de s'épanouir.
Après... Si c'est une compétition, c'est différent! :lol:
Burlot de concert, Hirade 7 , basse classique Francisco Del Rey, et pas mal d'autres...électriques!

PAL3NTSC

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par PAL3NTSC » dim. 27 juillet 2014, 00:17

la vitesse n'a rien à voir avec la non musicalité

Avatar de l’utilisateur
domi38
Messages : 553
Inscription : jeu. 19 mars 2009, 16:39

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par domi38 » dim. 27 juillet 2014, 02:49

Certains le pensent :D .
Burlot de concert, Hirade 7 , basse classique Francisco Del Rey, et pas mal d'autres...électriques!

Avatar de l’utilisateur
Julinho77
Messages : 632
Inscription : ven. 26 novembre 2010, 15:46
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par Julinho77 » jeu. 31 juillet 2014, 13:57

PAL3NTSC a écrit :la vitesse n'a rien à voir avec la non musicalité
Dans le cas d'elliott Fisk... si !
Di Giorgio Tarrega 1969
Höfner HZ-28
Almansa Señorita 401 7/8
Zoom H4n
Yamaha Guitalélé GL-1

PAL3NTSC

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par PAL3NTSC » jeu. 31 juillet 2014, 15:31

Dans le cas d'elliott Fisk..
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Avatar de l’utilisateur
maud
Messages : 49
Inscription : jeu. 12 septembre 2013, 13:14

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par maud » ven. 12 juin 2015, 07:50

Je crois que la musicalité dépend de la sensibilité de chacun et au final aussi une notion où la subjectivité à sa part. J'ai tendance souvent à préférer les interprétations qui ne sont pas ultra rapides. Peut-être parce que je suis lente d'oreille....

Je suis étonnée de l'absence totale de Tárrega dans la liste. Bien que je ne sois pas une plus grande fan de ce compositeur, il fait partie des incontournables compositeurs de la guitare classique. Difficile de faire l'impasse sur son répertoire. Récemment j'ai joué le caprice arabe qu'au final j'ai trouvé très plaisant à jouer et très abordable à jouer, cela peut-être une pièce qui peut inciter à progresser et surtout à développer l'interprétation... Par contre étant élève, difficile pour moi d'en évaluer le niveau : D07 peut-être....

Pour Villalobos, les pièces que j'ai pu jouées sont selon l'ordre de difficulté croissant : prélude 3, prélude 1, prélude 5, choros 1. Comme quoi la difficulté est aussi une notion subjective selon les points forts et faibles de chacun.
Je rajouterai aussi peut-être à cette jolie liste quelques pièces d'Augustin Barrios Mangore telle que la cathédrale.
Guitares : Manuel Rodriguez Mod B Cedar, Esteve 9 CB Cedar, Amalio Burguet AB cedar
Fin 3ème cycle.
Morceaux du moment : Sor variations sur un air de Mozart, Villa Lobos Choros 1, Vivaldi concerto in D, Brouwer canciun de cuna

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par Pascal Lepage » ven. 12 juin 2015, 08:04

maud a écrit :Je crois que la musicalité dépend de la sensibilité de chacun et au final aussi une notion où la subjectivité à sa part. J'ai tendance souvent à préférer les interprétations qui ne sont pas ultra rapides. Peut-être parce que je suis lente d'oreille....

Je suis étonnée de l'absence totale de Tárrega dans la liste. Bien que je ne sois pas une plus grande fan de ce compositeur, il fait partie des incontournables compositeurs de la guitare classique. Difficile de faire l'impasse sur son répertoire. Récemment j'ai joué le caprice arabe qu'au final j'ai trouvé très plaisant à jouer et très abordable à jouer, cela peut-être une pièce qui peut inciter à progresser et surtout à développer l'interprétation... Par contre étant élève, difficile pour moi d'en évaluer le niveau : D07 peut-être....

Pour Villalobos, les pièces que j'ai pu jouées sont selon l'ordre de difficulté croissant : prélude 3, prélude 1, prélude 5, choros 1. Comme quoi la difficulté est aussi une notion subjective selon les points forts et faibles de chacun.
Je rajouterai aussi peut-être à cette jolie liste quelques pièces d'Augustin Barrios Mangore telle que la cathédrale.
Tarrega et Barrios sont dans le domaine public, ils sont donc déjà référencés dans les fascicules par niveau de J-F Delcamp. Ici, il ne s'agit que des compositeurs ayant leurs œuvres soumises aux droits d'auteurs ;-)
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Avatar de l’utilisateur
maud
Messages : 49
Inscription : jeu. 12 septembre 2013, 13:14

Re: Villa-Lobos, Ohana, Brouwer ... quel niveau ?

Message par maud » ven. 12 juin 2015, 12:55

Oups, mille excuses pour le hors-sujet....
Guitares : Manuel Rodriguez Mod B Cedar, Esteve 9 CB Cedar, Amalio Burguet AB cedar
Fin 3ème cycle.
Morceaux du moment : Sor variations sur un air de Mozart, Villa Lobos Choros 1, Vivaldi concerto in D, Brouwer canciun de cuna

Revenir à « La difficulté des oeuvres pour guitare classique »