Plus je progresse, moins je progresse

Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Règles du forum
Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Gratouyeur

Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Gratouyeur » sam. 28 mai 2011, 12:37

Je m'explique. J'ai commencé la guitare il y a 4 ans. Disons que j'étais niveau 1.
Six mois après, j'étais, disons, niveau 2. Je me disais alors : quel progrès, je suis 2 fois meilleur qu'avant, continuons gaiement ! Un an après, niveau 4 : trop fort, je progresse à une vitesse supersonique, je vais m'attaquer au répertoire, Rossfelder, ton niveau 8 ( :roll: ) est à ma portée, prends garde, j'arrive ! Dans 1 an et demi, vu ma progression, je te rattrape, je te double, et j'accepte ta compagnie en tournée pour accorder ma guitare.
Les ennuis commencent : je prends un cours, et là, la prof dubitative me fait comprendre que j'ai une technique niveau 3, un son complètement à chier (niveau 0, donc) et une musicalité proche de néanderthal (et encore !)
Retour à la case départ, on reprend tout de zéro. Mais, je comprends la différence entre le son d'une Traban (moi) et celui d'une Ferrari (ma prof). Je continue, travail, sueur, application, et mon son s'améliore niveau 2 (ouais, en 1 an, super, je progresse à mort :chaud: ).
A ce moment là, je m'attaque à tout ce qui bouge, et j'ai l'impression de progresser vu que je massacre, mais sans m'en rendre vraiment compte, des gros trucs du répertoire. Comme je les joue grossièrement au tempo demandé, peu m'importe un légato qui n'en a que le nom, les notes qui ne s'entendent guère car je ne m'y intéresse pas vraiment, une stabilité rythmique dans la pulsation mais pas du tout à l'intérieur, une palette de nuance qui va du ppp au fff mais sans intermédiaire (en gros, entre je n'ai pas de son et j'ai du son).
Et là, gros pépin : mon nouveau prof (ben ouais, c'était la faute de mon ancienne prof si j'étais nul), me pointe tout ça au premier coup d'oreille :twisted: . Et c'est reparti pour une revisite de morceaux que je pensais jouer alors que je ne les avais au final que déchiffré, et que je te travaille le légato (quelle idée d'avoir inventé ce truc !!!), et que je te torture avec le métronome à 20 à l'heure, et que c'est bien mais c'est pas bien ou que c'est mieux mais pas tout à fait ça.
Et comme entre temps, j'ai classé Rossfelder niveau 14 (car j'ai beaucoup progressé dans mon appréciation du niveau des autres :wink: ), la différence entre lui et moi accuse au moins 10 points, alors qu'il y a 2ans (si vous m'avez bien suivi), il n'y avait que 4 points de différentiel.
CQFD ! Plus je progresse, moins je progresse !!!! :okok:
Donc là, du coup, j'ai un p'tit coup de blues (que je ne sais même pas jouer).
Et donc, j'ai bien envie de m'arrêter de progresser comme ça je serai plus fort dans 3 ou 4 ans, parcequ'au train où vont les choses, si je progresse, je classerai Rossfelder à 22 et moi à 6, donc je vais moins progresser. C'est clair, non ? :shock:

En plus, d'ici là, je penserai peut être, comme d'autres sur ce forum, que si un Rossfelder vaut 26 (ben ouais, je vais progresser-régresser), un ou une autre chausse tranquille du 35, du coup je vous dis pas la claque !
Je ne sais plus qui a dit, "il faut dix ans d'étude par corde", c'est super, ça remonte le moral, mais moi, je vais plutôt opter pour le ukulele à une corde, et encore, je sais pas si ça ne fera pas un peu trop !
Voilà, ça va déjà mieux en le disant, je vais aller recoller ma guitare (ben ouais, parfois on s'énerve ! :wink: )
:bye:

Avatar de l’utilisateur
Antoine-
Messages : 422
Inscription : mar. 19 octobre 2010, 10:49
Localisation : 77

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Antoine- » sam. 28 mai 2011, 13:42

C'est trop bien raconté j'adore ! :lol:
Je compatis de tout coeur, je me sens exactement dans le même cas que toi (sauf que je n'ai pas de prof pour le moment, quand j'en aurai un je risque de me sentir encore plus nul :oops: ).
Quand je me suis remis à jouer l'année dernière j'avais l'impression de progresser à vitesse grand V, et là plus je joue moins ça va...
La guitare classique, il y a des jours, j'ai l'impression que ça a été inventé juste pour me frustrer... heureusement j'arrive à décompresser avec un petit blues, ça permet de garder la motivation.
Courage !
(Si ça se trouve, si on s' y met à deux, on lui met la misère à Rossfelder :twisted: , à quatre mains ça doit être jouable)
"If it sounds good, it's good " (Duke Ellington)

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7786
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar milsabords » sam. 28 mai 2011, 14:31

le processus naturel de la vie se retrouve quasiment partout.

on fait trois pas en avant, et puis, on fait deux pas en arrière.

(mais on a fait quand même un petit pas. et c'est toujours ça de pris comme disait ma grand mère)

pensez à l'homme sur la lune ! un petit pas pour l'homme ...
euh ...
ben ,
un petit pas pour l'homme.

voila tout ce que nous a rapporté à nous en général. il faut bien se l'avouer.
eh oui.
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Sébastien Biale

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Sébastien Biale » sam. 28 mai 2011, 16:38

milsabords a écrit :le processus naturel de la vie se retrouve quasiment partout.

on fait trois pas en avant, et puis, on fait deux pas en arrière.

(mais on a fait quand même un petit pas. et c'est toujours ça de pris comme disait ma grand mère)


Très bien expliqué !!!
La progression de chacun est toujours en dents de scie, mais la dent suivante est toujours un peu plus haute que la précédente ... On pourrait même ajouter que les premières dents sont de hauteurs impressionnantes comparées aux dernières d' où cette impression de moins progresser... mais on progresse quand même !!!
Disons que les premières dents sont de 1cm au début de la lame, mais vers le bout de la scie qui est la perfection elles sont de 0.1mm, puis 0.01mm, puis encore 0.001mm, jusqu’à ce qu' elle devienne quasiment lisse, mais là... ça coupe plus rien alors on la jette la scie !!! :D

:desole:

Aller ... COURAGE !!!!!!!!!!!!!!!

Sébastien Biale

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Sébastien Biale » sam. 28 mai 2011, 16:39

milsabords a écrit :le processus naturel de la vie se retrouve quasiment partout.

on fait trois pas en avant, et puis, on fait deux pas en arrière.

(mais on a fait quand même un petit pas. et c'est toujours ça de pris comme disait ma grand mère)


Très bien expliqué !!!
La progression de chacun est toujours en dents de scie, mais la dent suivante est toujours un peu MOINS haute que la précédente ... On pourrait même ajouter que les premières dents sont de hauteurs impressionnantes comparées aux dernières d' où cette impression de moins progresser... mais on progresse quand même !!!
Disons que les premières dents sont de 1cm au début de la lame, mais vers le bout de la scie qui est la perfection elles sont de 0.1mm, puis 0.01mm, puis encore 0.001mm, jusqu’à ce qu' elle devienne quasiment lisse, mais là... ça coupe plus rien alors on la jette la scie !!! :D

:desole:

Aller ... COURAGE !!!!!!!!!!!!!!!

Sébastien Biale

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Sébastien Biale » sam. 28 mai 2011, 16:41

je m' étais trompé sur le premier message donc je corrige... si quelqu' un peut m' expliquer comment effacer un message ...

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7183
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Valéry Sauvage » sam. 28 mai 2011, 17:45

Bialou a écrit :je m' étais trompé sur le premier message donc je corrige... si quelqu' un peut m' expliquer comment effacer un message ...

Soit tu cliques sur "éditer" pour corriger ton texte, soit sur la petite croix pour supprimer le message.

editer.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Romaric Holler

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Romaric Holler » sam. 28 mai 2011, 18:13

Pour s'auto-évaluer rien de mieux que l'enregistrement.

Après il faut jouer jouer jouer et encore jouer.

Les profs c'est fait pour prendre la tête des élèves ! :D Donc t'embête pas trop avec tous ça. Keep the faith ! C'est le principal. On est tous passé par là !

kikoue

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar kikoue » sam. 28 mai 2011, 18:25

Bien, c'est peut-être normal, les palliers de progression réduisent plus on progresse.
Au cours des premiers et seconds cycles, les marches sont larges, mais plus on grimpe
la pyramide, plus les marches se réduisent et peu de place pour l'inconfort du doute...
où, comment, ais-je progresser ?
Je rejoins MrGuitarCat, sur les bienfaits des enregistrements, mais surtout prendre le temps
de bien écouter.
Affiner l'oreille, reconnaître les progrès même infimes et subtils, ainsi que tout ce qui sera
encore à amélioré.

Avatar de l’utilisateur
dng
Messages : 701
Inscription : lun. 08 novembre 2010, 20:25

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar dng » sam. 28 mai 2011, 19:40

très très bien écrit... j'adore... :D

concernant la théorie de 10 ans par corde ... je pense d'abandonner la guitare et adopter cet instrument ... ça passera plus vite pour atteindre un bon niveau...

:mrgreen:
1corde.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7786
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar milsabords » sam. 28 mai 2011, 20:56

Mrguitarcat a écrit :Pour s'auto-évaluer rien de mieux que l'enregistrement.

Après il faut jouer jouer jouer et encore jouer.

Les profs c'est fait pour prendre la tête des élèves ! :D Donc t'embête pas trop avec tous ça. Keep the faith ! C'est le principal. On est tous passé par là !


oui, guitarcat a bien parlé.

rien de tel que l'enreistrement pour s'auto corriger. même si vos appareils ne sont pas au top, vous discernerez beaucoup de choses que vous pourrez améliorer, re enregistrer, puis re- corriger , et ainsi de suite. mais un enseignant reste utile malgré tout.

un enregistreur est totalement dénué d'humanité, et donc de pitié
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 1670
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar wchyme » sam. 28 mai 2011, 23:18

En tout cas si tu ne progresses pas a la guitare, je crois que ton post devrait aller au pantheon des morceaux choisis car je me suis bien marre en te lisant! :lol: :bravo: :bravo:

Pour ce qui est du progres et des niveaux, moi je pense que t'es au niveau 6.45 en particulier un peu a gauche et en fin de journee.
L'essentielle c'est que tu prennes du plaisir a jouer... mais la l'histoire de la colle me laisse perplexe. Enfin, ne perd pas de vue que - sauf si tu veux devenir un professionnel - la musique est une detente (la encore l'histoire de la colle me titille) et un amusement! Ne perd pas cette motivation! Le niveaux, c'est juste un classement pour s'y retrouver dans une bibliotheque...

Rolando V

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Rolando V » sam. 28 mai 2011, 23:44

Merci Gratouyeur ainsi qu'à tous les autres...
Voilà un message qui "nous cause dans le poste" à nous autres les amateurs ou retardataies de la guitare classique! Comme disait ma mère : "il faut faire le pas selon sa jambe"! l'Everest de la guitare nous est peut-être interdit (?) mais nous pouvons déjà tenter de grimper sur la butte Montmartre, ensuite un peu plus haut et bien sûr avec des chutes mais après tout c'est quand même l'escalade qui nous procure du plaisir!
J'avoue que malgré cette sage philosophie j'ai parfois voir souvent les "glandes" quand j'ai l'impression de faire du "sur place" ou d'entendre untel ou unetelle te balancer un Bach ou un Rodrigo "les doigts dans le nez" alors que je rame sur une étude de Carcassi ou d 'Aguado! Mais bon il faut bien accepter nos limites... et travailler pour qu'elles ne soient que temporaires!
Rolando

Ahab

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Ahab » dim. 29 mai 2011, 10:22

Pour ne pas devenir fou, je crois qu'il faut essayer d'aimer réellement ce que l'on joue et pas prendre les pièces de petits niveaux comme une échelle qu'on balance après être arrivé en haut. Je suis sur qu'à notre niveau on est capable de jouer des petites pièces aussi bien qu'un pro en travaillant et en les comprenant. Je ne l'avais pas réalisé en jouant du piano plus jeune et plus tard de la guitare mais je l'ai compris avec le répertoire pour luth où je ne ressens pas cet effet d'escalier et de compétition. Mieux vaut tard que jamais !!

:bye:

Gratouyeur

Re: Plus je progresse, moins je progresse

Messagepar Gratouyeur » dim. 29 mai 2011, 12:48

Merci à tous pour votre compréhension, votre compassion et vos encouragements.
Je suis surpris en relisant mon message, que mon allusion bien anodine à DSK ait été censurée par les modérateurs (?) sans même m'en informer. Un petit abus qui me laisse un peu dubitatif .....


Revenir vers « La difficulté des oeuvres pour guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité