la dernière montée de la Catedral...

Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Règles du forum
Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2668
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

la dernière montée de la Catedral...

Message par Mallorca » lun. 26 septembre 2011, 21:05

quelqu'un peut il m'aider..? :?
cela fait pas mal de mois que je bosse cette satanée montée finale de doubles croches :chaud:
je trouve les progrès minimes par rapport au temps que je passe dessus.. :twisted:
donc y'a un truc que je devrais faire et que je ne fais pas
mais lequel ???
comment travailler ce passage ?
:aide:
:merci:
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 7670
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Jean-François Delcamp » lun. 26 septembre 2011, 21:19

as-tu essayé le doigté que je propose ?
catedral.PNG

http://www.guitarraclasicadelcamp.com/p ... ngore.html
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Dernière édition par Jean-François Delcamp le mar. 27 septembre 2011, 18:23, édité 1 fois.
Raison : doigté mis à jour
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2668
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Mallorca » lun. 26 septembre 2011, 22:14

non jean françois, je ne fais pas celui là
je fais une montée tout en barrés...mais ça ne sort pas
je vais essayer le tien qui semble bien tomber sous les doigts
merci !
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Romaric Holler

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Romaric Holler » mar. 27 septembre 2011, 01:01

Quel doigté fais-tu ? Pour cette fin je vois deux grosses solutions possibles:
- soit démancher à chaque arpège
- soit faire un barré VII

La deuxième solution est sans doute la mieux mais ce n'est pas celle que je fais perso...mais c'est celle que j'aurais faites si je l'avais connue au moment de l'apprendre ce morceau.
A partir de la mesure 159=
Barré IV, pas trop le choix, la solution avec le si corde à vide est délicate pour la main droite et suis une logique certaine de l'instrument, "simplifie une main et tu compliquera l'autre". Si l'arpège peut passer à la main droite la corde à vide peut-être bien. De plus c'est délicat d'enchaîner sur un barré après.
Le second temps se fait avec le barré VII ( demi-barré si possible ): ré sur la corde ③, si avec annulaire sur ④ doigt important pour la suite, fa# avec majeur sur ⑤, ré avec petit sur ⑥

mes 160:
1er temps, c'est l'arpège en barré VII, pense bien à l'annulaire sur ④, il te servira plus tard
2ème temps, il va falloir quitter le barré, une très bonne solution c'est index sur ① ,② et ③( le barré ). Si à vide ②, ré sur ④ avec l'annulaire qui le fait bien.
Le reste c'est facile...enfin presque, si tu comprend pas je peux t'écrire la suite. Mais en principe avec du boulot le doigté standard passe très bien.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5427
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Elisabeth Calvet » mar. 27 septembre 2011, 09:02

bonjour !
j'ai essayé plusieurs doigtés, je fais :
m.160, si à vide, puis cordes 4, 5, 6,
2eme temps, ré 2eme corde, puis cordes3, 4, 5
m.161, fa# 1ere corde, puis cordes 2,3,4,
2eme temps, petit barré VII, 3eme doigt sur corde 4,
m.162, cordes 1,2,3,4,
2eme temps, cordes 2, 1, 3, 2, 1, 4
Et m.163, 1er temps, juste le si aigu, sans accord.

ça me fait un barré seulement 2eme temps de la m.161, et comme ma main droite est plus capricieuse que l'autre, je préfère un doigté régulier pour elle.

Et au début, m.74 à 79, je fais à la main droite :p, i, p lié, i, p, i, p, i, p, m, i,
puis, m.80 à 82, p, i, p lié, a, i,
m.82, 2eme temps, p, i, p lié, i, p,
m.83, 1er temps, i, p, i, p, i, p,
m.83, 2eme temps, m, i, p, m, i, et là, je triche, je fais un lié sur le do# pour ne pas utiliser le pouce 2 fois.

ça me convient bien, mais bon, je ne le joue pas non plus comme un TGV... :D

Romaric Holler

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Romaric Holler » mar. 27 septembre 2011, 09:53

Elisabeth Calvet a écrit :bonjour !
j'ai essayé plusieurs doigtés, je fais :
m.160, si à vide, puis cordes 4, 5, 6,
2eme temps, ré 2eme corde, puis cordes3, 4, 5
m.161, fa# 1ere corde, puis cordes 2,3,4,
2eme temps, petit barré VII, 3eme doigt sur corde 4,
m.162, cordes 1,2,3,4,
2eme temps, cordes 2, 1, 3, 2, 1, 4
Et m.163, 1er temps, juste le si aigu, sans accord.

ça me fait un barré seulement 2eme temps de la m.161, et comme ma main droite est plus capricieuse que l'autre, je préfère un doigté régulier pour elle.
(...)
C'est le doigté le plus courant je pense. C'est une position par arpège et par temps. Ca marche bien et c'est ce que je fais. Mais la difficulté ( enfin pour moi mais pour d'autres sûrement ) c'est la transition entre le 2ème temps de la mes.161 et le premier de la mes.162. Il faut abandonner le barré pour préparer le jeu en suraigu. C'est pourquoi je pense qu'il vaut mieux faire le si à vide dans l'arpège du 2ème temps de la mes.161 ce qui permet de faire les deux dernière doubles de la mes. 161 en XII case pour le ré sur ④ et le fa# avec le majeur
en XI case. Ainsi on abandonne plus simplement le barré. L'arpège du premier temps de la mes.162 est presque en place ( juste rajouter ré sur ① avec l'index et si sur ② avec le majeur ).
Sur le second temps de la mes. 162 je ne changerai de position qu'au moment de faire le fa# aigu.

Courage c'est la fin ! Tu gravis les dernière marches de la Catedral !

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2668
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Mallorca » mar. 27 septembre 2011, 13:10

merci pour vos conseils !
je vais étudier tout ça :D
pour mon doigté je fais :
1/2 Barré IV- 1/2 Barré VII et je lâche le barré sur le ré 1ère corde pour aller jusqu'au bout :chaud:
je vais mettre quelques cordes à vide pour alléger :D
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Romaric Holler

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Romaric Holler » mar. 27 septembre 2011, 17:38

Mallorca a écrit : 1/2 Barré IV- 1/2 Barré VII et je lâche le barré sur le ré 1ère corde pour aller jusqu'au bout :chaud:
je vais mettre quelques cordes à vide pour alléger :D
C'est ce moment qui est critique ! La tu met le si à vide ! ( c'est ce que fait Azabagic je crois ) !

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2668
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Mallorca » mer. 28 septembre 2011, 19:50

je crois que grâce à vous j'ai trouvé le doigté qui me va :D
donc on démarre demi barré IV, OK :wink:
puis demi barré VII, que je lâche maintenant plus tôt avec un si à vide, je glisse le 3, 4ème corde sur le ré XII ème case,puis le 2 sur la 3 ème corde, 1er sur la 1ère corde, 4ème sur la 2ème corde, vous suivez ? :chaud:
après, c'est facile, comme dit guitarcat :lol:
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2319
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par FabienSimon » mer. 28 septembre 2011, 21:35

Bonjour Mallorca! :bye:
C'est génial d'être arrivée jusque là :okok: , félicitations!!!
Combien de temps avez-vous mis pour le déchiffrage svp ?
Entendrons-nous dans les prochains mois, résonner les cloches de cette "Catedral" sur le forum ?
Merci
fs
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2668
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Mallorca » mer. 28 septembre 2011, 22:06

la partition fait peur, car elle est assez "noire" et surtout longue...
mais j'ai été surprise de voir que le déchiffrage se faisait assez bien et que le "par cœur " venait facilement
il m'a fallut un mois environ pour la savoir par cœur
et depuis un an maintenant c'est du travail
en même temps je me régale
chaque partie est intéressante à travailler, les arpèges, les barrés, les liés, les démanchés..
on peut la travailler par partie, en exercice
et une fois par jour je la joue en entier pour l'endurance
quant à la poster sur le forum...dans un an ou deux, peut être...
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2319
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par FabienSimon » jeu. 29 septembre 2011, 17:53

Bonjour, juste une question, Cette pièce a été composée en quelle année svp ?
Merci!!!
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7230
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Valéry Sauvage » jeu. 29 septembre 2011, 18:28

FabienSimon a écrit :Bonjour, juste une question, Cette pièce a été composée en quelle année svp ?
Merci!!!
D'après Wikipedia : 1921
Ce qui est très amusant c'est la description de la rencontre Segovia/Barrios... Segovia invite Barrios à son hôtel lors d'un séjour en Amérique latine, et le laisse jouer sur sa propre guitare. Barrios lui joue la Catedral, Segovia lui demande la partition et se plaint de ne l'avoir ensuite jamais reçue... On dirait (dans la description) que Segovia fait une faveur à Barrios en l'invitant à rendre visite au grand maître qu'il est, et, honneur suprême en lui laissant toucher sa propre guitare... puis il condescend à admirer son travail et à lui demander la partition... Moi j'aurais inversé les paramètres... le grand maître étant Barrios bien entendu...
:lol:
Andrés Segovia, who said "In 1921 in Buenos Aires, I played at the hall La Argentina noted for its good acoustics for guitar, where Barrios had concertized just weeks before me. He was presented to me by his secretary Elbio Trapani. At my invitation Barrios visited me at the hotel and played for me upon my very own guitar several of his compositions among which the one that really impressed me was a magnificent concert piece The Cathedral whose first movement is an andante, like an introduction and prelude, and a second very virtuosic piece which is ideal for the repertory of any concert guitarist. Barrios had promised to send me immediately a copy of the work (I had ten days remaining before continuing my journey) but I never received a copy.
http://en.wikipedia.org/wiki/Agust%C3%ADn_Barrios
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Romaric Holler

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par Romaric Holler » ven. 30 septembre 2011, 00:30

Valéry Sauvage a écrit :(...)On dirait (dans la description) que Segovia fait une faveur à Barrios en l'invitant à rendre visite au grand maître qu'il est, et, honneur suprême en lui laissant toucher sa propre guitare... puis il condescend à admirer son travail et à lui demander la partition... (...)
On dirait, mais ce n'est pas si simple, on a pas trop de certitudes. Segovia à plusieurs fois changé d'avis sur Barrios. Sur que le bonhomme le dérangeait et ne le laissait pas indifférent.
On ne connaît pas la raison exacte qui fait que Segovia n' a pas reçu la partition.
Valéry Sauvage a écrit : Moi j'aurais inversé les paramètres... le grand maître étant Barrios bien entendu...
:lol:
C'est séduisant comme idée. Mais dans un autre sens on pourrait se dire que sans Ségovia personne ne jouerait Barrios aujourd'hui. Sans la diffusion de la guitare de Segovia et son talent, sans John Williams, élève de Segovia, qui connaîtrait connu Barrios ? ( tient cela me rappel quelque chose ! :wink: ).

legato
Messages : 478
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: la dernière montée de la Catedral...

Message par legato » dim. 02 octobre 2011, 23:14

Segovia dit de la Catedral que c'est une pièce magnifique

Revenir vers « La difficulté des oeuvres pour guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité