Gigue Bach BWV 997

Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Règles du forum
Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Avatar de l’utilisateur
mmarques
Messages : 2460
Inscription : mar. 26 avril 2011, 23:52
Localisation : neuf troua

Gigue Bach BWV 997

Message par mmarques » ven. 16 janvier 2015, 10:14

Bonjour,

Je voudrais avoir votre avis sur la difficulté de cette pièce et le niveau requis. Je parle juste de la partie sans les doubles, la première partie.

Merci.
Éternel débutant...
Bastien Burlot MaestrO2 épicéa n° 108
Bastien Burlot Conservatoire 10ème anniversaire Delcamp n°2 cèdre.
https://www.youtube.com/user/mmarques931/videos

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9785
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Gigue Bach BWV 997

Message par Bernard Corneloup » ven. 16 janvier 2015, 10:41

Je viens de regarder l'édition de Jean-François.
Ça a l'air assez "sportif" mais pas vraiment impossible à jouer. Je veux dire qu'il faut certainement bien travailler les enchaînements pour pouvoir accélérer ensuite car une gigue se joue vite, et il en a deux pages. Mais je n'ai rien vu de réellement difficile, c'est plus une question de "tenir la distance". Je le classerais en niveau D06 ou D07.
La partie qui suit ("Double") est une pièce à part entière qui fait partie de la Suite, qui s'appelait aussi Partita (peut-être à préciser au niveau de la différence entre les deux) mais je n'ai pas réussi à trouver si on disait "un" ou "une" Double.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4293
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Gigue Bach BWV 997

Message par Marieh » ven. 16 janvier 2015, 11:08

Bernard Corneloup a écrit : je n'ai pas réussi à trouver si on disait "un" ou "une" Double.
Alain Delon dans le Cercle rouge de Jean-Pierre Melville dit : "Un double !"
:russa:

Avatar de l’utilisateur
mmarques
Messages : 2460
Inscription : mar. 26 avril 2011, 23:52
Localisation : neuf troua

Re: Gigue Bach BWV 997

Message par mmarques » ven. 16 janvier 2015, 11:41

salut Bernard,

Merci de ta réponse, pas vraiment rassurant. Mon prof m'a donné cette pièce à travailler mais je m'en sors pas. Je fais et refais les doigtés dans tous les sens, ça vient pas ... alors je me suis dit que peut être le niveau est trop élevé pour moi ... :?
Éternel débutant...
Bastien Burlot MaestrO2 épicéa n° 108
Bastien Burlot Conservatoire 10ème anniversaire Delcamp n°2 cèdre.
https://www.youtube.com/user/mmarques931/videos

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16860
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Gigue Bach BWV 997

Message par Isabelle Frizac » ven. 16 janvier 2015, 11:42

J' ai toujours entendu dire le double .

Et aussi la raison de ce nom : on utilise exactement les mêmes harmonies que le 1er morceau , la même basse ( sauf exception) mais la réalisation est différente, ça s' entend surtout pour pour la voix supérieure .

On peut aussi penser que certains musiciens improvisaient sur cette grille harmonique , ce que j' ai déjà pratiqué au cours de mes études .

:bye:
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Mitaki

Re: Gigue Bach BWV 997

Message par Mitaki » ven. 16 janvier 2015, 15:38

Bonjour,
Je vous recommande vivement d'acheter le recueil de F. Zigante aux éditions RICORDI "Complete lute works-Chaconne" qui est vraiment un excellent ouvrage, avec une interprétation sur CD, doigtés sans fautes, partitions revues et corrigées... Un summum! En plus, cet auteur a parfois d'excellentes idées aux niveau des doigtés , idées que je n'ai jamais vues ailleurs ( et j'ai ...beaucoup des partitions!) . Il y a donc des passages impossibles avec certains auteurs ( que je ne citeraient pas, il y a des auteurs français qui exagèrent vraiment dans leurs partitions truffées d'erreurs...) qui "roulent" immédiatement avec F Zigante.

Je modifie mon message: je viens d'essayer de jouer la partition de F Zigante ( avec la croche à 40 et sans les fioritures ) et je suis arrivé au bout. Il y a des passages dans les aigus un peu sportifs et des rythmes très difficiles ( pour moi) "triple croche- double croche". Voila les deux principales difficultés.

Merci d'avoir parlé de cette partition sinon je n'aurais pas essayé de la jouer! Vous ne pouvez pas savoir comment c'est satisfaisant d'avoir pu mener une partition de Bach jusqu'au bout pour un modeste joueur autodidacte

Avatar de l’utilisateur
mmarques
Messages : 2460
Inscription : mar. 26 avril 2011, 23:52
Localisation : neuf troua

Re: Gigue Bach BWV 997

Message par mmarques » ven. 16 janvier 2015, 16:37

Merci pour ton conseil Mitaki, je vais regarder cette édition de plus près. Je vais également essayer celle de JFD car de l'aveu même de mon prof, les doigtés de l'édition qu'il m'a donné sont pourris ...

Du coup ma partition est truffée de gribouillis de doigtés, je comprend plus rien, je m'embrouille et ça m'énerve :evil:

Je ne sais pas quel est ton niveau mais du coup ça ne me rassure pas que personne trouve ça difficile! :lol:

Moi c'est vraiment les doigtés que je n'arrive pas à trouver .. surtout main droite!
Éternel débutant...
Bastien Burlot MaestrO2 épicéa n° 108
Bastien Burlot Conservatoire 10ème anniversaire Delcamp n°2 cèdre.
https://www.youtube.com/user/mmarques931/videos

Mitaki

Re: Gigue Bach BWV 997

Message par Mitaki » ven. 16 janvier 2015, 19:16

Je n'ai pas dit que c'était facile! j'ai simplement constaté que j'arrivais à jouer cette partition jusqu'au bout alors que j'ai commencé beaucoup de partitions de Bach sans jamais pouvoir les finir! Par exemple, la sarabande BWV 997 est redoutable sous son apparente simplicité ... même au ralenti et sans métronome! J'ai essayé de comparer les différentes versions et j'ai par exemple trouvé sur freescore.com une partition truffée d'erreurs ...alors méfiance.

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9785
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Gigue Bach BWV 997

Message par Bernard Corneloup » ven. 16 janvier 2015, 19:40

Mitaki a écrit :Je n'ai pas dit que c'était facile! j'ai simplement constaté que j'arrivais à jouer cette partition jusqu'au bout alors que j'ai commencé beaucoup de partitions de Bach sans jamais pouvoir les finir!
Ça c'est du vécu pour moi aussi! C'est incroyable comme parfois on ne voit pas du tout où une partition de Bach nous emmène.
Tout à l'heure j'ai déchiffré l'ensemble de la partita, mais la fugue c'est plutôt coton à côté de la gigue. Je n'en voyais pas la fin.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Revenir à « La difficulté des oeuvres pour guitare classique »