Julian Bream - Robert de Visée - Suite en ré mineur [H]

Il s'agit d'enregistrements tombés dans le domaine public, c'est à dire qu'ils ont été publiés il y a plus de 50 ans.
Règles du forum
Il s'agit d'enregistrements tombés dans le domaine public, c'est à dire qu'ils ont été publiés il y a plus de 50 ans.

Pour permettre la recherche par tri alphabétique, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
[H] Nom de l'interprète - Nom du compositeur - Titre de l’œuvre
M'Bo
Messages : 1400
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Julian Bream - Robert de Visée - Suite en ré mineur [H]

Message par M'Bo » mar. 12 septembre 2017, 12:43

C'est bien d'avoir l'avis d'un connoysseur car on s'emballe, on s'emballe et on découvre d'autres interprétations plus 'justes' (d'un point de vue historique) :ouioui: :okok:

:merci: Valéry

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2628
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Julian Bream - Robert de Visée - Suite en ré mineur [H]

Message par FabienSimon » mar. 12 septembre 2017, 14:05

Valéry Sauvage a écrit :
mar. 12 septembre 2017, 09:59
La connaissance de la musique baroque a beaucoup progressé depuis, ainsi que le jeu de guitare dans le style de l'époque. Hélas je trouve que malgré des qualités musicales indéniables, cet enregistrement date beaucoup. Pas ou très peu d'ornementations là où c'est l'une des caractéristiques principales de cette musique, pas d'accords en ragueado (parfaitement indiqués dans les tablatures de De Visée).
Je vous invite à écouter Eduardo Eguëz qui joue cette musique de manière très sensible (et probablement très proche de ce que Louis XIV pouvait écouter). J'aime beaucoup le guitariste Julian Bream, qui a ouvert beaucoup de voies pour découvrir la musique ancienne, mais un long chemin a été parcouru depuis.
Je me demande quand même si chaque époque n'a pas tendance à colorer inconsciemment selon l'esthétique en vigueur ces pièces anciennes, en pensant chaque fois avoir atteint en quelque sorte la bonne manière de jouer au motif que les connaissances acquises ont augmentées.
Dans quelques dizaines d'années ce qui fait référence aujourd'hui paraîtra peut-être complètement dépassé parce que l'on verra les choses autrement (surtout dans le phrasé).
Une chose est certaine, c'est qu'on a pas d'enregistrement d'époque, donc oui nous devons être au plus près de la partition d'origine.
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7294
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Julian Bream - Robert de Visée - Suite en ré mineur [H]

Message par Valéry Sauvage » mar. 12 septembre 2017, 15:27

C'est pour cela que j'ai écrit "probablement très proche"... On s'approchera plus encore demain. À l'époque des enregistrements de Bream (Dowland, musique pour vihuela etc...) on avait déjà des chercheurs qui avaient une approche historique, à commencer par Diana Poulton (et son maître Arnold Dolmetsch) et aussi l'école Allemande de Walter Gerwig, Eugen Dombois qui se perpétue avec l'école de la Schola Cantorum de Bâle. Les enregistrements des années 60 de Walter Gerwig restent encore aujourd'hui des références.
Bream est un excellent musicien pour le répertoire de la guitare et une personnalité très attachante dans ce monde de l'instrument (on ne peut pas en dire autant de toutes les grandes figures...). Mais j'ai du mal à écouter ses enregistrements de musique ancienne, même si son travail a inspiré des gens comme Paul O'Dette à venir au luth.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2132
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Julian Bream - Robert de Visée - Suite en ré mineur [H]

Message par celime » jeu. 14 septembre 2017, 18:04

Valéry Sauvage a écrit :
mar. 12 septembre 2017, 09:59
...
un long chemin a été parcouru depuis.
Bonjour Valéry,

Je comprends bien ta remarque, mais je pense que c'est ici une démarche voulue sciemment par Julien Bream, qui possédait sans aucun doute la virtuosité et les connaissances musicales nécessaires pour une approche plus authentique de ces pièces.

A mon avis la démarche est ici d'adapter ces pièces à la guitare moderne, et de proposer une interprétation plus séduisante, plus moderne pour des oreilles non averties.

Je fais cette remarque parce que j'ai plusieurs fois constaté (avec étonnement) que les ornements (trilles, vibratos, appogiatures, glissandos...) sont mal accueillis par les auditeurs qui ne possèdent pas une culture suffisante de la musique baroque ("ça fait vieillot"). Quand au rasgueado, je le soupçonne d'avoir été regardé à cette époque (années 60-70) comme "péjoratif" (en guitare "classique") et techniquement déstabilisant.

A bientôt,
Charles

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 10191
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: Julian Bream - Robert de Visée - Suite en ré mineur [H]

Message par Rachid Merabet » jeu. 14 septembre 2017, 19:33

celime a écrit :
jeu. 14 septembre 2017, 18:04
Je comprends bien ta remarque, mais je pense que c'est ici une démarche voulue sciemment par Julien Bream, qui possédait sans aucun doute la virtuosité et les connaissances musicales nécessaires pour une approche plus authentique de ces pièces.
Une démarche voulue, je pense aussi car il a été luthiste et connait très bien la musique ancienne mais je comprends que les puristes puissent être heurtés.
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7294
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Julian Bream - Robert de Visée - Suite en ré mineur [H]

Message par Valéry Sauvage » ven. 15 septembre 2017, 10:20

Que ça soit voulu, je veux bien, mais porté par une manière de jouer à l'époque. Quand on écoute Bach par Ségovia, c'était aussi sa volonté d'imposer son esthétique. Il n'en reste que pour moi ça date et c'est quand même un peu dommage de jouer sciemment cette musique avec toutes les affectations propres à la musique romantico-espagnole. Piano-Forte à chaque répétition, Sul Tasto - Sul Ponticello, legato-staccato... on retrouve tous les "trucs" de la guitare des '60 avec ce vibrato omniprésent. C'est typique d'une manière de jouer de l'époque (dans laquelle nous avons baigné et dont beaucoup ont du mal à se défaire). Moderne et séduisant ? non, conforme aux canons de cette époque. Il faudra attendre Betho Davezac pour entendre du Dowland joué à la guitare d'une manière un tant soi peu historiquement informée. En attendant cette interprétation est intéressante à titre de témoignage de ce qui se faisait dans ces années là. Mais heureusement qu'on a évolué depuis.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 10191
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: Julian Bream - Robert de Visée - Suite en ré mineur [H]

Message par Rachid Merabet » ven. 15 septembre 2017, 10:34

Merci Valery, c' est toujours un plaisir de te lire, on apprend toujours plein de choses :merci:
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

Revenir vers « Enregistrements historiques - Youtube »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité