Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
Règles du forum
Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
Romaric Holler

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Romaric Holler » lun. 27 janvier 2014, 01:16

Je ne critique pas les musiques amplifiées. Mais il ne faut pas tout mélanger. Une règle, une limite est évidemment toujours un choix en partie arbitraire.

Circonscrire un style est une tâche ardue. Cela dépend de nombreux facteurs. L'instrument en est un.

Quand j'écoute une guitare sur le net je n'écoute pas de la guitare. J'écoute une reconstitution du son de la guitare. Un pâle reflet de ce qu'est une réalité sonore.

Quand j'écoute une guitare amplifié je n'écoute plus de la guitare. J' entend alors un son convertis en signal électrique.

Quand j'écoute un guitariste jouer d'une guitare amplifié je n'entend pas la guitare ni le guitariste. J' entend une membrane ...

La guitare classique ce n'est pas cela. C'est la communion d'un musicien, de son instrument et de son public sans aucun autre intermédiaire. C'est cet idéal esthétique que l'on défend quand on s'acharne sur son bout de bois.

Si je doit jouer de la musique dite classique amplifié, c'est alors avec un très grand regret et je ne m'y résout qu'en dernier ressort.

Vouloir jouer systématiquement amplifié de la guitare classique c'est s'écarter d'une vision musicale pour une raison ou une autre.

Il ne s'agit pas d'un problème de tolérance. Je serai enchanté d'entendre une fugue de Bach sur une Kora. Mais je serai désolé si cette musique me parvient par l'intermédiaire d'un enregistrement ou si l'interprète me la fait parvenir à l'oreille grâce à son ampli. Je n'aurai alors qu'un succédané, un ersatz du son de cet instrument.

On pourrait reprocher aussi aux tenant de l'amplification un manque d'ouverture d'esprit. C'est une évidence qu'utiliser le pouvoir de l'intensité en Db relève de la pure stratégie commerciale et pas du tout d'une intention musicale. Sinon les boîtes de nuit et autres vendeurs de casques audio ne friserait pas avec la limite des 120Db. Il y a une corrélation entre puissance en Db et sousous.
C'est alors une stratégie de faire croire que ceux qui ne partagent pas ces goûts le font uniquement par traditionalisme ou manque d'ouverture.
C'est tout le contraire! C'est par l'éducation, par culture, par richesse d'un goût que l'on en vient progressivement et par expérience,à savoir goûter les meilleures choses qu'offre l'existence.
Si je veux le meilleur du Hard Rock je n'irai pas écouter une reprise à la guitare classique, ou alors comme ça, pour le fun! Mais je n'en ferai pas l'emblème des éléments constitutifs du genre.

La musique classique amplifié c'est comme si on regardait une pièce de Molière au cinéma, à la télé, ou alors une photo de la joconde.
Un forum qui se targue de cultiver exclusivement le gout de la musique classique ne peut et ne doit pas se permettre de mettre en avant des instruments électro-acoustique. D'autres endroits existent sur le web.

Avatar de l’utilisateur
domi38
Messages : 575
Inscription : jeu. 19 mars 2009, 16:39

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par domi38 » lun. 27 janvier 2014, 14:09

En ce qui me concerne, j'ai eu l'occasion de parler de silent guitar ici même. Et j'ai joué pendant plus de 25 ans (il m'arrive encore d'en jouer) de la guitare classique par le truchement d'un électro acoustique (rarement branchée d'ailleurs).
Ce qui ne passe pas au niveau du forum (je crois) c'est un morceau joué et partagé sur une électro ou une silent guitar. Et même si je ne joue pas de classique, je suis en phase avec ça. L'idée est d'entendre le "plus d'instrument" possible. avec les compromis que la distance physique nous force à adopter.
Burlot de concert de 2009,
Burlot 8 cordes,
Hirade 7,
basse classique Francisco Del Rey, et pas mal d'autres...électriques!

Romaric Holler

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Romaric Holler » mar. 28 janvier 2014, 02:08

domi38 a écrit :En ce qui me concerne, j'ai eu l'occasion de parler de silent guitar ici même. Et j'ai joué pendant plus de 25 ans (il m'arrive encore d'en jouer) de la guitare classique par le truchement d'un électro acoustique (rarement branchée d'ailleurs).
Ce qui ne passe pas au niveau du forum (je crois) c'est un morceau joué et partagé sur une électro ou une silent guitar. (...)
Qu'on puisse en parler, tant mieux. Cependant,la règle est claire. Soit on la change, soit on a garde avec ce que cela implique. Laisser la marge de manœuvre à une équipe de modération pour apprécier ce qu'est une guitare électro-acoustique ne me convient pas. Manifestement ici, c'est de ce type de guitare que l'on parle et pas d'autre chose.
domi38 a écrit :(...)L'idée est d'entendre le "plus d'instrument" possible. avec les compromis que la distance physique nous force à adopter.
Je ne suis pas sur de comprendre. La "distance physique" est celle d'une salle de concert? Il s'agit sans doute plutôt de l'impossibilité de s'écouter réellement.
Dans ce cas je peut clairement affirmer avec certitude et sans l'ombre d'un doute que je n'ai jamais entendu de guitare classique sur le net, ni dans le casque audio, ni sur un dispositif type chaîne hi-fi etc.... J'ai pu parfois le croire. Mais mon écran n'était pas troué et un guitariste ne jouait pas au fond de mon salon :D

Il n'y a alors aucun compromis puisque vous n'écoutez pas de la guitare. Pouvez-vous affirmer avoir vu la Joconde si vous n'en avez vu que sa photo ?

De même quand vous écoutez une guitare amplifiée ( électroacoustique ou pas ) sur scène, in vivo. Vous n'entendez pas de la guitare mais une membrane de haut-parleur tentant de restituer un son originel transformé en signal électrique. C'est une différence radicale.

Notre civilisation tend à vouloir transformer la musique en objet. Le disque, le baladeur, la chaîne hi-fi, le micro, la guitare électroacoustique etc... ce sont des intermédiaires qui ont transformés les habitudes de consommation et la pratique instrumentale.
Et c'est radical, le jazz par exemple, est une musique de l'instant. Que signifie vouloir fixer sur un disque une improvisation qui ne prend son sens que parce qu'elle est justement improvisée ?

Loin de moi tout dogmatisme, il ne s'agit pas de définir, le bon, le beau. Il s'agit de savoir ce que l'on veut, ce que l'on aime et de ne pas être crédule. D'avoir un minimum de recul et de réflexion sur notre situation. Et, justement, de laisser toutes les sensibilités s'exprimer et leur offrir une tribune d'expression où elles pourront exister indépendamment de tout éléments de comparaisons extérieur.

Avatar de l’utilisateur
domi38
Messages : 575
Inscription : jeu. 19 mars 2009, 16:39

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par domi38 » mar. 28 janvier 2014, 15:26

Romaric Holler a écrit :
Je ne suis pas sur de comprendre. La "distance physique" est celle d'une salle de concert? Il s'agit sans doute plutôt de l'impossibilité de s'écouter réellement.
Dans ce cas je peut clairement affirmer avec certitude et sans l'ombre d'un doute que je n'ai jamais entendu de guitare classique sur le net, ni dans le casque audio, ni sur un dispositif type chaîne hi-fi etc.... J'ai pu parfois le croire. Mais mon écran n'était pas troué et un guitariste ne jouait pas au fond de mon salon :D

Il n'y a alors aucun compromis puisque vous n'écoutez pas de la guitare. Pouvez-vous affirmer avoir vu la Joconde si vous n'en avez vu que sa photo ?

De même quand vous écoutez une guitare amplifiée ( électroacoustique ou pas ) sur scène, in vivo. Vous n'entendez pas de la guitare mais une membrane de haut-parleur tentant de restituer un son originel transformé en signal électrique. C'est une différence radicale.
La distance physique dans mon esprit est bien celle d'une salle de concert ou celle générée par internet, une chaîne hi-fi. en bref, tout ce qui est un obstacle à l'écoute de la guitare en direct à moins de 5 mètres :D .

Et, oui; on n'entend pas de guitare à travers un ordinateur (en particulier avec la compression de youtube), mais suivant qui l'a enregistrée et comment, on peut en avoir une bonne idée (à mon goût et à mon oreille).
Je n'ai jamais vu la Joconde mais grâce à des jpg de plus de 60x80 pixels, je peux avoir une idée assez proche de ce à quoi elle ressemble. C'est la démocratisation de l'art. Ca me parait bien.
Si Miles Davis, John Coltrane et bien d'autres n'avaient pas été enregistrés au prétexte qu'ils improvisaient, on n'aurait plus aucune trace de leur art. Ca ne me parait pas bien :D
Burlot de concert de 2009,
Burlot 8 cordes,
Hirade 7,
basse classique Francisco Del Rey, et pas mal d'autres...électriques!

Romaric Holler

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Romaric Holler » mar. 28 janvier 2014, 22:47

domi38 a écrit :(...)
Si Miles Davis, John Coltrane et bien d'autres n'avaient pas été enregistrés au prétexte qu'ils improvisaient, on n'aurait plus aucune trace de leur art. Ca ne me parait pas bien :D
Et Parker n'aurait pas appris à "choruser" si il n'avait pas pu réécouter les solos de Coleman Hawkins ou de Lester Young. Le problème est évidemment plus complexe. Au sujet du disque, Il ne s'agit que de mon humble opinion.

Benoît Ducène
Messages : 1776
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Benoît Ducène » ven. 31 janvier 2014, 18:49

Bonjour à tous,

Je suis surpris que ce fil ait été brièvement supprimé, puis déplacé. La discussion ne comportait pas d'attaques personnelles ou stupides comme nous avons pu en connaître par le passé.

En quoi s'agit-il de guitares électro-acoustiques? Et le fil ne concerne pas uniquement l'amplification des guitares Joie, sur lesquelles de nombreux guitaristes, y compris des forumistes, jouent un répertoire "classique" sans nécessairement recourir à l'amplification.

Bref, le problème est que les Joie amplifiables (notez qu'elles ne le sont pas d'office) sont inclassables dans une des rubriques existantes du forum. Et pour cause. Il s'agit de guitares de concert de haut niveau, dont les spécificités sonores permettent une amplification d'une qualité inconnue jusqu'à présent. Les Joie "nature" sont indissociables de la possibilité spécifique de les amplifier excellemment, raison pour laquelle je verrai le sujet idéalement dans les deux rubriques, personnellement

Benoît Ducène
Messages : 1776
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Benoît Ducène » mar. 18 février 2014, 15:27

Quelques dates pour apprécier Thibault et sa guitare amplifiée :

African Tour
25/02 Addis Abeba, Ethiopie
26/02 Dire Dawa, Ethiopie
1/03 Port Harcourt, Nigeria
4/03 Abudja, Nigeria

USA Stop
4/04 Long Island
5/04 New York

18/04 Bordeaux, France

Brazilian Tour
7/05 Rio de Janeiro
8/05 Niterol
10/05 Sao Polo
13/05 Florianapolis
14/05 Campinas
15/05 Recife
17/05 Joao Pessoa
21/05 Natal
23/05 Fortaleza
28/05 Brasilia
1/06 Porte Alegre

10/06 Strasbourg, France

mikoguitar78

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par mikoguitar78 » mar. 18 février 2014, 16:38

L'amplification n'est qu'une technique, la question n'est pas d'être pour ou contre mais comment on s'en sert. Il est évident que la guitare classique ne peut sans amplification remplir une grand salle, ou tenir tête à un orchestre. Certes il s'agira toujours d'un compromis, mais pour ma part je préfère entendre la guitare, même "déformée" par l'amplification, que de voir un guitariste s'échiner sur le concerto d'Aranjuez en entendant un dixième de ce qu'il joue. C'est aux professionnels du son de choisir les bons micros et les bonnes eq et de procurer un "soutien" plutôt qu'un substitut du son naturel. Je ne sais pas quelle est la pertinence d'une électro-acoustique si on dispose de bons micros, d'une sono et d'un technicien capable.

André Blanc
Messages : 547
Inscription : mar. 12 mai 2009, 10:18

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par André Blanc » mer. 19 février 2014, 21:00

Bonjour à tous,

j'ai eu l'occasion d'essayer une guitare amplifiée de Jean Cavalier. j'ai trouvé cela MAGNIFIQUE.
Nous avons utilisé un ampli lunchbox acoustic placé sous le siège du guitariste. Sans amplification, la guitare m'a semblé un peu froide avec un long sustain,une superbe séparation sonore mais des basses et des médiums assez sec mais trés précis. Jean Cavallier nous a expliqué que la guitare était uniquement faite en vue d'une amplification et notamment pour réduire les résonances superflux. Les micros mis en oeuvre correspondent à un système américain dont je pourrais vous donner le nom d'ici quelques temps. Ici pas de mystères ni de révolution de la part de Jean Cavallier .. nous vous donnerons tous les détails .. mais devons avant tout monter en compétence pour bien comprendre.

Nous allons faire des comparatifs d'enregistrements video avec une guitare et d'autres instruments pour essayer de vous faire toucher du doigt (ou plutôt des oreilles) les différences, nous avons prévu un enregistrement avec un violon et un piano avec :
- une guitare australienne lattice (une smallman)
- une guitare australienne et une prise de son avec un neuman
- la guitare de jean cavallier avec un ampli lunchbox

Nous avons l'habitude des guitares puissantes ... l'amplification c'est vraiment le futur .. en tout cas pour les concerts et le confort des auditeurs.

Bien à vous

André
Dernière modification par André Blanc le jeu. 20 février 2014, 19:05, modifié 3 fois.
Classiques: un certain nombre de guitares de concert .. , Acoustique: Huss &Dalton OO SP
Luth :6 choeurs Paul Thompson
Electriques: épiphone, Fender telecaster
Quelques guitares romantiques

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16631
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Isabelle Frizac » mer. 19 février 2014, 21:30

Excellente initiative , André ! :okok:
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

David Garciarena
Professeur
Messages : 135
Inscription : mer. 25 janvier 2012, 10:12
Localisation : Périgueux

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par David Garciarena » jeu. 20 février 2014, 10:58

andré4 a écrit :Bonjour à tous,

j'ai eu l'occasion d'essayer une guitare amplifiée de Jean Cavalier. j'ai trouvé cela MAGNIFIQUE.
Cher André
Jean Cavalier a en effet travaillé un peu avec Jean-Luc Joie. Je n'ai pas essayé ses guitares et je le ferai avec plaisir si l'occasion se présente.
Ce qui est sûr c'est que depuis cette époque, Jean-Luc a radicalement changé son mode opératoire et que ces trois derniers modèles (La L, la J et celle qui n'a pas encore de nom car elle n'est qu'à l'état de prototype) sont beaucoup plus sonores mais surtout que leur timbre est radicalement différent (je dirais beaucoup plus proche du son des très bonnes guitares sans matériaux nouveaux). Du coup le son amplifié à ces mêmes caractéristiques si chères à bien des guitaristes.
Bref ce n'est plus la peine d'avoir une guitare puissante pour les concerts et une charmante pour garder sa motivation et son amour de la guitare.
andré4 a écrit :Nous allons faire des comparatifs d'enregistrements video avec une guitare et d'autres instruments pour essayer de vous faire toucher du doigt (ou plutôt des oreilles) les différences, nous avons prévu un enregistrement avec un violon et un piano avec :
- une guitare australienne lattice (une smallman)
- une guitare australienne et une prise de son avec un neuman
- la guitare de jean cavallier avec un ampli lunchbox
L'idée est excellente mais avec une Joie originale cela serait encore mieux.
C'est également ce genre de choses que je prépare mais dans une perspective interprétative complémentaire à la votre :
Guitare avec violon (super violoniste et super violon) sans amplification avec le violoniste "bridé et frustré" c'est à dire obligé de jouer entre le triple Piano et le piano.
Guitare avec violon sans amplification avec le violoniste qui joue normalement de son violon
Guitare et violon avec micro extérieur
Guitare et violon avec le système intégré
Les mêmes avec piano de concert
Bonne journée
:bye:
Dernière modification par David Garciarena le ven. 21 février 2014, 15:20, modifié 1 fois.

Romaric Holler

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Romaric Holler » jeu. 20 février 2014, 17:01

andré4 a écrit :l'amplification c'est vraiment le futur .. en tout cas pour les concerts et le confort des auditeurs.
Ou la fin... :D

bon je sors....

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16631
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Isabelle Frizac » jeu. 20 février 2014, 17:33

Romaric Holler a écrit :
andré4 a écrit :l'amplification c'est vraiment le futur .. en tout cas pour les concerts et le confort des auditeurs.
Ou la fin... :D

bon je sors....
Si je puis me permettre de donner mon avis , il y aura toujours des guitares sans amplification pour des concerts , mais pas dans des salles de 2000 personnes .

Ensuite , c' est une question de choix personnel , rentabilité pour celui qui organise les concerts et les tournées de guitaristes renommés , et aussi d' éthique personnelle .
C' est vrai que dans un orchestre , la guitare soliste a du mal à rivaliser sur le plan sonore avec la section vents, cordes ou percussions. Dès lors qu' elle est sonorisée , elle prend une tout autre dimension et je suis sûre que les compositeurs vont intégrer ce nouveau facteur dans des compositions pour guitare et autres instruments , à pied d' égalité au niveau sonore .
Sans doute une nouvelle page de la guitare est-elle en train de s' écrire grâce aux progrès de la technologie moderne .
Est-ce pour autant qu' il faut raviver les querelles qui ont toujours existé entre les anciens et les modernes ?

Pour ma part , jouant de plus en plus de musique ancienne ( luth , vihuela et guitare baroque ) sans amplification, bien sûr , je regarde d' un oeil un peu détaché toute cette (r)évolution dans le monde de la guitare .

:bye:
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

André Blanc
Messages : 547
Inscription : mar. 12 mai 2009, 10:18

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par André Blanc » jeu. 20 février 2014, 18:42

Cher David,

C'est avec plaisir que nous ferons aussi le test avec une guitare de JL JOIE ...

Bien à vous

André
Classiques: un certain nombre de guitares de concert .. , Acoustique: Huss &Dalton OO SP
Luth :6 choeurs Paul Thompson
Electriques: épiphone, Fender telecaster
Quelques guitares romantiques

André Blanc
Messages : 547
Inscription : mar. 12 mai 2009, 10:18

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par André Blanc » jeu. 20 février 2014, 19:03

juste une précision.. l'amplication est pour moi une option gagnante principalement pour l'intégrer notre guitare dans des ensembles et permettre ainsi une présence accrue de notre instrument dans les salles de concert.
Si l'amplification permettait de faire plus de monde aux concerts de guitare classique, ce serait super! mais je rêve peut être.

Dans une petite salle, rien de remplacera une bonne guitare non amplifiée .. mais il faudrait sans doute poser la question à un non guitariste.

Bien à vous

André
Classiques: un certain nombre de guitares de concert .. , Acoustique: Huss &Dalton OO SP
Luth :6 choeurs Paul Thompson
Electriques: épiphone, Fender telecaster
Quelques guitares romantiques

Revenir à « Archives du forum »