La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
Règles du forum
Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2670
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par FabienSimon » sam. 08 mars 2014, 15:00

Isabelle Frizac a écrit :
Rachid Merabet a écrit :Ça pour moi c' est vraiment de l' art, c' est magnifique! Merci Fabien
Dis donc, c' est sympa chez toi , FabienSimon !

Magnifiques instruments , (le clavecin est de toute beauté , avec de belles têtes pour les violes ....c' est de l' art , ou je ne m' y connais pas ! ) , beaux tableaux , le plafond à caissons sculptés et décorés est magnifique et j' ai remarqué également une belle cheminée XVIIIème ...

:P
Salut Isabelle,
Tu es très observatrice, cette cheminée ne possède pas le label "flamme verte" mais engendre une douce chaleur, car alimentée par des instruments réalisés sans art...
:lol:
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16320
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par Isabelle Frizac » sam. 08 mars 2014, 15:06

FabienSimon a écrit : Salut Isabelle,
Tu es très observatrice, cette cheminée ne possède pas le label "flamme verte" mais engendre une douce chaleur, car alimentée par des instruments réalisés sans art... :lol:

+1) :lol: :bravo:

Comme quoi ...on peut faire feu de tout bois ( ou presque ! ) au sens figuré comme au sens propre ! :P

:lol:
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

candelito

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par candelito » sam. 08 mars 2014, 15:29

Il me semble que la différence de mon point de vue ( se rapprochant de celui de MR Mercier) tient du fait que vous voyez le métier de luthier de l extérieur alors que lui il y est dedans. Vous Considerez la guitare comme un objet et vous voulez bien consentir qu il soit Art si il est esthétique. Or, le luthier à mon avis est mieux placé pour savoir ce que lui même fabrique. Vous voulez lui imposer de classer son travail.
À mon avis le luthier travaille sur le son et essaye qd même de le faire dans une belle enveloppes.
D ailleurs sur quoi faites vous la différence entre les guitares de luthiers : n est ce pas leur sonorité qui va vous faire choisir. ???. Une Friederich une Field une Fleta sur Quel critère les jugez vous ? Le son est bien ce qui rend chaque guitare unique. Le luthier fabriqué une sonorité. Il passe de la matière bois à un son qui est une vibration. Il transcende et il agit en artiste.

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 10284
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par Rachid Merabet » sam. 08 mars 2014, 15:45

Pour moi c' est simple! si on peut dire...si la guitare ressemble à une guitare du point de vue de l' apparence, alors ce n' est pas une œuvre d' art. Si elle ressemble à ce que nous a présenté Fabien, là je pense que c' est véritablement de l' art. Sinon, si vous entrez dans un magasin de meuble par exemple pour acheter une bibliothèque, il est évident que ce n' est pas de l' art, car des milliers de bibliothèques identiques existent, même si à l' intérieur, on pourra y exposer des œuvres d' art. La guitare pour moi n' est qu' un objet avec toutes les affinités qu' on pourra lui accorder mais elle reste bel et bien un objet et ça n' enlève rien au respect que j' ai pour le luthier et son travail.
Dernière modification par Rachid Merabet le sam. 08 mars 2014, 15:50, modifié 1 fois.
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

Gilles Mercier

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par Gilles Mercier » sam. 08 mars 2014, 15:48

Cher Romaric
Votre dernier message a bien retenu toute notre attention. Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de répondre à votre attente. En effet une vie professionnelle, familiale et un certain nombre d'amis (es) nous réclamant par ailleurs.
Etant nouvel inscrit sur ce site, nous désirions toutefois, par soucis d'honnêteté, vous remercier sincèrement pour l'occasion que vous nous avez offerte de nous présenter aux nombreux forumistes qui ne nous connaissaient pas encore mais dont l'accueil nous a conquis. Car ce n'est pas sans une certaine émotion, avec un certain recul, nous avons constaté que sous votre impulsion nous avons montré notre vrai visage.
Mieux que si nous l'avions fait nous-même vous avez su puiser en nous la quintessence, le suc même de notre raison d'être.
Mieux que nous vous avez su valoriser ce travail de l'ombre qui permet à nos brillants interprètes d'aujourd'hui comme d'hier, à l'instar de Johann Sébastien Bach, de communiquer avec l' au-delà.
Aussi, et pour vous être agréable, nous avons décidé de vous nommer, à titre honorifique, <Parrain> de l'atelier, si si nous y tenons, ce n'est pas trop pour un esthète tel que vous. Naturellement vous êtes toujours le bienvenu et nul doute que nos dernières créations sauront trouver leur Maître entres vos mains expertes.
Recevez donc, Monsieur, le signe ostentatoire le plus sincère de notre profonde admiration, mais néanmoins reconnaissante, pour l'ensemble de votre oeuvre.
Votre dévoué.
gm
Dernière modification par Gilles Mercier le sam. 08 mars 2014, 18:36, modifié 3 fois.

candelito

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par candelito » sam. 08 mars 2014, 16:44

Pour moi aussi Rachid, c est simple : pour certains l art passe prioritairement par le sens de la vue. Et pour d autres par l ouïe.
Mais toutes les guitares n éveillent pas le sens de l ouïe ! Toute guitare n est pas faite en artiste. De là la confusion : celle de vouloir trouver un seul et meme casier pour les classer toutes . La pensée unique nous amène à ce genre d erreurs.

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 10284
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par Rachid Merabet » sam. 08 mars 2014, 16:57

candelito a écrit :Pour moi aussi Rachid, c est simple : pour certains l art passe prioritairement par le sens de la vue. Et pour d autres par l ouïe.
Je distingue bien l' objet et sa faculté de nous émouvoir si une œuvre s' en dégage entre les mains d' un artiste, mais si elle ne trouve pas le guitariste qu' elle mérite, malheureusement son destin ne restera qu' apparence.
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

Romaric Holler

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par Romaric Holler » sam. 08 mars 2014, 20:08

FabienSimon a écrit :Bonjour,

En ce qui me concerne un luthier peut être élevé au rang d'artiste lorsqu'il réalise sur son instrument des particularités ou créations comme des dessins, des formes ou couleurs particulières etc (voir photos jointes)...
l'instrument émane donc de la lutherie artisanale mais le reste relève sans concession de l'expression artistique. L'instrument engendré peut ainsi devenir une oeuvre d'art.
Voici ma vision simpliste de la chose.
Ne nous offusquons pas de voir sur la pomme "ART" posée devant nous des couleurs différentes. Selon l'angle de vue, la couleur varie et il est difficile de faire admettre que la pomme est rouge lorsque la personne à convaincre se trouve en face du côté jaune.
Schmuetzele à tous!



Bonne journée!
Je suis d'accord. Dans le clavecin que vous présentez il est peu probable que la peinture soit réalisée par le luthier. Mais qu'importe... admettons un instant, pour le raisonnement, que le luthier et le peintre soit la même personne.
Tout va dépendre de l’utilisation de l'objet et de l'angle de vue comme vous l'avez dit. Si celui est placé dans une galerie et n'est pas joué. L'instrument de musique sera le prétexte, le support, à l’œuvre d'art. Si nous sommes en face d'un instrument de musique ( c'est à dire qu'il est joué ) la peinture devient secondaire et est ramenée au rang de décoration. C'est mon opinion.
Personnellement, si c'est un instrument de musique que je contemple, son aspect visuel n'est pas ma préoccupation première. Seul le temps m’intéresse et l'expression du musicien. J'irai même jusqu’à penser qu'un instrument de musique qui porte sur lui trop de décoration sera nuisible pas forcément à sa faculté de produire des sons mais à ma faculté à les recevoir. Mon attention sera détourné de l'élément premier qui m'a fait venir au concert.
Inversement, je serai parfaitement incommodé si dans une galerie de peinture l'on me passe de la musique. J'en conclu qu'un luthier/peintre risque de dévaloriser et l'instrument de musique et la peinture.

Reste à replacer l'instrument présenté dans son contexte. Celui de l'art baroque et d'un intérieur de la noblesse ( ou de la très très haute bourgeoisie ). De la même manière qu'aujourd'hui un piano reste un beau meuble si le fiston chéri le délaisse, un clavecin pouvait très bien n'être quasiment que le prétexte à décorer un appartement. Ce qui pour nous apparaît comme une œuvre d'art sublime ne pouvait remplir qu'une fonction plus prosaïque. Ou pas bien entendu...

Cette posture peut paraître choquante. Je le conçois. Elle peut apparaître comme une étroitesse d'esprit pour certains. A mon sens pas du tout, au contraire c'est pour profiter au maximum d'une œuvre.

De la même manière, l'habit du musicien, son visage, son expressivité faciale, son apparence, sont pour moi de la décoration et ne m'importent absolument pas. D'une certaine manière, et c'est discutable, son instrument de musique ne m’intéresse pas. Peut-être est-ce une déformation professionnelle qui fait que quand je dois juger de la performance artistique d'un individus je me dois d'être parfaitement neutre? Je dois prendre en compte que malgré un instrument parfois défectueux un être peut atteindre mon émotivité. Je dois être capable de gouter la musique sans être perturbé par un quelconque stimulus autre qu'auditif. En conséquence de quoi, je doit être capable de fermer les yeux à l'audition d'une musique. Il est alors évident que quel que soit le niveau de qualité de l'art pictural sur l'instrument, sied-t-il le plus à mon goût, il n'est pas le sujet de mon attention.
candelito a écrit : D ailleurs sur quoi faites vous la différence entre les guitares de luthiers : n est ce pas leur sonorité qui va vous faire choisir. ???. Une Friederich une Field une Fleta sur Quel critère les jugez vous ? Le son est bien ce qui rend chaque guitare unique. Le luthier fabriqué une sonorité. Il passe de la matière bois à un son qui est une vibration. Il transcende et il agit en artiste.
Il existe un quinzaine de critères objectifs grosso modo. Ajoutons à cela certains éléments subjectifs qui à mon sens perturbent la faculté de juger de la qualité d'un instrument parfois en bien, parfois en mal. Notamment le critère qui consiste à évaluer le travail de luthier sous l'angle de l’œuvre d'art est un point de vue qui interfère avec la faculté de juger.
Pour la dernière phrase, ce n'est pas de la transcendance. Le mot est chargé de sens et complexe à manier à mon opinion. J'aurai préféré modifier, transformer, changer.
Celui qui fait passer le morceau de bois en instrument de musique c'est le musicien. Notons qu'il peut tout à fait s'agir de la même personne. Certains musiciens fabriquent eux-même leurs instruments.
Petit élément de réflexion: si je n'ai plus d'ongles, ou en mauvais état, l'altération de la sonorité peut prendre des conséquences catastrophiques qu'aucuns luthier ne pourra compenser par la qualité de son travail, fut-il exceptionnel.

candelito

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par candelito » sam. 08 mars 2014, 20:19

Vous affirmez donc que le son en soi, sa qualité, sa texture en dehors de toute œuvre jouée, juste la note ne peut en lui même représenter de l art ? Pourtant pour moi, dans chaque note il peut y avoir 100 couleurs vibrantes et qui créent une vie. Chaque note est un tableau ! Même si tu n en joues qu une seule.
Évidemment ce n est pas un critère objectif. Et justement pour cela c est de l art.
Objectivement que penser de la chaise de Van Gohrt
Dernière modification par candelito le sam. 08 mars 2014, 20:22, modifié 1 fois.

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 10284
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par Rachid Merabet » sam. 08 mars 2014, 20:21

Romaric Holler a écrit : De la même manière, l'habit du musicien, son visage, son expressivité faciale, son apparence, sont pour moi de la décoration et ne m'importent absolument pas. D'une certaine manière, et c'est discutable, son instrument de musique ne m’intéresse pas.
Je ne partage pas du tout mais je comprends ce point de vue. Lorsque j' assiste à une prestation et que le musicien y met toute son âme et que ça transparaît, ça rajoute à mon émotion.
un exemple ici, viewtopic.php?f=65&t=32563#p322289
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

valère
Messages : 986
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par valère » dim. 09 mars 2014, 03:39

Bien chers amis,

Je suis très attendri de vous voir – vous qui disposez si peu de votre temps – le dépenser joyeusement et sans compter pour partager vos opinions de « digression » en « digression » à partir d’une bien modeste affirmation que j’avais émise (en caractère gras certes mais faisant choix, je vous assure, de mon meilleur caractère).

Pour rappel : JE CONSIDERE LA LUTHERIE COMME UN ART... a part entière.
viewtopic.php?f=67&t=31249&start=60

Pourtant une chose me mâche, comme dirait une salade de mes amies :

Puis-je me permettre de l’exprimer ? Je pose la question parce qu’il ne s’agit pas en l’occurrence d’une analyse ou d’un point de vue (qui pourrait immédiatement soulever les arguments d’une analyse ou d’un point de vue contraires) – mais bel et bien d’un ressenti, voire de l’expérience d’une violence qui s’opère sur ma personne à chacune de ces 144 conversations (30 pour ce seul samedi), violence exponentielle tout à fait proportionnelle à l’exubérance euphorique exponentielle qui enflamme ce sujet au fumet fameux :
La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Vous avez déjà deviné je suis sûr : comme j’ai eu souvent l’occasion de le dire, ma compréhension est, elle aussi, proportionnelle à ma petite taille et vraiment quelque chose m’échappe. (C’est la formulation la plus courtoise que je puis trouver).

Je pourrais aussi la tourner ainsi : est-ce que je n’appartiens plus à l’espèce humaine ? Suis-je le seul véritable mort ? Si OUI, tout s’explique…

Si NON, pourquoi avoir verrouillé le sujet Field… la piste secrète. ????????????
Pourquoi ne pas l’avoir dé - verrouillé quand je l’ai humblement demandé tout en laissant tout à côté s’épancher sans retenue le débat qui avait fait l’objet même de sa fermeture ?????????????

Pour stopper net l’hémorragie de ces questions qui enfoncent la plaie dans le couteau de mon incompréhension - et qu’aucune explication ne saurait refermer - je ne vois qu’une issue, d’une simplicité enfantine :

ROUVRIR Field… la piste secrète. Ce que je re-demande re-humblement

Merci d’avance.

Avatar de l’utilisateur
D'Avant-Court
Messages : 107
Inscription : jeu. 30 juin 2011, 22:16
Localisation : Paris

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par D'Avant-Court » dim. 09 mars 2014, 11:29

ROUVRIR Field… la piste secrète. Ce que je re-demande re-humblement
Ah, oui ! ce serait sympathique !!
(L'histoire de lard, je n'y comprends rien.)

Gilles Mercier

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par Gilles Mercier » dim. 09 mars 2014, 11:31

Cher Valère.
Je vous rassure immédiatement, vous n' êtes pas seul à penser et ressentir ainsi.
Il est par contre très difficile de lutter contre qui somme toute ne considère que la partie émergée de l' iceberg, seul visible à ses yeux, alors que l' essentiel de notre intérêt se situe au fond, visible par nos sens.
Les décibels, les hertz… ne concernent que de la performance et c' est le minimum requis pour la manufacture. Pour le luthier d' art comme pour l'authentique musicien c' est juste après que tout commence. La musique pour Bach était un moyen de communiquer avec "Dieu". Qu' il existe ou pas ce langage subsiste et ces unités de mesure n' en sont que les mots, pas l' essence de la prière. De la même manière que la musicologie est à la musique ce que la gynécologie est à l' amour il est temps d' oublier la froide et stéril technique pour s' interroger sur ce qu'on a réellement à donner.
Bien à vous.
gm

candelito

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par candelito » dim. 09 mars 2014, 12:22

Il me semble avoir tenté tout au long de ce fil de recentrer le sujet sur l'art ... Et la manière...
Évidemment l art passe par des émotions, des sensations. Ce qui ne semble pas émouvoir ceux qui veulent le ranger proprement dans une case dédiée de leur cerveau. Somme toute ils ne sont pas contraints de ressentir quelquechose de magique lorsqu ils prennent une guitare dans leurs bras. Pourtant même à mon petit niveau technique, je ressens la magie d un instrument et le cœur de celui qui l à fait.
C est donc un problème personnel. Merci a vous de nous avoir permis d exposer notre amour pour l art et notre capacité à le ressentir dans une guitare.
Quant au fil sur Field, on n en est pas prives, il y en a plusieurs ouverts pour continuer à les alimenter.

Romaric Holler

Re: La guitare c'est pas de l'art mais c'est du lard

Message par Romaric Holler » dim. 09 mars 2014, 12:46

candelito a écrit :Il me semble avoir tenté tout au long de ce fil de recentrer le sujet sur l'art ... Et la manière...
Évidemment l art passe par des émotions, des sensations. Ce qui ne semble pas émouvoir ceux qui veulent le ranger proprement dans une case dédiée de leur cerveau. Somme toute ils ne sont pas contraints de ressentir quelque chose de magique lorsqu ils prennent une guitare dans leurs bras. Pourtant même à mon petit niveau technique, je ressens la magie d un instrument et le cœur de celui qui l à fait.
C est donc un problème personnel. Merci a vous de nous avoir permis d exposer notre amour pour l art et notre capacité à le ressentir dans une guitare.
Quant au fil sur Field, on n en est pas prives, il y en a plusieurs ouverts pour continuer à les alimenter.
Vous n'avez fait que troller ce fil:
- vous me donner des propos que je n'ai pas tenus
- vous dites que j'ai exprimé un jugement sur les guitare de Mr Mercier, Ou ?
- vous ne faite absolument pas avancer la discussion.
- vous procédé a des attaques personnelles ( pensée unique et j'en passe, le point Godwin n' est pas loin, case dédié dans mon cerveau )
- vous ne répondez à aucune question que je vous ai posé.
- vous m'accusez de déblatérez sur ce fil longuement, or en bon troll que vous êtes vous vous faîtes un plaisir de nourrir la polémique la plus stérile.

Donc ne vous donnez pas le beau rôle s'il vous plait ! Vous êtes incapable de mener courtoisement une discussion qui un tant soit peu remet en question votre représentation du monde.

Le plus rigolo c'est que dans votre entreprise vous avez réussi à faire votre œuvre de troll. Il est évident que si une équipe de modération laisser mener leur basse œuvre aux troll divers, la discussion est d'avance terminée et ne peut mener que dans la confusion, l'insulte, ce qui caractérise les penchants fourbe de l'humain.
Bien sur, en tant qu'amoureux du savoir et de la belle musique, je ne saurai gaspiller mon temps dans un lieux qui laisse ce genre de comportement se répandre.
Vous pourrez alors continuer à vous donner du plaisir et épancher votre trollerie et torpiller les quelques sujets où vos interventions sont présente.
Peut-être que vous comprendrez mieux un fois que vous serez seul à déblatérer, vous aurez alors peut-être réussi à imposer votre seule vision de l'art, du débat par le terrorisme intellectuel.

Revenir à « Archives du forum »