Digressions

Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
Règles du forum
Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
candelito

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar candelito » dim. 20 avril 2014, 16:03

@ Mathieu.

Ch Besnainou construit des instruments. Il est chercheur. Il joue du luth. Il peut donc avoir un esprit ouvert, qui cherche à unir et pas a opposer les choses.
Oui, la recherche en acoustique est empirique :
C est en tirant des bords d un côté à l autre qu on avance face au vent.
Dernière édition par candelito le ven. 02 mai 2014, 14:22, édité 1 fois.

Gilles Mercier

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar Gilles Mercier » dim. 20 avril 2014, 16:09

candelito a écrit :Comprendre fait toujours du bien. On aime ou pas ... Mais l invention du barrage lattice a ouvert une voie spécifique qui fait mode. Que peut on prendre et laisser ?


…le propre d'une mode est de se démoder…

Gilles Mercier

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar Gilles Mercier » lun. 21 avril 2014, 10:23

Gilles Mercier a écrit :
candelito a écrit :Comprendre fait toujours du bien.


C'est l'obscurantisme qui est d'un autre temps. J'ai cru comprendre que ce fil portait un intérêt certain au violon et à la compréhension. Sans la connaissance du passé on ne peut faire face ni au présent ni à l'avenir. Pour cette raison j'ai proposé quelques ressources pour que chacun puisse élargir ses connaissances.

PS : Vous avez triché Candelito, vous avez modifié votre message après ma réponse ce qui la rend obsolète.
Dernière édition par Gilles Mercier le mar. 22 avril 2014, 00:02, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 8590
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar Bernard Corneloup » lun. 21 avril 2014, 11:08

:roll:
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Gilles Mercier

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar Gilles Mercier » lun. 21 avril 2014, 15:16

Bernard Corneloup a écrit :Une petite précision peut-être : il me semble que lorsqu'on parle de lutherie il s'agit plutôt d'organologie que de musicologie. A moins qu'il ne s'agisse simplement de physique.
En ce qui concerne l'aphorisme, bien sûr on peut en inventer tant qu'on veut de ce genre. Personnellement mon combat se situe au niveau des grammairiens et de la langue qui, étant toujours en mouvement, ne peut donc faire l'objet de diktats dogmatiques (pléonasme?). Chacun ses obsessions.


Pouvez-vous nous en dire plus sur votre <combat> et ce que vous ont fait ces sacrés moulins à vent !

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 8590
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar Bernard Corneloup » lun. 21 avril 2014, 16:35

Au risque d’entraîner ces échanges autour de la lutherie vers un classement dans les oubliettes des digressions (donc en quelques mots seulement) je dirais que j'ai une forme de défiance vis à vis des orthorexiques de tous ordres, les grammairiens n'en étant qu'un cas particulier. Heureusement Grevisse est là pour opposer aux règles érigées à posteriori que les meilleurs auteurs les ont d'ores et déjà transgressées. Une parabole transposable à d'autres domaines.
Mais j'observe avec amusement plus que je ne combats, et c'est sans passion. Je me demande toujours pourquoi les sujets autour de la lutherie dérivent tout le temps en forme de questions personnelles (ou questions de principe?). Il serait si simple d'être "constructif".
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

candelito

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar candelito » lun. 21 avril 2014, 16:52

Tout à fait d'accord bernard. :okok:

Gilles Mercier

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar Gilles Mercier » lun. 21 avril 2014, 18:22

Bernard Corneloup a écrit :Au risque d’entraîner ces échanges autour de la lutherie vers un classement dans les oubliettes des digressions (donc en quelques mots seulement) je dirais que j'ai une forme de défiance vis à vis des orthorexiques de tous ordres, les grammairiens n'en étant qu'un cas particulier. Heureusement Grevisse est là pour opposer aux règles érigées à posteriori que les meilleurs auteurs les ont d'ores et déjà transgressées. Une parabole transposable à d'autres domaines.
Mais j'observe avec amusement plus que je ne combats, et c'est sans passion. Je me demande toujours pourquoi les sujets autour de la lutherie dérivent tout le temps en forme de questions personnelles (ou questions de principe?). Il serait si simple d'être "constructif".


Mes interventions sont toujours restées professionnelles. L'aphorisme était une citation de Roland Letourneux, sociétaire et contrebassiste de l'orchestre "Musique de Saint-Vincent-des-Prés", destiné à détendre l'atmosphère pour parler de chose sérieuse. Etant aussi luthier du quatuor, les références faites par l'instigateur même de ce fil au violon, m'ont décidez d'apporter ma pierre à la construction de cette discussion. Paul Kaul est un des plus brillants représentants de la lutherie française. N'avez-vous pas apprécié le puit de connaissances qu'est cet homme de coeur ?
Je m'arrêterais là, au risque d'être hors sujet mais, avis aux amateurs qui voudraient en savoir plus.
Rien de personnel en tout cela.
Vive la guitare.
Dernière édition par Gilles Mercier le lun. 21 avril 2014, 18:41, édité 1 fois.

Jacques Lavauret

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar Jacques Lavauret » lun. 21 avril 2014, 18:37

Je suis complètement d'accord avec les interventions de Mr Gilles Mercier. L'empirisme bien compris, lié à une vraie connaissance professionnelle, a de tout temps fait montre de son efficacité pour créer de magnifiques instruments. *** ... ***
Dernière édition par Bernard Corneloup le lun. 21 avril 2014, 18:51, édité 1 fois.
Raison : Merci de ne pas relancer de polémique

guillermole
Messages : 429
Inscription : jeu. 24 novembre 2011, 12:29

Re: Passer à du haut de gamme

Messagepar guillermole » lun. 21 avril 2014, 19:33

Pour la petite histoire Anna l'avait achétée chez un marchand aux Etats-Unis c'est pour vous dire .....Elle avait contacté par la suite le luthier "bourru" pour une commande en échange de services, je vous raconte pas la réponse ...


c'est ce a quoi je pense ? :shock: :D

guillermole
Messages : 429
Inscription : jeu. 24 novembre 2011, 12:29

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar guillermole » lun. 21 avril 2014, 19:43

Est il possible de voir des photos des ces nouveaux barrages D o n a d e y ou est ce confidentiel ?

candelito

Re: Guitares du luthier Michel D o n a d e y

Messagepar candelito » lun. 21 avril 2014, 19:54

(Edit complète suite au déplacement de rubrique)

Bonsoir
Il me semble avoir lu et compris que l évocation du système vibratoire du violon était une façon d'essayer d'expliquer les idées exploitant le concept de dissymétrie.
Quels sont les avantages et les inconvénients de la dissymétrie vibratoire ?
Certes, parler de violon et de lutherie traditionnelle est très intéressant mais on pourrait discuter également des guitares Lattices.
Les lattices sont très symétriques, leur concept est un concept nouveau, à part, et il fonctionne, puisque de plus en plus de concertistes les utilisent. Passant des guitares "traditionnelles à des Lattices, dont Anna Vidovic, Rossfelder, Leur avis serait édifiant .
Est-ce une mode ? ou bien est i réel que le son qu'on ressent soit comme un "aplat" ... l'écrasement par la note jouée de la note précédente ... etc.. mais il y a aussi en positif la puissance, la facilité de jeu, et d'autres critères de qualité.
Au lieu de les réfuter, ne pourrait on essayer de rendre une lattice dissymétrique ? et voir ce que ça donne ?

Positivement :n'y a t'il pas quelque chose de bon à prendre dans toute "invention", dans toute idée... ?

Soit, on met ses connaissances, toujours incomplètes, en travers de la route de toute idée nouvelle, soit on explore l'idée pour voir si il n'y aurait pas là quelque chose de bon à prendre ...

Ce sont là 2 façons de se comporter.
Dernière édition par candelito le ven. 02 mai 2014, 14:29, édité 2 fois.

Gilles Mercier

Re: Passer à du haut de gamme

Messagepar Gilles Mercier » lun. 21 avril 2014, 22:46

Je ne sais pas à quoi vous pensez mais "l'Endorsement" est une pratique courante dans le business. Sauf que je ne suis pas dans le business et je ne donne pas mes guitares, ni à Vidovic ni à Carmona ni à personne. Je n'accepte pas non plus d'argent que je n'ai pas gagné. Je vis du fruit de mon travail, avec lequel je nourris ma famille./

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 8590
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Lutheries et passions

Messagepar Bernard Corneloup » lun. 21 avril 2014, 23:01

J'ouvre ici un nouveau sujet (à l'essai) où pourrons débattre à leur aise les passionnés de "lutterie".
Étant prévenus ils ne pourrons se plaindre de la mauvaise foi de leurs débatteurs. Les règles de courtoisie restent cependant en vigueur. :chaud:

Ceci est le premier message du sujet, néanmoins il est susceptible de voir arriver des messages antérieurs, par effet rétroactif.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

guillermole
Messages : 429
Inscription : jeu. 24 novembre 2011, 12:29

Re: Digressions

Messagepar guillermole » lun. 21 avril 2014, 23:08

bien parlé ! Gilles .

C'était pour rire,je pensais a des "services" un peu particulier de la belle . :D


Revenir vers « Archives du forum »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité