Tablatures

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5492
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Tablatures

Message par Elisabeth Calvet » mar. 24 mars 2009, 15:53

Des fois, je me dis qu'il y a quelque chose de pas très logique.
On voit souvent des guitaristes habitués aux tablatures qui pensent que le solfège sera trop difficile.
Pour ceux-là, on fait des arrangements des pièces écrites avec des notes en tablatures.
Mais aussi, on voit des guitaristes qui ont tout bien fait dans l'ordre, qui lisent les notes, et tout, et pour ceux-là, on fait des arrangements des pièces écrites en tablatures (bon, les vieilles tablatures, mais pas si compliquées) en notes.
Allez comprendre...!
Enfin, je trouve que ça serait bien que dans les écoles de musique, en cours de guitare, on sache lire les tablatures anciennes, celles du XVIème, pour lesquelles les instruments à cordes pincées étaient accordés presque comme notre guitare. :bye:
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7332
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Tablatures

Message par Valéry Sauvage » mar. 24 mars 2009, 16:04

Je suis parfaitement d'accord avec ta conclusion ;-) !
Valéry
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Gédéon

Re: Tablatures

Message par Gédéon » mar. 24 mars 2009, 17:20

Ça relève effectivement du bon sens ! Et ça éviterait peut-être l'éternelle question tablatures/solfège... :wink:

Mais au fait, la musique ancienne n'est donc pas étudiée en école de musique ? Ou alors jamais à partir des écrits "originaux" ? :shock:

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7332
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Tablatures

Message par Valéry Sauvage » mar. 24 mars 2009, 17:47

Gédéon a écrit :Ça relève effectivement du bon sens ! Et ça éviterait peut-être l'éternelle question tablatures/solfège... :wink:

Mais au fait, la musique ancienne n'est donc pas étudiée en école de musique ? Ou alors jamais à partir des écrits "originaux" ? :shock:
J'ai passé mon DEM de luth au Département de Musique Ancienne du Conservatoire de Toulouse, on y lit les tablatures, bien sur ! mais aussi cours d'organologie, d'histoire de la musique, de diminutions, musique d'ensemble en plus des cours d'instruments...
Val
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Gédéon

Re: Tablatures

Message par Gédéon » mar. 24 mars 2009, 18:14

Luthval a écrit : J'ai passé mon DEM de luth au Département de Musique Ancienne du Conservatoire de Toulouse, on y lit les tablatures, bien sur !
Oui, mais c'est parceque tu y as travaillé la musique ancienne que tu as utilisé les tablatures, mais qu'en est-il dans un cursus "normal" ( :desole: ) ?
Elisabeth laissait entendre que ce n'était pas le cas, ce qui est dommage, ou du moins surprenant. Mais n'étant jamais passé par une école de musique, j'ignore ce qui s'y passe... :(

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7332
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Tablatures

Message par Valéry Sauvage » mar. 24 mars 2009, 18:21

Effectivement, le sens de ma réponse était : la musique ancienne est bien enseignée en écoles de musiques (de plus en plus nombreuses) mais hélas reste le parent pauvre du cursus "classique" ;-)
V.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Revenir à « Tablatures »