Lire les tablatures de luth

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7175
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Lire les tablatures de luth

Messagepar Valéry Sauvage » mer. 08 avril 2009, 10:54

Comme on pose souvent la question, voici quelques mots sur la lecture de la tablature de luth.
Tout d'abord l'accord du luth :
Le luth est souvent accordé (basse vers aigu) sol do fa la ré sol (pour les six choeurs principaux) des basses supplémentaires sont parfois ajoutées selon l'époque, leur accord peut différer selon les pièces.
Attention il s'agit ici de l'accord du luth dit ténor (chanterelle en sol) mais à la renaissance on trouvait aussi des luth sopranos (chanterelle en do ou ré aigu) des luths altos, chanterelle en la (très fréquents, surtout en italie, dans l'accompagnement du chant), et des luths basses, chanterelle en mi (comme la guitare) ou en ré. L'usage du capodastre pour "retrouver" l'accord du luth est donc inutile, sauf pour trouver des longueurs de cordes plus confortables pour les extensions...
Donc si on transpose cet accord vers celui de la guitare, on retrouve l'accord suivant :
mi la ré fa# si mi, soit la troisième corde abaissée d'un demi ton. Avec cet accord on peut jouer toute la musique pour luth de la renaissance, directement à partir des tablatures d'époque.

La tablature Française :
C'est la plus courante, utilisée en France, Angleterre, Pays Bas, puis aussi en Allemagne à l'époque baroque.
Elle utilise 5 ou 6 lignes représentant les cordes de l'instrument, la chanterelle en haut.
Sur (ou entre) les lignes sont placées des lettres représentant la frette à toucher pour produire la note.
La lettre a correspond à la corde à vide
La lettre b représente la première frette
La lettre c (souvent aussi écrite r) la deuxième frette,
La lettre d (la barre du d est arrondie vers la gauche) la troisième frette
etc... e f g h i k l m n (on remarque que la lettre j est absente, car pouvant être confondue avec le i)
Donc si on rencontre un f sur la première ligne, on joue la 5ème case de la chanterelle, si c'est un c sur la 4ème ligne, la deuxième case de la corde 4, un a sur la sixième ligne (ou sous la 5ème s'il n'y a pas de sixième), c'est la sixième corde à vide.
Au dessus de la tablature des "drapeaux" représentent le rythme (voir image jointe) Souvent les valeurs sont doubles par rapport aux valeurs utilisées de nos jours (croche = noire)
Phalese-Praeludium1.jpg

(la première lettre ici est un h, la première de la deuxième mesure un f, remarquez aussi la forme du d...)

Un trait vertical reliant deux lettres indique un jeu simultané, un trait oblique suivant une lettre indique une tenue, mais ces indications ne sont pas toujours présentes.
Doigtés de main droite : sous une lettre, un petit trait vertical indique de jouer avec le pouce, un point indique l'index, deux points indiquent le majeur et trois points en triangle indiquent l'annulaire. (là encore ce n'est pas toujours indiqué)
La règle générale veut que l'on joue les temps forts avec les doigts forts (pouce et majeur) et les temps faibles avec l'index, l'annulaire est souvent réservé aux accords.
L'exemple de tablature Italienne ci dessous, une pièce vocale mise au luth par Giovanni Paulo Paladino, montre un exemple de doigté de main droite, avec les points pour l'index. En alternance on jouera , sur le luth, le pouce (mais sur la guitare on pourra alterner avec le majeur). Le pouce peut jouer, au luth jusque sur la chanterelle dans ces passages rapides alternés avec l'index, cela donne une "pulsation" à la ligne mélodique, fort (pouce) faible (index).

La tablature Italienne (et Espagnole) :
Un peu plus dure à lire, elle est inversée, la chanterelle est notée sur la ligne du bas de la tablature. Les frettes sont représentées par des chiffres :
0=corde à vide, 1= première frette etc...
tablature italienne.jpg

Seul Luys Milan a utilisé les chiffres mais avec la ligne du haut pour la chanterelle (comme la tablature moderne pour guitare)

La tablature Allemande :
Encore plus difficile, ici un signe différent pour chaque "case" de la touche. Il faut donc apprendre le manche par cœur pour lire cette tablature. En voici le diagramme proposé par Pascale Boquet :
tablature allemande.jpg


Ce qui donne :
tablature Isaac.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Dernière édition par Valéry Sauvage le jeu. 09 avril 2009, 18:07, édité 3 fois.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

bernardhenri

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar bernardhenri » mer. 08 avril 2009, 13:30

MERCI , merci c est un travail formidable.......
il y auras une suite ?

Avatar de l’utilisateur
Dom95
Messages : 926
Inscription : lun. 15 janvier 2007, 13:05
Localisation : VO

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar Dom95 » mer. 08 avril 2009, 14:16

Grand merci professeur Val, voilà une contribution complète et de qualité; y aura-t-il quelque chose à ajouter? Moi je ne crois pas, mais le professeur Val va bien trouver quelque détail à ajouter ...

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7175
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar Valéry Sauvage » mer. 08 avril 2009, 14:35

Je ne sais pas si une suite est nécessaire, après c'est de la pratique... Commencer par des pièces simples (Attaingnant par exemple) pour se faire à la lecture de ce système.
Voici quelques liens pour des tablatures disponibles en pdf :
Le site de Wayne Cripps :
http://www.cs.dartmouth.edu/~wbc/tab-serv/tab-serv.cgi
Celui de Sarge Gerbode :
http://lute.omerkatzir.com/ft2/composers/
A vous de piocher... il y a de quoi faire...
Si vous préférez les transcriptions pour guitare (de qualité) allez voir sur ce forum dans les pdf disponibles, il y a de nombreuses pièces de musique ancienne transcrites par Jean-François, et aussi une rubrique fac-similés qui s'enrichit de jours en jours...
Bonne musique...
Val
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Prélude
Messages : 2424
Inscription : lun. 31 octobre 2005, 14:31

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar Prélude » mer. 08 avril 2009, 14:41

:okok: :merci:
Je ne connaissais pas la tablature allemande, cela semble encore plus compliqué à lire comme les lettres changent selon les cordes :shock:
Guitare Prélude Maurice Dupont 2002
"La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots". Wagner

ninjasan

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar ninjasan » mer. 08 avril 2009, 15:34

Merci Luthval,

tu nous ouvres tout un nouveau monde,

au lecteur qui voudrait transposer pour guitare classique,
peut être pourras tu nous expliquer les basses:
qui sont je crois notées sur une unique ligne supplémentaire
07ème basse à vide a
08ème : /a
09ème : //a
et ainsi de suite

1ère case b, /b, //b, ///b etc...

amitiés

Christophe

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7175
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar Valéry Sauvage » mer. 08 avril 2009, 16:04

Le problème des basses c'est leur accord... selon les pièces.. Sur le luth les basses supplémentaires sont accordées (si on parle d'un luth en sol) :
7. Fa (ou Ré s'il n'y a que 7 choeurs)
8. Mi (ou Ré s'il n'y a que 8 choeurs)
9. Ré
10. Do

Comme tu le dis elles sont indiquées sous la tablature avec des lignes supplémentaires
a (qui serait un fa mais peut-être aussi ré)
/a (qui serait soit mi soit ré)
//a ré
///a do
Avec un peu d'habitude et en suivant son oreille on repère tout de suite quelles basses sont nécessaires à une pièce.
On peut être amené à fretter le 7ème chœur, plus rarement le 8ème, je n'ai presque jamais vu de notes frettées sur les autres.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

chloé

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar chloé » jeu. 09 avril 2009, 17:26

super Topic! Merci !!

kelym
Messages : 330
Inscription : mer. 28 janvier 2009, 17:16

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar kelym » mer. 15 avril 2009, 09:29

Venant d'entrer dans l'aventure guitare baroque, ton sujet m'est très précieux.
Merci.

Avatar de l’utilisateur
Cadiz
Messages : 2093
Inscription : mar. 27 novembre 2007, 13:57
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar Cadiz » mer. 15 avril 2009, 09:35

kelym a écrit :Venant d'entrer dans l'aventure guitare baroque

Peux-tu préciser cette phrase stp kelym ? Moi, je m'y prépare !
J'attends la livraison d'une guitare baroque dans les prochains jours... ! :)

kelym
Messages : 330
Inscription : mer. 28 janvier 2009, 17:16

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar kelym » ven. 17 avril 2009, 08:33

Eh bien Cadiz j'ai toujours été sensible à la musique ancienne pour cordes pincées et je prends plaisir à jouer des pièces pour luth à la guitare classique, Dowland par exemple (bien modestement attention). J'ai eu l'occasion d'acquérir un luth (10 choeurs ) avec une petite méthode ( de Mitterand je crois) mais les techniques sont assez différentes de celle de la guitare classique je trouve ; il me fallait donc travailler un autre instrument avec un autre répertoire ; avec le manque de temps et sans prof, j'ai arrêté pour l'instant mais l'envie me tenaillez tout de même. Une nouvelle occasion s'est présentée en la personne d'une guitare baroque je dirais d'étude du luthier Alexander Hopkins que j'ai pu acquérir à un prix rentrant dans mon budget . Lle passage de la classique à la baroque m' est plus facile, il y a un air de famille..On peut utiliser presque les même techniques et le répertoire peut être joué sur l'une ou l'autre des guitares ; je ne parle pas en spécialiste bien entendu. Les ressources sur internet sont nombreuses et sur ce site il y a de bons spécialistes à qui faire appel. Voila pour ma petite histoire.

Cordialement

AntonLee

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar AntonLee » sam. 25 avril 2009, 20:01

Super travail et excellent sujet. Je vais enfin pouvoir vérifier moi même les transcriptions pour guitare des morceaux de luth. :okok:

Par contre je voulais savoir si l'accord de l'instrument était le même à la renaissance et à l'époque baroque. Et savoir aussi si les cordes supplémentaires étaient toujours des basses accordées telle que tu l'expliques ou si l'instrument pouvait avoir un autre type d'accord.

Encore bravo pour ce super explicatif.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7175
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar Valéry Sauvage » sam. 25 avril 2009, 20:20

L'accord du luth baroque est différent, c'est un accord "ouvert" sur le ré mineur, les basses changent selon la tonalité de la pièce. C'est un peu plus compliqué...
Voilà l'accord "de base"...
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

AntonLee

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar AntonLee » sam. 25 avril 2009, 20:27

une autre question à propos du rythme. Apparemment les drapeaux ne sont pas toujours placé aussi systématiquement que dans le premier exemple.
Y a t'ils des codes implicites à connaître pour retrouver les rythmes ?

Dans l'exemple 2 par exemple, je suppose qu'en fait à chaque fois que l'auteur change de rythme, cela veut dire que le débit restera le même tant qu'il n'y a pas de changement de valeur rythmique. ex : mes 6 : blanche, 2 noires puis mes. 7: 2 noires et une blanche. c'est bien ça ?

AntonLee

Re: Lire les tablatures de luth

Messagepar AntonLee » sam. 25 avril 2009, 20:32

merci pour la réponse précédente et donc là tu parles de l'accord du luth à 13 choeurs ? et les basses qui montent de manière diatonique de LA à LA, est ce que l'on les utilise uniquement à vides ? ont-ils un rôle de résonnance par sympathie ?


Revenir vers « Tablatures »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité