tablature et solfège

Christelle-Bailleux

Re: tablature et solfège

Messagepar Christelle-Bailleux » mar. 29 décembre 2009, 13:00

Pour apporter mon petit grain de sel à ce débat... je "joue" de la guitare avec des tablatures, enfin jusqu'à présent. J'en étais pour vous donner une idée de mon petit niveau à passer assez correctement la première partie de Dust in the wind (du groupe Kansas). Et puis j'ai décidé d'apprendre plus sérieusement. Retour à la case départ avec partitions solfège, métronome, bonne position des mains, du corps.... ben maintenant j'ai bien du mal avec simplement A la claire fontaine :( :( :( ... Quelle déception !! mais je suis convaincue que c'est le prix à payer pour que je puisse enfin progresser et ne pas me satisfaire de ce que je pensais être pas trop mal....
A mon humble avis donc, les tablatures sont très bien pour le plaisir "immédiat" et pour les vrais doués, ceux qui ont de l'oreille et un vrai sens du rythme. Pour les autres... comme moi, je suis persuadée que le passage par la théorie pure est indispensable pour progresser, et un jour....peut être... non surement.... se faire vraiment plaisir... et faire plaisir aux autres !! :mrgreen: :mrgreen:

Franck B
Messages : 167
Inscription : jeu. 15 octobre 2009, 06:48
Localisation : Auvergne

Re: tablature et solfège

Messagepar Franck B » mar. 29 décembre 2009, 13:33

Bonjour tout le monde,

Pour moi, j'ai appris récemment dans "a concise history of the classic guitar" que le système d'écriture musicale utilisé pour les luths, guitare baroque, guiternes..... (et j'en passe) était une forme de tablature de 1507 à la fin du 18ème siècle. Ce système simple et pratique (je cite) permettait aux apprenants de jouer sans apprendre les complexités de la lecture...
Comme quoi on a rien inventé en matière de pédagogie, d'écriture musicale...
Ca n'empêche pas de travailler avec le solfège, mais la tablature n'est en fin de compte pas une maladie honteuse (en tout cas le virus est coriace).

:bye:

Yves D

Re: tablature et solfège

Messagepar Yves D » mar. 09 mars 2010, 23:20

Comme je ne pratiquais ni l'un li l'autre et qu'il m'a bien fallu choisir je dois dire qu'il me semble que le solfège est plus simple et plus complet que les tablatures auxquelles je ne comprends strictement rien. Bien sûr je me rends compte qu'il s'agit de reproduire avec les doigts les positions décrites mais quid de la vitesse de jeu, etc...Comme je n'ai pas d'oreille et que je ne pense pas être un surdoué je privilégie donc la méthode solfège.

dedo

Re: tablature et solfège

Messagepar dedo » mer. 10 mars 2010, 00:10

Pour ma part, j'ai toujours été très paresseux :? pour lire le solfège. Je préfère et de loin, jouer :casque: . Alors oui, n'en déplaise aux puristes, les tablatures ça peut aider. j'utilise donc les deux sans état d'âme. Les deux me sont utiles. :mrgreen:

chat

Re: tablature et solfège

Messagepar chat » jeu. 25 mars 2010, 16:14

Salut


J'ai toujours joué soit en tablatures ou alors en apprenant les morceaux de façon photographique, c'est à dire en lisant (avec souvent des difficultés) le nom des notes pour les oublier immédiatement lors du jeu sur la guitare ...
j'ai arrêté les cours; repris les cours, re-arrêté les cours ... tout ça ne m'a mené nullle part ; parce-que poser des doigts sur un manche sans trop savoir ce que c'est .... Alors aujourd'hui je fait l'effort de lire les notes, de les chanter (en jouant) , et j'ai l'impression que s'ouvre devant moi tout un monde harmonique dont j'avais entendu parler mais jamais découvert .Mes doigts peuvent (largement) aller plus vite que ma tête, mais j'essaie dorénavant de savoir ce que je joue (donc mes doigts "attendent ma tête) .

D'ailleurs j'ai une question: A quoi pensez-vous lorsque vous jouez ?

l'effort de lire , de comprendre, amène à savoir (enfin j'espère). Donc des efforts, des efforts toujours des efforts !

J'ajoute quand même que les tablatures munies des "progressions d'accords"(progressions harmonique ?) restent intéressantes. Voyez les tablatures du très grand Marcel Dadi
aTchao

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5393
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: tablature et solfège

Messagepar Elisabeth Calvet » jeu. 25 mars 2010, 19:57

Salut, Chat!
Bienvenue sur le forum!
Alors, pour répondre à ta question, moi, quand je joue, je pense à ce que je joue, ou, quand c'est difficile, à ce que je vais jouer dans la seconde qui suit.
Et quand même, il n'y a pas que des efforts, il y a aussi le résultat?
Tu peux t'inscrire au groupe 002, comme ça, tu pourras avoir accès à plein de partitions.
Bon courage, et bonne musique!
Elisabeth

joelguitare

Re: tablature et solfège

Messagepar joelguitare » ven. 26 mars 2010, 09:12

Et bien moi j utilise les tablatures ET la partition;je me sert de la valeur de temps des notes et la tablature permet de placer rapidement la position de la main ;une double lecture un peu comme une partition piano ;je connais bien le rythme et je peux rapidement jouer une piece; Quand j essaie de me servir uniquement du solfege il me faut tellement de temps pour "dechiffrer" que j oublie les placement des doigts au bout de 3 mesures :? En me servant des tablatures_valeurs de temps j arrive à jouer des pieces relativement "compliquées" alors que si j essaie le solfège uniquement je peux à peine jouer "au clair de la lune" et j ai l impression de régresser...il me semble qu' il me faudrait des annees de pratique intensive pour arriver à lire le solfege et ça me déprime :cry:

kikoue

Re: tablature et solfège

Messagepar kikoue » ven. 26 mars 2010, 11:40

Bonjour Joelguitare,

Si, c'est possible à terme, de devenir un bon voir un très bon lecteur (de partitions)
Oui on a l'impression d'aller plus vite en s'aidant aussi de la tablature, mais finalement on recule
plus loin dans le temps, l'autonomie, la possibilité un jour de pouvoir s'en passer, et gagner
du temps en déchiffrant directement une partition (le plaisir, la satisfaction en plus!)

J'ai travaillé pendant un bon mois, environ avec des tablatures hybrides ; pas davantage, non
pas par choix, mais à disposition, je n'avais plus que des partitions (niveau I er cycle). Et surtout
un CD pour écouter chaque pièce, l'écoute est très formateur. Si besoin, un cahier à porter de main
pour représenter et dessiner un doigté incompris, sous forme de tablature, écouter, écrire sont
des méthodes d'assimilation réfléchies.
La tablature est bien plus intéressante dans ce sens :okok:
Si elle permet d'accéder plus facilement à la pratique musicale, et à des pistes de réalisation, quelle technique va-t-on acquérir ? l'inconvénient majeur de la tablature, est de ne pas amener le lecteur à l'auto-critique technique et
musicale, les doigtés dessinent aussi l'interprétation... :bye:
(et il y a souvent des erreurs, et incohérences)

joelguitare

Re: tablature et solfège

Messagepar joelguitare » ven. 26 mars 2010, 12:19

Oui Kikoue ;il arrive souvent que les tablatures contiennent des aberrations ( 1 doigt à la 1ere case 1 autre à la 9eme :lol: ) que je corrige évidemment ;mais je lis toujours la piece pour regarder l'écriture rythmique, les annotations,..enfin la portée solfege quoi! Mais c est vrai que j aimerais lire directement une partition ..le probleme c est l emplacement des notes sur le manche. Les pianistes ont sur le clavier les notes qui se succèdent visuelement de la même façon (je ne dit pas que le piano est plus facile !!!) ..sur la guitare il y a toujours de multiples possibilités (tant mieux pour l expressivité!! ) .....faudra bien que je m y mette :chaud: :chaud:

kikoue

Re: tablature et solfège

Messagepar kikoue » ven. 26 mars 2010, 12:39

:D un matin, tu vas prendre de grandes résolutions ! si...

Je ne sais pas ce qui est le plus difficile, te passer de tablatures, ou revenir temporairement
à des pièces assez facilement accessibles en partitions... as-tu un bon coffre-fort pour y planquer toutes
les tablatures ? :lol:
Dis-toi, que tu ne vas pas "rétrograder", c'est juste un effort ponctuel à investir, un mois, deux mois et quand
bien même ce serait six, est-ce que cela ne vaut pas le coup ?
Ce qui vaut vraiment le coup, aussi, parallèlement, pour travailler l'anticipation et la rapidité de lecture dans le
déchiffrage, c'est de très bien savoir lire ses notes. D'ailleurs c'est l'intérêt principal que j'y vois.
Alors pour cet apprentissage-là, c'est vraiment du tout-cuit :wink:
répéter, lire, répéter, à l'endroit à l'envers, avec ou sans métronome, je te conseille la méthode Dandelot, c'est
extra... en 15 jours, à raison d'investir plusieurs fois 5 min dans la journée : c'est une affaire rondement
menée, après, il suffit juste d'entretenir.
J'ai appris à lire 4 clés sur à peine un trimestre avec cette méthode, et sans être "une flêche" pour autant,
comme on peut dire... :strizzalocchio:

akenaton

Re: tablature et solfège

Messagepar akenaton » ven. 26 mars 2010, 13:08

Salut,
J'ai 60 ans et j'ai commencé la guitare à 14 ans sans formation :apprentissage des accords et point. Plus tard il a bien fallu avancer et les tablatures m'ont aidées. C'est seulement à 25 ans que j'ai décidé d'apprendre le solfège en passant par une école de musique. Je suis aujourd'hui plus que satisfait d'avoir fait cet effort. Je ne conçois même pas l'apprentissage de la guitare sans solfège. On est dans une autre dimension quand on sait lire des notes et on perçoit les pièces à jouer plus facilement. De plus la partition donne toutes les informations pour jouer la pièce comme son auteur l'a écrite..c'est loin d'être négligeable.

joelguitare

Re: tablature et solfège

Messagepar joelguitare » ven. 26 mars 2010, 13:21

Et bien vous m avez convaincu !!! J e vais m imposer la lecture tous les jours :ouioui: :merci:

kikoue

Re: tablature et solfège

Messagepar kikoue » ven. 26 mars 2010, 13:24

super ! bravo Joel ! :war:

jjlance

Re: tablature et solfège

Messagepar jjlance » dim. 18 novembre 2012, 14:33

Salut les amis,
je reprends après une vingtaine d'années sans guitare, et bien voilà la situation: j'arrive toujours à lire une tablature, mais les partitions sont devenues du chinois, que je dois déchiffrer note par note, en vérifiant 3 fois où sont les mains gauches et droites. C'est très pénible, j'espère que ça va revenir après quelques semaines, je vous raconterai. Pour moi les partitions ont surtout l'avantage de la compacité, surtout par rapport aux horribles partitions avec double notation. Par contre les tablatures sont plus simples, et franchement, une partition bien doigtée ou une tablature bien complétée de notations musicales, me sont équivalentes. Dans les deux cas, un morceau demande à être travaillé un certain temps avant d'être joué sans accroc. Bon, je me demande si l'on trouve les études de Sor, doigtées par Segovia, trancrites en tablatures compactes, pour moi ce serait l'idéal.

guiteux

Re: tablature et solfège

Messagepar guiteux » jeu. 23 janvier 2014, 16:45

Toutes les partitions de guitare classique que j'ai achetées depuis plus de trente ans n'ont pas de tablature. Celles d'aujourd'hui ont cette tablature. Je n'ai pas l'habitude de celles-ci et je préfère la lecture des notes. Mais quelques fois il m'arrive de jeter un coup d’œil sur la tablature pour un positionnement délicat dans les arpèges aigus.
Comme il est dit plus haut avec les notes on peut comprendre une mélodie; et je ne pense pas qu'une tablature donne le rythme.
Mais éclairez-moi si je suis un peu en retard..........sur les nouvelles méthodes de guitare....... :chaud: :chaud:


Revenir vers « Tablatures »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 2 invités