Bach, J. S. - BWV 0996 Allemande - D07 - Video

Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV et MOV, droits d'auteur

Format du titre: Nom du compositeur, prénom - op.xx/xx Titre - tags (si connu).

Par exemple Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7 Video (Quand il y a plusieurs prénoms, ne donnez que les initiales.)
ou Bach, J. S. - BWV 0493 O Jesulein süß - Quartetto

Pour Bach le numéro BWV doit être de 4 chiffres (BWV 0820).
Pour plus de détails voyez ici.
Guitarslave

Bach, J. S. - BWV 0996 Allemande - D07 - Video

Message par Guitarslave » dim. 15 février 2009, 17:42

Voilà ma première video.
Ca fait partie de mon entraînement anti-trac.
Guitarslave, :chitarrista:

Youtube

Avatar de l’utilisateur
Cadiz
Messages : 2176
Inscription : mar. 27 novembre 2007, 13:57
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Bach,J.S - Allemande BWV 996

Message par Cadiz » dim. 15 février 2009, 18:50

Pas possible de regarder ta vidéo Guitarslave... :(

Si j'en crois le message qui apparaît, tu as dû la mettre en "Droits d'accès privés"dans les "Options de diffusion et de partage" de YT.
En diffusion publique, on aimerait bien...:D
Dernière modification par Cadiz le dim. 15 février 2009, 20:05, modifié 2 fois.

Guitarslave

Re: Bach,J.S - Allemande BWV 996

Message par Guitarslave » dim. 15 février 2009, 19:09

Ca y est, j'ai fait la modif, ca devrait marcher.
Guitarslave, :chitarrista:

Avatar de l’utilisateur
Cadiz
Messages : 2176
Inscription : mar. 27 novembre 2007, 13:57
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Bach,J.S - Allemande BWV 996

Message par Cadiz » dim. 15 février 2009, 19:27

C'est bon, ça marche bien... l'entraînement anti-trac... :)
Si Roland Dyens passe dans le coin, il te fera les gros yeux (à beaucoup d'entre nous sans doute aussi...) à cause du "crissement" des cordes graves dans tes déplacements. Mais bon...
Pour le reste, le tempo et le son (excepté ce que je viens de dire supra) me vont bien.
Attention, toutefois, au Ré# de la deuxième mesure (idem dans l'avant-dernière mesure), que tu ne tiens pas. Apparement, c'est le fait de passer en barré et d'aller chercher le Si grave avec le 4ème doigt qui t'en empêche. Un petit peu de travail, et ça devrait passer sans problème... :okok:

Guitarslave

Re: Bach,J.S - Allemande BWV 996

Message par Guitarslave » dim. 15 février 2009, 19:36

Merci de ces bons conseils, j'en tiendrai le plus grand compte.
Pour ce qui concerne les bruits de doigts sur les cordes, ca vient d'un manque de technique de ma part, mais aussi du choix de l'emplacement du micro.
Guitarslave, :chitarrista:

Jérémie Kubler

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Jérémie Kubler » dim. 15 février 2009, 22:40

Mis a part les "squeeks" et les autres choses mentionnées par Cadiz, la maîtrise est là, et la musique est belle.

C'est vrai, n'empêche, que le problème des bruits est à éliminer absolument...

En tout cas merci pour cette belle pièce !

Jerem.

Dave W

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Dave W » sam. 28 février 2009, 22:14

Great video, merci beaucoup pour l'enregistrement. J'ai aimé regarder et écouter. Bravo!. :okok:

Stéphan

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Stéphan » sam. 28 février 2009, 23:43

Ca ne va pas du tout !
Il n'y a aucun porté ! Ses mélodies ne demandent qu'à être libérées de la mécanique métronimique (que je reconnais être des plus diaboliques chez JSB) !!!
Je me sens pas capable d'expliquer en détail, mais certains passages demanderait quelques souffles, retenues ou maintenus dans l'espace sonore..., l'enchainement sur les phrases principales gagneraient à être aussi plus posées.... voilà, j'ai une idée : tu manques à mon goût de ponctuations !!
J'sais pas trop si je puis être clair, mais je pense que si il y a bien un compositeur qui puisse transcender les temps, c'est bel et bien lui!

Bon , relativisez mes propos svp : même captain Némo n'est jamais allé au dessous de mon niveau en comparaison avec ton post Guitarslave, et je suis des plus jaloux de ne pouvoir esquisser cette pièce au centième de ce que nous a présenté !!

Bonnes musiques !

ps: les bruits parasites, on verra ça après, n'est-ce pas ? :D
Dernière modification par Stéphan le sam. 28 février 2009, 23:58, modifié 1 fois.

Jérémie Kubler

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Jérémie Kubler » sam. 28 février 2009, 23:54

Stephan a écrit :ps: les bruits parasites, on verra ça après, n'est-ce pas ?
TeuTeuTeu !

Note de bas de page écrit en tout petit = arnaque !

Celle-ci ne m'a pas échappée : c'est un blasphème.

Les bruits parasites portent bien leur nom : plus longtemps on les garde, plus y en a et plus c'est difficile de s'en débarrasser...

En outre, musicalement parlant, c'est une priorité absolue.

...

Stéphan

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Stéphan » dim. 01 mars 2009, 00:05

Pas du tout d'accord,
Tu fais là une sorte d'inversion à ce que peut être la musique.
Les notes de GuitarSlave sont justes et bien réelles (même si prisonnières de sa technique) : c'est là l'essentiel !!!

ps aussi : aurais-je une oreille trop sélective ?

Jérémie Kubler

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Jérémie Kubler » dim. 01 mars 2009, 00:23

Inversion ? En quel sens ?

Les bruits parasites sont anti-musicaux. Il faudrait donc traiter comme un problème secondaire ces bruits qui, non seulement ne relèvent absoluement pas du discours musical, mais en plus en perturbent l'audition ?

Evidemment, Guitrslave joue juste, et joliment. Le discours musical n'est pas qu'une question de notes justes, mais aussi de dynamique, de timbre, d'équilibre entre les plans sonores, etc.

Les bruits ne sont pas des notes, mais pire encore, ils recouvrent le son des notes, et parasitent tout le reste.

Je dis cela de manière générale, cela ne s'adresse pas à Guitrslave en particulier, qui nous montre un beau travail... à l'exception de ces bruits.

Je veux dire : si nous demandions à Guitarslave de nous rejouer cette pièce sans entendre le bruit des doigts sur les cordes, le travail de réorganisation technique serait plus important et plus contraignant que s'il l'avait d'emblée travaillé avec un doigté adéquat et confortable, à la fois pour lui et pour l'auditeur.

Néanmois, je le répète, Guitrslave, :bravo:

Stéphan

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Stéphan » dim. 01 mars 2009, 01:06

Hum...
Ma technique (trop facile) de démontage de discours pourra aussi valoir à ma propre perte, mais certaines paroles me font sursauter :
Guybrush Threepwood a écrit :Les bruits parasites sont anti-musicaux (...)
Quest-ce qu'un parasite, sinon qu'une "harmonique de plus" du chant sonore ? La question est de savoir si ils sont souhaitables ou non : bien sûr que non ! , mais je pense que leurs présences ne sont que des éléments propres à pertuber l'auditeur......
Ecrivant cela je me pose la question en considérant la nature du son (ou physiquement parlant) : ces parasites seraient-ils à même de pouvoir cacher les messages (musicaux pour notre cas) ?
Guybrush Threepwood a écrit :Evidemment, Guitrslave joue juste, et joliment. Le discours musical n'est pas qu'une question de notes justes, mais aussi de dynamique, de timbre, d'équilibre entre les plans sonores, etc.
Ok, sauf que la dynamique présentée par GuitarSlave ici n'est pas de celle qui pourrait faire plaisir à entendre (bien plus naturellemnt facile à atteindre que l'erradication des défauts propres à notre instrument).
Guybrush Threepwood a écrit :Les bruits ne sont pas des notes, mais pire encore, ils recouvrent le son des notes, et parasitent tout le reste.
Tu manques juste de détachement, si ce peut être un argument valable à la défense de ma conception.
Guybrush Threepwood a écrit :qui nous montre un beau travail...
:okok:
Guybrush Threepwood a écrit :... à l'exception de ces bruits.
...
Guybrush Threepwood a écrit :Je veux dire : si nous demandions à Guitarslave de nous rejouer cette pièce sans entendre le bruit des doigts sur les cordes, le travail de réorganisation technique serait plus important et plus contraignant que s'il l'avait d'emblée travaillé avec un doigté adéquat et confortable, à la fois pour lui et pour l'auditeur.
Je pense que le travail musical doit se faire à l'opposé de ce que dis là (inversion). Combien de déclarations dénuées d'intentions vas-tu faire avant que d'obtenir des sinusoïdes parfaitement lisses ?
Est-ce ma nature oportuniste (merci à mes difficultés techniques parasitaires à obtenir le graal) qui me fais croire que l'aspect général du discours doit être en avant de tout et ainsi permettre l'Expression par la tenue des intentions ?


GuitarSlave,
Permet moi de corriger mon premier post:
"Ca ne va pas du tout" : Comprendre "Certaines passes cruciales (ponctuations entre phrases) ne sont pas exprimées"
"Il n'y a aucun porté" : Comprendre que ma déception (si cela peut t'encourager ^_^) sur le point précédent à fait écrouler toutes leurs déclamations qui, à la ré-écoute se tiennent plutôt bien !!, quoiqu'un peu mécaniques (j'ai l'impression que ton métronome ne fait qu'accélérer, il manque toujours quelques respirations...

Jérémie Kubler

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Jérémie Kubler » dim. 01 mars 2009, 02:09

Essayons de ne pas s'éparpiller dans tous les sens.

Voyons sur quels points nous sommes d'accords avant de parler de ce sur quoi nous ne le sommes pas.

Nous parlons musique.
Compte tenu du cadre de ce forum, nous parlons musique en musiciens.

Bien. Je suis également d'accord sur le fait que la physique du son, l'acoustique, ait son importance et son intérêt en musique. A condition que ce que l'on en invoque serve à l'intelligence de la musique, et non pas de la physique elle-même.

Donc,
Stephan a écrit :Quest-ce qu'un parasite, sinon qu'une "harmonique de plus" du chant sonore ?
traiter ici un phénomène purement acoustique ("parasite=harmonique"...) d'après des catégories esthétiques ("chant sonore"), ne me semble pas bienvenu. C'est mon avi, et j'ai des raisons de penser que c'est aussi le tiens, puisque tu l'admets toi-même un peu plus loin : ils ne sont pas souhaitables.
Stephan a écrit :Ecrivant cela je me pose la question en considérant la nature du son (ou physiquement parlant) : ces parasites seraient-ils à même de pouvoir cacher les messages (musicaux pour notre cas) ?
Physiquement parlant : quand les cordes sont particulièrement neuves, comme c'est le cas dans cette vidéo, le volume sonore des bruits occasionnés par le déplacement des cordes est très souvent supérieur ou égal à celui du son des notes. Bien plus, il a un timbre criard, et par conséquent bien plus "audible" (au sens acoustique) que la couleur feutrée de la guitare.
Je dis supérieur ou égal : à moins, bien sûr, de jouer tout le temps fff, ce qui est aussi malheureux puisque anti-musical, encore une fois.
Plus encore : un bruit parasite recouvre aussi les silences ainsi que les espaces entre les notes. Et le silence aussi fait partie de ce fameux discours musical.
Stephan a écrit :la dynamique présentée par GuitarSlave ici n'est pas de celle qui pourrait faire plaisir à entendre
Bon, d'accord. Mais je reviens au problème qui nous occupe.
Stephan a écrit :Tu manques juste de détachement, si ce peut être un argument valable à la défense de ma conception.
Hélas, sauf ton respect, je ne saisis pas la validité de cet argument. Et à vrai dire, par voie de conséquence, j'ai également peine à saisir ta conception...

D'autre part, j'ajoute même que prendre ces parasites avec "détachement" est une erreur courante, mais grave du guitariste. Evidemment, une fois acquise l'habitude de produire ces parasites, ils sont tellement intégrés au jeu qu'on y prête plus attention, on les oublie... cependant, l'auditeur les entend très bien, lui.
Stephan a écrit :Je pense que le travail musical doit se faire à l'opposé de ce que dis là (inversion). Combien de déclarations dénuées d'intentions vas-tu faire avant que d'obtenir des sinusoïdes parfaitement lisses ?
Encore une fois, on mélange ici deux types de discours : esthétique et physique (j'ose pas dire scientiste). L'objectif n'est pas d'obtenir des sinusoides lisses, je dirais même que des sinusoïdes lisses n'auraient rien à voir avec un son véritablement musical et "intentionnel". Par ailleurs, il ne s'agit pas non plus de séparer deux travaux, l'un consistant à produire une "intention" musicale, l'autre à éviter les bruits. L'un ne va pas sans l'autre. En fait la tâche qui consiste à éviter les bruits n'est pas plus difficile qu'une autre... elle le sera sans doute beaucoup plus, et paraîtra bien plus insurmontable, si l'on y vient trop tardivement et si l'on a déjà acquis des habitudes contraires. Bref, il sera d'autant plus difficile de se débarrasser de ces fameux bruits, qu'on les aura considérés comme un détail d'ordre "secondaire".
Evidemment, nous parlons esthétique : certains petits bruits ne sont pas évitables absolument. Mais les bruits désagréables, perturbants, significatifs, eux le sont. C'est simplement une question de technique de la main gauche.

Ce que tu appelles donc par "la tenue des intentions" en musique, j'y intègre ce problème au même titre que les autres. Qu'un guitarsite éprouve des "difficultés technique parasitaires" me surprend autant qu'un joueur de hautbois qui aurait des problèmes de souffle. Ca fait partie des chapitres importants de l'apprentissage de la guitare. Bien sur, ça peut arriver à tout le monde d'en faire, c'est comme les fausses notes.

Mais affirmer que les questions liées à la sonorité et à la qualité du message musical, sont secondaires et constituent une inversion dans l'abord de la musique, je suis désolé, j'en saigne intérieurement...

Amicalement,

Jerem.

Stéphan

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Stéphan » dim. 01 mars 2009, 12:30

Pour continuer la disussion, j'aurais aimé être assuré que nous ne trollons pas le message de Guitareslave, mais il s'agit d'une urgence
Guybrush Threepwood a écrit :Mais affirmer que les questions liées à la sonorité et à la qualité du message musical, sont secondaires et constituent une inversion dans l'abord de la musique, je suis désolé, j'en saigne intérieurement...
Pour la qualité de la sonorité, je maintiens (mais seulement secondaire, hein, nous sommes bien d'accord, secondaire, hein?. Une bonne sonorité clarifie le discours,.. c'est une grande qualité...oserais-je "essentielle pour l'obtention d'une certaine estétique" ... mais ne méritant une attention que secondaire pour pouvoir prétendre à faire de la musique...).

Mais que la qualité du message soit secondaire : grand dieu non !!!

Non, j'écoute joujours mes vinyls tout craquelants, parasités à mort mais secondairement perturbanteurs, et certains d'une qualité musicale rare. (ça ne m'empêche pas de les nulériser question pratique d'utilisation.. et en passant je soigne leur sonorité en les passant par des filtres chasseurs de parasites, parceque bah..c'est quand même un peu mieux.. )
Dernière modification par Stéphan le dim. 01 mars 2009, 13:27, modifié 1 fois.

Jérémie Kubler

Re: Bach, J. S. - Allemande BWV 996

Message par Jérémie Kubler » dim. 01 mars 2009, 13:25

Les bruits du vinyls ne sont pas produits par l'interprète.

Dissocier musique et sonorité... non, c'est aberrant.

D'autant plus que les habitudes de main gauche que sous-entend la production des bruits parasites induit un confort de jeu et une aisance technique moindre par rapport à un jeu sans bruits. C'est une autre question, certes, mais qui a son importance. Car "faire de la guitare" suppose une certaine technique, n'est-ce pas ?

Bref, je suis désolé mais je ne peux absoluement pas être d'accord, tant qu niveau technique qu'esthétique.

Revenir à « Audio et Video de Johann Sebastian Bach »