Les anatoles

Stivident

Re: Les anatoles

Message par Stivident » ven. 21 janvier 2011, 16:04

Ce triangle est ici uniquement pour servir d'exemple, c'est-à-dire, indiquer la direction à suivre. C'est simple :
il suffit de placer le petit cercle sur l'accord qui est dans la tonalité et de descendre du N°1 vers le N°2 et de remonter vers le N°3.
"Ramasser" tous les accords qui se trouvent sur le chemin, pour constituer un anatol, qui n'est autre qu'un ensemble d'accords
qui sonnent bien ensemble.

Voici la bête au complet :
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Julinho77
Messages : 613
Inscription : ven. 26 novembre 2010, 15:46
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

Re: Les anatoles

Message par Julinho77 » ven. 21 janvier 2011, 16:14

J'ai un peu de mal à comprendre le principe :
• à quoi correspondent les chiffres de 1 à 12 ?
• Par exemple, si je tourne le petit disque de deux crans dans le sens horaire, ça me donne Ré, Lam, Rém, La... ce qui n'est pas une anatole... ça devrait être Ré, Si m, Mi m, A7, il me semble. Donc ça sert à quoi de faire tourner le disque à l'intérieur ?
Di Giorgio Tarrega 1969
Höfner HZ-28
Almansa Señorita 401 7/8
Zoom H4n
Yamaha Guitalélé GL-1

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9197
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Les anatoles

Message par Bernard Corneloup » ven. 21 janvier 2011, 16:22

Je n'ai pas fait de découpage, mais en imaginant de tête ça a l'air de marcher.
En le disant autrement : placer le relatif mineur sous l'accord Majeur qui nous intéresse (ex : Sol - mim), puis tourner dans le sens des aiguilles d'une montre vers l'accord mineur suivant (lam), et remonter sur l'accord majeur du grand cercle (Ré) : Sol mim lam Ré.
Merci! :bravo:
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9197
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Les anatoles

Message par Bernard Corneloup » ven. 21 janvier 2011, 16:27

Julinho77 a écrit :• à quoi correspondent les chiffres de 1 à 12 ?
Les chiffres font coïncider l'accord majeur avec son accord mineur relatif : 1= Do/lam, 2= Sol/mim, 3= Ré/sim.

Donc quand tu as fait coïncider les 3 (dans ton exemple, en Ré et sim), tu lis l'accord mineur suivant (mim), et tu remontes à l'extérieur sur le majeur (La).
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Stivident

Re: Les anatoles

Message par Stivident » ven. 21 janvier 2011, 16:52

:desole: :ouioui: Résumons : je place le petit cercle de façon à ce que le n°1 du petit cercle s'aligne avec le n°1 du grand cercle, je trouve sur mon passage ceci :
DO (n°1 sur le grand cercle); je descends et trouve le LAm; je remonte et rencontre un REm; je ne m'arrête pas là, car il me faut 4 accord pour
compléter mon anatol; je monte donc, et lç, miracle je tombe sur un SOL. Et voilà, toute la magie! Je peut, si cela me convient mieux, mettre
un Sol7 à la place, aucun problème.

Le LA Majeur, dont vous faites allusion, sauf erreur, je ne le trouve pas sur le chemin que je viens d'indiquer?

Voici un autre exemple : RE = n°3; dans le même triangle il y a SIm; on remonte dans le 2ème triangle (n°4) et nous avons un MIm et un La.

En voici encore un : FA (n°12); REm; SOLm et DO (n°1)

Note : c'est seulement le ou les numéros de départ (sincronisation) qui sont pris en compte! Ils son là uniquement pour servir de guide et rien d'autre.
Numéro en avec numéro un et c'est tout. Oubliez tous les autres numéro.
J'avais émis d'autres explications, mais avec le bug elles sont disparues. :delcamp_fiesta: :chitarrista:

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9197
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Les anatoles

Message par Bernard Corneloup » ven. 21 janvier 2011, 17:04

Stivident a écrit :Le LA Majeur, dont vous faites allusion, sauf erreur, je ne le trouve pas sur le chemin que je viens d'indiquer?
Oui, c'était pour répondre à Julinho77, qui le suggérait comme variante. Ça ramène sans doute à la définition : est-ce qu'un anatole est seulement cette suite caractéristique, ou est-ce que c'est n'importe quelle suite de 4 accords répétée du début à la fin du morceau, ou encore une suite plus longue? :chaud:
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7281
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Les anatoles

Message par Valéry Sauvage » ven. 21 janvier 2011, 17:37

Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7281
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Les anatoles

Message par Valéry Sauvage » ven. 21 janvier 2011, 17:48

On peut voir aussi avec intérêt le système de l'Alfabeto de Gaspar Sanz, qui donne une grille permettant d'associer les accords dans différentes tonalités.
Voir par là :
viewtopic.php?f=177&t=16076
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

bouffecroche

Re: Les anatoles

Message par bouffecroche » ven. 21 janvier 2011, 21:24

Je suis baba, bravo stivident. J'utilise beaucoup l'anatole classique tonique, relative mineure, sous dominante de la relative et dominante de la tonique pour les morceaux des années 60 : tous les garçons et les filles, petit gonzales etc...mais le coup des cercles c'est génial. J'en avais acheté un chez Beuscher à Paris autrefois, masi je ne savais pas à quoi cela servait. Merci

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7281
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Les anatoles

Message par Valéry Sauvage » ven. 21 janvier 2011, 21:27

Anatole, c'est le mari d'Anacrouse (la sœur de Pénélope) ??? (bon OK, je sors... :oops: )
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Stivident

Re: Les anatoles

Message par Stivident » sam. 22 janvier 2011, 11:36

Valéry Sauvage a écrit :Anatole, c'est le mari d'Anacrouse (la sœur de Pénélope) ??? (bon OK, je sors... :oops: )
Et l'Anacrouse est la soeur à ma tante, dont elle dépend matériellement.

:bravo: Tout le monde a bien travaillé! La motivation est bien orientée.

Merci Valéry pour les liens!

La musique étant le synonyme de la Liberté (avec un Grand V), il ne peut y avoir de restriction aucune quand à l'usage de solfège, les accords y compris.
Il suffit d'examiner quelques tablatures et autres partitions des musiciens qui entre dans notre "moule" (sic), pour s'en faire une idée.
Bien sur que l'on peut jouer les accords dans n'importe quel ordre, selon la nature de la mélodie, du "relief" que l'on veut obtenir ...
Pour finir un cycle ou un morceau, il est d'usage de finir avec l'accord avec lequel le morceau a débuté.

On peut conclure de manière "brutale" (rubato), en posant la pomme de la main droite sur le chevalet, ou laisser sonner. Là aussi tout dépend de la nature
du morceau (une romance, ballade ..., se doit d'être terminé en douceur. Et Kalinka? qu'en pense-t-on?

Et puis, l'expression ou la sonorité d'un accord peut être modulée avec la force dont il est joué. Ainsi on peut "moduler" et obtenir des résultats
différents avec une même série d'accords. Le but étant de limiter leur nombre pour ceux qui éprouvent des difficultés à les exécuter, dont je fait partie.

:merci: :delcamp_ cool:

gege

Re: Les anatoles

Message par gege » dim. 23 janvier 2011, 11:41

:D
Cool les graphiques sont revenus, j'avais peur qu'après la restauration ... ... !!! :cry:
Je vais me mettre au découpage / collage !!! :okok:

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9197
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Les anatoles

Message par Bernard Corneloup » jeu. 31 mai 2012, 11:49

J'avais un peu de temps ce matin, j'ai repris le schéma de Stivident en essayant de l'améliorer.
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

karo02

Re: Les anatoles

Message par karo02 » jeu. 31 mai 2012, 23:09

Dario a écrit :+1. La plupart des musiques "pop" utilisent le principe. Ca tourne même un peu en rond, parfois...^^
Il y a d'ailleurs une "démo" très rigolote de ce principe par un groupe comique australien :
Youtube : Axis of Awesome - 4 Four Chord Song
Dernière édition par Valéry Sauvage le ven. 01 juin 2012, 06:58, édité 1 fois.
Raison : Pas de liens vers des oeuvres protégées SVP

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 15769
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Les anatoles

Message par Isabelle Frizac » jeu. 31 mai 2012, 23:17

EXCELLENTISSIME !!! :lol: :lol: :lol:


Merci pour ce partage fort sympathique !



:DIsa
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Revenir vers « Accompagnement et improvisation »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité