tableau des accords et chiffrage

LouisBariohay

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar LouisBariohay » lun. 23 décembre 2013, 10:42

attention DO9 est un accord majeur de dominante avec une neuvieme donc do mi sol sib ré !!
la quinte est juste !!!
louis
Dernière édition par LouisBariohay le lun. 23 décembre 2013, 10:58, édité 1 fois.

LouisBariohay

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar LouisBariohay » lun. 23 décembre 2013, 10:54

DO 7 = do mi sol sib
DO 9 = do mi sol sib ré
DO 11 = do mi sol sib ré fa
DO 13 = do mi sol sib ré fa la
DO add9 = do mi sol ré
bonne fetes !!!! :bye:

Avatar de l’utilisateur
Pierre Meurisse
Modérateur
Messages : 5934
Inscription : ven. 15 juin 2007, 10:17
Localisation : Armentières (59)

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar Pierre Meurisse » lun. 23 décembre 2013, 10:58

J'ai failli écrire "Youpi, finalement j'avais compris".

Ben non :-( où est passée la septième ???

Edit : Ouf, elle est revenue dans le message juste avant.

Edit 2 : Et Louis vient de la remettre dans le message précédent.
Dernière édition par Pierre Meurisse le lun. 23 décembre 2013, 11:02, édité 1 fois.
Pierre
Un modérateur sachant modérer doit savoir modérer avec modération.

LouisBariohay

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar LouisBariohay » lun. 23 décembre 2013, 11:00

Pierre Meurisse a écrit :J'ai failli écrire "Youpi, finalement j'avais compris".

Ben non :-( où est passée la septième ???

Edit : Ouf, elle est revenue dans le message juste avant.

pierre la septieme est bien dans l'accord de do 9 !!

Avatar de l’utilisateur
Julinho77
Messages : 582
Inscription : ven. 26 novembre 2010, 15:46
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar Julinho77 » lun. 23 décembre 2013, 11:28

LouisBariohay a écrit :en régle general la quinte est enlevée voir la tonique egalement pour des accords à 5 ou 6 sons. de plus add signifie que l'on additionne la note demandée sans la 7eme si c'est add 9 add 11 ou add 13


Bernard Corneloup a écrit :Quand il y a add cela veut dire qu'on ajoute juste cette note et pas les intermédiaires. Un Doadd9 est un bel accord de Do majeur avec juste un ré en plus qui le colore, donc rien à voir avoir un Do9 qui contient une septième (et contient la quinte diminuée entre 3ce et 7ème) et lui donne un aspect attractif d'accord de dominante.


Merci, c'est le genre de truc à savoir. :bravo:
Di Giorgio Tarrega 1969
Höfner HZ-28
Almansa Señorita 401 7/8
Zoom H4n
Yamaha Guitalélé GL-1

Patrice84
Messages : 104
Inscription : jeu. 04 novembre 2010, 22:52

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar Patrice84 » lun. 23 décembre 2013, 12:32

Bonjour,
merci Louis et merci à tous, parce qu'avec tous les petits commentaires et les questions ça m'a permis de bien me mettre au clair !
Là, je suis au top !
Patrice
Guitare Dominique Delarue 1987

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 14462
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar Isabelle Frizac » lun. 23 décembre 2013, 12:39

+1)

Merci Louis et les autres .

Révisions pendant les vacances , maintenant.
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 8449
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar Bernard Corneloup » mar. 24 décembre 2013, 00:26

LouisBariohay a écrit :attention DO9 est un accord majeur de dominante avec une neuvieme donc do mi sol sib ré !!
la quinte est juste !!!
louis

Oui, j'ai bien précisé que dans cet accord c'était l'intervalle entre le 3ce et la 7ème qui formait une quinte diminuée. Cet accord de neuvième de dominante est appelé ainsi car il contient l'attraction entre le mi et le sib (un "triton") qui demande sa résolution sur la tonique.
Pour finir de décoder tout ça, pour ceux pour qui ça reste encore limite d'un langage ésotérique : on dit accord de dominante parce qu'il est placé sur la dominante de la tonalité (ici c'est le Do, donc si le Do est la dominante, la tonique est Fa). Sa résolution se fait donc sur l'accord de tonique, placé sur Fa.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Paganini_Rulez
Messages : 224
Inscription : mer. 24 mai 2006, 15:54

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar Paganini_Rulez » jeu. 26 décembre 2013, 11:33

Le chiffrage anglo-saxon peut parfois devenir un sacré casse-tête pour certains accords enrichis.
J'ai noté le chiffrage des 4 accords de Zombie de Cranberries pour mes élèves et le cas du dernier accord est problématique. Il s'agit d'un accord de ré avec la tierce à la basse, mais les notes sont : ré mi fa# sol la si.

Accord de ré majeur donc, avec la neuvième majeure (sans la septième), une sixte et une quarte ajoutées. Je nomme donc naturellement cet accord D6/9(add4)/Fa#.
Mais les 3 chiffrages que je vois proposés habituellement pour cet accord sont faux :
- D6(add9sus4)/F#
- D6(add2sus4)/F#
- D6/9(sus4)/F#

En effet, sus4 signifie que la quarte remplace la tierce dans l'accord, or ici, il y a bien la quarte ET la tierce, donc une quarte additionnelle. Et ce ne peut pas être add11, car la quarte est bien située à distance de quarte et pas de onzième. D'où add4.

Des avis sur un cas de ce genre ?

LouisBariohay a écrit :jiemef add 4 n'existe pas !!! soit sus 4 la 4 remplace la tierce soit add 11 !


Pourtant, j'ai vu très souvent la notation add4 dans des partitions. Encore récemment un accord Badd4 dans un morceau de Joe Satriani.

Mathieu de Person

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar Mathieu de Person » jeu. 26 décembre 2013, 12:27

Bonjour,

Je ferai trois petites remarques sur votre astucieux tableau, qui je l'espère seront bien perçues.

Si j'ai bien compris, en fait ce n'est pas vraiment un tableau à double entrée. Le principe est d'indiquer la structure de chaque accord sur les lignes, en faisant coïncider les notes structurantes (identifiées par leur intervalle par rapport à la tonique) avec les notes prédéfinies des colonnes le cas échéant. Cela constitue alors un exemple à transposer avec d'autres toniques.

:arrow: dans la ligne du haut, qui donne les exemple de notes en do, je vous suggérerais de mettre les notes avec leur équivalent enharmonique notamment la case Ab qui devrait être Ab/G#.
Cela me semblerait plus clair, car la construction des accords est déjà complexe. En effet il semble illogique de considérer un accord augmenté comme comportant une sixte mineure[b6], même si à la guitare ces notes se jouent de la même façon, cela complique la compréhension de la structure ; l'exemple de C augmenté devrait être C E G# et non pas C E Ab.

:arrow: Deuxième remarque, il m'aurait semblé plus simple et plus logique de poursuivre les lignes pour y inclure les notes dépassant l'octave pour aller jusqu'à la 13e.

:arrow: Enfin dans la série des accords mineurs, si la neuvième est majeure (une octave et un ton au dessus de la tonique) avec donc un ré bécarre pour un accord de do, il faut la faire entrer indiquer dans les cases 9 et non b9.

Pour aller plus loin, je pense que dans le jazz il faudrait utiliser un corps de texte différent pour les items qui peuvent signifier des choses différentes en fonction du contexte. Par exemple :

Indiquer les intervalles par rapport à une tonique d'accord, en italique par exemple, ce qui signifie note structurante transposable (b3 signifiant une tierce mineure au dessus d'une tonique quelconque) ;
des majuscules soulignées pour indiquer des notes réelles, absolues (A pour un la 220 par exemple, valable de manière absolue) ;
des majuscules simples pour les noms d'accords (exemple : C = accord de do majeur)
des majuscules avec crochet pour les tonalités ([C] signifirait tonalité de do majeur). Pourquoi crochet ? pour signifier que le codage est bien pris en compte.

En précisant le codage à chaque fois, comme l'équivalence rythmique deux corches-tiolet irrégulier pour iindiquer le rythme ternaire du blues) afin de lever tout doute.

Cela retirerait beaucoup d'ambiguïtés :P
Dernière édition par Mathieu de Person le jeu. 26 décembre 2013, 13:22, édité 2 fois.

Romaric Holler

Re: tableau des accords et chiffrage

Messagepar Romaric Holler » jeu. 26 décembre 2013, 12:35

Paganini_Rulez a écrit :Le chiffrage anglo-saxon peut parfois devenir un sacré casse-tête pour certains accords enrichis.
J'ai noté le chiffrage des 4 accords de Zombie de Cranberries pour mes élèves et le cas du dernier accord est problématique. Il s'agit d'un accord de ré avec la tierce à la basse, mais les notes sont : ré mi fa# sol la si.

Accord de ré majeur donc, avec la neuvième majeure (sans la septième), une sixte et une quarte ajoutées. Je nomme donc naturellement cet accord D6/9(add4)/Fa#.
Mais les 3 chiffrages que je vois proposés habituellement pour cet accord sont faux :
- D6(add9sus4)/F#
- D6(add2sus4)/F#
- D6/9(sus4)/F#

En effet, sus4 signifie que la quarte remplace la tierce dans l'accord, or ici, il y a bien la quarte ET la tierce, donc une quarte additionnelle. Et ce ne peut pas être add11, car la quarte est bien située à distance de quarte et pas de onzième. D'où add4.

Des avis sur un cas de ce genre ?

Dans ce tube le dernier accord est D/F# simplement ( les notes sont de la corde la plus grave à la plus aigüe: fa#-la-ré-la-ré-fa#, plus simplement on joue que les cordes graves ) . Il s'agit d'un accord renversé. On ne nomme pas tous les intervalles qui composent un accord renversé. Ils sont sous entendus. Dans le chiffrage classique par contre ils sont la plupart du temps nommés ( ex.: 6/4 pour le second renversement ). Dans la musique classique la conduite des voix est primordiale, donc on a tendance à mettre en évidence les intervalles pour mieux prendre en compte la polyphonie et l'harmonie.

Paganini_Rulez a écrit :Pourtant, j'ai vu très souvent la notation add4 dans des partitions. Encore récemment un accord Badd4 dans un morceau de Joe Satriani.


Ce sont des erreurs : internet regorge d'erreurs, d'approximations etc... mais les partoches commerciales aussi... des fois on aura simplement B4... on se fatiguera pas à taper Bsus4...

Un exemple qui m'avait frappé:
Souvent dans les changement d'accords en guitare d'accompagnement, on joue des cordes à vides. Normal, c'est à la fois plus simple pour enchaîner certains accords et cela donne un certains style typique des instruments à cordes pincées.
Surprenant alors de voir une partition où toutes ces notes à vides sont notées et codifiées en accord. Probablement que le gars qui à réalisé la partoche était pianiste. On ne note pas ces cordes à vides, c'est l'interprète qui les joue ou pas. Évidemment, cela rend la partition illisible...


Revenir vers « Accompagnement et improvisation »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité