Les gammes: Utilité? Pratique?

Mitaki
Messages : 420
Inscription : dim. 20 mai 2012, 08:46

Les gammes: Utilité? Pratique?

Messagepar Mitaki » mar. 29 octobre 2013, 22:05

J'ai toujours entendu dire qu'il fallait pratiquer les gammes... Mais, mais comment? On répète inlassablement pendant 20 minutes? on joue des morceaux de gammes?
Et puis, en répètant les gammes, on se dit: mais à quoi cela sert? Onrajoute les accords de base, on fait une petite étude de Sor ... quoi d'autre?
Qu'en pensez-vous?

Avatar de l’utilisateur
Laurent Tamata
Messages : 674
Inscription : jeu. 22 août 2013, 14:22
Localisation : Gemenos

Re: Les gammes: Utilité? Pratique?

Messagepar Laurent Tamata » mer. 30 octobre 2013, 20:35

Bonjour,

Pour ma part je suis fan, et ça me sert d'échauffement et de connaissance du manche. A la base, un dico de gammes, le mien est celui de Daniel Sassolas qu'on trouve en libre accès sur le web.

Cela permet, pour chaque gamme, de la bosser sur deux octaves en démanché, j'y ajoute la gamme en cordes à vide et en troisième position. Puis, en suivant sa méthode, en tierce, sixte, et octave, ainsi que tous les arpèges associés.

Une fois qu'on tient les gammes en mode majeur et mineur, c'est identique pour toutes la partie gamme démanchée et 3ième position, il suffit de décaler. Par contre, pour les gammes en "cordes à vide", et pour tierces et les arpèges, c'est une autre histoire.

Voici les vertus que j'y vois, mais n'étant pas un guitariste émérite, c'est juste un avis d'utilisateur :

- Les gammes sans cordes à vides : rapides à apprendre, elles permettent de s’échauffer, et si on fait l’effort de penser les notes, on apprend le manche en bonus. En alternance pincé et buté, ou pouce- anulaire, il y a de quoi chauffer tranquillement. Mais pas forcément chaque jour, car d'autres exos indispensables genre "deli-doigts", sont intéressants à mettre en alternance. Pour moi, c'est 1 jour sur deux.
- Les tierces et sixtes : permettent de bosser les écarts, les changements de positions, la force sur le petit doigt, et ... de connaitre les tierces et sixtes des tonalités jouées. Mais c'est plus long à apprendre.
- Les arpèges : Au minimum ceux de trois notes et ceux de septième, qui sont les notes constituantes des accords de chaque tonalité, et en prime on bosse l'arpège en mais droite.

Donc, échauffement avec les gammes sans cordes à vides majeures et mineures, puis intégration des tierces, sixtes, arpèges d'une tonalité donnée. Lorsque ces derniers sont maitrisés, intégration de la tonalité suivante.

Lorsque tout le cahier de gammes sera mangé (pas pour tout de suite), il y a les gammes pentas, et les autres modes...

Bref, pour celui qui veut pratiquer les gammes, il y en a pour une vie.

Ceci étant mon approche un peu bricolée, il se trouvera peut être quelques professeurs pour passer sur ce post nous dire quel travail de gammes font il faire à leurs élèves ?

Bonne soirée,
Laurent
..................................................
Martinez MSCC14 & Addario EJ46

Mitaki
Messages : 420
Inscription : dim. 20 mai 2012, 08:46

Re: Les gammes: Utilité? Pratique?

Messagepar Mitaki » mer. 30 octobre 2013, 21:48

Merci pour cette réponse très intéressante. Je vais aller voir ce qu'a fait celui que tu cites. Merci encore. J'espère aussi que nous aurons des avis ou des conseils d'experts...

Romaric Holler

Re: Les gammes: Utilité? Pratique?

Messagepar Romaric Holler » ven. 01 novembre 2013, 17:52

Pour moi une gamme est surtout utile pour le travail de l'oreille et l'approche de l'improvisation.

Pour la technique son utilité est moindre à mon sens que d'autres exercices. Je ne suis pas un défenseur de la gamme pour la gamme avec métronome etc...

Kimie

Re: Les gammes: Utilité? Pratique?

Messagepar Kimie » sam. 30 novembre 2013, 17:48

bonjour,
ah je suis contente de trouver une fan de gammes ! :D

j'irais voir la méthode citée par Tamata.

c'est en effet plus facile de travailler les gammes quand on y trouve du plaisir.
le mien est dans ceci :
- apprendre à connaître le manche, car en impro, j'aime pouvoir aller vers le son que je veux (c'est comme une conversation, si je ne savais pas quel mot utilisé, impossible de faire des phrases). et il se trouve que j'adore l'impro.
- connaître plusieurs gammes, c'est pouvoir jouer dans plusieurs styles. pour ma part, jazz, blues, et... classique :wink: (plutôt médiévale ou répertoire anglo-saxon, Bach aussi)
bref, mon rêve : arriver à faire un boeuf ou accompagner des musiciens rencontrés au détour d'une soirée, aussi différents stylistiquement.
- joindre l'utile à l'agréable : échauffement/apprentissage.
bref, les arguments ont déjà été évoqués, mais je les présente à ma manière^^.


Revenir vers « Solfège »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité