Plantage en public

Avatar de l’utilisateur
Antoine-
Messages : 422
Inscription : mar. 19 octobre 2010, 10:49
Localisation : 77

Re: Plantage en public

Message par Antoine- » ven. 05 février 2016, 10:10

Moi en tout cas ça ne me fait pas peur de planter des bananes en public.
"If it sounds good, it's good " (Duke Ellington)

Avatar de l’utilisateur
gcojot
Messages : 867
Inscription : dim. 06 février 2011, 14:30
Localisation : Ile de France

Re: Plantage en public

Message par gcojot » ven. 05 février 2016, 12:41

Tous les médicaments sont à proscrire surtout les ß bloquants. On peut prendre un placebo comme l'homéopathie. Le vrai problème est la gravité du plantage et comment se rattraper. Si une fausse note provoque un plantage c'est qu'on est plus exigeant que son public qui n'y entend pas toujours. Le public est souvent bienveillant. Il faut savoir continuer son chemin malgré des faux-pas. Et à force il y aura moins de couacs. S'isoler n'est pas une bonne solution. Un bon exercice c'est de jouer en duo (concerto de Vivaldi pour 2 mandolines, quelques inventions de Bach), comme ça on espère que le partenaire ne se perde pas au même moment et on reprend le train en marche.
Amitiés, Gérard Cojot
'Si tu diffères de moi, Frère, loin de me léser, tu m'enrichis.'
(Antoine de Saint-Exupéry)

Friederich 1965

Avatar de l’utilisateur
Pierre Tremblay
Compositeur
Messages : 340
Inscription : mer. 11 mai 2005, 20:15
Localisation : St-Jean Sur Richelieu, Quebec, Canada

Re: Plantage en public

Message par Pierre Tremblay » ven. 05 février 2016, 17:20

Je crois qu' on s' éloigne nettement du sujet initial : Plantage en public
Pas du tout! Je viens de me faire planter publiquement! ;)
guitare: Patrick Mailloux (double top, épinette)

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5480
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Plantage en public

Message par Elisabeth Calvet » ven. 05 février 2016, 18:17

Tout ça dépend de ce qu'on joue, aussi.
Pour moi, j'ai des pièces sur lesquelles je ne peux pas me planter, sauf des fois une ou deux notes fausses (en général, c'est dû à la hauteur du siège, quand ça n'est pas ma hauteur habituelle, je mets des basses à côté) mais c'est pas grave, ça ne s'entend presque pas.
Par contre, j'ai aussi des pièces périlleuses, et là, je ne suis jamais sûre d'y arriver...
Et aussi, on ne s'en rend pas toujours compte, mais l'enregistrement est beaucoup plus difficile, le micro, en général, est plus exigeant que le public...
Y'a pas d'heure pour les braves, mais y'en a pas non plus pour les cons, hein... (Maria Bodin)

Maurice
Messages : 524
Inscription : sam. 23 septembre 2006, 12:54
Localisation : Lyon

Re: Plantage en public

Message par Maurice » ven. 05 février 2016, 18:52

Pierre Tremblay a écrit :

Pas du tout! Je viens de me faire planter publiquement! ;)
pas sur l'allemande bwv1007 j'espère ?
auquel cas ce serait tellement impardonnable que cela mériterait non pas un régime de bananes, mais un régime d'un an au pain sec et à l'eau :D
Dernière édition par Maurice le dim. 07 février 2016, 22:00, édité 1 fois.

Claude
Messages : 53
Inscription : ven. 15 janvier 2016, 21:47
Localisation : Montreal, Canada

Re: Plantage en public

Message par Claude » sam. 06 février 2016, 23:00

Je trouve cette discussion drôlement intéressante. Il est rare que le sujet soit abordé. Et encore plus de trouver des solutions. En ce qui me concerne, celles qui impliquent l'utilisation de l'instrument me conviennent tout à fait. Jouer régulièrement devant un auditoire, qu'il soit petit en nombre ou qu'il nous soit familier (amis, membres de la famille ...); enregistrer une vidéo de nos pratiques ou prestations; jouer en duo ou dans des groupes; commencer nos concerts ou prestations par des pièces qui sont faciles, où les risques d'erreurs sont nuls ... Ces solutions dont concrètes, simples, terre à terre. Malgré leur efficacité reconnue, celles qui font davantage appel au physique ou au mental (visualisation, respiration ...) ne fonctionnent pas avec moi. Question de tempérament ? Quoiqu'il en soit, merci à Francoise d'avoir initié la discussion, et à tous ceux qui ont donné leurs solutions !
Claude
Montréal , Québec, Canada

Hardingfela

Re: Plantage en public

Message par Hardingfela » mar. 09 février 2016, 15:38

Et oui, cela ressemble fort à de la thérapie comportementale : vivre les plus régulièrement possible des situations approchant les conditions du concert pour s'y habituer.

martingouin

Re: Plantage en public

Message par martingouin » mer. 10 février 2016, 22:39

Savoir un morceau parfaitement, est une chose , le public aussi . Le trac ça arrive aussi . alors faut pas trop s'en faire mais de bien s'amuser est le principal. Dit toi aussi que la majorité dans une salle ne savent pas jouer de la guitare. Du moins, ne savent pas ce que toi tu sais ;)

Avatar de l’utilisateur
Romepo
Messages : 61
Inscription : dim. 27 décembre 2015, 11:28
Localisation : Ile de France

Re: Plantage en public

Message par Romepo » ven. 12 février 2016, 21:06

Bonjour à tous ! Ces conseils sont bons à lire, et ces (mauvaises) expériences bonnes à partager. Débutante, je n'ai pas le souci du concert mais la non-confiance en soi, la peur ou le trac me pourrissent quand même le plaisir de jouer et de ce dont je rêve : prendre ma guitare et jouer devant les autres, amis, profs ou public, spontanément ! Moi, je tremble des mains. Incapable de faire un morceau, une phrase, une note correctement devant quelqu'un. C'est une souffrance, alors que, comme beaucoup, les répétitions en solo sont pleines d'élan et sans soucis. Mon épreuve du feu a été un concert de fin de stage (il faut dire que j'ouvrais le bal, gloups), sans enjeu, amical, devant 40 personnes : grands tremblements et détresse. Alors je retiens quelques bonnes pratiques à la lecture de vos messages :
- commencer petit (avec mon chat, ça c'est bien passé), et augmenter son public peu à peu (entourage proche), et souvent;
- s'entourer de pensées positives, avis confirmé par une amie coach : s'accrocher à un souvenir positif, à quelque chose qui s'est bien passé, et pas du dernier échec ! C'est aussi rechercher le regard de la personne positive qui ne vous veut pas de mal (comme personne, d'ailleurs). Ça peut s'apprendre, il y a des techniques pour cela. J'ai repéré des petits stages d'1/2 journée à la Philarmonie de Paris pour cela : pourquoi pas ?
- se concentrer, avec ses "trucs " à soi : la respiration, le morceau dans la tête, l'abstraction, la bulle hermétique qui fait oublier l'entourage (ça, je n'y suis pas encore).

Et je retiens le "bon moment" de Kafka, l'idée me plaît bien !
La vie est pleine de ces plaisirs vifs qui ne coûtent rien (Alain)

Avatar de l’utilisateur
Romepo
Messages : 61
Inscription : dim. 27 décembre 2015, 11:28
Localisation : Ile de France

Re: Plantage en public

Message par Romepo » dim. 28 février 2016, 19:37

Ca y est, j'ai trouvé la solution ! Elle m'est apparue grâce à Woody Allen, en regardant "To Rome, with love". Woody, producteur d'opéra en perte de vitesse, découvre que le père de son futur gendre à une voix de ténor sublime. Mais celui-ci ne peut chanter que sous sa douche. Qu'à cela ne tienne : Woody va le faire tourner dans le monde entier... en incorporant des douches sur scéne !

Moi c'est un paravent qu'il me faut !
La vie est pleine de ces plaisirs vifs qui ne coûtent rien (Alain)

doryl
Messages : 119
Inscription : ven. 13 juillet 2012, 01:45
Localisation : Madison, Wisconsin, USA

Re: Plantage en public

Message par doryl » dim. 13 mars 2016, 00:13

Je crois que presque tout le monde souffre des nerfs quand on commence a jouer en public. Mon mari, qui a commencé a jouer en public quand il etait toujours très jeune me demande parfois pourquoi j'essaie de jouer en public s'il me fait toujours peur. Il n'est pas toujours facile a trouver une réponse, parce qu'il est vrai que je n'ai pas l'ambition d'être une musicienne professionelle. La seule réponse que je trouve est " parce que je ne veux pas rester incapable de le faire. Je veux me montrer que je suis capable d'apprendre à faire quelque chose qui me fait peur-- apprendre à avoir du courage." Au début j'étais incapable de jouer quand quelq'un m'écoutait. Je ne trouvais même pas les cordes. Je cherche toutes les occasions possibles pour jouer devant des petits groupes de gens qui ne vont pas me juger, et, petit a petit j'ammeliore. Pour quoi faire? Je n'ai aucune idée, mais j'ai envie d'améliorer. Peut être pour inviter des amis à la maison et jouer un petit morceau pour leur faire plaisir. Au moment quelques autres étudiants de mon professeur pensent que je n'ai plus peur devant le public parce que dans les recitales d'étudiants je ne me rends plus incapable de jouer, pendant qu'eux, ils se rendent parfois incapables de continuer, ou tremblent visiblement. Ils n'ont pas raison. J'ai toujours peur-- même devant les débutats nerveux, mais l'idée me plaît. Peut être un jour... De toute façon je crois que beaucoup entre nous se surprendent avec l'intensité des nerfs quand nous commençons a jouer. La meilleur façon de nous guérir, si c'est possible est nous rendre compte que c'est quelque chose qui nous passe a tous et la seule solution est pratiquer, pratiquer et pratiquer. L'idée de manger trois bananes avant de jouer est quelque chose que j'ai écouté souvent, mais pout moi l'idée de jouer quand j'ai envie de vomiter a cause d'avoir trop mangé ne me tire pas l'attention.

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 10181
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: Plantage en public

Message par Rachid Merabet » dim. 13 mars 2016, 00:49

Belle expérience qui ouvre quelques pistes, en tout cas bravo pour ton français :okok:
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

RobertoK
Messages : 107
Inscription : ven. 03 avril 2015, 00:23
Localisation : Région parisienne

Re: Plantage en public

Message par RobertoK » dim. 13 mars 2016, 01:53

En plus de tout l'entrainement préparatoire, je trouve que maitriser le début est important (bien respirer, bien s'installer et se positionner, bien se relâcher, super bien maitriser les premières mesures...). Cela doit dépendre de chacun: pour moi, Il faut trois ou quatre mesures pour diminuer le trac et la peur, pour prendre un peu confiance et retrouver un certain niveau de concentration. Ensuite, il reste une tension oppressante continuelle avec laquelle il faut s'habituer tout le long du morceau. Je n'ai pas peur d'une fausse note, ou d'une note 'frisée'. J'ai peur que cela me déstabilise. Alors je travaille pour être capable de reprendre de n'importe où. Le fait de travailler comme cela aide à trouver un peu de confiance. Du coup je joue avec la partition, même si je connais par coeur. J'essaie de jouer des morceaux qui ne me posent pas de problèmes techniques quand je joue tout seul. Dernier point, mais c'est difficile, j'essaie de penser au plaisir musical qu'il faut donner aux autres.
Roberto
Juan Orozco 78
La Patrie Concert 14

Avatar de l’utilisateur
Triplette
Messages : 239
Inscription : mar. 10 mai 2005, 22:47
Localisation : LA ROCHELLE

Re: Plantage en public

Message par Triplette » dim. 29 mai 2016, 15:05

J'ajouterai quelques remarques qui viennent de mon vécu !
J'ai plusieurs fois tenté de jouer des morceaux en soliste notamment lors de stages. Je me suis souvent plantée ou alors j'ai joué dix fois moins bien qu'en cours particulier et ce, malgré préparation et bêtabloquant. j'ai réussi une fois sans me tromper pratiquement, c'était lors de l'examen de fin de 1er cycle il y a des années. J'avais travaillé le morceau par coeur, rabaché complètement (sur les conseils de mon professeur) et donc les automatismes étaient là et je pense aussi que je l'ai réussi car il était assez facile plus simple que ce à quoi je m'attaquais par plaisir. je crois vraiment que pour mettre toutes les chances de son côté, il faut jouer un morceau facile en public et qu'on connait par coeur.
en duo c'est la même chose, si le morceau est dur, même si je le connais très bien, ça dérape en public à cause du stress.
en ensemble de guitares, j'ai beaucoup moins le trac et cela se passe beaucoup mieux.
courage !
je ferais mieux d'aller travailler mes gammes !

Revenir vers « Place publique des guitaristes classiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 3 invités