Coup de blues

Avatar de l’utilisateur
jean-philippe
Messages : 56
Inscription : lun. 18 janvier 2016, 18:42
Localisation : Val d'Oise

Coup de blues

Message par jean-philippe » mer. 11 mai 2016, 18:56

Bonsoir,

J'ai un gros coup de blues. Je débute la guitare (6 mois) avec un prof. Il y a des jours où ça va et d'autres où ça va moins bien. Mais hier c'était terrible.
J'ai fait des exercices une heure le matin, une heure en début d'après-midi. Je suis ensuite allé à mon cours et là, plus rien. La main droite qui se met n'importe comment, pas possible de de me souvenir des suites de notes, les doigts qui n'arrivaient pas à toucher une seule corde et qui rebondissait sur celles d'à côté. Même s'il ne me l'a pas dit je suis sur que mon prof a pensé que je n'avais pas bossé dans le semaine, ce qui est faux bien entendu, puisque j'en fais tous les jours. Bref, l'horreur.

Je me suis dit que j'en avais trop fait dans la journée. Mais quand j'en fais moins, les choses ne vont pas mieux. On dirait que ce n'est pas une question de travail mais une question de pur mental. IL m'est arrivé de travailler trois ou quatre fois dix minutes dans la journée et d'avoir l'impression d'avoir plus progressé que là.

Etes-vous déjà passés par ce genre de moment où rien ne semble possible, où on se demande si on arrivera à aligner deux notes un jour ?

Comment avez-vous géré ça ? Moi je ne sais pas quoi faire. Et j'ai le sentiment que le travail ne paie pas toujours.
Manuel Rodriguez Caballero 10

Yvon
Messages : 64
Inscription : dim. 14 février 2016, 05:04
Localisation : Granby, QC

Re: Coup de blues

Message par Yvon » mer. 11 mai 2016, 19:08

je débute aussi a la guitare (après 30 ans de basse électrique)
J'ai le même problème que toi. Je suit des cours avec un professeur qui est aussi membre ici (Pierre Tremblay). Et quand j'arrive chez lui je joue vraiment mal.
Je crois que c'est normal, et comme on commence on est un peu insécure sur l'instrument et ca ne prend pas grand chose pour nous déstabilisé.

Je pense aussi qu'un prof est habitué a ce genre de situation.

Autre chose, au début on progresse très rapidement, de jour en jour je voyais une différence. Je me trauvait meilleur que la veille.
Mais a mesure qu'on progresse nos améliorations vont être plus subtile. On va voir une différence de semaine en semaine, de mois en mois et ainsi de suite.

Continue de pratiquer et tu vas t'améliorer, c'est un fait!

M'Bo
Messages : 1396
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Coup de blues

Message par M'Bo » mer. 11 mai 2016, 19:12

Je pense qu'une partie de la réponse est déjà dans votre message :
jean-philippe a écrit :
IL m'est arrivé de travailler trois ou quatre fois dix minutes dans la journée et d'avoir l'impression d'avoir plus progressé que là.
Surtout au début de l'apprentissage il vaut mieux fractionner les séances et jouer 2 fois 30 minutes plutôt qu'une heure
jean-philippe a écrit : Et j'ai le sentiment que le travail ne paie pas toujours.
Le travail paie mais on ne récolte pas forcément les fruits de manière régulière et immédiate. Le ressenti de progression est effectivement plutôt en dents de scie

Bon courage l'important est surtout de garder la motivation et de continuer à travailler de manière régulière

:bye:

RobertoK
Messages : 107
Inscription : ven. 03 avril 2015, 00:23
Localisation : Région parisienne

Re: Coup de blues

Message par RobertoK » mer. 11 mai 2016, 20:05

J'ai toujours trouvé que le ressenti des progrès se faisait par á coups. Comme s'il fallait un peu de temps pour que les difficultés techniques soient assimilées. Bon courage en tout cas. Il est certain qu'il y aura des progrès! :)
Roberto
Juan Orozco 78
La Patrie Concert 14

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2682
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: Coup de blues

Message par Mallorca » mer. 11 mai 2016, 22:35

je ne pense pas que ton prof pense que tu ne travailles pas
mais, il est vrai que cela ne sert à rien de trop " s'acharner " sur la guitare, cela peut même être dangereux ( coups de blues, dystonies, tendinites,etc..)
ton prof a certainement senti que tu es un élève qui travaille, mais il a surement aussi senti que tu étais un élève "stressé "
alors, ne te décourage pas. C'est vrai qu'au début on avance à grand pas, puis cela devient plus "subtile" comme le dit Yvon
Le travail est beaucoup dans le mental tu l'as dit, mais dans la décontraction aussi, la respiration. Inutile de travailler plusieurs heures par jour à ton niveau, il faut avoir déjà un sacré répertoire pour cela. Mais consacrer trois quart d'heure à une heure au maximum, tous les jours te sera plus profitable
et avant d'aller au cours, une bonne séance de relaxation et tu verras que tes doigts suivront
ne te décourage pas Jean-Philippe, notre travail consciencieux en vaut la chandelle!
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16111
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Coup de blues

Message par Isabelle Frizac » mer. 11 mai 2016, 22:46

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.

Des séances de 20 minutes de travail, échauffement compris , pas plus ! D' autant que tu es débutant, as-tu écrit.

C' est un sport, et il convient de ménager tes articulations si tu veux voyager loin.

Allez, ne te décourage pas , ton prof sait que tu travailles et surtout, il ne te juge pas.
Alors, ne te juge pas non plus, et ne mets pas la barre trop haute .
Tout comme il faut du temps pour apprendre à lire et écrire, il faut aussi du temps pour apprendre à jouer d' un instrument et surtout faire de la musique .

à petits pas , lentement, tu progresseras.
images.Maître yoda.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
mmarques
Messages : 2445
Inscription : mar. 26 avril 2011, 23:52
Localisation : neuf troua

Re: Coup de blues

Message par mmarques » mer. 11 mai 2016, 22:54

Il faudrait surtout que tu en parles à ton prof, lui même sera le mieux placé pour te conseiller ... mal jouer devant son prof il me semble que c'est normal, ça s'appelle le trac, on passe tous par là.

Le travail paie toujours, encore faut il travailler efficacement, ça encore c'est ton prof qui te dira :) La patience sera ta meilleure alliée pour ne pas te décourager, les progrès se font par paliers comme expliqué plus haut.

Ne te décourage pas et sois patient, si tu travaille bien aucune raison de ne pas progresser, courage!
Éternel débutant...
Bastien Burlot MaestrO2 épicéa n° 108
Bastien Burlot Conservatoire 10ème anniversaire Delcamp n°2 cèdre.
https://www.youtube.com/user/mmarques931/videos

Michel Lopez
Elève des cours en ligne
Messages : 158
Inscription : mar. 04 mars 2014, 12:32

Re: Coup de blues

Message par Michel Lopez » mer. 11 mai 2016, 23:15

Je connais bien les coups de blues, à force je n'y fais même plus attention… j'en profite pour changer un peu de répertoire, je m'amuse avec des pièces faciles, même celles que j'apprenais au tout début, je relâche la pression, j'attends que ça passe. Pour moi il est clair que la guitare c'est pour la vie, alors je ne fais pas de mouron.
Élève de D01

Avatar de l’utilisateur
jean-philippe
Messages : 56
Inscription : lun. 18 janvier 2016, 18:42
Localisation : Val d'Oise

Re: Coup de blues

Message par jean-philippe » jeu. 12 mai 2016, 09:42

Merci à tous pour vos réponses et votre aide. Hier la guitare est restée dans son étui.
Mon prof (avec qui j'évoque ces problèmes et qui essaie de me rassurer) est très sympa, compréhensif et observateur. Il met toujours le doigt sur ce qui ne va pas. Et je m'en rends compte. Pendant la leçon, avec lui en guide, tout va bien.
Ce qui est le plus déstabilisant, c'est que lorsque je fais des séances courtes (20-30 mn) plusieurs fois par jour, j'ai l'impression de repartir à zéro à chaque fois, donc de ne pas progresser. Et quand c'est deux heures c'est trop et j'ai l'impression de patiner, ce que confirment vos commentaires. Bref, je suis plutôt perdu et je n'arrive pas à trouver un rythme que je ressente profondément. Et à ce tarif je redoute la démotivation.
Je crois qu'il faut que j'arrive à rester zen... ;)
Manuel Rodriguez Caballero 10

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9410
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Coup de blues

Message par Bernard Corneloup » jeu. 12 mai 2016, 10:06

Il faut garder confiance Jean Philippe, le travail finit toujours par payer. Mais c'est comme dans la vie, la paye arrive toujours plus tard.
Bon courage, et persévérance.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
jean-philippe
Messages : 56
Inscription : lun. 18 janvier 2016, 18:42
Localisation : Val d'Oise

Re: Coup de blues

Message par jean-philippe » jeu. 12 mai 2016, 10:30

Bernard Corneloup a écrit :Il faut garder confiance Jean Philippe, le travail finit toujours par payer. Mais c'est comme dans la vie, la paye arrive toujours plus tard.
Bon courage, et persévérance.
Merci Bernard. Belle formule, la paye :okok:
Manuel Rodriguez Caballero 10

pat46
Messages : 23
Inscription : jeu. 04 décembre 2014, 17:40
Localisation : LE VIGAN 46300

Re: Coup de blues

Message par pat46 » jeu. 12 mai 2016, 10:42

Bonjour Jean-Philippe,
en tant qu'ancien professeur de guitare je te conseillerais de travailler si possible tous les jours. Au départ une demi-heure suffit. Plus, cela fatigue les muscles, les tendons mais aussi l'esprit. Ayant enseigné les arts plastiques pendant plus de quarante ans, je sais par expérience que notre disponibilité à l'apprentissage ne dépasse pas la demi-heure. D'autre part le plaisir est le plus sûr moyen d'apprendre. Je te conseillerais de t'amuser sur ta guitare pendant 10 mn avant d'entamer un apprentissage rigoureux. Premièrement tu seras plus détendu et ensuite plus apte à apprendre et consolider. Une fois que l'envie et le plaisir seront au rendez-vous tu pourras augmenter progressivement le temps passé au travail.
Quand j'ai commencé la guitare avec un professeur qui était plus enclin au solfège qu'à la technique, j'ai passé plus d'une année à patauger lamentablement jusqu'à l'écoute d'un disque de Ségovia qui m'a enchanté et montré ce que pouvait être la guitare. Là j'ai travaillé avec plaisir, plus longtemps chaque jour à tel point que mon professeur m'a dit qu'il ne pouvait plus rien pour moi et que je devais continuer avec un professeur qui serait capable de me mener beaucoup plus loin.
Alors ne désespère pas, fais-toi plaisir et ne considère pas qu'une séance de cours est si importante que ça. Les professeurs ne sont pas là pour te juger mais pour t'aider, sois en persuadé.
Bon courage!
guitares: Conde Hermanos 71 et 74 et Jean Verly 2013

Avatar de l’utilisateur
Denis Le Minter
Messages : 367
Inscription : mer. 04 février 2015, 16:19
Localisation : La Foret Fouesnant (Finistère)

Re: Coup de blues

Message par Denis Le Minter » jeu. 12 mai 2016, 10:49

On est un peu dans le même panier Jean Philippe. J'ai moi aussi des périodes presques euphoriques et d'autres la tête dans le sceau. J'ai repris la guitare il y à un peu plus d'un an avec les cours de J.F Delcamps après un arrêt de... 50 ans. Sans toucher une guitare. Lorsque je me retourne sur le chemin parcouru depuis mon engagement dans cette voie, je suis obligé de constater que la progression est là, même si ce n'est pas parfait.
J'ai commencé par "au clair de la lune" et j'en suis maintenant à préparer l'examen de D02. Mais là aussi j'ai des moment de blues lorsque j'entends mes collègues du même niveau nettement plus a l'aise que moi. Alors je me raccroche à mes progressions et je me dis que malgré les balbutiements périodiques ça avance. Et puis tu as la chance d'avoir un prof. Au conservatoire de ma ville il n'y avait pas de place pour moi.Courage camarade.
Elève en D03
Pappalardo S1
Zoom Hn2

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2682
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: Coup de blues

Message par Mallorca » jeu. 12 mai 2016, 12:54

Denis, tu devrais te tourner vers les MJC pour trouver un prof, je pense que c'est indispensable pour guider la progression
Jean-Philippe, suit les bons conseils de pat, le plaisir avant tout!
de mon côté c'est le contraire, j'ai commencé sans solfège avec un professeur passionné qui m'a passionnée par le choix des morceaux
mais le manque d'exercices m'a un peu freinée dans ma vie de guitariste, il a fallut que je m'y mette plus tard, un peu tard ..
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Mickael Begot
Messages : 1078
Inscription : sam. 20 décembre 2014, 19:55
Localisation : Brest

Re: Coup de blues

Message par Mickael Begot » jeu. 12 mai 2016, 13:48

Récemment , j'ai rencontré une professeur de piano ,au conservatoire de Brest dans l'optique de reprendre des cours . A une question que je lui ai posée à propos du trac des élèves en général , lesquels me semblaient plus ou moins souffrir de ce " handicap " ( sur un spectre très large ) . Elle m'a répondu : "je ne connais que le trac des personnes qui n'ont pas assez travaillé . " No comment ... Je n'ai même pas cherché à répondre .
Tu as le droit d'être exigeant avec tes professeurs , à partir du moment où tu l'es avec toi-même . A toi de faire la part des choses, et de juger s'il une bonne capacité de discernement , d'écoute , et si malgré tout il arrive à te donner confiance . Pour moi un professeur doit accompagner ses élèves dans leurs rapports aux autres et à eux-même , et les aider à travers une démarche aussi personnalisée que possible , à leur donner confiance . Je ne dis pas qu'ils doivent réussir ( c'est parfois mission impossible , et puis ils ne peuvent pas prendre en compte tous les déterminants extérieurs ) , simplement qu'il doivent essayer et savoir faire face à ce genre de situation .
Le reste est une question d'alchimie . Pour des raisons difficilement explicables , et au delà de tout reproche possible, tu seras plus à l'aise avec certaines personnes . Il faut s'appuyer sur ces personnes ( professeurs ou simplement auditeurs ) .

Ne te décourage surtout pas , continue d'aimer ce que tu fais , de cultiver ton plaisir personnel de la guitare , et , malgré ton professeur ( ou grâce à ) d'être ton propre maître .
" Euh " ( Ionesco )

Revenir vers « Place publique des guitaristes classiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité