Coup de blues

Avatar de l’utilisateur
Bernard G. Ragot
Elève des cours en ligne
Messages : 460
Inscription : mar. 01 septembre 2015, 01:02
Localisation : Pays Basque

Re: Coup de blues

Message par Bernard G. Ragot » jeu. 12 mai 2016, 16:32

Mickael Begot a écrit :Elle m'a répondu : "je ne connais que le trac des personnes qui n'ont pas assez travaillé."
Les cours doivent être follement drôôôôôôôôôôôôôles avec ce professeur !

Comme la plupart des débutants, j'éprouve aussi quelques moments de blues, en voyant ma faible capacité à jouer correctement et à mémoriser des pièces pourtant faciles.
En cette période d'examen, c'est encore plus difficile !
Mais je m'accroche en pensant que le travail quotidien finira bien par aboutir à quelques progrès.
BGR

Élève du cours D03
Guitare Paco Castillo 204 et cordes Augustine Regal Gold
Carte son E-MU 0404 USB et micros Behringer C-2

Avatar de l’utilisateur
gcojot
Messages : 870
Inscription : dim. 06 février 2011, 14:30
Localisation : Ile de France

Re: Coup de blues

Message par gcojot » jeu. 12 mai 2016, 16:55

Je ne suis pas débutant mais j'ai aussi des coups de blues. Les doigts se placent mal, je n'entends plus la ligne mélodique, etc.
Deux jours de relâche sans se mortifier et ça va mieux après.
Amitiés, Gérard Cojot
'Si tu diffères de moi, Frère, loin de me léser, tu m'enrichis.'
(Antoine de Saint-Exupéry)

Friederich 1965

Avatar de l’utilisateur
jean-philippe
Messages : 56
Inscription : lun. 18 janvier 2016, 18:42
Localisation : Val d'Oise

Re: Coup de blues

Message par jean-philippe » jeu. 12 mai 2016, 17:58

Merci pour tous ces conseils et avis. C'est vraiment sympa de votre part. je sais bien que je ne suis pas une exception et que la plupart (tous ?) ont connu ça. Mais ce sont quand même des moments difficiles à surmonter.
En tout cas j'ai repris une demi-heure ce matin en y allant note par note, en essayant de faire un son aussi propre que possible et avec décontraction. C'était difficile. C'est la première fois depuis le début que ça me fait ça.
Cela dit, j'ai remarqué que je suis bien plus à l'aise quand je travaille le matin que l'après-midi (et, bien sur, mes cours sont l'après-midi :chaud: ). Est-ce que vous aussi vous avez une période de la journée où vous êtes plus à l'aise ?
Manuel Rodriguez Caballero 10

nicolas holzapfel
Messages : 104
Inscription : mar. 19 juillet 2011, 10:16
Localisation : montmerle sur saone (Ain)

Re: Coup de blues

Message par nicolas holzapfel » jeu. 12 mai 2016, 18:04

Bonsoir
je joue depuis six ans avec un professeur et mon heure quotidienne de guitare est mon baromètre :
je joue après ma journée de travail qui est variable en fatigue et en stress.
après une journée tranquille, je joue sans trop de difficultés et surtout je mémorise bien (environ deux mesures par jour d'une nouvelle pièce)
par contre, les jours de tension, je ne mémorise rien du tout et même j'oublie les mesures de la veille et doit reprendre la partition.
L'apprentissage de la guitare est une détente, un vidage du stress de la journée, un besoin et un manque lorsque je ne peux pas jouer;
mais c'est aussi une attention, une concentration sur les activités multitaches (lire, main droite, gauche, métronome)
cet effort est vite altéré par une fatigue accumulée la journée.
les jours de mauvais forme, je ne joue que trente minutes, et le lendemain, plus reposé, c'est reparti.
Il faut aussi penser à alterner les pièces, les exercices, la lecture de partition et le par coeur, afin d'éviter la routine de s'installer.
bon courage !
on y arrive tous, chacun à son rythme.

Nicolas
Nicolas
guitares:
Renaud Galabert Prélude épicéa
Yamaha silent 130 NW
début des cours: 2009: niveau moyen

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2135
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Coup de blues

Message par celime » jeu. 12 mai 2016, 20:37

jean-philippe a écrit :Bonsoir,
[...]
On dirait que ce n'est pas une question de travail mais une question de pur mental. [...] Et j'ai le sentiment que le travail ne paie pas toujours.
Bonsoir Jean-Philippe,
Si tu penses que c'est une question de pur mental, alors oriente ton travail vers plus de réflexion et moins d'exercices.
Charité bien ordonnée commence par soi-même...
Bon amusement,
Charles
Dernière modification par celime le jeu. 12 mai 2016, 20:51, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2135
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Coup de blues

Message par celime » jeu. 12 mai 2016, 20:39

Bernard G. Ragot a écrit :
Mickael Begot a écrit :Elle m'a répondu : "je ne connais que le trac des personnes qui n'ont pas assez travaillé."
.....
Changez de professeur !

Mickael Begot
Messages : 1090
Inscription : sam. 20 décembre 2014, 19:55
Localisation : Brest

Re: Coup de blues

Message par Mickael Begot » jeu. 12 mai 2016, 21:08

Changez de professeur !
Je ne l'ai pas eu comme professeur . Je suis juste allé la rencontrer lors d'une journée portes ouvertes par ce que son approche de l'instrument me tentait ,pour d'autres raisons qui laissent à penser qu'en fin de compte elle est plus soucieuse du stress qu'elle ne l'a laissé paraître, puisqu'elle valorise le jeu en groupe , et insiste sur les passages d'audition pour arriver à plonger l'élève dans une immersion , ect ... Du reste elle-même a manifestement été sujette au trac et l'est encore , on le sent bien , lors de ses concerts .
Je pense que sa phrase était juste un peu maladroite , mais qu'elle reflète quand même une certaine réalité . Le trac est dans la pratique d'un instrument devrait à mon avis être pris beaucoup plus en compte . Evidemment , je n'ai aucune recette miracles à proposer , mais j'interroge pas mal d'élèves pour savoir ce que leurs prof leur recommandent , et certains conseils élémentaires , quelques petites recettes qui valent vraiment le coup d'être testées, ne sont même pas préconisées par certains professeurs .

Sur ce fil , tu retrouveras plein de petits trucs qui peuvent aider , auquel ton professeur n'aura pas forcément pas pensé . Ce fil , comme a beaucoup d'autres guitaristes, m'a fait beaucoup de bien .

viewtopic.php?f=2&t=36496

ps: je précise que je ne me livre pas du tout à une attaque en règle contre "le corps professoral " . On trouve évidemment de tout .

je joue depuis six ans avec un professeur et mon heure quotidienne de guitare est mon baromètre :
je joue après ma journée de travail qui est variable en fatigue et en stress.
après une journée tranquille, je joue sans trop de difficultés et surtout je mémorise bien (environ deux mesures par jour d'une nouvelle pièce)
par contre, les jours de tension, je ne mémorise rien du tout et même j'oublie les mesures de la veille et doit reprendre la partition.
L'apprentissage de la guitare est une détente, un vidage du stress de la journée, un besoin et un manque lorsque je ne peux pas jouer;
mais c'est aussi une attention, une concentration sur les activités multitaches (lire, main droite, gauche, métronome)
cet effort est vite altéré par une fatigue accumulée la journée.
Il faut sans doute savoir s'adapter à son état de fatigue . Personnellement j'ai remarqué qu'un état de fatigue( juste de la fatigue, pas de stress) assez avancé me donnait une sorte d'aisance sur des pièces faciles, comme si je me sentais désinhibé . Par contre ds cet état j'évite évidemment de faire des gammes , et autres exercices en général ( qui en général sont fait pr renforcer la technique et st donc assez éprouvant ) . Je préfère m'orienter sur la musicalité, sur des pièces simples , et profiter d'une sorte de lassitude ennivrante qui se prête bien à l'interprétation de certaines pièces faciles .

:bye:
" Euh " ( Ionesco )

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 1834
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: Coup de blues

Message par wchyme » jeu. 12 mai 2016, 21:54

On devrait déplacer ce fil de discussion car il n'a rien de particulier a la guitare, non? C'est la vie que d'avoir des coups de blues, surtout quand on est exigeant et perfectionniste (comme me semble-t-il sont les musiciens en general).

C'est bien d'avoir des coups de blues: s'est en touchant les limites que l'on se rend réellement compte de sa passion. Et c'est en revisitant mes motivations premieres (pourquoi je joue de la guitare?) que j'écarte les coups de blues... En un mot: la guitare est une passion, si j'ai un coup de blues, je me fais plaisir sur une gamme, une improvisation, un accord... j'écoute cet instrument qui me séduit tant!

Pour ce qui est des professeurs a mon avis ils sont tous mauvais et bon a la fois: c'est impossible pour eux de comprendre se qui se passe dans votre tete et corps... ce ne sont pas des psy, des parents, ... ils enseignent la guitare et la musique. Alors oui, certains sont plus doux, humains, polis, gracieux, souriant, etc. que d'autres mais fondamentalement ils enseignent la musique, pas autre chose. L'élève doit se focaliser sur la musique et pas autre chose... oui, ok, la musique implique des emotions, etc. ce n'est pas aussi 'mécanique' que ce que je laisse entendre.
Aussi, pensez au fait qu'un professeur enseigne a bcp d'étudiants et du coup a aussi ses coups de blues de temps en temps a force d'entendre des bling et des blong et toujours les memes erreurs sur toujours les memes mesures sur la meme etude de Carcassi :-)

Avatar de l’utilisateur
jean-philippe
Messages : 56
Inscription : lun. 18 janvier 2016, 18:42
Localisation : Val d'Oise

Re: Coup de blues

Message par jean-philippe » jeu. 12 mai 2016, 22:42

wchyme a écrit :Aussi, pensez au fait qu'un professeur enseigne a bcp d'étudiants et du coup a aussi ses coups de blues de temps en temps a force d'entendre des bling et des blong et toujours les memes erreurs sur toujours les memes mesures sur la meme etude de Carcassi :-)
C'est exactement ce que je me dis et qui crée aussi du blues. Quand je vois comment il joue (en général il joue quand j'arrive au cours et j'ai le droit à un bout de concert), j'ai honte de lui imposer mes cacophonies. C'est presque comme un manque de respect (bien involontaire). Je sais bien que c'est le job, qu'il a l'habitude, que ça ne dure qu'une demi-heure, etc. Mais quand même...
Manuel Rodriguez Caballero 10

Mickael Begot
Messages : 1090
Inscription : sam. 20 décembre 2014, 19:55
Localisation : Brest

Re: Coup de blues

Message par Mickael Begot » ven. 13 mai 2016, 13:45

Pour ce qui est des professeurs a mon avis ils sont tous mauvais et bon a la fois: c'est impossible pour eux de comprendre se qui se passe dans votre tete et corps... ce ne sont pas des psy, des parents, ... ils enseignent la guitare et la musique. Alors oui, certains sont plus doux, humains, polis, gracieux, souriant, etc. que d'autres mais fondamentalement ils enseignent la musique, pas autre chose. L'élève doit se focaliser sur la musique et pas autre chose...
Les élèves fonctionnent très différemment . Certains ont un rapport essentiellement affectif avec leur professeur , qui déterminera en grande partie leur motivation , et partant leur réussite ou leur échec ( parlons plutot d'épanouissement ) dans la pratique de l'instrument . Personnellement j'ai toujours eu besoin de professeurs qui fonctionnent à l'affectif , car les professeurs fonctionnent eux aussi de manière très variable. Certains , précisément , finissent presque parfois par jouer le rôle de psy , de parents, ou devenir des amis ( ce qui comporte évidemment des risques ) . D'autres , par principe , dans une sorte d'éthique professionnelle, préfèrent garder leur distance .
Pour ma part , j'avoue avoir un comportement qui confine à la puérilité vis à vis des mes professeurs , et être constamment dans un rapport de quasi séduction . J'ai envie , trop sans doute, de leur plaire , et qu'ils me le rendent ! :)
Ceci se comprend très bien au stade de l'enfance ou de l'adolescence , et l'adulte doit sans doute , dans une certaine mesure, s'affranchir de ces dépendances affectives . C'est ( j'ai envie de dire hélas ) ce qui contribue à faire de nous des adultes autonomes , mais ces formes d'autonomies ont à mon avis de plus en plus tendance à nous isoler , et à mettre des limites alors même qu'il s'agit de devenir libre . Libre de s'impliquer auprès des autres , selon nos affinités électives .
Je pense que cette discussion mérite d'avoir sa place sur un certain nombre de forum , y compris sur un forum de guitare.
" Euh " ( Ionesco )

Mickael Begot
Messages : 1090
Inscription : sam. 20 décembre 2014, 19:55
Localisation : Brest

Re: Coup de blues

Message par Mickael Begot » ven. 13 mai 2016, 13:53

(en général il joue quand j'arrive au cours et j'ai le droit à un bout de concert), j'ai honte de lui imposer mes cacophonies. C'est presque comme un manque de respect (bien involontaire). Je sais bien que c'est le job, qu'il a l'habitude, que ça ne dure qu'une demi-heure, etc. Mais quand même...
et il te reste combien de temps de cours , après le concert ? 5 min ? ;) Je plaisante , je ne sais pas du tout comment ça se passe entre vous , mais je sais que certains prof se font franchement plaisir dans leur cours , et semblent parfois en manque d'auditeurs. Enfin , ils sont peut-être aussi puérils que moi , ils ont juste envie d'être aimé :lol:
" Euh " ( Ionesco )

Avatar de l’utilisateur
jean-philippe
Messages : 56
Inscription : lun. 18 janvier 2016, 18:42
Localisation : Val d'Oise

Re: Coup de blues

Message par jean-philippe » ven. 13 mai 2016, 14:00

Mickael Begot a écrit :
(en général il joue quand j'arrive au cours et j'ai le droit à un bout de concert), j'ai honte de lui imposer mes cacophonies. C'est presque comme un manque de respect (bien involontaire). Je sais bien que c'est le job, qu'il a l'habitude, que ça ne dure qu'une demi-heure, etc. Mais quand même...
et il te reste combien de temps de cours , après le concert ? 5 min ? ;) Je plaisante , je ne sais pas du tout comment ça se passe entre vous , mais je sais que certains prof se font franchement plaisir dans leur cours , et semblent parfois en manque d'auditeurs. Enfin , ils sont peut-être aussi puérils que moi , ils ont juste envie d'être aimé :lol:
Je me suis mal exprimé. Comme avant mon cours il n'a personne et que j'arrive toujours 1/4 d'heure en avance vu que j'ai horreur d'être en retard, je l'écoute en train de bosser. Et après j'ai mon cours complet. D'ailleurs il n'est pas chien, j'ai été empêché deux fois d'assister au cours et chaque fois il m'a proposé de doubler le temps du cours suivant. Donc, nickel. J'aime beaucoup ce prof. Et j'aime beaucoup l'écouter jouer.

... et moi aussi j'aime bien bosser à l'affectif. J'ai toujours été plus efficace comme ça ;)
Manuel Rodriguez Caballero 10

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4240
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Coup de blues

Message par Marieh » ven. 13 mai 2016, 14:23

wchyme a écrit : L'élève doit se focaliser sur la musique et pas autre chose... oui, ok, la musique implique des emotions, etc. ce n'est pas aussi 'mécanique' que ce que je laisse entendre.
C'est vrai qu'il vaut mieux ne pas aller en cours comme on entre dans un confessionnal. Mais des affects, il y en aura inévitablement. Comme vous dites, ce n'est pas aussi mécanique. Et puis quand on ne sait pas et qu'on veut apprendre, on est un peu fragilisés devant le prof (qui se la pète un peu parfois).
Pour le blues, je préconise une cure de magnésium (y en a dans le chocolat ! :D )

Avatar de l’utilisateur
Denis Le Minter
Messages : 367
Inscription : mer. 04 février 2015, 16:19
Localisation : La Foret Fouesnant (Finistère)

Re: Coup de blues

Message par Denis Le Minter » ven. 13 mai 2016, 20:54

hummmm!! C'est bon le chocolat.
Elève en D03
Pappalardo S1
Zoom Hn2

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16600
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Coup de blues

Message par Isabelle Frizac » sam. 14 mai 2016, 22:52

Denis Le Minter a écrit :hummmm!! C'est bon le chocolat.

c' est vrai ! le noir , c' est le meilleur,( avec plus de 70% de cacao...)

Mais évitez le nutella, car il a tendance à faire rétrécir les pantalons... :mrgreen:
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »