logiciel d'enregistrement

Les bases du studio d'enregistrement maison. La prise de son d'une guitare classique. Le matériel et les logiciels.
Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7819
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar milsabords » sam. 31 octobre 2015, 22:59

tempo a écrit :PS : à la réflexion, puisque milsabords était convaincu qu'il s'agissait d'une prise "de très loin", c'est que ma prise "de très près" + mon traitement ne sont pas si mal réussis que ça :roll:


oui , ça n' a rien d'horrible . mais il y avait un truc qui clochait , et avec votre explication , maintenant , j'ai compris .

compenser l'effet de proximité par une modification du doigté puis recompenser le manque de rendu global par l'ajout de reverb , ça peut se faire . mais ce n'est pas ce qu'on peut faire de mieux . àa a marché toutefois ici .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7819
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar milsabords » dim. 01 novembre 2015, 00:07

tempo a écrit :si on me lit en entier, on se souvient que justement je cherche un micro à plus haut rendement (donc probablement à grande membrane) PARCE QUE je sais bien qu'une telle proximité n'est pas bonne, je parlais du neuman qu'on peut même placer à plusieurs mètres et je suis amateur des prises de son à grande distance (quelquefois à tête artificielle) comme on les fait en musique ancienne-baroque (Harmonia Mundi, etc ...) : je ne vais donc pas prétendre que ces prises à 10 cms sont valables :wink:


je pense que vous allez reproduire la même erreur que moi dans l'ancien temps séduit par un micro à plus haut rendement et large capsule .
l'erreur aurait été moindre si j'avais acheté un akg 414 ( mais attention , celui à réponse droite car il y en a deux sortes ) il marche plutôt tres bien celui à la réponse "droite" ou presque . donc aujourd'hui c'est le XLS qu'il faut prendre ( avec extreme aigu relevé , tres bien ça pour nous guitaristes . et en omni on peut l'utiliser à distance ) et non le XL II plus "brillant" et risquant de générer de désagréables sibilances .

en fait vous dites ( probablement à grande membrane) ... je ne pense pas . et la crainte que l'oktava necessite un préampli de haute volée est également une idée fausse . ce micro est plutôt chaleureux , moins précis qu'un neumann ou dpa certes , mais dispose également d'un niveau de sortie élevée . et en situation au moins équivalent au dpa 4011 . ça j'en suis sur . avec un niveau de bruit un peu plus haut peut être mais qui ne m' a jamais posé de probleme particulier .

évidemment , si vous lui collez un petit préampli joemmek par exemple , ça ne peut qu ' améliorer la prise .

mais dans le domaine du numérique c'est plutôt sur les convertisseurs qu'il faut mettre de l'argent puisque ce sont eux qui assurent la conversion de l'analogique vers le monde numérique . probleme qui n'existait pas au temps des gros magnetos à bande .
il y a des convertisseurs qui coutent un bras , mais ce n'est pas pour rien . dans une carte son , les convertisseurs c'est tout .
quand vous ajoutez un convertisseur externe , ceux de la carte son sont coupés par conséquent . je précise pour que tout le monde suive , mais je pense que vous le savez déjà .

un préampli de haute volée est par contre conseillé pour les micros à ruban . mais pas forcément non plus car certains micros Royer sont des electro statiques , avec un niveau de sortie suffisant ( il faut donc choisir un actif , donc le R-122 , il dispose de 15 mv/pa de sortie au lieu de 10mv pour le dpa 4011 , pas besoin d'un preampli particulier donc , mais il coute 2000 euros .... évidemment , c'est un pédigrée technique au rendu en rapport ).

à ce qu'on dit , le rendu est tout à fait particulier et pour les guitares ce serait le top , mais je n'en ai pas essayé . ils ont une excellente réputation .
mais ça coute un bras . et ils en font même un à tube . le R-122 , mais le prix commence à hérisser les poils sur la tête de pas mal de gens . j'adorerais pouvoir utiliser ce micro là .


Créée en 1996 par David Royer et Rick Perrota, la jeune société californienne Royer Labs est spécialisée dans la conception de microphones à ruban. Mais attention, pas n'importe lesquels.

Pour cela, il s'appuie sur les progrès effectués par l'industrie dans l'alliage des métaux et dans les conducteurs electromagnétiques.
Une démarche ambitieuse en passe de devenir une réalité. Les micros Royer, comme tous micros à ruban, ont une courbe de réponse très plate et un rendu extrêmement naturel. Ils n'ont pas les inconvénients souvent reprochés au micros à ruban.
Ils ne sont pas fragiles, encaissent très bien les fortes pression acoustiques et n'ont besoin que de préamplis à gain modérément élevé. Toutes ces qualités en font des micros très polyvalents et des compléments idéals des micros traditionnels de studios.


à partir de 1000 ttc environ .

le modèle phare semble être le R-121 largement plébiscité ne dispose que d'un gain bas ,et necessité un bon préampli .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Nicolas Teichner
Messages : 708
Inscription : mar. 18 juin 2013, 20:24
Localisation : Paris 20ème

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar Nicolas Teichner » dim. 01 novembre 2015, 00:39

milsabords a écrit :un préampli de haute volée est par contre conseillé pour les micros à ruban . mais pas forcément non plus car certains micros Royer sont des electro statiques , avec un niveau de sortie suffisant ( il faut donc choisir un actif , donc le R-122 , il dispose de 15 mv/pa de sortie au lieu de 10mv pour le dpa 4011 , pas besoin d'un preampli particulier donc , mais il coute 2000 euros .... évidemment , c'est un pédigrée technique au rendu en rapport ).


Un micro électrostatique est un micro à condensateur, éventuellement un microphones avec un condensateur pré-polarisé (electret), comme la plupart des DPA par exemple, un micro à ruban est un micro à ruban, donc électrodynamique, ce n'est pas parce qu'il contient une électronique permettant d'adapter la sensibilité (point faible des rubans) qu'il devient électrostatique. Les microphones Royer sont des rubans avec un adaptation de gain et d'impédance active (à transistors donc qui nécessite une alimentation phantom 48volts), cela n'est fait pas pour autant des microphones électrostatiques.
Dernière édition par Nicolas Teichner le dim. 01 novembre 2015, 22:07, édité 2 fois.
« C'est en forgeant que l'on devient musicien. »
Proverbe Shadok

Guitare Bertrand Ligier n°38 - Savarez Cantigua création bleu
Takamine Hirade TH90 électro-acoustique - Augustine Bleu

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7819
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar milsabords » dim. 01 novembre 2015, 00:45

oui , cette précision est tout à fait juste . mais je pense que mon idée aura été comprise . à savoir qu'on sait faire actuellement des micros à ruban disposant d'un niveau élevé de sortie .

d'autres précisions sont présentes sur le site royer labs .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Gae

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar Gae » sam. 12 décembre 2015, 00:09

Bonsoir,

Je me permet.
Malgré que ce post est sur un conseil sur logiciel d'enregistrement il s'est dérivé sur l'utilisation de micros ... très intéressant.

Mais il y a un facteur qui ne s'est pas même énoncé qui serait la salle, le lieu où s'effectue l'enregistrement et qui a un grand % d'effet sur la qualité de l'enregistrement. Pas du tout la même chose si on enregistre dans son salon ou dans une salle traitée acoustiquement.
Pour résumer: le choix du/des micros, leur placement,... dépendra en grande partie de l'acoustique.
Puis la qualité du micro influence, bien sûr, mais dans uns salle à "mauvaise" acoustique il n'est pas toujours dis que le micro le plus sensible, le plus cher, le plus précis sera le plus adéquat. Cela dépend.
De même que un même placement de micro est acceptable dans une situation, execrable dans une autre.

Puis le pré-ampli a aussi son influence, même si elle est moindre, de même pour les convertisseurs: c'est souvent les circuits électroniques qui alimentent les convertisseurs qui définissent la qualité (beaucoup de cartes de différentes qualités usent les mêmes convertisseurs). De même si vous utilisez un préampli avec convertisseurs de qualité il faut s'assurer que la carte son (dans le monde digital, bien sur) "accepte" cette conversion (c'est assez complexe, cela dépend du "ttl" ou qq chose comme ça. La capacité à accepter lo clock).
Et, bien sur, la chaine dont la qualité est celle du maillon le plus faible.

Mais tout ça pour écouter en mp3 ??? Et sur quelles écoutes ? Hum.


Pour revenir au logiciel, celui qui couvre les nécessités est suffisant, il n'aura pas d'influence sur la qualité du son, sinon sur les possibilités de le traiter (réverbération, compresseurs, eq,...). Après il y a des milliers de plug-in.
Plus important est la carte son, pour enregistrer une guitare il suffit d'en avoir une à 2 pistes. Dans les studios il travaillent sur beaucoup plus de pistes !
Si on l'accouple à un bon préamplis il ne faut pas dépenser une fortune. C'est souvent la qualité des préamplis qui limitent les cartes son.

Quand aux micros les Oktava mk12 ont une très bonne acceptation, un bon choix, je ne les ai malheureusement jamais essayé. Il y a aussi, à bon prix, les Rode nt5 à petites membranes ou des Line Audio CM3: très linéaires. Mais pourquoi pas un (bon) dynamique ?

Bonne soirée.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7819
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar milsabords » sam. 12 décembre 2015, 01:05

Gae a écrit :Bonsoir,

Je me permet.
Malgré que ce post est sur un conseil sur logiciel d'enregistrement il s'est dérivé sur l'utilisation de micros ... très intéressant.

Mais il y a un facteur qui ne s'est pas même énoncé qui serait la salle, le lieu où s'effectue l'enregistrement et qui a un grand % d'effet sur la qualité de l'enregistrement. Pas du tout la même chose si on enregistre dans son salon ou dans une salle traitée acoustiquement.
Pour résumer: le choix du/des micros, leur placement,... dépendra en grande partie de l'acoustique.
Puis la qualité du micro influence, bien sûr, mais dans uns salle à "mauvaise" acoustique il n'est pas toujours dis que le micro le plus sensible, le plus cher, le plus précis sera le plus adéquat. Cela dépend.
De même que un même placement de micro est acceptable dans une situation, execrable dans une autre.

Puis le pré-ampli a aussi son influence, même si elle est moindre, de même pour les convertisseurs: c'est souvent les circuits électroniques qui alimentent les convertisseurs qui définissent la qualité (beaucoup de cartes de différentes qualités usent les mêmes convertisseurs). De même si vous utilisez un préampli avec convertisseurs de qualité il faut s'assurer que la carte son (dans le monde digital, bien sur) "accepte" cette conversion (c'est assez complexe, cela dépend du "ttl" ou qq chose comme ça. La capacité à accepter lo clock).
Et, bien sur, la chaine dont la qualité est celle du maillon le plus faible.

Mais tout ça pour écouter en mp3 ??? Et sur quelles écoutes ? Hum.


Pour revenir au logiciel, celui qui couvre les nécessités est suffisant, il n'aura pas d'influence sur la qualité du son, sinon sur les possibilités de le traiter (réverbération, compresseurs, eq,...). Après il y a des milliers de plug-in.
Plus important est la carte son, pour enregistrer une guitare il suffit d'en avoir une à 2 pistes. Dans les studios il travaillent sur beaucoup plus de pistes !
Si on l'accouple à un bon préamplis il ne faut pas dépenser une fortune. C'est souvent la qualité des préamplis qui limitent les cartes son.

Quand aux micros les Oktava mk12 ont une très bonne acceptation, un bon choix, je ne les ai malheureusement jamais essayé. Il y a aussi, à bon prix, les Rode nt5 à petites membranes ou des Line Audio CM3: très linéaires. Mais pourquoi pas un (bon) dynamique ?

Bonne soirée.


voila un des problemes majeurs . la salle , ou lieu où on fait la prise . et plus un microphone sera défini et précis plus une mauvaise acoustique sera décelable . c'éest ça le hic . mais on ne dispose pas toujours d'un lieu adéquat .
le mieux quand on est pas riche étant d'utiliser de simples couvertures en laine piquée pour amortir et absorber les "réflexions" réverbérantes venant de murs en béton et autres armoires , voires objets forts nombreux .

oui , pour rentrer du son en mono ou stéreo un tres bon préampli mono voire stéreo va quand même tirer le meilleur du micro et sublimer encore la qualité , le probleme vient apres , en effet , la qualité des convertisseurs sera garante ou non du signal et la compatibilité entre convertisseurs ajoutés aux cartes sons est encore un autre probleme .
disons que si on a un bon magneto deux pistes à bande revox pr 99 ou studer , autant l'utiliser car on récupérera toute la qualité du couple micro+ préampli sans aucune distorsion numérique . et ensuite on transferera le résultat .

pourquoi pas un dynamique ? parce que leur niveau de sortie est limité , même avec un préampli collé au kuku .
on devra donc approcher dangereusement le micro et on aura un son "dur" et un effet de proximité saturant désagréables . sans compter les bruits mécaniques ongles/nylon qui seront mis en exergue .

on gagne toujours à prendre le rendu global de l'instrument dans le cas d'une guitare classique / flamenco . d'où la necessité d'une bonne acoustique du lieu et d'un micro avec une sensibilité de 8 / 20 mv en sortie .

le mk 012 d'oktava , j'en ai un , acheté d'occase , et pour le prix je vous garantis que c'est un micro globalement fidele avec un certain flou dans le medium ( contrairement au dpa ) mais qui a l'avantage de n'être pas froid ou metallique .
c'est pour cela que je le conseille souvent aux budgets limités mais cherchant une qualité tres acceptable .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7819
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar milsabords » sam. 12 décembre 2015, 01:21

Gae a écrit :Bonsoir,


Dans les studios il travaillent sur beaucoup plus de pistes !
Si on l'accouple à un bon préamplis il ne faut pas dépenser une fortune. C'est souvent la qualité des préamplis qui limitent les cartes son.

Bonne soirée.


chez vous vous pouvez travailler aussi sur un grand nombre de pistes , les logiciels ne sont pas limitants de ce côté là , mais par contre vous devrez mixer avec le logiciel . ou si vous avez une tres bonne table 6 / 8 pistes studer revox , éventuellement passer par elle , mais il faut une machine pour récupérer ce mix à l'extérieur de l'ordinateur .

dans un vrai studio , il y a les logiciels le splus performants aussi , mais ce qui fait la difference c'est le fait de mixer sur une vraie table physique . avec des préamplis qui sonnent du feu de dieu ! le malheur est que toute la difference se fait là , oui , mais que ce genre de table vaut le prix d'une maison . ouille ! :chaud:

si au moins on passe non pas par un ordinateur mais qu'on rentre direct sur un systeme numerique thd "radar" ou magnéto à bande , on peut éventuellement l'amener dans un grand studio pour se le faire mixer . mais pas pour faire du mp3 ! plutôt un pressage cd , et mieux , un pressage vinyl ! car la guitare sonne mieux en vinyl . sa présence est particulierement soulignée sur ce support . et le vinyl revient ^progressivement . car outre le fait d'être un support de données gravées , il est un objet en tant que tel , un objet qui peut être tres beau parfois si le soin a été apporté en ce sens .

mais si on rien prévu à presser - sauf un jus d'orange / citron / grenadine / ananas - mixer en grand studio reste un caprice de "riche" .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Julinho77
Messages : 583
Inscription : ven. 26 novembre 2010, 15:46
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar Julinho77 » ven. 12 août 2016, 17:10

milsabords a écrit :car la guitare sonne mieux en vinyl . sa présence est particulierement soulignée sur ce support.


Je me demande sur quoi ça joue exactement...
Si je voulais avoir un son vinyl sans passer par un pressage, de quels effets je devrais me servir ? Comment reproduire ce grain ?
Si quelqu'un a des pistes...
Di Giorgio Tarrega 1969
Höfner HZ-28
Almansa Señorita 401 7/8
Zoom H4n
Yamaha Guitalélé GL-1

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7819
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar milsabords » ven. 12 août 2016, 23:10

ça joue sur le fait que ce ne sont pas du tout les mêmes technologies . on était à l'époque en AAA , prise analogique , mix analogique , et master analogique avant pressage vynile.

apres on a eu , AAD , ADD , puis DDD , Mais il y a eu des ADA aussi parfois .
quel que soit l'effet que vous allez ajouter , ça ne va pas marcher . et surtout si vous disposez d'un studio sans table de mixage physique haut de gamme . et ça vous couterait le prix d'une maison à peu pres .

le son qu'on entend des gypsys kings sur les vinyles enregistrés à l'époque des années 80 est absolument siderant de réalisme . mais la prise de son a été faite par des ingénieurs du son dignes de ce nom .
ils ont mis des capteurs spécieux si je me souviens bien pour enregistrer les frappés sur la table d'harmonie , j'avais lu un truc là dessus ... le tout passait par une table de mixage ( physique donc ) de tres haute volée , un gros gros truc , et atterrissait sur un magneto à bandes studer ou otari ( encore qu'existait aussi les sony et quelques ampex ) . ainsi il n 'y avait pas cette brillance désagréable qu'on entend presque partout sur les enregistrements et remix numériques actuels . le son était bien plus "boisé" si vous voyez ce que je veux dire .

cette qualité d'enregistrement n'est pas à la portée de toutes les bourses . la guitare classique et nylon c'est l'instrument le plus ingrat à enregistrer .

vous pensez les pressages et gravures vyniles hors d'age , allez chez jean michel jarre des machines de gravure vyniles il en a au moins une voire plusieurs . mon frere est plus documenté que moi sur ce sujet .

al schmitt , sur une de ses tables ... voyez plutôt .lien non commercial ; http://chicksingernight.com/gallery/alb ... 3_1634.jpg
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2213
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar FabienSimon » sam. 13 août 2016, 13:15

Juste une question,

Après vous être enregistré sur un enregistreur numérique, les données obtenus sont-elles retravaillées par un logiciel ?
Cela pour y mettre un léger écho, brillance etc...?
Merci!
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7819
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar milsabords » sam. 13 août 2016, 14:50

pour ma part oui helas la plupart du temps .rajouter de la reverberation est délicat , il ne faut pas exagérer , le mieux c'est d ene pas en mettre si on craint que cela donne un résultat surréaliste , et souvent il faut enlever un peu de grave .

si je peux ne rien retoucher ,si donc ce n'est pas necessaire , je laisse tel quel , et c'est mieux .

dans audacity on peut t"l"charger un plug qui reproduit des crzquements de vyniles , mais ça fait plutôt gadget .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2213
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar FabienSimon » sam. 13 août 2016, 14:55

milsabords a écrit :pour ma part oui helas la plupart du temps .rajouter de la reverberation est délicat , il ne faut pas exagérer , le mieux c'est d ene pas en mettre si on craint que cela donne un résultat surréaliste , et souvent il faut enlever un peu de grave .

si je peux ne rien retoucher ,si donc ce n'est pas necessaire , je laisse tel quel , et c'est mieux .

dans audacity on peut t"l"charger un plug qui reproduit des crzquements de vyniles , mais ça fait plutôt gadget .


Merci, on entend de sacrées différences en qualité d'enregistrement, est-ce lié à la qualité du micro de l'enregistreur ou alors au talent de manipulation du logiciel de traitement ?
Merci!
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 8452
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar Bernard Corneloup » sam. 13 août 2016, 16:04

Je crois que la prise de son est fondamentale : bon matériel et bonne distance. Bon niveau d'enregistrement aussi. Le travail sur logiciel ne changera pas fondamentalement la qualité.
Les effets peuvent aider à créer une ambiance plus flatteuse.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Olivier Gauchais
Messages : 113
Inscription : mar. 16 février 2016, 16:37
Localisation : Le Mas d'Agenais (47)

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar Olivier Gauchais » sam. 13 août 2016, 20:51

Bonjour,

deux ressources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_assist%C3%A9e_par_ordinateur

ci-dessous sous Gnu/Linux, une site regorgeant d'informations (LIBRES & OPENSOURCES !!!) certains des logiciels indiqués possèdent une version pour pour windaub ou mac :

http://linuxmao.org/Cat%C3%A9gorie+enregistreurs+%C3%A9diteurs+audio

Cordialement.

Olivier
Ma main gauche est maladroite
Ma main droite est un peu gauche
Mais j'aime LA Musique .... toutes les musiques
... à six cordes !

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7819
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: logiciel d'enregistrement

Messagepar milsabords » dim. 14 août 2016, 00:03

Bernard Corneloup a écrit :Je crois que la prise de son est fondamentale : bon matériel et bonne distance. Bon niveau d'enregistrement aussi. Le travail sur logiciel ne changera pas fondamentalement la qualité.
Les effets peuvent aider à créer une ambiance plus flatteuse.


oui , et re-oui , c'est fondamental .

il faut essayer plein de placements jusqu' à en trouver un qui marche à peu pres , et essayer plusieurs pieces du logement , ça joue beaucoup . jouer sur un lit ou sur une chaise dans une même piece donne des résultats differents .

ce qu'on peut faire de bien dans audacity c'est panoramiser , en poussant les curseurs de la marge à fond à droite et à fond à gauche pour ouvrir l'espace si on a fait une prise de son stéreo .

on peut aussi séparer les pistes dans audacity pour les panoramiser en cas de prise de son stéreo sur des enregistreurs nomades .
cliquez sur la petite fleche pointe en bas dans la marge de la piste et choisissez "séparer la piste stéreo" ou "séparer mono" .

un truc que j'ai utilisé sur la valse du 15 aout et qui marche plutôt bien comme mr corneloup l'avait remarqué il y a quelques temps déjà .
en plus du panoramique , c'est le décalage des piste , dans audacity cliquer sur l'outil glissement temporel deux fleches opposées ◄▬► puis étirez les pistes en cliquant sur le + entouré d'un rond (zoom avant ) . ainsi vous pourrez faire une piste , d'un tout petit poil de rien, mais vous entendrez tres bien le changement . il faut donc au préalable avoir séparé les pistes .

quand il y a deux guitares comme sur la valse du 15 aout , ces petites astuces permettent de bien détacher les deux instruments . en mettant l'un à droite , l'autre à gauche et le glissement temporel appliqué comme le montre la figure .

cliquez dessus pour l'agrandir svp . ↓


audacity séparation et glissement .. ok.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac


Revenir vers « Enregistrer la guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité