Les microphones à Ruban

Les bases du studio d'enregistrement maison. La prise de son d'une guitare classique. Le matériel et les logiciels.
Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8229
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Les microphones à Ruban

Message par milsabords » dim. 26 février 2017, 20:31

je devrais disposer tres bientôt de ce type de microphone .

les microphones à ruban sont essentiellement de deux sortes ;

- les micros passifs , sans necessité d'alimentation fantôme , mais à niveau de sortie faible
- les micros actifs , avec polarisation active (simple alimentation fantome classique ) , avec un "moteur" (terme technique) à niveau de sortie plus élevé et un meilleur rendu global


on pourrait ajouter certains microphones à ruban de marque Royer qui sont à ruban et à lampe .
en fait c'est la préamplification juste apres le signal envoyé par le ruban actif qui se charge de la prime élévation du signal . ( si j'ai bien compris ) . le hic , c'est que , si un micro à ruban actif ne comporte souvent que deux ou trois composants , un circuit électronique avec préamplification à lampe est bien plus complexe . les deux rassemblés à la queue-leu-leu amènent le prix du microphone à des sommets dont la décence me ferait presque taire le prix :chaud: . ça ne concernera pas les guitaristes de ce site je pense .
.

comme certains on pu s'en rendre compte sur la video de Dmitry nilov ;
viewtopic.php?f=165&t=39035
la restitution sonore de la guitare classique est étonnamment naturelle . la résonnance de la caisse est bien présente , les transitoires , la chaleur , tout y est . seul un mixage en post production sur une grosse console analogique et mastering eut pu encore améliorer le résultat .

la plupart du temps , l'attaque vient couvrir et recouvrir toute résonnance , c'est là la limite et le défaut des micros à condensateurs , même de gros budget . et souvent un medieum "brillant" mais pas au bon sens du terme .
on en entend si souvent qu'on pense que c'est naturel , mais quand on entend une tres bonne prise , on se rend compte qu'il manquait quelque chose à nos propres enregistrements .

il y a également une difference marquée avec les micros à lampes actuels - digne de ce nom je précise - qui sont plus transparents que colorés . et certains (bon marché) , très mauvais .

les micros à ruban sont qualifiés parfois de "sombres" , mais en fait , c'est juste qu'ils n'ont pas d’excès de brillance dans le medium , ce qui est tout à fait indiqué donc pour les guitares à cordes nylon .
le ruban est censé par son rendu restituer un médium du meilleur acabit . à moins de tomber sur des micros chinois bidons , par de risque d'un rendu metallique . voila qui est bien .

dans la mesure où certains de ces micros entrent dans un budget aux alentours de 200 euros voire moins et au vu de leurs qualités indéniables , leur rendu naturel sur Nos instruments , il était necessaire d'en parler ici .
ça peut interesser des amateurs de beau son sans pour autant se ruiner . ( mais déjà ils on bien voulu se ruiner sur une ou plusieurs guitares de luthier me disait un ingénieur du son qui a du mal à comprendre cet amoncellement ).

note d' édition rectificative du 15 Mars 2017 :
une précision sur le prix , j'avais annoncé en début de sujet sur d'autres sites et forums que la somme était de 420 euros ( pour une paire ) ; en fait c'était 420 $ . donc 396 euros.

à quoi il a fallu ajouter quelques frais : 80 euros de taxes douanieres (20 % pour ce type de matériel ) 7 euros de frais de dossier douanier , 21 euros de dossier chronopost . on arrive à 109 de taxes en tout donc .

donc , pour une paire de RM BIV-1 avec préamps j-décor , et pinces élastiques "simples" fournies on arrive à 505 euros .

j'en ai commandé deux , il y a un camarade qui en prend un avec moi dans ma région . je lui ai envoyé un fichier guitare fait avec ce rm biv , il m' en a retourné de très bonnes impressions au casque . demain il ré-écoutera ça sur des moniteurs de controle klinger favre ... il m'en dira donc bien plus .
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

dans la ligne de mire on retiendra pour l'heure les microphones de Marque RM BIV de Igor Burdukova .

explication ; RM BIV = Ribbon Microphone, Burdukov Igor Vladimirovich

Il est membre de l'Union des compositeurs de la Russie et du Bachkortostan.
ingénieur du son de l'Orchestre symphonique national du Bélarus
professeur d'ingénierie sonore Ufa Ufa College of Arts et l'Académie des Arts.

il les vend à l'unité ou en couple appairé sur ibé ou directement sur son site ( utiliser les adresses mail en bas de page du site ) . il est fortement conseillé d'acheter le préampli optionel "j-décor' qui améliore sensiblement le niveau de sortie .



d'autres micros dont un ingénieur du son et bricoleur de préamplis , égaliseurs , compresseurs optique maison , m' a causé et conseillé ce sont les micros Diyac component de Artur Fisher.
on peut les acquerir en kit . il y a un manuel tres précis de montage . il faut être précautionneux . mais c'est tout à fait réalisable .
le kit de chez Diyac components qui est vraiment interessant , c est le RM-6 parce qu'il est de type actif et dispose d'un niveau de sortie correct pour enregistrer sans pour autant que le guitariste dusse disposer de préamplis à 2000 euros .
en outre il integre les transfos de sortie Lundahl qui sont les meilleurs du marché mondial avec les Jensen . le top .
ce kit est à 279 € et il suggere de prendre les ruban upgradés avec des rubans plus fins pour un meilleur rendu sur les instruments , option à 19 € .
on peut l'acheter tout monté pour un peu plus cher .

les frais de transports sont tres bas chez ce fabricant .


ATTENTION , FRAGILE !!! . PRECAUTIONS D'USAGE DES MICROS A RUBAN.

(traduction à la hache de google ) ↓↓↓

Il est généralement sûr d'utiliser le microphone avec alimentation fantôme engagée, car le transformateur de sortie bloque tout DC d'affecter le moteur, mais vous ne devez pas connecter ou déconnecter le microphone lorsque l'alimentation fantôme est activée.

Le flux de travail doit être le suivant:

- vérifiez que l'alimentation fantôme est désactivée,
- branchez le microphone à ruban (et les autres microphones requis si vous avez un commutateur fantôme maître uniquement),
- mettez l'alimentation fantôme sous tension, ne bougez plus le micro .
- faites votre travail,
- mettez l'alimentation fantôme hors tension, attendez Pour que les condensateurs de puissance fantôme se déchargent (pour que les microphones à condensateur cessent de répondre, cela peut prendre quelques secondes), débranchez les microphones.
- si vous devez déplacer le micro , éteignez l'alim , attendez quelques secondes avant de le bouger , puis relancez l'alim .

Avertissement : vous devez absolument éviter toute manipulation pendant les prises alors que l'alimentation fantôme est activée si vous utilisez des jacks jack entre la source d'alimentation fantôme (console ou préampli) et le microphone. Les prises Jack court-circuitent l'alimentation fantôme à la terre pendant un moment lors de la connexion et de la déconnexion. Ces courts-circuits sont très susceptibles de détruire ou endommager gravement le ruban, car seules les broches de signal sur le microphone sont protégées DC, pas une broche de masse!


ne permettez à personne de cogner ou de tapoter sur le corps du microphone pour vérifier si il y a du retour dans les enceintes par exemple . NE SOUFFLEZ PAS DESSUS !! vous pourriez déformer ou détendre le ruban . celui ci étant replié "en accordéon" semi ouvert .



la liste des micros à ruban est bien plus large , certains utilisateurs guitaristes pourront peut être à l'avenir nous parler de leur expérience avec ceux-ci .


------------------------------------------------------------------------------------------------------
un peu de technique .

Principes de fonctionnement du microphone à ruban

Le principe d'un microphone à ruban. Un moteur et un transformateur.
20 - 50 uV
0,5 - 1,5 mV

Les microphones à ruban opèrent en utilisant l'effet de l'induction électromagnétique.
Lorsque vous placez un corps conducteur en mouvement dans un champ magnétique permanent, le corps génère un signal électrique. Le mouvement harmonique simple du corps génère le signal électrique de la même forme. C'est le même principe que celui utilisé dans l'interaction avec les guitares électriques.

Le coeur d'un microphone à ruban est son «moteur», l'assemblage, qui transforme réellement une énergie cinétique d'une onde sonore en un signal électrique. Le microphone à ruban est constitué d'une bande de papier d'aluminium très mince (1,5 - 5,0 microns) disposée entre deux aimants permanents. Le film vibre lorsqu'il est exposé à une source sonore.
Un morceau de papier plat peut à peine vibrer car il est fait de matériau dense et n'est pas assez élastique. C'est pourquoi le film du micro à ruban est ondulé, lui donnant un effet de "printemps" et fournissant l'élasticité requise pour la capacité de se motiver par une onde sonore. Une bande de tôle ondulée est appelée "ruban".

Un moteur à microphone à ruban moderne avec aimants en néodyme. Le moteur est fixé sur un transformateur.

Un ruban fonctionne de façon similaire à une corde en guitare électrique. La différence est que, dans le cas de la guitare électrique, le signal est induit dans la bobine enroulée d'un capteur, mais dans notre cas le signal est induit dans un ruban d'aluminium lui-même. Une telle approche donne une linéarité et une authenticité très élevées d'un signal (ce qui n'est pas le cas avec les guitares électriques), mais fournit un niveau de sortie très faible.
Dernière édition par milsabords le mar. 14 mars 2017, 03:52, édité 4 fois.
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

jbambaggi
Messages : 497
Inscription : jeu. 08 octobre 2015, 11:00
Localisation : Agen

Re: Les microphones à Ruban

Message par jbambaggi » dim. 26 février 2017, 21:07

Le résultat, chez Dmitry Nilov, est magnifique... mais que ces manips et précautions font peur ! Sinon un ingénieur du son m'a fait dire par ma fille que, dans le cas des Royer que vous aviez signalés dans le fil de Dmitry (quelle sonorité superbe, je parle des liens que vous aviez indiqués !), il fallait vraiment un ingénieur du son pour tirer parti de l'ensemble...

Pour l'instant, je crois que je vais rester avec mon Tascam DR-22 WL et regarder du côté que vous indiquez quand j'aurai grandi !

En tout cas, merci pour toutes ces infos !

M'Bo
Messages : 1259
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Les microphones à Ruban

Message par M'Bo » lun. 27 février 2017, 01:46

quoi penser de la gamme T.Bone RM700 et RB500 ? Ces microphones sont bon marché et les avis lus sur Audiofanzine ou Thomann ne sont pas négatifs (mais avec une qualité de production inégale à priori). J'ai écouté les extraits sonores sur le site Thomann, et ça m'a l'air pas mal du tout (pour celui qui ne recherche pas la brillance bien sûr). Il faut peut-être un bon préampli aussi ?

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8229
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » lun. 27 février 2017, 02:12

Les T.Bone sont fabriqués semble-t'il Pour thomann en chine ou quelque part par là bas . le prix de revient est donc tres bas , les composants et /ou le montage de ceux ci semble inégal . certains en seraient contents d'autres disent qu'ils ont eu un son atroce .
je ne mettrais pas d'argent là dessus pour ma part ... car ce manque de régularité ne me dit rien de bon . phil du studio m' a dit des choses semblables . il voulait investir dans un micro à ruban depuis pas mal de temps , mais en aucun cas dans un T.bones .
alors ? trouve-t'on le meilleur et le pire chez t.bones ? le pire c'est sur , le meilleur ... je n'en jurerais pas .

ma foi , un RB-500 on un 700 pour 70 euros d'occase environ ... on peut prendre le risque éventuellement . moi je l'essayerais avant ,de préférence .


un préampli , oui , certainement . car 2 mv de sortie , c'est pas énorme , et il est probable que vous dussiez l'utiliser assez proche de l'instrument , ce qui n'est pas rédhibitoire par ailleurs .
un préampli , oui , mais un bon alors si vous pouvez . certaines mixettes envoient pas mal de niveau aussi .

cela dit les préamplis qu'integrent certaines cartes sons seront suffisants . le tout c'est que la carte ne génere pas de souffle .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

jostrat
Messages : 20
Inscription : jeu. 06 octobre 2016, 10:46
Localisation : Eaubonne 95

Re: Les microphones à Ruban

Message par jostrat » lun. 27 février 2017, 15:08

Bonjour je n'ai pas eu l'occasion d'essayer un Royer mais j'ai deux rb500 et j'en suis content.
Dans certains cas, j'ai obtenu de meilleurs résultats qu'avec un Shure Sm7b pour la voix et couplé avec un Sm57 pour des guitares électriques, c'était tout à fait satisfaisant.
Je ne suis certes pas un professionnel en la matière mais je pense qu'à ce niveau de prix, ça vaut le coup d'essayer.
Par ailleurs, j'ai commis l'étourderie de débrancher une fois un Rb500 avec l'alim fantôme enclenchée mais sans dommages heureusement. Il faut faire attention en effet.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8229
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » lun. 27 février 2017, 15:52

merci pour votre témoignage .

mais avez vous fait des prises sur une guitare à cordes nylon classique ou flamenca ?
parce que justement ce sont des instruments ingrats - si je puis dire - et qui ne se laissent pas prendre comme ça ...

le royer est clairement au dessus du t.bone , vous vous en doutez
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

jostrat
Messages : 20
Inscription : jeu. 06 octobre 2016, 10:46
Localisation : Eaubonne 95

Re: Les microphones à Ruban

Message par jostrat » lun. 27 février 2017, 17:36

Oui, le Royer est certainement d'une autre catégorie, 15 fois plus cher, il y aura une raison à ça !
Je n'ai pas enregistré de guitare classique avec car j'aurais plutôt préféré un bon micro statique !
C'est juste que cela m'a permis de découvrir le son qu'on peut obtenir avec un micro à ruban sans me ruiner.
Je reconnais toutefois que pour faire une prise sérieuse d'une guitare classique, le T-Bone serait imprécis.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8229
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » lun. 27 février 2017, 21:09

voila qui répond d'une certaine maniere aux interrogations de M'Bo
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

M'Bo
Messages : 1259
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Les microphones à Ruban

Message par M'Bo » mar. 28 février 2017, 00:52

Oui sans compter qu'il n'y a pas le préampli vendu avec le T.bone…et quand je lis le matériel d'enregistrement utilisé par Thomann en aval du micro il faudrait allonger quelques billets de plus pour espérer atteindre la qualité de leurs extraits musicaux. Au final je vais (mais mon avis n'est pas tout à fait arrêté encore) m'orienter vers un zoom H qui fait le tout en 1 avec un son valable d'après les enregistrements que j'ai pu entendre.

Je voulais voir si une alternative existait dans le même ordre de prix (pour la guitare classique uniquement car je ne prévois pas d'enregistrer autre chose à court terme) d'où mes questions sur ces micros à ruban même si ils ne sont pas forcément polyvalents pour enregistrer autre chose (du moins hors studio). Le problème est que je pars de zéro pour investir dans une chaîne complète d'enregistrement donc micro, puis préampli, puis carte son, puis…ordi idéalement pour supporter tout ça sans ramer. Enfin pourquoi pas ? Je ne suis pas obligé d'acheter ni tout d'un coup ni tout en neuf. :)

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8229
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 28 février 2017, 02:11

si vous n'êtes pas trop exigeant , le zoom vous donnera quelque satisfaction et à prix modique . évidemment , les micros intégrés ne seront du même acabit que ceux de Dmitry Nilov ou de micros Royer .

le Zoom peut en outre être une solution valable en attendant de voir si le virus de la qualité augmenté vient à vous prendre ...
on ne peut généralement pas acheter toute la chaine d'un coup , et il ne vaut mieux pas , à moins de disposer d'un budget béton.

pour ce qui est du préampli , Dmitry rentre directement dans sa carte apollo à ce qu'il dit . mais évidemment ce sont d'excellentes cartes son (et qui font leur prix) , je n'ai presque lu que des critiques dithyrambiques sur elles .
la qualité des préamplis intégrés permet l'utilisation des rubans sans adjonction de préampli . donc voyez , le préampli n'est pas forcément incontournable , meme avec des rubans .
et en tout cas , l'ajout d'un préampli doit se faire avec un budget conséquent ,sans quoi il pourrait venir gacher les choses, et même rajouter du souffle si on utilise son gain .

tout neuf ? non bien sur , le marché de l'occase voit passer des tas de trucs . moi , je ne suis pas là pour pousser à la consommation non plus . les gens sont variablement disposés , passionnés , exigeants ... pas tous comme moi donc .
et c'est tres bien ainsi . au fond , on doit avoir un bon rapport à nos machines , être en cohérence avec elles , autant que faire se peut .
chacun put avoir des attentes differentes .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

jostrat
Messages : 20
Inscription : jeu. 06 octobre 2016, 10:46
Localisation : Eaubonne 95

Re: Les microphones à Ruban

Message par jostrat » mar. 28 février 2017, 14:35

[quote="jostrat"
Par ailleurs, j'ai commis l'étourderie de débrancher une fois un Rb500 avec l'alim fantôme enclenchée mais sans dommages heureusement. Il faut faire attention en effet.[/quote]
En fait, pour être précis, l'étourderie était de brancher l'alim fantôme....
Je voulais rajouter que j'ai utilisé un pré-ampli Great River Me1nv, qui est de bonne qualité, j'ai donc pu me faire une bonne idée du comportement du micro.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8229
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 28 février 2017, 14:37

donc on peut en déduire que le rb 500 est unn ruban de type passif ...
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Nicolas Teichner
Messages : 745
Inscription : mar. 18 juin 2013, 20:24
Localisation : Paris 20ème

Re: Les microphones à Ruban

Message par Nicolas Teichner » mar. 28 février 2017, 16:28

jostrat a écrit :En fait, pour être précis, l'étourderie était de brancher l'alim fantôme....
Je voulais rajouter que j'ai utilisé un pré-ampli Great River Me1nv, qui est de bonne qualité, j'ai donc pu me faire une bonne idée du comportement du micro.
Sur un électrodynamique (ruban ou bobine mobile) l'alimentation fantôme n'a aucune influence, car comme les perturbations électromagnétiques dont pourrait être victime le câble micro, elle est éliminée a chaque extrémités (soit par l'électronique (actif) soit par un transfo assurant une isolation galvanique (passif)). Cela s'appelle la réjection de mode commun, qui en général est de l'ordre de 100 dB (/10000000000). Pour les électrostatiques, cela est différent car l'alimentation fantôme (12 ou 48v) sert à la polarisation de la membrane du condensateur, comme les deux membranes s'attirent, ils deviennent plus fragiles sous tension. Pour un ruban cela est sans influence, mais les rubans reste des micro très fragiles, car en raison de la grande taille du ruban gaufré (car l'efficacité est proportionnelle à la longueur du ruban), il peut facilement être déformé par un choc. Il existe quelques exceptions, comme les m160 et m130 Beyer qui sont des doubles et simple rubans (hypercadio et bidirectionnelle pour le m130), conçu pour la prise de son cinéma, et qui sont destinés à être manipulés au bout d'une perche.
Dernière édition par Nicolas Teichner le mar. 28 février 2017, 17:47, édité 2 fois.
« C'est en forgeant que l'on devient musicien. »
Proverbe Shadok

Guitare Bertrand Ligier n°38 - Savarez Cantigua création bleu
Takamine Hirade TH90 électro-acoustique - Augustine Bleu

Avatar de l’utilisateur
Nicolas Teichner
Messages : 745
Inscription : mar. 18 juin 2013, 20:24
Localisation : Paris 20ème

Re: Les microphones à Ruban

Message par Nicolas Teichner » mar. 28 février 2017, 16:37

milsabords a écrit :un préampli , oui , certainement . car 2 mv de sortie , c'est pas énorme , et il est probable que vous dussiez l'utiliser assez proche de l'instrument , ce qui n'est pas rédhibitoire par ailleurs .
Pour les micro le niveau de sortie n'est pas en mV (millivolts) mais en mV/Pa (millivolts par Pascal), soit 2 millivolts pour une pression acoustique de 1 Pascal (94 dB SPL), niveau qu'est très loin de produire une guitare même en relative proximité. On parle d'ailleurs d'efficacité du microphone.
« C'est en forgeant que l'on devient musicien. »
Proverbe Shadok

Guitare Bertrand Ligier n°38 - Savarez Cantigua création bleu
Takamine Hirade TH90 électro-acoustique - Augustine Bleu

jostrat
Messages : 20
Inscription : jeu. 06 octobre 2016, 10:46
Localisation : Eaubonne 95

Re: Les microphones à Ruban

Message par jostrat » mar. 28 février 2017, 17:42

Merci milsabords et Nicolas pour toutes ces infos.
Joseph

Revenir vers « Enregistrer la guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot], Yahoo [Bot] et 0 invité