Les microphones à Ruban

Les bases du studio d'enregistrement maison. La prise de son d'une guitare classique. Le matériel et les logiciels.
Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8550
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 28 février 2017, 18:50

Nicolas Teichner a écrit :
milsabords a écrit :un préampli , oui , certainement . car 2 mv de sortie , c'est pas énorme , et il est probable que vous dussiez l'utiliser assez proche de l'instrument , ce qui n'est pas rédhibitoire par ailleurs .
Pour les micro le niveau de sortie n'est pas en mV (millivolts) mais en mV/Pa (millivolts par Pascal), soit 2 millivolts pour une pression acoustique de 1 Pascal (94 dB SPL), niveau qu'est très loin de produire une guitare même en relative proximité. On parle d'ailleurs d'efficacité du microphone.
mon copié collé n'était pas complet , effectivement nicolas techiner a raison .

j'aurais du écrire très exactement ; sensibilité de 2 mV / Pa
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

M'Bo
Messages : 1466
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Les microphones à Ruban

Message par M'Bo » mar. 28 février 2017, 20:48

Nicolas Teichner a écrit :
milsabords a écrit :2 millivolts pour une pression acoustique de 1 Pascal (94 dB SPL), niveau qu'est très loin de produire une guitare même en relative proximité
Nicolas, si j'ai bien compris, un tel micro ne serait pas assez sensible ? Donc un volume trop faible à l'enregistrement ou alors avec trop de souffle ?

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8550
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 28 février 2017, 20:58

non , cela est tout à fait utilisable . Dmitry nilov utilise ce genre de microphone à ruban , ruban actif . en direct sur sa carte apollo .

j'espere pour ma part que ça permettra d'améliorer sensiblement la qualité de mes prises qui ne sont pas à mon gout . malgré des investissements conséquents . vraiment trop brillant , trop agressif .

tout l'inverse du son des vidéos de dmitry .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Nicolas Teichner
Messages : 766
Inscription : mar. 18 juin 2013, 20:24
Localisation : Paris 20ème

Re: Les microphones à Ruban

Message par Nicolas Teichner » mar. 28 février 2017, 22:58

M'Bo a écrit :Nicolas, si j'ai bien compris, un tel micro ne serait pas assez sensible ? Donc un volume trop faible à l'enregistrement ou alors avec trop de souffle ?
Pour des rubans passifs, je dirais que oui, à part sur des sources très sonores c'est aujourd'hui difficilement utilisable. En cinéma, plus personne n'utilise de ruban, mais des électrostatiques genre sennheiser mkh 416 ou schoeps cmit. En studio ils sont utilisé encore sur les cuivres en vue d'obtenir un son plus doux, un peu fluté comme Tom Harrell à la trompette par exemple.

Pour les rubans actifs (avec un préamplificateur adaptateur d'impédance intégré) je ne sait pas, le niveau de sortie est déjà plus conséquent (1v/Pa pour le Royer lab R101), par contre le site du constructeur ne donne aucune indication sur le bruit propre du micro. Sur un bon électrostatique ont obtient un bruit propre équivalent de l'ordre de 22dB CCIR, ce qui signifie que le bruit du micro correspond à un niveau de bruit de 22dB SPL dans le lieu de prise de son. En gros si la pièce était complètement silencieuse et que la source émet un niveau de 85 dB SPL à l'emplacement du micro (en gros le niveau des voix moyen en projection cinéma au 5éme rang), le rapport signal/bruit obtenu sera de 85-22=63 dB.
Un bon studio d'enregistrement a un niveau de bruit de l'ordre de 15 à 20 dB SPL. Une chambre à coucher en ville la nuit, c'est environs 30 à 35 dB SPL.
« C'est en forgeant que l'on devient musicien. »
Proverbe Shadok

Guitare Bertrand Ligier n°38 - Savarez Cantigua création bleu
Takamine Hirade TH90 électro-acoustique - Augustine Bleu
Elève du cours D06

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8550
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 28 février 2017, 23:40

les micros à ruban ont vu leur qualité augmenter grâce à l'avancée significative dans les années 80 au niveau des aimants ( ce qui précisé sur le site DIYAC) . ce qui a fait surgir et (ressurgir) des fabricants ... la démocratisation des home studios a également engendré une explosion des ventes de certains matériels . cette démocratisation a pu certainement sauver certaines marques et ont donné un bon coup de pouces à certaines autres* .

pour les plus passionnés d'entre eux , un intérêt marqué s'est porté sur les préamplis ; et micros à lampes puis à ruban ( ou le contraire) .
voila qui n' a pas échappé à certains marchands peu scrupuleux qui allaient vendre un Look ruban ou vintage plutôt qu'un véritable microphone bien construit et surtout régulier dans sa qualité .

Royer fabrique des micros au dessus de tout soupçons , mais vraiment très cher au vu du peu de composants utilisés et je crois que les russes sont assez pointilleux aussi . RM BIV , et Diyac sont de tout petits fabricants , et diyac est déjà très apprécié dans le milieu de l'enregistrement d'apres mes quelques sources directes . les oktavas sont d'un excellent rapport qualité prix à mon avis .

disons que les fabrications chinoises me laissent davantage perplexe ... surtout quand on pressent que le but est plus le bénéfice maximum en jouant sur le look que la qualité du produit .
là encore il faut fouiller et surtout pouvoir essayer en situation , et sur des semaines . ce qui n'est pas fréquent .
donc ; prudence ...



*les processeurs api ne pouvaient pas etre achetés à l'unité à au tout début , il n' y avait que des tables de mixage couteuses . aujourd'hui on peut n'acheter que le préampli , ou que l'égaliseur , le compresseur , investir progressivement donc. pareil chez Neve .
une chance .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8550
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 14 mars 2017, 03:55

pour vous donner une idée de la dépense réelle si vous en commandez .

une précision sur le prix , j'avais annoncé en début de sujet sur d'autres sites et forums que la somme était de 420 euros ( pour une paire ) ; en fait c'était 420 $ . donc 396 euros.

à quoi il a fallu ajouter quelques frais : 80 euros de taxes douanieres (20 % pour ce type de matériel ) 7 euros de frais de dossier douanier , 21 euros de dossier chronopost . on arrive à 109 de taxes en tout donc .

donc , pour une paire de RM BIV-1 avec préamps j-décor , et pinces élastiques "simples" fournies on arrive à 505 euros .


si on commande de Diyac en Lettonie par contre , on évite la douane , et au final la difference de prix est de 30 à 50 euros suivant l'option désirée .

les transfos de rm biv sont faits maison , les diyac aussi . c'est très important pour le résultat final . d'apres ce que j'ai lu ailleurs c'est l'un des points forts chez Diyac .


on dit souvent de ces micros qu'ils ont un niveau de sortie faible . c’est une impression qui s'est vite dissipée une fois que j'ai branché le mien , en fait c’est un micro à ruban actif puisqu’il necessite une alimentation fantôme , et cela doit contribuer à son niveau de sortie très correct . c'est surtout que on l'utilise parallèlement à la guitare et non perpendiculairement qui donne cette impression .

donc , je confirme , c'est tout à fait utilisable avec une guitare classique et une simple carte son.

en principe il doit pouvoir fonctionner aussi sans alim en enlevant le préampli optionnel , je n'ai pas encore essayé .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Revenir à « Enregistrer la guitare classique »