Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Les messages communiquant des adresses de site Internet contenant des copies d'oeuvres protégées par le droit d'auteur sont supprimés.
Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2132
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Message par celime » jeu. 07 septembre 2017, 20:54

Jean-Mac Onkelink - 'En avant la musique' a écrit :[...] sans doute aurez-vous été surpris par la beauté de cette musique pour guitare d’un compositeur resté tout à fait inconnu, même des guitaristes, et à qui le virtuose Tilman Hopstock rend enfin justice, Allan Willcocks. [...]
La suite ici avec plusieurs belles interprétations à la guitare :arrow: http://jmomusique.skynetblogs.be/archiv ... ocks1.html
[...]
On lui connaît quelques œuvres, mais il est fort probable qu’une bonne part de ses compositions ait disparu. Voici ce qu’il reste de l’inventaire de ses œuvres :

- Études pour guitare (1928)
- Douze Préludes miniatures (guitare, 1932)
- Quatuor à cordes (1938, perdue)
- Deux sonates pour piano (ca. 1938/1946, perdue)
- Six nouvelles études pour guitare (1941)

Son style est très fin et flirte avec l’esprit des impressionnistes et des symbolistes. À l’écoute de ses œuvres, on est frappé par l’influence reçue de Debussy et de Ravel. Une de ces études est d’ailleurs intitulée «Le Gibet de Ravel » car son début et sa fin sont basées sur des passages du fameux second mouvement de Gaspard de la nuit, Le Gibet.
[...]

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1913
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Message par Clément Pic » jeu. 07 septembre 2017, 21:04

L'article est très intéressant. Jusqu'au bout.
La musique est très belle aussi.
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Pépin
Messages : 943
Inscription : lun. 11 novembre 2013, 09:37
Localisation : Saint Marcel - 27950

Re: Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Message par Gilbert Pépin » ven. 08 septembre 2017, 06:53

oui mais en cherchant un peu sur le web on trouve :
Classical Guitar Magazine, ..., prefacing an interview with Tillman Hoppstock:

"AUTHOR'S NOTE: The following article concerns the composer Allan Willcocks and discovery of music authored under his name. Ever since this news story broke in early 2010, the existence of such a composer was challenged. Tilman Hoppstock, the man behind the discovery, has now confirmed that Allan Willcocks is a fictional character created as a guise for his own compositions. What follows, then, is an account of the details of Hoppstock's 'discovery' as they were originally presented. It is intended that the present article should record this information, since the story is no less interesting for having been proved a fabrication of evidence relating to an invented figure."

Magazine de guitare classique, ..., préfaçant une entrevue avec Tillman Hoppstock:

"NOTE DE L'AUTEUR: L'article suivant concerne le compositeur Allan Willcocks et la découverte de la musique sous son nom. Depuis que cette nouvelle a éclaté au début de 2010, l'existence d'un tel compositeur a été contestée. Tilman Hoppstock, l'homme derrière la découverte, a confirmé que Allan Willcocks est un personnage fictif créé comme une apparence pour ses propres compositions. Ce qui suit, c'est un compte rendu des détails de la «découverte» de Hoppstock telle qu'elle était présentée à l'origine. Il est prévu que l'article actuel devrait enregistrer cette information, puisque l'histoire n'est pas moins intéressante pour avoir été prouvé être une fabrication de preuves relatives à une figure inventée. "
Donc il semble bien (restons prudents) que ce compositeur n'a jamais existé ... puisque c'est le "découvreur" lui-même qui l'aurait dit ...
Gilbert
Guitare Paulino Bernabé, modèle Antonio Lopez n°1

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2132
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Message par celime » ven. 08 septembre 2017, 19:36

Gilbert Pépin a écrit :
ven. 08 septembre 2017, 06:53
[...]Donc il semble bien (restons prudents) que ce compositeur n'a jamais existé ... puisque c'est le "découvreur" lui-même qui l'aurait dit ...
C'est pour cela que j'ai utilisé les guillemets dans le titre.
:roll: Serait-ce une stratégie destinée à contourner l'adage qui dit que "Nul n'est prophète en son pays" (Ici "en son époque") ?

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1913
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Message par Clément Pic » sam. 09 septembre 2017, 10:42

Ouais...
Enfin pour être l'élève de Paul Dukas entre 1895 et 1898, c'est pas gagné... :lol:
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2132
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Message par celime » sam. 09 septembre 2017, 11:04

Clément Pic a écrit :
sam. 09 septembre 2017, 10:42
Ouais...
Enfin pour être l'élève de Paul Dukas entre 1895 et 1898, c'est pas gagné... :lol:
Cela reste possible puisque Paul Dukas avait 30 ans en 1895 et disposait déjà d'une certaine notoriété.
Prix de Rome en 1888 et composition de L'Apprenti Sorcier en 1897.

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1913
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Message par Clément Pic » sam. 09 septembre 2017, 11:15

wikipedia a écrit : En 1928, Paul Dukas succéda à Charles-Marie Widor au Conservatoire de Paris comme professeur de composition et d'orchestration ; il eut notamment pour élèves Jehan Alain, Samuel Baud-Bovy, Maurice Duruflé, Georges Favre, Jean Hubeau, Jean Langlais, Darius Milhaud et Olivier Messiaen.
Paul Dukas himself en 1899 pour le dictionnaire de la musique de Riemann a écrit : En 1888, admis enfin à concourir , j'obtins le second Grand Prix à l'unanimité avec une cantate intitulée Velléda. C'est Erlanger qui eut le premier à une vois de majorité, après plusieurs tours de scrutin où nous eûmes le même nombre de suffrages.

L'année suivante, pour me dédommager de mes déboires, on ne me donna pas de prix du tout : Gounod se mit en quatre pour m'empêcher de l'obtenir et me prodigua en revanche tous les conseile et les meilleures consolations. Saint-Saëns, au contraire, prit partie pour moi et m'engagea à persister. Il s'agissait cette année là d'une Semelée.

Ne me sentant pas d'humeur à concourir plus longtermps, je tirai ma révérence à l'Institut et partis pour le régiment où je me livrai à des occupations très antimusicales de 1889 à la fin de 90.
(..)
Je suis critique musical à la Gazette des Beaux Arts et à la Revue hebdomadaire. J'ai fait partie à deux reprises du comité de la Société Nationale. Je prends part au travail de révision des oeuvres de Rameau pour la grande édition de Durand : c'est moi qui suis chargé des Indes Galantes.
Il commence l'enseignement en 1910 en prenant en charge la classe d'orchestre du conservatoire.
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Avatar de l’utilisateur
celime
Messages : 2132
Inscription : ven. 26 janvier 2007, 21:11
Localisation : Charleroi (Belgique)

Re: Allan Willcocks - "Compositeur resté tout à fait inconnu".

Message par celime » sam. 09 septembre 2017, 12:14

Clément Pic a écrit :
sam. 09 septembre 2017, 11:15
....
Il commence l'enseignement en 1910 en prenant en charge la classe d'orchestre du conservatoire.
En effet, tu as raison.
Il reste la possibilité des cours particuliers (au bénéfice du doute).

Revenir vers « Bonnes adresses Web »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité