Réédition de The Art of Julian Bream

Présentez les CD ou DVD que vous aimez. Si ce CD est le votre, ou celui de votre professeur, utilisez le forum "Annonces des professionnels" pour le présenter.
Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Messages : 987
Inscription : sam. 21 mai 2005, 14:55
Localisation : Paris

Réédition de The Art of Julian Bream

Messagepar Fanfan » mar. 08 mars 2011, 17:37

Sous le titre The Young Julian Bream, c'est son tout premier disque RCA, The Art of Julian Bream, qui vient de faire sa réapparition. Le succès de ce récital gravé à New York en octobre et novembre 1959 a été déterminant pour sa carrière américaine. Le programme se partage entre l'époque baroque (transcriptions d'oeuvres pour clavecin de Frescobaldi, Scarlatti, M. Albéniz, Cimarosa), et le XXe siècle, avec entre autres des pièces originales pour guitare de Roussel et de Berkeley qui s'éloignent déjà de l'esthétique "segovienne".

L'album vinyle d'origine n'a jamais eu l'honneur d'une réédition CD à l'identique, et la monumentale Edition Julian Bream publiée par RCA en 1993 l'avait impitoyablement cassé en trois morceaux.

The Young Julian Bream est publié par Istituto Discografico italiano, un label spécialisé dans la réédition d'enregistrements tombés dans le domaine public, qui a déjà publié des CD Segovia et tout dernièrement Williams. Eh oui, plus d'un demi-siècle s'est écoulé ; fugit irreparabile tempus... En complément de programme, la chaconne de Bach, extraite de A Bach Recital for the Guitar, un disque Westminster gravé à Vienne en mai 1956 et réédité en CD il y a trois ans seulement par Deutsche Grammophon. La chaconne est jouée sur une Hermann Hauser de 1947, The Art of Julian Bream sur une Hermann Hauser fils de 1957, ce qui n'est pas indiqué sur le livret. Pas non plus le moindre texte de présentation, aucun numéro de catalogue pour les sonates de Scarlatti et Cimarosa, des dates d'enregistrement imprécises ou fausses. Bref, ce n'est pas glorieux au niveau éditorial, mais les reports sont acceptables dans l'ensemble, et la partie moderne du programme était introuvable depuis longtemps: absolument indispensable! :casque:

N.B. Les innombrables compils intutulées The Art of Julian Bream auxquelles aboutissent les recherches sur ce titre sont sans rapport avec l'album original, de même évidemment que l'ouvrage de Graham Wade qui porte lui aussi ce titre: qu'est-ce que les éditeurs (ou les auteurs) peuvent être paresseux! :cry:
Dernière édition par Fanfan le sam. 26 mars 2011, 16:10, édité 7 fois.
Nous irons tous
Jouer du luth
Au grand couscous
De Belzébuth

Brigitte Fontaine

Julien
Messages : 53
Inscription : lun. 15 mars 2010, 16:57

Re: Réédition de The Art of Julian Bream

Messagepar Julien » jeu. 10 mars 2011, 08:42

Une bien bonne nouvelle ça !
Merci Fanfan pour l'info.

J'aimerai bien savoir ce que devient Julian Bream, ... On en discute souvent avec mon prof, car il est, à ce jour, selon notre humble avis, le plus marquant guitariste du XXe siecle.

Tracklist du cd "the young Julian Bream" :

Albéniz, M P: Sonata in D
Studio Recording, 1960

Bach, J S: Partita for solo violin No. 2 in D minor, BWV1004: Chaconne
Studio Recording, 1956

Berkeley, L: Sonatina for Guitar, Op. 52, No. 1
Studio Recording, 1960

Cimarosa: Sonata in C sharp minor
Studio Recording, 1960

Sonata in A Major
Studio Recording, 1960

Frescobaldi: Aria detta la Frescobalda (1627)
Studio Recording, 1960

Ravel: Pavane pour une infante défunte
Studio Recording, 1960

Rodrigo: En los trigales
Studio Recording, 1960

Roussel: Segovia for guitar, Op. 29
Studio Recording, 1960

Scarlatti, D: Sonata in E minor
Studio Recording, 1960


Savez vous ce qu'il devient ? Je sais qu'il est très vieux, qu'il a fait don de sa collection d'art (peintures) à un musée de Londres, qu'il a cédé sa ou ses guitares (Romanillos, Hauser ...) et qu'il avait mis sa demeure anglaise en vente ... et je crois savoir qu'il avait aussi un peu sombré dans la dépression suite au décès de son fils ...

Amicalement...

Globule.
Guitare classique : Kazuo Sato, "Prestige" - année 2010
Guitare flamenca : Hermanos Conde, Felipe V - année 2000

Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Messages : 987
Inscription : sam. 21 mai 2005, 14:55
Localisation : Paris

Re: Réédition de The Art of Julian Bream

Messagepar Fanfan » jeu. 10 mars 2011, 17:58

Bonjour globule 200,

Je ne connaissais pas toutes ces précisions sur sa vie privée, si ce n’est le fait qu’il a toujours été sujet à des épisodes dépressifs. Ca n’est pas facile de vieillir.

Contrairement à ce qu'indique ta liste,qui suit bizarrement un ordre alphabétique différent de celui du CD, il y a dans cette réédition deux sonates de Scarlatti jouées ici en mi mineur, la K11/L352 et la K87/L33, cette dernière en si mineur à l’origine. Si la K11 est bien connue des guitaristes (Segovia l'a enregistrée plusieurs fois), la K87 est plus rare sur notre instrument. C'est l'une de celles que je préfère: on y entend un Scarlatti penchant vers Bach et la polyphonie plutôt que la musique populaire et la danse, et en même temps elle a des accents que je trouve presque préromantiques avec son flot de mélodies infinies qui incite à la rêverie.
Nous irons tous

Jouer du luth

Au grand couscous

De Belzébuth



Brigitte Fontaine

Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Messages : 987
Inscription : sam. 21 mai 2005, 14:55
Localisation : Paris

Re: Réédition de The Art of Julian Bream

Messagepar Fanfan » sam. 26 mars 2011, 16:08

Quelques précisions sur la qualité des reports, maintenant que j'ai écouté trois ou quatre fois fois ce CD: contrairement à ce que je soupçonnais vu la renommée douteuse de l'éditeur, il ne s'est pas contenté de recopier les précédents reports CD réalisés par RCA et Deutsche Grammophon, mais a bien travaillé à partir de vinyles, ce qui s'entend clairement au bruit de fond plus ou moins présent selon les plages, mais qui ne devient vraiment gênant que sur le mouvement lent de la sonatine de Berkeley. Il me semble que pour un disque paru en 1960 et qui a dû connaître un très fort tirage, on doit pouvoir dénicher des exemplaires en bon état en se donnant la peine de chercher. Je trouve en outre qu'ils n'ont pas ménagé de pauses suffisantes entre les plages, et j'ai observé un phénomène d'écho à la fin de la sonate d'Albéniz, où après l'extinction de la résonnance de l'accord final, on réentend les deux ou trois dernières secondes de celle-ci.
Réédition bâclée donc, mais néanmoins essentielle!
Nous irons tous

Jouer du luth

Au grand couscous

De Belzébuth



Brigitte Fontaine


Revenir vers « CD et DVD de guitaristes classiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité