Pièces "gaies" et "intimistes"

Doigtés, analyse, tempo, styles et histoire des oeuvres pour guitare classique. Le droit de citation en matière de musique vous permet de communiquer des extraits audio ainsi que des extraits de partition.
Avatar de l’utilisateur
Victor
Messages : 80
Inscription : mer. 27 septembre 2017, 02:10
Localisation : Lille

Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Victor » mar. 10 octobre 2017, 16:25

Une ancienne prof m'a contacté pour savoir si je voulais prendre un petit job qui consiste à jouer 4-5 pièces gaies et intimistes (2 minutes-2 min 30 max), dont un tango obligatoire, pour ça pas de problème j'ai toujours le tango en skaï dans les doigts :mrgreen: Par contre je n'ai pas vraiment d'idées de pièces courtes qui soient gaies et intimistes (peut-être paquito de Tarrega par exemple ? :reflechir:).

Si vous avez des propositions, je suis preneur ! :)
"- " Ecoute ! - Ecoute ! - C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ;"

Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit

Finura (2013) Manuel Camargo
Zoom H1

jbambaggi
Messages : 683
Inscription : jeu. 08 octobre 2015, 11:00
Localisation : Agen

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par jbambaggi » mar. 10 octobre 2017, 17:01

Je pense à "Amando sobre o mar", de Zequinho de Abreu. Une valse, pas très rapide, provenant de cette musique brésilienne du début du XXe siècle si fraiche. Plusieurs interprétations sur le site, dont celle de JFD, et d'autres évidemment sur YT (dont celle d'Edson Lopes que je trouve aussi très bonne). La partition est page 112 du cahier D05 qui se trouve ici. Il y en a aussi une version, très proche de celle de JFD, sur le site d'Edson Lopes.

Sinon, vraiment intimiste bien que pas très gaie, la barcarole des romances sans paroles de Mendelssohn. Il me semble que c'est Tarrega qui en a fait la transcription pour guitare.

D'autres ont certainement des tas d'idées !
Guitare René Baarslag

Avatar de l’utilisateur
Julinho77
Messages : 634
Inscription : ven. 26 novembre 2010, 15:46
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Julinho77 » mar. 10 octobre 2017, 17:26

Scottish choro de Villa-Lobos est plutôt gaie, je trouve.
Di Giorgio Tarrega 1969
Höfner HZ-28
Almansa Señorita 401 7/8
Zoom H4n
Yamaha Guitalélé GL-1

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4243
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Marieh » mar. 10 octobre 2017, 17:37

Sons de Carrilhoes de Pernambuco est très gaie.
Moins connue : Angelita de Juan Alais est très gaie aussi.

Youtube

La partition : https://musescore.com/user/385716/scores/3218586

Avatar de l’utilisateur
Victor
Messages : 80
Inscription : mer. 27 septembre 2017, 02:10
Localisation : Lille

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Victor » mar. 10 octobre 2017, 18:06

Merci pour les propositions, malheureusement les pièces que vous m'avez proposé durent plus de 2min30, je crains que je ne puisse pas les choisir, même si elles sont plaisantes à écouter ^^
"- " Ecoute ! - Ecoute ! - C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ;"

Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit

Finura (2013) Manuel Camargo
Zoom H1

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9639
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Bernard Corneloup » mar. 10 octobre 2017, 18:22

Super! je n'avais pas vu passer cette pièce de Juan Alais.
J'aime bien. :okok: :bye: :okok:
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4243
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Marieh » mar. 10 octobre 2017, 18:29

Victor a écrit :
mar. 10 octobre 2017, 18:06
les pièces que vous m'avez proposé durent plus de 2min30, je crains que je ne puisse pas les choisir
Ah ben... il suffit de jouer plus vite. :mrgreen:

P.S. Le tango en skaï est plus long qu'Angelita... :reflechir:
Sons de Carrilhoes dure moins de 2mn30.

Avatar de l’utilisateur
Victor
Messages : 80
Inscription : mer. 27 septembre 2017, 02:10
Localisation : Lille

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Victor » mar. 10 octobre 2017, 18:47

Je joue le tango en skaï aux alentours des 2min40 personnellement (d'ailleurs vous pouvez trouver une vidéo de moi jouant ce tango sur youtube :mrgreen:), ces deux pièces ont donc quasiment la même durée, mais je ne sais pas ... je ne trouve pas cette pièce réellement "intimiste", ça vient peut-être du fait que ce soit une polka ? :reflechir:

J'ai déjà choisi deux pièces, Pavana et Paquito de Tarrega, donc l'idéal serait que j'en trouve 2 autres dans le même esprit :)
"- " Ecoute ! - Ecoute ! - C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ;"

Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit

Finura (2013) Manuel Camargo
Zoom H1

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 1835
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par wchyme » mar. 10 octobre 2017, 20:35

Moi j'aime bien le Balleto de Ponce que je trouve relativement agréable, pas triste et d'une durée de 2 a 3 mn... ce qui pourrait te convenir.
Et c'est vrai que Sons de Carrilhoes est vraiment superbe.
Sinon tu as les variations de Sor sur la flute enchantée qui sont vraiment sympa et tu peux decider de la durée en en jouant plus ou moins!
Peut être plus intimiste, les mouvements du concerto pour mandoline de Vivaldi, en excluant le largo...

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16616
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Isabelle Frizac » mar. 10 octobre 2017, 20:52

Il y a aussi une marzurka "Maria-Luisa" de J. Sagreras dans le recueil D04, pas très dure à jouer , jolie, enlevée et efficace ( j' ai testé plusieurs fois ) ...
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Victor
Messages : 80
Inscription : mer. 27 septembre 2017, 02:10
Localisation : Lille

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Victor » mar. 10 octobre 2017, 22:23

Isabelle Frizac a écrit :
mar. 10 octobre 2017, 20:52
Il y a aussi une marzurka "Maria-Luisa" de J. Sagreras dans le recueil D04, pas très dure à jouer , jolie, enlevée et efficace ( j' ai testé plusieurs fois ) ...
J'ai écouté, c'est très joli, mais plutôt triste. Cette pièce me fait un peu penser à Adelita de Tarrega dans sa forme, avec un ton bien moins déchirant mais tout de même triste je trouve.

Je pense que je vais jouer le Sons de Carrilhoes qui est très plaisant à jouer et à écouter, après j'ai encore (re)découvert une charmante petite pièce de Tarrega : Rosita. Mais elle est un peu trop courte (1m30), mais je verrais avec ma prof concernant la durée des pièces, elle m'a juste dit 2-2m30 maximum, sinon que pensez-vous de cette pièce ? :)
"- " Ecoute ! - Ecoute ! - C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ;"

Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit

Finura (2013) Manuel Camargo
Zoom H1

Arpège
Messages : 78
Inscription : mer. 21 décembre 2016, 17:28

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Arpège » mer. 11 octobre 2017, 16:26

Une piece Intimiste, triste et gaie? "Un dia de novembre" de Leo Brower....

Avatar de l’utilisateur
Victor
Messages : 80
Inscription : mer. 27 septembre 2017, 02:10
Localisation : Lille

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Victor » mer. 11 octobre 2017, 18:53

Pas triste et gaie, seulement gaie :)
"- " Ecoute ! - Ecoute ! - C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ;"

Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit

Finura (2013) Manuel Camargo
Zoom H1

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Pépin
Messages : 965
Inscription : lun. 11 novembre 2013, 09:37
Localisation : Saint Marcel - 27950

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Gilbert Pépin » mer. 11 octobre 2017, 19:33

Franchement je ne sais pas quelle pièce citer : pour moi ce que l'on confie dans le domaine de l'intime ce sont plutôt des émotions à caractère nostalgiques, ou bien liées à nos problèmes ou à ce qui nous cause de la peine, et j'ai tendance à considérer les émotions gaies comme plus exubérantes et dépassant donc le cadre intime pour être plus "publiques".
Parmi toutes les pièces citées ici, les seules que je trouve vraiment gaies sont Angelita de Juan Alais et Rosita de Tarrega ; à mon avis Angelita rentre dans le temps imparti en ne faisant pas les reprises ...
Et puis je trouve que même en étendant cette recherche à touts les instruments ou formations musicales, je ne connais pas beaucoup de musiques que je qualifierais de vraiment "gaies" ; j'en connais qui m'évoquent des sentiments de "joie calme et sereine" ou de "bonheur", mais vraiment peu qui m'évoquent la gaieté. Peut-être "a toye" ? Ou quelques uns des Ghiribizzi de Paganini ?
En tout cas bon courage pour cette recherche que je trouve tout de même antinomique ...
Gilbert
Guitare Paulino Bernabé, modèle Antonio Lopez n°1

Avatar de l’utilisateur
Victor
Messages : 80
Inscription : mer. 27 septembre 2017, 02:10
Localisation : Lille

Re: Pièces "gaies" et "intimistes"

Message par Victor » mer. 11 octobre 2017, 19:50

Intéressant, pour moi de la musique intimiste c'est comme je l'ai déjà dit plus haut la musique que l'on jouait dans les salons bourgeois au 19e siècle, devant un public restreint, c'est une musique qui n'est pas excessivement virtuose et qui recherche surtout le plaisir de l'auditeur, cela faisait partie des divertissements mondains. (c'est d'ailleurs pourquoi Tarrega est pour moi le principal représentant de ce genre de musique, au niveau de la guitare en tous cas).

Lorsque que je parle de pièces "gaies", j'entends plutôt "allègres" que "joyeuses" (ce sont des synonymes, mais il y a quand même une légère nuance).
Je perçois personnellement beaucoup cet état d'esprit dans Rosita, mais aussi dans Paquito et dans Pavana (dans une moindre mesure car cette dernière pièce est plus posée).
"- " Ecoute ! - Ecoute ! - C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ;"

Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit

Finura (2013) Manuel Camargo
Zoom H1

Revenir à « Les oeuvres pour guitare classique »