Récital Valérie Duchateau

C'est le lieu exclusif du forum où discuter de la pluie et du beau temps et de tout ce qui ne concerne pas directement la guitare classique.
Règles du forum
C'est le lieu exclusif du forum où discuter de la pluie et du beau temps et de tout ce qui ne concerne pas directement la guitare classique.
lucguitare51
Messages : 115
Inscription : mer. 06 janvier 2016, 20:52
Localisation : Montpellier

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par lucguitare51 » mar. 08 août 2017, 11:07

Merci pour ce long post qui remet un peu en place ce que pense une majorité de personnes qui vont à un concert. L'élitisme ok mais ce terme a la même racine que le mot "élite" et tout le monde ne l'est pas. En ce qui me concerne mon oreille est hostile à l'écoute de la musique atonale, acousmatique ou autres musique du même genre. Si je suis un passionné de musique dite classique (bien que ce terme soit impropre) et d'opéras je ne peux malheureusement pas me faire aux œuvres d'Olivier Messiaen , de Patrick Henry ou autres compositeurs qui font ou ont fait il est vrai évoluer la musique mais désolé ce n'est pas la musique que j'aime.
Guitare Pappalardo S2 de 2015

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4183
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par Marieh » mar. 08 août 2017, 11:37

Ce concert s'inscrivait dans le cadre d'un festival où il y avait d'autres guitaristes et d'autres styles de musique. Alors pourquoi pas un moment "radio nostalgie" de la guitare classique ? Il y avait quand même une chanson de Barbara, des morceaux de Marcel Dadi, Django Reinhardt et de Roland Dyens. :okok: Je regrettais qu'il n'y ait pas eu de duo mais ça n'a fait rire personne. :chaud:

M'Bo
Messages : 1464
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par M'Bo » mar. 08 août 2017, 11:41

Marieh a écrit :
mar. 08 août 2017, 11:37
Je regrettais qu'il n'y ait pas eu de duo mais ça n'a fait rire personne. :chaud:
:lol: décidément il n'y a pas sur les duos virtuels qui n'ont pas de succès !!

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9511
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par Bernard Corneloup » mar. 08 août 2017, 12:25

Marieh a écrit :
mar. 08 août 2017, 11:37
:okok: Je regrettais qu'il n'y ait pas eu de duo mais ça n'a fait rire personne. :chaud:
Si si, Marieh, j'ai ri. Mais tout seul ...
lucguitare51 a écrit :
mar. 08 août 2017, 11:07
L'élitisme ok mais ce terme a la même racine que le mot "élite" et tout le monde ne l'est pas. En ce qui me concerne mon oreille est hostile à l'écoute de la musique atonale, acousmatique ou autres musique du même genre.
Je suis d'accord. Cela ne devait pas être le meilleur mot. Encore faudrait-il remettre tout ça dans une perspective d'évolution historique, définir les contextes sociologiques, revoir les usages des époques où ces musiques sont nées, etc, et l'on s'apercevrait que ces qualifications n'ont pas de sens aujourd'hui. Mais cela traduit cependant un sentiment que cette musique dite "classique" semble "s'éloigner du public" (de quel public, etc., ça recommence ... :chaud: ).
Qui jouait de la musique au XVII°s., qui en écoutait au XVIII°s., qui la pratiquait au XIX°s. ? La musique classique n'était-elle pas une musique de classe? L'est-elle tant que ça aujourd'hui? Les brésiliens disent musique érudite, et nous avons aussi musique savante. Où est la différence avec la musique qui ne l'est pas? Parce qu'elle était écrite et pas la musique populaire? Mais la musique populaire d’aujourd’hui est écrite aussi, et souvent très élaborée. Et les publics n'ont sans doute jamais été aussi variés et mélangés qu'aujourd'hui.
Ce débat sur la musique dite classique, son évolution et son public revient régulièrement. Avec celui de son évolution (?) vers la musique contemporaine. En ce qui me concerne je vois de moins en moins, à notre époque, cela en termes d'évolution. Je le vois bien dans le passé, comme dans d'autres formes d'art d'ailleurs, où chaque artiste contribuait à faire évoluer son domaine. C'est en général ce critère qui faisait la différence entre les artistes qui restaient pour la postérité et les autres, qui n'avaient fait que les imiter. Mais plus aujourd'hui.

Peut-on donc continuer à voir les choses comme cela? Le développement des médias, avec la radio au début du XX°s., puis la TV un demi-siècle plus tard, et aujourd'hui Internet, ont démultiplié les audiences et les pratiques. Il n'y a plus un seul groupe social pratiquant la musique, mais des milliers, répartis dans le monde. Sans doute cela entre-t-il dans la définition de la post-modernité. Il y a donc des pratiques autour de la musique, toutes légitimes à l'intérieur des groupes sociaux au sein desquels elles naissent. Ces pratiques ne sont pas cloisonnées, elles peuvent emprunter leur répertoire à des groupes voisins (ce qui se passe dans le concert de Valérie Duchateau). Et c'est bien comme ça, non?
Avons-nous peur de la diversité?
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4183
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par Marieh » mar. 08 août 2017, 16:10

Autre festival : La Hestejada de las Arts à Uzeste. Festival de musique improvisée crée par Bernard Lubat qui dit : "Je joue des musiques désagréables à l'oseille". :)

Il y a un article sur Bernard Lubat dans Libération d'aujourd'hui.
Il cite Jean Vilar : «Il faut avoir le courage et l’opiniâtreté de présenter au spectateur ce qu’il ne sait pas qu’il désire.»
Ou encore Eric Satie : «J’ai un grand respect du goût du public, je lutte contre.»

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 285
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par Jazz cancan » mar. 08 août 2017, 16:47

Marieh a écrit :
mar. 08 août 2017, 16:10
Il y a un article sur Bernard Lubat dans Libération d'aujourd'hui.
Il cite Jean Vilar : «Il faut avoir le courage et l’opiniâtreté de présenter au spectateur ce qu’il ne sait pas qu’il désire.»
Parfois il sait qu'il ne le désire pas :mrgreen:

Paul McCarthy “Plug gate”
mccarthy-tree.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Dernière modification par Jazz cancan le mar. 08 août 2017, 17:57, modifié 1 fois.
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

jbambaggi
Messages : 629
Inscription : jeu. 08 octobre 2015, 11:00
Localisation : Agen

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par jbambaggi » mar. 08 août 2017, 17:43

Marieh a écrit :
mar. 08 août 2017, 16:10
Eric Satie : «J’ai un grand respect du goût du public, je lutte contre.»
Pourquoi pas... Encore faut-il le faire efficacement. Ce qui ne se fait pas nécessairement en se contentant de prendre le public à rebrousse-poil. On peut aussi... composer avec les attentes pour conquérir et entraîner vers des territoires moins connus. C'est aussi une façon de lutter contre le conservatisme dans les goûts musicaux.
Il n'y a pas que dans la musique classique que le public aime entendre des morceaux qu'il connaît déjà. Si, demain, Simon et Garfunkel venaient donner un concert avec de nouveaux titres... tout le monde attendrait avec impatience la reprise de The Sound of Silence... Même chose pour chaque artiste et ses "tubes". L'accepter n'a rien de démagogique et n'empêche surtout pas d'introduire des choses nouvelles. Ce que font, en réalité, tous les grands artistes, du moins ceux qui se renouvellent.
Quant au public de la musique classique... Il est multiple. Depuis les aficionados jusqu'à ceux qui sont là pour être vus là où l'on est supposé être dans leur milieu... C'est sans doute cela qui plombe un peu les salles de concert classique où il ne faut pas applaudir entre les mouvements - et il y a donc ceux qui "savent", ie qui connaissent les oeuvres et, ainsi, peuvent le montrer -, mais applaudir la cantatrice à la fin d'un grand air est non seulement autorisé mais recommandé... OK, il y a un public compassé... Mais il y a, de plus en plus je pense, enfin j'espère, un public qui et se contrefiche de ces conventions désuètes, un public qui vient d'abord pour la musique, qui apprécie à la fois les tubes et qu'on le bouscule en lui faisant découvrir de nouvelles choses. C'est sans doute le plus nombreux et celui qui compte le plus.
Bernard Corneloup a écrit :
mar. 08 août 2017, 12:25
Mais la musique populaire d’aujourd’hui est écrite aussi, et souvent très élaborée.
Oh, que oui ! J'ai récemment discuté avec un jeune guitariste d'un groupe rock... Il ne savait peut-être pas lire une partition... mais m'a donné, en causant l'air de rien, mon premier cours d'harmonie, un cours que je n'ai pas encore complètement digéré et qu'il faudra que je lui fasse répéter... s'il en a la patience...
Guitare René Baarslag

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 285
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par Jazz cancan » mar. 08 août 2017, 17:53

jbambaggi a écrit :
mar. 08 août 2017, 17:43
Quant au public de la musique classique... Il est multiple. Depuis les aficionados jusqu'à ceux qui sont là pour être vus là où l'on est supposé être dans leur milieu... C'est sans doute cela qui plombe un peu les salles de concert classique où il ne faut pas applaudir entre les mouvements
J'ai assisté il y a quelques années à un concert d'un "compositeur en résidence" (je ne sais toujours pas ce que cela veut dire, sûrement qu'il est payé avec nos impôts pour nous apprendre le bon goût). Pendant le concert j'avais envie de crier, mais le simple fait de gesticuler sur mon fauteuil été déjà très mal vu... Au temps de Satie ce compositeur aurait était étripé à la sortie... Ils imposent leur goût mais avec gardes du corps, en résidence...
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4183
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par Marieh » mar. 08 août 2017, 17:55

Jazz cancan a écrit :
mar. 08 août 2017, 16:47
Parfois il sais qu'il ne le désire pas :mrgreen:
Pas sûr. Vous connaissez le slogan : "L'essayer, c'est l'adopter."

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 285
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par Jazz cancan » mar. 08 août 2017, 17:59

Marieh a écrit :
mar. 08 août 2017, 17:55
Jazz cancan a écrit :
mar. 08 août 2017, 16:47
Parfois il sais qu'il ne le désire pas :mrgreen:
Pas sûr. Vous connaissez le slogan : "L'essayer, c'est l'adopter."
Avec les fautes d'orthographes que je fait je le mérite certainement :lol:
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9511
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par Bernard Corneloup » mar. 08 août 2017, 18:50

Jazz cancan a écrit :
mar. 08 août 2017, 17:59
Marieh a écrit :
mar. 08 août 2017, 17:55
Jazz cancan a écrit :
mar. 08 août 2017, 16:47
Parfois il sais qu'il ne le désire pas :mrgreen:
Pas sûr. Vous connaissez le slogan : "L'essayer, c'est l'adopter."
Avec les fautes d'orthographes que je fait je le mérite certainement :lol:
Et ça continue ! :P
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8541
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Récital Valérie Duchateau

Message par milsabords » mer. 09 août 2017, 01:30

Jazz cancan a écrit :
mar. 08 août 2017, 17:53


J'ai assisté il y a quelques années à un concert d'un "compositeur en résidence" (je ne sais toujours pas ce que cela veut dire, sûrement qu'il est payé avec nos impôts pour nous apprendre le bon goût). Pendant le concert j'avais envie de crier, mais le simple fait de gesticuler sur mon fauteuil été déjà très mal vu... Au temps de Satie ce compositeur aurait était étripé à la sortie... Ils imposent leur goût mais avec gardes du corps, en résidence...

gardes du corps ici , patron de ceci par là , réputation intouchable ailleurs , nom à ne pas salir , présence médiatique imposée , tout ça c'est du business et de la com . cela ne s'impose pas sans violence comme vous pouvez le remarquer .

il est à chaque fois implicitement imposé qu'il n' y a pas à critiquer .
en fait on doit se cantonner à rester ce que mon prof d'histoire géo de 3eme nous disait déjà . "vous êtes de de parfaits petits consommateurs" .

gare à celui qui se révolte !

achtung ! schnell ! zilenzeï ! zinon kaput !
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Revenir à « Café de la grand-place »