À la recherche du son...

Entretenir et réparer ses ongles, les ongles artificiels.
Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

À la recherche du son...

Message par Pascal Lepage » jeu. 11 juillet 2013, 20:10

Salut à tous! Maintenant que mes ongles sont taillés en fonction de mon angle d'attaque, j'aimerais passer à l'étape de la recherche du son, mais je ne perçoit pas très bien en quoi ça consiste? Pour se trouver un son, SON son que faut-il modifier? Angles du poignet, attaque de la corde, enfoncement des doigts? Je ne sais pas par où commencer, pourrai-je avoir un peu d'aide s'il vous plait, même si je sais que cela est difficile à expliquer par écrit, mais je me contenterais de ces réponses... :chaud: :chaud:
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Avatar de l’utilisateur
dng
Messages : 722
Inscription : lun. 08 novembre 2010, 20:25

Re: À la recherche du son...

Message par dng » jeu. 11 juillet 2013, 21:14

difficle à décrire...en gros, il y a des sons pleins et ronds, il y a des sons creux et nasillants.. une sorte de voix typique dépendant comment vous jouer et aussi de la guitare..

le plus simple pour trouver un son qui vous plait, essayer de jouer en commencant vers le haut de la rosace et descndre près du chevalet...

recommencer la même chose en changeant l'inclinaision de la main droite - une attaque en angle ou perpendiculaire...

une fois trouvé l'endroit idéal jouez le plus près possible de cet endroit en gardant la position de la main droite que vous avez choisi... mais parfois vous pouvez changer de position pour donner une variation de ton à votre morceau et c'est très jolie, quand il le faut bien sur...

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: À la recherche du son...

Message par Pascal Lepage » jeu. 11 juillet 2013, 21:30

Merci... Il faut donc que je joue sur les inclinaisons de ma main et de sa position sur les cordes jusqu'à trouver le son dont je tomberais amoureux? :lol:
En tout cas merci pour les explication!!!! :merci:
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Avatar de l’utilisateur
dng
Messages : 722
Inscription : lun. 08 novembre 2010, 20:25

Re: À la recherche du son...

Message par dng » jeu. 11 juillet 2013, 22:10

c'est relativement facile de trouver l'endroit idéal et la position de la main droite... mais... le plus dur c'est de changer l'habitude acquise qu'on a déjà...

la position la plus courante c'est au bas de la rosace... mais il y a des exceptions..

j'ai eu l'occasion de comparer 2 guitares, la mienne et celle de mon frère. Elles sont identiques sauf l'année de fabrication, même luthier, même bois de table, même marque et tension de cordes. Sur la mienne, je dois jouer au mileu de la rosace pour obtenir un son qui me plait, sur la sienne je dois jouer vers le bas de la rosace si non le son sera trop moelleux avec un manque de projection....

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: À la recherche du son...

Message par Pascal Lepage » ven. 12 juillet 2013, 17:37

Eurêka!!! Je pense avoir trouvé MON son! J'ai cherché, cherché et encore cherché depuis ce matin 10 heures, et finalement le son qui me convient est lorsque ma main est légérement en angle en haut de la rosace (entre le milieu et le dolce). J'y est trouvé un son rond, résonnant et intimiste tout en préservant la présence sonore de ma guitare! Wouhou ça fais du bien, c'est comme si j'avais trouvé mon identité sonore et guitaristique. Bon bien sûr ma main droite a, pour le moment, du mal à garder cette position mais j'y travaille. De plus cette découvert m'a ouvert un panel de couleurs riche! Je peux passer du dolce au métallique puis revenir a MON son et cela en passant par de nombreuses nuances que je viens de découvrir sur ma guitare, c'est comme si je redécouvrais ma guitare et c'est assez génial! Merci !
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8751
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: À la recherche du son...

Message par milsabords » sam. 13 juillet 2013, 01:19

dng dit vrai, le son qu'on recherche ne se trouve pas toujours au même endroit d'une guitare à l'autre. c'en est même étonnant.

et au-delà de l'aspect technique D/G ,et angle, il y a ce qui est à "l'intérieur" du guitariste.*

je dirais que ; si vous modifiez votre tempérament, ou qu'il se trouve modifié ; vous modifiez automatiquement votre façon de jouer.

si votre tempérament est présent,et puissant , vous finissez au bout d'un temps par acquérir du style , et plus encore ; votre style.

l'un des compliments les plus hauts que l'on pourra vous faire.et Dieu sait que c'est rare.

mais si vous revenez sans cesse malgré les étapes de votre vie personnelle au stade de la maitrise technique - comme ré-assurance et bouclier - votre tempérament sera recouvert et opacifié . Adieu le style !**




tout ceci est un lot d'appréciations de ma trempe, ça s'appuie sur mon expérience , mes difficultés rencontrées, mes échecs, mes loupés, mes créations, mes depresssions, mes remontées de depressions, les critiques féroces , jalouses ,et malveillantes subies , etc ...


* Il est strictement interdit de se doper. (et notamment , au nutella , au friskies, aux frites, saucisses au whisky "à la milsabords" , etc ...) article 7 du code du guitariste quinenveut :lol:
car oui je respecte l'éthique du forum , et la présence de mineurs.
** et dans mon cas , adieu la valse flamboyante. qui n'aurait pu être captée.
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Revenir à « Ongles des guitaristes classiques »