ongles : lime peggy sage

Entretenir et réparer ses ongles, les ongles artificiels.
jehan

ongles : lime peggy sage

Message par jehan » sam. 10 août 2013, 16:48

pour garder des ongles, il faut sans doute les limer très régulièrement . j'utilisais une lime à ongle en métal , mais il y avait
un choc . j'ai obtenu une lime en carton de grain 400 recto et verso c'est plus doux . mais je voudrais savoir
si certains connaissent une lime avec un grain encore plus fin que 400 , et si oui de pouvoir connaître la référence pour
la commander. Merci

Avatar de l’utilisateur
gcojot
Messages : 868
Inscription : dim. 06 février 2011, 14:30
Localisation : Ile de France

Re: ongles : lime_peggy_sage

Message par gcojot » sam. 10 août 2013, 20:02

jehan a écrit :pour garder des ongles, il faut sans doute les limer très régulièrement . j'utilisais une lime à ongle en métal , mais il y avait
un choc . j'ai obtenu une lime en carton de grain 400 recto et verso c'est plus doux . mais je voudrais savoir
si certains connaissent une lime avec un grain encore plus fin que 400 , et si oui de pouvoir connaître la référence pour
la commander. Merci
Papier à carrosserie encore plus fin (800), finir avec une peau de chamois.
Amitiés, Gérard Cojot
'Si tu diffères de moi, Frère, loin de me léser, tu m'enrichis.'
(Antoine de Saint-Exupéry)

Friederich 1965

jamjoe
Messages : 54
Inscription : sam. 10 août 2013, 18:38

Re: ongles : lime_peggy_sage

Message par jamjoe » sam. 10 août 2013, 21:15

Inconvénient du papier 800, ou même 1000 : ça coute une fortune, ça dure quelques mois, et il faut racheter une feuille.

J'utilise une râpe pour pédicure, 2 faces.

La face rugueuse correspond à du grain 50 ou 80, donc hypergros
La face douce, elle, correspond à du 800 ou du 1000.

Avantage : c'est inusable. Il doit exister des limes à ongles du même type (lime céramique). Mais la lime à ongle a l'air hyper fragile, alors que la râpe pour pédicure, ça doit casser, quand on la fait tomber du 3é ou du 4é étage. Mais sinon ...

Revenir à « Ongles des guitaristes classiques »