La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Entretenir et réparer ses ongles, les ongles artificiels.
Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9089
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Bernard Corneloup » mar. 07 juin 2016, 21:35

maud a écrit :J'ai limé mes ongles de manière plus classique (après 15 jours d'essai) et retenterai la méthode dans quelques temps.
Moi je ne ferais pas. Bien que Thomas joue très bien, je crois qu'il se trompe. Quelqu'un l'a déjà fait remarquer.
Si on fait exactement le geste qui correspond à l'attaque habituelle sur le papier de verre, on va limer l'ongle à plat, en éliminant tout ce qui résiste au passage de la corde. Si donc, après, on enlève le papier de verre et qu'on joue exactement avec le même geste, il y a trois solutions :
- on ne touche pas la corde et on passe à quelques dixièmes de millimètres au dessus, avec le plat de l'ongle strictement parallèle à la ligne de la corde.
- on touche la corde avec toute la partie plate à la fois, on pourrait peut-être dire de manière "tangentielle"
- on attaque plus bas que le plan de la corde avec toute la partie plate de l'ongle et on fait un grand "scrasch" avec les deux côtés de l'ongle à la fois. Ou bien on reste coincé.

Si on veut attaquer comme on fait d'habitude lorsqu'on joue avec des ongles, il faut tourner un peu le doigt sur son axe pour que l'ongle passe en travers. Du coup ça n'accroche pas, mais ce n'est plus ce qui était prévu. Et la corde va glisser sur une surface complètement rectiligne. Peut-être s'accrochera-t-elle au bout du parcours sur le coin de l'ongle, à moins qu'il n'ait été retaillé.

Je pense que cela n'a rien à voir avec la manière de jouer avec des ongles.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Epicea
Messages : 78
Inscription : mer. 24 février 2016, 12:59

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Epicea » dim. 12 juin 2016, 10:57

maud a écrit :Bon alors pour le coup, j'ai essayé la méthode conseillée par Thomas Villoteau.
Le résultat a été pour le moins étrange, je n'attaque pas du tout les cordes de la même manière selon les doigts. Index en diagonale côte plus large vers le majeur, le majeur même inclinaison mais presque plate et l'annulaire inclinaison dans l'autre sens côté plus large vers le majeur. Quelqu'un a t--il eu ce type de résultat ?
J'ai un résultat assez similaire : attaque de la corde bord gauche de l'ongle avec une inclinaison importante de 30° pour l'index, bord droit avec très peu d'inclinaison pour le majeur, bord droit avec une inclinaison de 15° environ pour l'annulaire. L'application de cette méthode s'est immédiatement traduite par une amélioration notable du son produit avec l'index que je taillais à l'inverse auparavant.

Manifestement, l'attaque de la corde est spécifique pour chaque doigt et dépend non seulement de la position de la main (pour favoriser une attaque dite à gauche ou à droite) mais aussi de sa trajectoire propre.

Ajouts le lundi 13 juin 14:00
Maud, pour information j'utilisai avant la methode (qui doit correspondre au lien censuré dans votre premier message) "pumping nylon" de Scott Tennant préconisant selon la forme de mes ongles une taille bord droit avec une inclinaison de 15° environ. Ceci était OK pour le majeur et l'annulaire mais tout à fait inapproprié pour l'index.

Quant à votre sensation "Du coup j'ai l'impression de perdre en vitesse et agilité avec les ongles taillés ainsi et je me demande si cette méthode ne renforcerait pas un défaut d'attaque de la main droite chez moi. " Votre attaque est ce qu'elle est, si vous la changez en reorientant votre main, les angles de coupe que vous observez actuellement évolueront également. Ce qui me semble clair c'est que la morphologie de votre main vous conduit à une attaque non sanctuarisée à droite ou à gauche comme pour moi. Mais nous ne sommes certainement pas des cas uniques !
Dernière édition par Epicea le lun. 13 juin 2016, 15:18, édité 1 fois.
Nicolas Boileau "Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."

Epicea
Messages : 78
Inscription : mer. 24 février 2016, 12:59

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Epicea » lun. 13 juin 2016, 15:10

Bernard Corneloup a écrit : Si on fait exactement le geste qui correspond à l'attaque habituelle sur le papier de verre, on va limer l'ongle à plat, en éliminant tout ce qui résiste au passage de la corde. Si donc, après, on enlève le papier de verre et qu'on joue exactement avec le même geste, il y a trois solutions :
- on ne touche pas la corde et on passe à quelques dixièmes de millimètres au dessus, avec le plat de l'ongle strictement parallèle à la ligne de la corde.
- on touche la corde avec toute la partie plate à la fois, on pourrait peut-être dire de manière "tangentielle"
- on attaque plus bas que le plan de la corde avec toute la partie plate de l'ongle et on fait un grand "scrasch" avec les deux côtés de l'ongle à la fois. Ou bien on reste coincé.
Bonjour Bernard,

Je suis désolé d'apporter la contradiction à vos trois solutions car ce que j'observe en jouant un tremolo après taille et polissage suivant la méthode préconisée par Thomas Viloteau ne correspond à aucune.
Pour chaque doigt, c'est d'abord la pulpe qui entre en contact avec la corde.
Puis l'ongle entre en contact avec la corde en deux points, un du côté poli et l'autre du côté non poli.
Puis l'ongle relache la corde au point haut du polissage.
Nicolas Boileau "Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9089
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Bernard Corneloup » lun. 13 juin 2016, 16:09

Bonjour Epicea,
Je ne tiens pas à polémiquer sur ce sujet. Si cette manière de tailler les ongles te convient il n'y a pas de problème. Apparemment cela convient aussi à Thomas Villeteau qui joue très bien.
Mais par curiosité, j'aimerais que tu m'expliques "Puis l'ongle entre en contact avec la corde en deux points, un du côté poli et l'autre du côté non poli." car je ne vois pas du tout ce que ça peut vouloir dire.
Et je ne comprends non plus ce que c'est que "le point haut du polissage".
La corde passe finalement en travers de l'ongle, donc en tournant légèrement le doigt sur son axe? Ou bien le doigt attaque la corde par dessus, et comme l'ongle a une légère courbe, il frappe la corde comme un sabot de cheval miniature?
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Epicea
Messages : 78
Inscription : mer. 24 février 2016, 12:59

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Epicea » lun. 13 juin 2016, 17:09

Je ne cherche pas non plus à polémiquer, seulement à expliquer.
Pour les explications supplémentaires, un petit schéma m'a semblé approprié.
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.
Nicolas Boileau "Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."

Avatar de l’utilisateur
maud
Messages : 49
Inscription : jeu. 12 septembre 2013, 13:14

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par maud » jeu. 16 juin 2016, 07:22

Bernard Corneloup a écrit : Moi je ne ferais pas. Bien que Thomas joue très bien, je crois qu'il se trompe. Quelqu'un l'a déjà fait remarquer.
Si on fait exactement le geste qui correspond à l'attaque habituelle sur le papier de verre, on va limer l'ongle à plat, en éliminant tout ce qui résiste au passage de la corde. Si donc, après, on enlève le papier de verre et qu'on joue exactement avec le même geste, il y a trois solutions :
- on ne touche pas la corde et on passe à quelques dixièmes de millimètres au dessus, avec le plat de l'ongle strictement parallèle à la ligne de la corde.
- on touche la corde avec toute la partie plate à la fois, on pourrait peut-être dire de manière "tangentielle"
- on attaque plus bas que le plan de la corde avec toute la partie plate de l'ongle et on fait un grand "scrasch" avec les deux côtés de l'ongle à la fois. Ou bien on reste coincé.

Si on veut attaquer comme on fait d'habitude lorsqu'on joue avec des ongles, il faut tourner un peu le doigt sur son axe pour que l'ongle passe en travers. Du coup ça n'accroche pas, mais ce n'est plus ce qui était prévu. Et la corde va glisser sur une surface complètement rectiligne. Peut-être s'accrochera-t-elle au bout du parcours sur le coin de l'ongle, à moins qu'il n'ait été retaillé.

Je pense que cela n'a rien à voir avec la manière de jouer avec des ongles.
Merci de partager ton point de vue, mais je suis assez curieuse alors je trouve que cela ne coûte rien de réessayer pendant les vacances et puis si cela ne me convient toujours pas alors j'abandonnerai définitivement cette idée. Quelques coûts de lime et on en parle plus...
Guitares : Manuel Rodriguez Mod B Cedar, Esteve 9 CB Cedar, Amalio Burguet AB cedar
Fin 3ème cycle.
Morceaux du moment : Sor variations sur un air de Mozart, Villa Lobos Choros 1, Vivaldi concerto in D, Brouwer canciun de cuna

Avatar de l’utilisateur
maud
Messages : 49
Inscription : jeu. 12 septembre 2013, 13:14

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par maud » jeu. 16 juin 2016, 07:28

Epicea a écrit : J'ai un résultat assez similaire : attaque de la corde bord gauche de l'ongle avec une inclinaison importante de 30° pour l'index, bord droit avec très peu d'inclinaison pour le majeur, bord droit avec une inclinaison de 15° environ pour l'annulaire. L'application de cette méthode s'est immédiatement traduite par une amélioration notable du son produit avec l'index que je taillais à l'inverse auparavant.

Manifestement, l'attaque de la corde est spécifique pour chaque doigt et dépend non seulement de la position de la main (pour favoriser une attaque dite à gauche ou à droite) mais aussi de sa trajectoire propre.

Maud, pour information j'utilisai avant la methode (qui doit correspondre au lien censuré dans votre premier message) "pumping nylon" de Scott Tennant préconisant selon la forme de mes ongles une taille bord droit avec une inclinaison de 15° environ. Ceci était OK pour le majeur et l'annulaire mais tout à fait inapproprié pour l'index.
[....]
Votre attaque est ce qu'elle est, si vous la changez en reorientant votre main, les angles de coupe que vous observez actuellement évolueront également. Ce qui me semble clair c'est que la morphologie de votre main vous conduit à une attaque non sanctuarisée à droite ou à gauche comme pour moi. Mais nous ne sommes certainement pas des cas uniques !
Du coup je me sens moins seule, je me posais vraiment la question d'un défaut de jeu de ma main droite pour le coup. Quand on lit des articles la plupart du temps on parle d'attaque à gauche ou à droite, alors que pour certains la réalité est toute autre....
Dernière édition par maud le jeu. 16 juin 2016, 08:01, édité 1 fois.
Guitares : Manuel Rodriguez Mod B Cedar, Esteve 9 CB Cedar, Amalio Burguet AB cedar
Fin 3ème cycle.
Morceaux du moment : Sor variations sur un air de Mozart, Villa Lobos Choros 1, Vivaldi concerto in D, Brouwer canciun de cuna

Avatar de l’utilisateur
Gilbert Pépin
Messages : 934
Inscription : lun. 11 novembre 2013, 09:37
Localisation : Saint Marcel - 27950

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Gilbert Pépin » jeu. 16 juin 2016, 07:50

Personnellement j'utilise la méthode de Thomas Viloteau depuis plusieurs mois, et cela a considérablement amélioré la qualité de mon son. Je trouve qu'avec cette taille l'ongle "croche" beaucoup moins ; mécaniquement, la corde est davantage poussée vers le bas par simple glissement le long de la "pente" polie. Contrairement à Epicea, de mon coté la corde n'entre en contact avec l'ongle qu'en un seul point, puis glisse naturellement ; pour cela il est nécessaire, comme le montre Thomas dans sa vidéo, de finir par un polissage du dessous de l'ongle et en arrondissant les angles de chaque coté de la "pente". J'ajouterai aussi que le jeu en buté me parait plus aisé avec cette taille qu'auparavant. Cependant il est fort possible, en fonction de la forme des doigts et des ongles, que cette méthode fonctionne plus ou moins bien ; je pense notamment au cas des ongles très bombés, pour lesquels il n'est peut-être pas possible d'obtenir cette petite ligne droite qui permet d'enfoncer la corde.
Gilbert
Guitare Paulino Bernabé, modèle Antonio Lopez n°1

Epicea
Messages : 78
Inscription : mer. 24 février 2016, 12:59

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Epicea » ven. 17 juin 2016, 11:29

Gilbert Pépin a écrit : Contrairement à Epicea, de mon coté la corde n'entre en contact avec l'ongle qu'en un seul point, puis glisse naturellement ... Cependant il est fort possible, en fonction de la forme des doigts et des ongles, que cette méthode fonctionne plus ou moins bien ; je pense notamment au cas des ongles très bombés, pour lesquels il n'est peut-être pas possible d'obtenir cette petite ligne droite qui permet d'enfoncer la corde.
Remarques très intéressantes de Gilbert. C'est parce que mes ongles sont bombés qu'ils entrent en contact avec la corde en deux points : intersection d'une courbe (l'ongle) avec une droite (la corde).
Nicolas Boileau "Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."

Baboulive01
Messages : 23
Inscription : lun. 08 août 2016, 13:24

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Baboulive01 » mer. 24 août 2016, 17:26

Salut!

Depuis quelques temps je me laisse pousser les ongles (sur conseils de mon prof) et là j'arrive un peu à jouer avec sauf que je trouve que le son "claque"...
Est ce normal ou dois-je me les couper ou changer de position de main ?

Merci !

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 15611
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Isabelle Frizac » mer. 24 août 2016, 19:39

Baboulive01 a écrit :Salut!

Depuis quelques temps je me laisse pousser les ongles (sur conseils de mon prof) et là j'arrive un peu à jouer avec sauf que je trouve que le son "claque"...
Est ce normal ou dois-je me les couper ou changer de position de main ?

Merci !
Je crois que sans voir tes ongles ni t' entendre, c' est mission impossible pour te répondre.
Alors vois ça avec ton prof, il saura te répondre !

Inutile de changer la position de la main. il faut apprendre à limer tes ongles de façon à avoir un joli son.
Donc laisse pousser un peu de longueur pour avoir de la marge pour limer.
Limer, essayer, et recommencer ... :chaud:

Tu peux lire ceci et les autres sujets sur les ongles..
Je pense que tu trouveras des bons conseils.
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Baboulive01
Messages : 23
Inscription : lun. 08 août 2016, 13:24

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Baboulive01 » jeu. 25 août 2016, 10:44

Merci beaucoup ;)
J'essaierai de prendre en photo mes débuts d'ongles d'ici une semaine ;)

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 15611
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Isabelle Frizac » jeu. 25 août 2016, 10:50

Baboulive01 a écrit :Merci beaucoup ;)
J'essaierai de prendre en photo mes débuts d'ongles d'ici une semaine ;)

une vidéo quand tu joues serait nettement plus utile ...

mais ton prof est plus à même de te conseiller.

Ensuite, c' est une affaire de goût personnel pour les ongles, et personne ne fera le travail à ta place pour tailler, polir, écouter les différentes nuances de jeu.

Alors, au boulot !
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Baboulive01
Messages : 23
Inscription : lun. 08 août 2016, 13:24

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Baboulive01 » jeu. 25 août 2016, 13:31

Je vais faire plusieurs essais ;)
Je demanderai aussi à mon prof mais je le renvoie pas de suite donc c'était en attendant :)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas Teichner
Messages : 745
Inscription : mar. 18 juin 2013, 20:24
Localisation : Paris 20ème

Re: La forme, la longueur et d'autres parametres encore

Message par Nicolas Teichner » jeu. 25 août 2016, 13:47

Baboulive01 a écrit :Je vais faire plusieurs essais ;)
Je demanderai aussi à mon prof mais je le renvoie pas de suite donc c'était en attendant :)
Un truc qui peut t'aider, la video de Thomas Viloteau sur la taille des ongles, cela m'a permis de voir comment tailler mes ongles en fonction de la façon dont j'attaque les cordes.

Guitar Technique : Thomas Viloteau - ongles
« C'est en forgeant que l'on devient musicien. »
Proverbe Shadok

Guitare Bertrand Ligier n°38 - Savarez Cantigua création bleu
Takamine Hirade TH90 électro-acoustique - Augustine Bleu

Revenir vers « Ongles des guitaristes classiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité