pédagogie ouverte

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 3647
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: pédagogie ouverte

Messagepar Marieh » ven. 22 juillet 2016, 13:18

FrançoiseEsposito a écrit :organiser toutes les 6 semaines une audition devant public

Si c'est pour vivre ça comme un examen avec le stress qui va avec, comme à l'école, pour moi c'est bof. Dès que l'enfant pourra y échapper, il le fera et alors, adieu la musique. S'il y prend goût et devient une bête à concours, là c'est la musique qui prend ses jambes à son cou. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
FrançoiseEsposito
Messages : 1613
Inscription : jeu. 06 mars 2008, 12:27
Localisation : Marne la Vallée 77

Re: pédagogie ouverte

Messagepar FrançoiseEsposito » ven. 22 juillet 2016, 15:25

oui peut être.... ou alors une audition sur la base du volontariat...
quand je dis audition c'est plutôt jouer devant du monde mais de façon cool, sans se mettre la pression. sinon Il y a les conservatoires pour cela :P
le petits sont souvent fiers de jouer devant quelques personnes et j'ai quelques expériences sympa dans ce sens car cela valorise leur travail
je réfléchis à tout cela, je cherche, on discute :discussion:

zyend
Messages : 24
Inscription : mar. 17 mai 2016, 14:17

Re: pédagogie ouverte

Messagepar zyend » ven. 22 juillet 2016, 16:00

FrançoiseEsposito a écrit :oui peut être.... ou alors une audition sur la base du volontariat...
quand je dis audition c'est plutôt jouer devant du monde mais de façon cool, sans se mettre la pression. sinon Il y a les conservatoires pour cela :P
le petits sont souvent fiers de jouer devant quelques personnes et j'ai quelques expériences sympa dans ce sens car cela valorise leur travail
je réfléchis à tout cela, je cherche, on discute :discussion:


Une audition toutes les 6 semaines, ça peut être beaucoup en-effet. Mais l'idée est bonne et généralement séduit les plus jeunes.
Ma fille, qui a 10 ans, a participé à un petit concert organisé par la professeure de guitare à l'occasion de la fête de la musique.
Ils ont tous répété pendant plusieurs semaines pour être au point, ils étaient contents et assez fiers d'eux.
Elle avait constitué des groupes selon le niveau, c'était bien.
Répéter cet exercice 3 voire 4 fois par an, c'est pas mal.
Mine de rien, ça les pousse un peu à bien répéter leur morceau correctement.
Je pense qu'ils avaient tous un peu le trac avant, mais au final ils étaient fiers d'eux.

Z.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5398
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: pédagogie ouverte

Messagepar Elisabeth Calvet » ven. 22 juillet 2016, 16:41

Je n'ai pas relu tout le sujet, c'est trop long...
Mais enfin, il semble qu'il y ait un problème.
Clément, ton message de je ne sais plus quand est excellent, j'espère que celui qui fait des ronds avec sa langue progresse dans son domaine...
Il y a chez moi (à la campagne) une petite école de musique, et une MJC où il y a aussi des cours de guitare.
C'est le même prof dans les deux.
Ils apprennent des accords, des trucs comme ça, enfin, de la variété, et ça a l'air de bien marcher.
Ils jouent sur guitares folk ou électriques.
Je ne sais pas trop s'il faut chercher une "pédagogie ouverte"", à mon avis, c'est la matière même de ce qu'on enseigne qui est décalée.
Quand les enfants écoutent de la musique, ça n'est pas du classique.
Quand ils voient des guitares à la télé, ce ne sont pas des guitares classiques.
A propos de la musique, on appelle "musique" la variété, et quand c'est du classique, on dit "musique classique".
Tous les jeunes, ou presque, jouent de la guitare.
Mais pas beaucoup du classique.
Pourquoi vouloir s'acharner à enseigner un style qui est marginal, en essayant de le faire passer pour le style universel?
Si tu dis à un gamin "tu vas faire du foot", il est content, il va faire du vrai foot.
Si tu lui dis "tu vas faire de la guitare", au début, il est content, puis il se rend compte que ça ne correspond pas du tout à l'idée qu'il avait de la guitare.
Il faudrait soit que la musique classique soit perçue comme "la musique", et là, ça parait difficile, soit qu'on accepte que ça n'est qu'une partie de la musique.
Maintenant, je connais pas mal de jeunes qui ont envie, après avoir touché à pas mal de styles, de travailler la musique classique.
Mais en général, il ont dans les 20 ans, et dans les conservatoires, il y a les limites d'âges, et tout ça.
C'est sûr qu'il y a quelques gamins qui vont commencer à 7 ans, et à qui ça plaira...
Mais ce sont des exceptions.
On devrait commencer par la musique populaire, sur les instruments populaires, et proposer le classique jusqu'à des âges beaucoup plus avancés...
Sans pour autant refuser les très jeunes qui en ont envie.
Mais le problème, je pense, c'est ce décalage phénoménal entre la musique distribuée par les médias et la musique enseignée.
Dernière édition par Elisabeth Calvet le sam. 23 juillet 2016, 10:48, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
FrançoiseEsposito
Messages : 1613
Inscription : jeu. 06 mars 2008, 12:27
Localisation : Marne la Vallée 77

Re: pédagogie ouverte

Messagepar FrançoiseEsposito » ven. 22 juillet 2016, 16:54

passionnant réponse Elisabeth ! j'ai aussi réfléchi à cette image de guitare populaire véhiculée dans l'inconscient collectif. Mon approche est devenue beaucoup plus souple
je demande souvent aux élèves de me proposer une musique qu'il aiment et je tente d'adapter, de simplifier les chansons de façons à ce que ce soit agréable
je sais que j'ai eu beaucoup de succès avec Santiano et billie dji. (excusez l'orthographe) Cela me demande un énorme travail de recherche mais au final les élèves se mettent au travail. certains apprécient beaucoup le classique pur et dur
j'ai déjà organisé une mini audition avec jus de fruit et gateau au chocolat à la fin... :D c'était un truc tout simple organisé entre nous et quelques parents. Les élèves me réclament ce genre d'expérience car ils ont adoré
comme ils ont un but, cela les incitent à travailler. Ils n'ont pas trop envie de se planter devant leurs camarades, et cela crée une émulation bénéfique

mais effectivement 4 fois par an c'est peut être suffisant

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5398
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: pédagogie ouverte

Messagepar Elisabeth Calvet » ven. 22 juillet 2016, 17:09

Tu sais, en fait, il faudrait proposer autre chose que du classique à la majorité des enfants, et reculer considérablement les limites d'âge ou même les supprimer.
Comme ça, on aurait des jeunes (ou même moins jeunes) adultes motivés (et à 20 ans, tout est possible) plutôt que tant d'enfants qui s'ennuient...
Tiens, à l'Ecole Normale de Musique de Paris, il n'y a pas de limites d'âge.
Et il y a plein de gens qui y passent et passent les concours jusqu'à des âges avancés.

P.S. Et puis aux XVIIeme et XVIIIeme siècles, on apprenait la musique et la composition avec la pratique de la basse continue.
Pourquoi, de nos jours, on n'apprendrait pas avec l'accompagnement de chansons ?

Avatar de l’utilisateur
FrançoiseEsposito
Messages : 1613
Inscription : jeu. 06 mars 2008, 12:27
Localisation : Marne la Vallée 77

Re: pédagogie ouverte

Messagepar FrançoiseEsposito » dim. 24 juillet 2016, 09:07

oui Elisabeth ! j'ai testé et approuvé l'accompagnement de chansons ! avec 3 accords que parfois je simplifie on arrive à accompagner pas mal de chansons
ce qui fonctionne bien ce sont les petits duos sur les chansons : un joue la mélodie, l'autre accompagne avec un arpège simple ou des accords
je suis heureuse quand un professeur à l'école ou au collège leur demande de venir avec leur instrument jouer un morceau devant la classe et qu'ils s'y prêtent avec plaisir
je me dis que j'ai réussi à faire passer quelque chose....

Mélanie
Messages : 90
Inscription : mar. 29 décembre 2015, 23:39
Localisation : Orléans

Re: pédagogie ouverte

Messagepar Mélanie » dim. 24 juillet 2016, 09:20

Je ne peux qu'être d'accord. Quand ma mère m'a inscrit en guitare je pensais que j'allais jouer comme les chanteurs à la radio :mrgreen:
Il faut une certaine maturité ou baigner dedans depuis petit pour connaître et apprécier le classique, j'y suis revenue mais beaucoup plus tard.... Par contre ma fille va commencer la guitare et elle m'entend travailler elle sait ce qui l'attend... Et si le conservatoire ne lui plaît pas je l'enverrai dans une association prendre des cours d'acoustique.
6 ans de cours en école de musique
2 ans d'ensemble de guitare au conservatoire d'Orléans
20 ans de pause... retour en cours et nouvelle guitare: Kremona Tangra


Revenir vers « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot], Lysiane Chantre, mortimer et 1 invité