La pratique des gammes en diagonale

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
Epicea
Messages : 61
Inscription : mer. 24 février 2016, 12:59

La pratique des gammes en diagonale

Messagepar Epicea » ven. 04 mars 2016, 17:48

J’ai longtemps pratiqué les gammes en position, puis un jour, dans une médiathèque au rayon musical, j’ai feuilleté le livre de Philippe GANTER : Les Gammes de la Guitare l’intégrale, une bible de presque 300 pages. J’ai ainsi découvert les gammes en diagonale utilisées en improvisation. J’en suis devenu un adepte. Vous pouvez entre autres aller voir de quoi il retourne à :
http://www.guitariste.com/outils/index_gammes.php
Par exemple, si vous voulez jouer la gamme de Fa majeur, vous montez ([corde] case case case) le 1er degré [6] 1 3 5 [5] 1 3 5 [4] 2 3 5 [3] 2 3 5 [2] 3 5 6 [1] 3 5 6 et redescendez, puis passez au 2ème degré [6] 3 5 6 etc…

Dans une telle approche où vous jouez systématiquement 3 notes par corde, vous explorez tout le manche avec les 7 degrés d’une même gamme, d’où une connaissance rapide de celui ci. Vous couvrez jusqu’à 5 cases par corde, d’où extensions, plus importantes si vous vous frottez aux gammes mineures harmoniques, et bien entendu vous changez de position dans l’exécution de chaque degré.

Pourquoi ces gammes en diagonale sont elles plutôt ignorées en technique classique ?
Nicolas Boileau "Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 3528
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: La pratique des gammes en diagonale

Messagepar Marieh » ven. 04 mars 2016, 20:38

La technique est liée à un répertoire, je suppose.
Si vous jouez de la musique celtique en DADGAD, les gammes en diagonale ne vous seront pas d'une grande utilité. :lol:
Mais pour le jazz, c'est incontournable. :okok:

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5378
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: La pratique des gammes en diagonale

Messagepar Elisabeth Calvet » ven. 04 mars 2016, 23:01

Bonjour !
Elles ne sont pas "en diagonale", ces gammes, elles sont en position, vu que tu commences par un degré supérieur à chaque fois.
Le seul truc, si j'ai compris, c'est qu'elles ne comportent pas de cordes à vide.
Donc, elles sont transposables comme on veut.
Elles sont ignorées en classique, parce qu'en classique, les gammes ne servent pas principalement à connaître son manche, mais plutôt à travailler des doigtés employés dans les pièces, et généralement sans extensions.
Enfin, c'est moins compatible avec une technique classique, mais c'est bien plus pratique pour savoir ce que tu joues...

Epicea
Messages : 61
Inscription : mer. 24 février 2016, 12:59

Re: La pratique des gammes en diagonale

Messagepar Epicea » dim. 06 mars 2016, 16:19

Bonjour,
Merci pour vos réponses et mea-culpa pour l’Appellation d’Origine Non Contrôlée de gammes en diagonale. L’auteur du livre mentionné dans mon message parle de jeu diagonal, d’où mon extrapolation, renforcée par la consultation des premiers articles diffusés sur le Net en tapant gammes en diagonale dans le moteur de recherche. Tout ce qui y circule n’est pas parole d’évangile. La preuve, c’est maintenant mon message initial qui sort en premier !
J’ai fait une nouvelle recherche en pianotant gammes de Segovia qui m’a aiguillée vers l’url http://www.cnpmusic.com/chordscales/pres.php. On y trouve la classification suivante : les gammes en position, les gammes de Segovia, et les gammes legato qui semblent être celles dont je parle.
Quel que soit leur nom, ces gammes n’excluent pas totalement les cordes à vide. Par exemple, le 7ème degré de Fa majeur utilise les Mi, La, Ré et Sol à vide.
Même si elles ne sont pas utilisées en classique, leur pratique (régulière mais sans excès) m’a été très utile pour mémoriser rapidement le manche, sa connaissance étant un passage obligé pour un déchiffrage efficace des partitions solfège.
Nicolas Boileau "Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."


Revenir vers « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot], Michel Lopez, sonia et 5 invités