Methode de travail pour apprendre une partition

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
manu 30
Messages : 13
Inscription : dim. 23 octobre 2016, 16:23

Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar manu 30 » mar. 20 décembre 2016, 11:59

Bonjour a toutes et a Tous
Que l'on soit débutant ou d'un niveau plus élevé ; comment faire avec méthode pour apprendre une partition.
Faire un travail de lecture , de rythme , mémoriser mesures par mesures , faire un part d'analyse etc ....
Comment faite-vous .Toutes réponse pourra me venir en aide afin de me structurer dans l'étude d'une partition.
Merci de vos réponses et de vos conseils.
Que la Musique soit éternelle !!!

Avatar de l’utilisateur
Julinho77
Messages : 550
Inscription : ven. 26 novembre 2010, 15:46
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

Re: Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar Julinho77 » mar. 20 décembre 2016, 12:10

Personnellement, j'apprends mesure par mesure...
mesure 1 puis mesure 1 + 2 puis mesure 1 + 2 + 3, etc...
la plupart du temps, on change d'accord d'une mesure à l'autre donc, au fur et à mesure,
je connais l'ordre des accords et je sais qu'avec tel accord, je ferai tel phrasé.
Et bien sûr il faut jouer et rejouer...
Di Giorgio Tarrega 1969
Höfner HZ-28
Almansa Señorita 401 7/8
Zoom H4n
Yamaha Guitalélé GL-1

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 8035
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar Bernard Corneloup » mar. 20 décembre 2016, 12:38

Il me semble que les adultes ne s'y prennent pas de la même manière que les enfants. Et du coup on peut imaginer qu'il y a des stades intermédiaires, du passage d'un état à l'autre.
Quand j'étais jeune ça venait tout seul, simplement de la répétition. Ce n'était pas forcément la bonne méthode (d'après ce que je sais aujourd'hui) car c'était un mémorisation mécanique. Le premier problème était qu'en cas de trou de mémoire j'étais incapable de repartir.
Puis j'ai commencé à chanter (à voix haute ou intérieurement) les notes et à mémoriser les parties mélodiques. Du coup, en cas de trou de mémoire c'est le chant intérieur qui prend le relais et me guide.
Mais ça n'aide pas pour tout, car il y a des passages (par exemple des accords) qu'on ne peut pas chanter.
Maintenant, grâce à la connaissance que j'ai acquise avec le temps, j'ai en tête une connaissance de la construction du morceau, qui m’apparaît sous diverses formes.

Il y a déjà la tonalité, ce qui fait que je n'aurais pas idée de jouer un fa naturel si je sais que dans cette tonalité il y a un fa# à la clé (sauf si ça module, mais là on le remarque). Et ceci associé au chant que j'ai en tête fait que je sais si les notes que je dois jouer sont dièses, bémols, ou pas.

Avec la tonalité vient l'harmonie. Si on a trois dièses à la clé, on est en La majeur ou en fa# mineur. Il suffit de regarder sur quels accords sont harmonisées les notes du début et de la fin et on en conclut assez vite si on est en majeur ou en mineur. A partir de là on voit mieux où commencent et finissent les parties, et quels sont les accords qui seront le plus employés. Les autres accords sont construits également avec les notes de la tonalité. Je n'aurais donc pas idée de glisser dedans des notes qui ne lui appartiennent pas. Mais bien sûr cela est valable pour la musique antérieure à Debussy. Après ça peut être plus compliqué.

A partir de cette connaissance de la tonalité, je vois beaucoup mieux qu'avant où commencent et finissent les parties. Et en me guidant avec les parties mélodiques j'arrive à déterminer des sous-parties. Ensuite je repère s'il y a des sous-parties qui se répètent. Souvent je m'aperçois que je n'avais jamais remarqué qu'il y a des petites parties (de l'ordre de 4 mesures généralement) qui se répètent, ou complètement, ou juste avec la dernière mesure qui diffère (qui peut être une transition).

Pour apprendre par coeur j'apprends donc plutôt des petites parties qui forment une phrase (ou on pourrait dire un module pour que ce soit aussi valable pour la musique contemporaine), de l'ordre de 4 mesures.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
kimi
Messages : 477
Inscription : jeu. 23 septembre 2010, 16:51

Re: Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar kimi » mar. 20 décembre 2016, 14:50

belle analyse

:okok:

MALO56
Messages : 3
Inscription : mer. 21 décembre 2016, 15:20

Re: Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar MALO56 » jeu. 22 décembre 2016, 15:45

Explication très intéressante. Apprenez vous toutes les pièces musicales "par coeur" ?

Michel Lopez
Messages : 124
Inscription : mar. 04 mars 2014, 12:32

Re: Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar Michel Lopez » jeu. 22 décembre 2016, 17:25

Suite aux conseils du site web de Mathieu de Person (qui participe à ce forum) j'écoute en premier la pièce plusieurs fois et sur plusieurs jours, jouée par un bon guitariste (de préférence) sur yt ou autre. C'est une sorte de pré-mémorisation qui me guide par la suite.

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 8035
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar Bernard Corneloup » jeu. 22 décembre 2016, 18:03

MALO56 a écrit :Explication très intéressante. Apprenez vous toutes les pièces musicales "par coeur" ?

Non, je ne sais par coeur que les morceaux qui me plaisent et que je joue souvent.
Pour les cours, je travaille le programme qui est déjà assez chargé (je suis dans le D07), et comme j'ai toujours des défauts à corriger je commence à travailler les morceaux très lentement, avec le métronome. Et j'accélère progressivement jusqu'à la vitesse demandée (quand elle est indiquée) ou celle qui me semble idéale. Si bien qu'à force de répétition je finis par savoir le morceau pratiquement par coeur au moment de l'enregistrer. Et pendant que je répète, au ralenti, j'ai le temps d'analyser la structure et de m'en faire une représentation théorique.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

sonia
Messages : 4
Inscription : sam. 26 novembre 2016, 23:44

Re: Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar sonia » sam. 14 janvier 2017, 13:29

Pour ma part l’écoute du morceau m'aide a mémoriser la mélodie et repérer les parties qui se répètent. par la suite munie d'un crayon je repère les grandes parties puis les phrases dans chacune puis les répétitions, les répétitions ou il ya une petite modification... je nomme les parties avec des lettres AB C .. ca fait un chantier sur la feuille mais ça m'aide vraiment. de cette façon le morceau ne fait plus 6 pages mais 3 grandes parties avec dans chacune 4 phrases a apprendre.

mortimer
Messages : 42
Inscription : mer. 04 novembre 2015, 15:19

Re: Methode de travail pour apprendre une partition

Messagepar mortimer » lun. 16 janvier 2017, 12:28

Bonjour,
Je ne saurai que trop recommander l'article de Mathieu de Person : "répétition dans le processus de mémorisation". Cet article s'appuie sur des données physiologiques reconnues, "indiscutables" ( les guillemets sont pour les puristes! ), et le résultat solide est garanti.


Revenir vers « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 7 invités