Regarder sa main gauche, ou pas?

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
ecridom

Regarder sa main gauche, ou pas?

Message par ecridom » dim. 16 avril 2006, 13:01

Regardez vous votre main gauche (pour les droitiers, pour les gauchers, main droite)?
La regardez-vous tout le temps? à quel moment de l'apprentissage d'un morceau? pendant le déchiffrage, au moment de l'apprendre par coeur? en le jouant?
Y a -t-il des gens qui ne la regardent jamais, ou très rarement?
Vous arrive-t-il de jouer les yeux fermés, ou fixés sur la ligne bleue des Vosges?
Faites-vous toujours de la même façon, ou avez-vous des façons différentes selon ce que vous jouez?


D.

Garlik

Message par Garlik » dim. 16 avril 2006, 13:41

Comment font les aveugles?

François Holay

Message par François Holay » dim. 16 avril 2006, 14:07

Jamais quand je déchiffre, cela peut occasionner un strabisme divergent, et malgré mes 52 ans, je tiens à mon physique. Par contre, une fois la pièce apprise, oui, je me concentre sur ma main gauche, exception faite bien sûr pour les pièces "facile" où mon regard peut s'évader sur les cévennes. :wink:

Dupas Alain

Message par Dupas Alain » dim. 16 avril 2006, 15:27

Bonjour,
Après une longue période d'apprentissage, je ne regarde plus ni ma main gauche, ni ma main droite sauf pour les passages délicats. c'est un très bon exercice.
J'ai vu Filomena Moretti en concert Salle Gaveau, pour la plupart des morceaux ultra connus qu'elle a interprétés, elle regardait en l'air les petits oiseaux avec son sourire commercial tendu jusqu'aux oreilles jusqu'au moment où en jouant la partie majeure de Recuerdos, après le glissando du ré aigu 1ère corde au retour Fa#, elle s'est trompée d'une case et s'est retrouvée sur le sol (de sa guitare, pas de la salle), ensuite elle a pratiquement tout le temps regardé sa main gauche. comme quoi !!!!

florina

Message par florina » dim. 16 avril 2006, 18:14

Mince alors, ce que je viens de lire me plonge dans le doute, puisque je voulais me rendre au prochain concert de Filomena Moretti sur Paris :? .

ecridom

Message par ecridom » dim. 16 avril 2006, 18:52

Garlik a écrit :Comment font les aveugles?
Bien sûr, c'est la question qui vient tout de suite.
Est-ce que vous connaissez des guitaristes classiques aveugles?
Ce qui me vient en disant "guitariste aveugle", c'est plutôt country - et le tableau de Picasso.

On dit que les aveugles utilisent différemment les sens dont ils disposent, et qu'ils évaluent les distances par exemple en utilisant le toucher et l'ouie beaucoup plus qu'un voyant.

D.

Avatar de l’utilisateur
Alan Perros
Messages : 588
Inscription : ven. 28 octobre 2005, 03:34
Localisation : Côte Bretonne

Message par Alan Perros » dim. 16 avril 2006, 20:37

ecridom a écrit : Est-ce que vous connaissez des guitaristes classiques aveugles?
D.
Antonio Gimenez Manjon (1866-1919) était aveugle...

Dupas Alain

Message par Dupas Alain » dim. 16 avril 2006, 21:12

Florina,
C'était tout de même très bien, le concert de Filomena, tout le monde peut se tromper et les personnes qui m'accompagnaient n'ont rien remarqué puisqu'aucune ne joue de notre instrument favori. Elles ont eu plaisir à l'entendre, et cette femme est très gracieuse. :wink:

François Holay

Message par François Holay » dim. 16 avril 2006, 22:46

Pour shub.
Ségovia a je crois été aveugle quelque temps, ce qui lui a inspiré "Estudio sin luz" corrigez moi si je me trompe

Daniel Renard
Professeur
Messages : 697
Inscription : jeu. 19 janvier 2006, 00:00
Localisation : deux-sèvres

sujet du message

Message par Daniel Renard » lun. 17 avril 2006, 01:56

exact François Holay, j'ai lu aussi ce passage de la vie de segovia

ranieri carli

Message par ranieri carli » lun. 17 avril 2006, 04:39

je ne regarde pas 'all the time".

garuda05

Message par garuda05 » lun. 17 avril 2006, 11:15

Ségovia a je crois été aveugle quelque temps, ce qui lui a inspiré "Estudio sin luz" corrigez moi si je me trompe
Segovia : aveugle quelques temps ???
Je comprend pas : on peut être aveugle "quelques temps"? La vue lui est revenue ensuite ?
Faut que je me renseigne sur cette affaire...

jch

Message par jch » lun. 17 avril 2006, 11:31

J'essaye de ne jamais regarder la main gauche, sauf quand j'étudie un passage qui justement, ne "passe" pas... en général, je comprend pourquoi, et tant qu'il n'est pas "rentré", j'ai tendance à la regarder. Et là, bing, je me perd dans la partition (en sautant un passage, ou en arrêtant de jouer, le fil étant perdu...) :cry:
Sinon, pour les rares morceaux que je joue par coeur, en principe je n'ai plus besoin de regarder, mais des fois, ça rassure pour les passages délicats... Pour improviser, je regarde presque toujours, je crois...

Stephanie Leconte

Message par Stephanie Leconte » lun. 17 avril 2006, 18:24

Nous avons un sixième sens!
C'est la proprioception : en fac, j'ai appris par (par coeur!) qu'i s'agit de la perception que nous avons de la position relative des différents segments de notre corps.

C'est ce sens qu'utilisent les aveugles, et que nous sous-utilisons.
Je suis souvent tentée de regarder mon manche quand je joue, en particulier devant un publique. (intimidant) :oops:
Mais je me sais capable de jouer sans regarder cette main gauche, et il m'arrive parfois aussi de fermer les yeux.

Fais-tu une enquête sur le sujet ecridom?

ecridom

Message par ecridom » lun. 17 avril 2006, 18:42

Ce n'est pas une enquête, Stéphanie, mais c'est une vraie question pour moi: je cherche depuis un an environ à jouer plus librement, en faisant "moins attention" à des tas de choses en même temps.

Il me semble que j'aurais davantage de marge si je ne regardais pas ma main gauche, sauf en cas de nécessité. Mais, outre le fait que j'ai eu deux avis (professoraux!) complètement opposés sur ce qu'il faut faire ou ne pas faire, je n'arrive pas à trouver un équilibre entre voir et ne pas voir - comme le dit Jch, c'est le passage de l'un à l'autre qui ne passe pas!

Quelquefois, je me dis que si je n'avais jamais regardé ma main, et utilisé uniquement mes sensations gestuelles (la proprioception, comme tu le dis) et mes oreilles, j'aurais avancé sinon plus vite, du moins plus sûrement.

Vos avis et vos expériences me permettront peut-être de m'organiser pour décrocher un peu plus de la vue, et faire davantage confiance à ma main. Je sens un décalage entre ce que je fais quand je regarde et ce que je fais quand je ne regarde pas. Mais je ne sais pas le décrire.


D.

Revenir à « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »