guitare et autisme

Ecoles de musique, conservatoires et cours particuliers de guitare.
Témoignages, auditions, examens, cursus.
Sous certaines conditions, vous pouvez annoncer ici vos cours de guitare classique. Ne donnez votre numéro de téléphone que par message privé.
Règles du forum
Sous certaines conditions, vous pouvez annoncer ici vos cours de guitare classique. Ne donnez votre numéro de téléphone ou votre email que par message privé.
Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 601
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

guitare et autisme

Messagepar philbert » lun. 26 mai 2014, 17:31

Bonjour à tous !
Je ne peux me retenir de relayer ici un article paru dans le dernier numéro de « Guitare Classique », article écrit par André Fertier avec qui j’ai eu le plaisir de travailler pendant ma formation en musicothérapie, il y a quelques années déjà. Il évoque la lettre d’une maman d’un enfant autiste qui cherche en vain un professeur de guitare pour son fils, à Paris semble-t-il ou en région parisienne. Cet enfant veut apprendre à jouer de la guitare et se désespère des refus successifs qu’il ne comprend pas.
André Fertier fait une analyse politique et légale de cette situation ; je n’irai donc pas sur ce terrain. Mais quelles sont donc les peurs qui se cachent derrières ces refus ?
Il est évident qu’un enfant qui présente des traits autistiques n’apprendra pas de la même manière qu’un autre, mais s’il a envie d’apprendre (c'est le cas) et s’il accroche avec son professeur (comme tout le monde), il apprendra. Une personne autiste a beaucoup de mal à comprendre notre organisation, elle doit donc se créer ses propres repères de temps, d’espace et de comportement pour essayer de s’y retrouver dans nos façons d'être et de faire. Déjà, cette aptitude à se créer des repères est un atout pour apprendre et gérer le manche d’une guitare, vous ne pensez pas ? Les positions et les déplacements sur le manche sont quelque chose de très géométrique qui sera facilement compris et mémorisé par un enfant qui a besoin de repères.
Je ne veux pas croire qu’il n’existe pas, quelque part dans Paris ou les environs, un, une et même des enseignants qui sont prêts à aborder l’enseignement de cet instrument d’une manière qui reste à découvrir avec cet enfant, qui sont prêts à sortir de la méthode pour se laisser surprendre, pour déceler et utiliser les compétences de cet enfant.
La musique est un partage d’émotions, cet enfant a des émotions, reste à trouver la longueur d’ondes.
André Fertier a laissé une adresse courriel à la fin de son article, je pense qu’on peut le joindre par ce biais : http://www.cemaforre.asso.fr
Qui va se lancer ?
Tiens, j'y pense : Glenn Gould ne présentait-il pas de nombreux traits autistiques ?!
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5393
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: guitare et autisme

Messagepar Elisabeth Calvet » lun. 26 mai 2014, 18:35

Bonjour Philbert,
Glenn Gould était Asperger, selon ce qu'on a dit.
Le syndrome d'Asperger est une forme d'autisme assez aigue, mais qui n'empêche absolument pas de faire de la musique, ni rien d'autre, d'ailleurs.
Le truc, c'est qu'on a du mal à avoir des relations sociales normales, parce qu'on codifie tout, le langage qu'on emploie, enfin, toutes les formes d'expression.
Il y a aussi une autre chose, c'est qu'on choisit les choses auxquelles on va s'intéresser de manière exclusive.
Et alors, ça arrive souvent que des gens atteints d'Asperger deviennent des génies dans ce qu'ils ont choisi de faire.
J'en connais un qui est un génie dans sa spécialité.
Après ça, je ne connais pas les autres formes d'autisme... mais il me semble que le principal problème est au niveau de la communication, pas des compétences.

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 601
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: guitare et autisme

Messagepar philbert » lun. 26 mai 2014, 19:05

Il est possible qu'un enfant qui "manifeste un désir très vif d'apprendre à jouer de la guitare" soit aussi du côté d'Asperger. Mais je ne le connais pas.
Mais en fait, il n'est pas tellement question ici de connaître l'autisme. D'ailleurs, même après avoir passé de nombreuses années sur ce sujet, je ne connais pas l'autisme, je connais des personnes qui présentent chacune à leur manière des difficultés à vivre avec nous, qu'on a regroupés sous l'appellation "autiste".
Je cite un extrait de la lettre de sa maman : "Je ne pense pas qu'il faille nécessairement quelqu'un qui connaisse l'autisme, seulement un enseignant patient et bienveillant qui accepte de considérer qu'une progression très lente n'est pas synonyme d'échec et d'inaptitude à la pratique de l'instrument."
Ça doit bien exister, non ?
Tout le monde ne peut pas préparer des concours internationaux, mais tout le monde peut prendre du plaisir sur une guitare.
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

vihuela
Messages : 361
Inscription : jeu. 08 mai 2008, 18:51
Localisation : BOURGOGNE

Re: guitare et autisme

Messagepar vihuela » jeu. 29 mai 2014, 08:24

De toutes façons nous sommes tous différents, et les personnes autistes peuvent souvent exceller dans des domaines où d'autres s'avéreraient tout à fait banales ou médiocres. Dommage que cet élève n'habite pas près de Dijon, je l'aurais accueilli avec grand plaisir!
La musique ou l'art permet parfois de révéler des trésors inestimables...
Il faut vraiment poursuivre les recherches de cours, et ne pas se décourager!

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2663
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: guitare et autisme

Messagepar Mallorca » jeu. 29 mai 2014, 10:56

Bonjour Philbert,
c'est un sujet délicat et il ne faut pas culpabiliser les professeurs, sans formation spécialisée nous sommes bien désemparés. Et si il est difficile de trouver un professeur, ce n'est pas que l'on pense avoir à faire à un mauvais élève, mais c'est que l'on a peur de ne pas savoir s'y prendre.
J'ai eu un élève au comportement assez agité, peut être hyper actif je n'ai jamais su, il adorait la guitare (il adore toujours et il est allé vers la guitare électrique ) mais il ne tenait pas en place. Pas facile pour le professeur de garder son calme, de lui accorder de temps en temps trois minutes pour se défouler dehors ou avec des mouvements incontrôlés. Mais j'ai eu beaucoup de satisfactions à l'aider à réaliser son rêve. Le professeur doit savoir qu'avec un enfant au comportement "particulier" il ne peut pas avoir la même attitude qu'avec un enfant au comportement "classique". Il est cependant "normal" de ne pas s'en sentir capable.
Si cet enfant habite près de chez moi, je veux bien le rencontrer, sa maman peut me joindre par mp
Bon jeudi de repos à tous!
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Avatar de l’utilisateur
FrançoiseEsposito
Messages : 1613
Inscription : jeu. 06 mars 2008, 12:27
Localisation : Marne la Vallée 77

Re: guitare et autisme

Messagepar FrançoiseEsposito » jeu. 29 mai 2014, 12:15

je ne sais pas où cet enfant réside mais je connais un professeur qui à 2 formations puisqu'il est professeur de guitare ET psychologue
de plus il est très bon pédagogue
(me demander les coordonnées par mp)

Avatar de l’utilisateur
Julinho77
Messages : 569
Inscription : ven. 26 novembre 2010, 15:46
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

Re: guitare et autisme

Messagepar Julinho77 » ven. 30 mai 2014, 14:39

Je ne suis pas professeur mais personnellement, je pense que je me sentirais mal de demander de l'argent en ayant dans l'idée (peu-être un fausse idée) que les progrès seront très lents ou inexistants.... je me sentirai un peu escroc, pour le coup.
Di Giorgio Tarrega 1969
Höfner HZ-28
Almansa Señorita 401 7/8
Zoom H4n
Yamaha Guitalélé GL-1

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 8256
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: guitare et autisme

Messagepar Bernard Corneloup » ven. 30 mai 2014, 14:55

Julinho77 a écrit :Je ne suis pas professeur mais personnellement, je pense que je me sentirais mal de demander de l'argent en ayant dans l'idée (peu-être un fausse idée) que les progrès seront très lents ou inexistants.... je me sentirai un peu escroc, pour le coup.

Sauf si la chose est claire et entendue des deux côtés. C'est pour cela qu'il vaut mieux avoir affaire à un spécialiste.
Il est certain que dans cette situation les objectifs ne sont pas les mêmes.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 601
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: guitare et autisme

Messagepar philbert » ven. 30 mai 2014, 21:31

Mallorca a écrit :c'est un sujet délicat et il ne faut pas culpabiliser les professeurs, sans formation spécialisée nous sommes bien désemparés

Bien loin de moi l’idée de culpabiliser les professeurs ! Je sais assez comment on peut se sentir démuni quant notre savoir est inopérant et qu’il nous faut trouver d’autres chemins pour approcher une personne.
Je souhaite juste participer à faire connaître cette situation qui sort de l’ordinaire et, peut-être, arriver à faire se rencontrer deux désirs.

FrançoiseEsposito a écrit :je ne sais pas où cet enfant réside

Je cherche à joindre André Fertier pour savoir justement où réside cet enfant plus précisément. C’est en cours.

Julinho77 a écrit : je me sentirais mal de demander de l'argent en ayant dans l'idée (peu-être un fausse idée) que les progrès seront très lents ou inexistants.... je me sentirai un peu escroc, pour le coup.

Mais pourquoi hésiter à se faire rémunérer quand il s’agit d’utiliser son expérience , sa technique, pour aider quelqu’un à progresser dans l’apprentissage de cette technique ?
Quelle que soit la vitesse de cette progression.
Quant aux progrès inexistants, je n’y crois pas.
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 601
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: guitare et autisme

Messagepar philbert » ven. 30 mai 2014, 21:59

FrançoiseEsposito a écrit :je ne sais pas où cet enfant réside mais je connais un professeur qui à 2 formations puisqu'il est professeur de guitare ET psychologue
de plus il est très bon pédagogue
(me demander les coordonnées par mp)


Merci Françoise, je ne manquerai pas de te contacter quand j'en saurai plus.
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

kikoue

Re: guitare et autisme

Messagepar kikoue » ven. 30 mai 2014, 22:33

Bonsoir à tous,

Plus que d'avoir les connaissances, ou l'expérience, il me semble qu'il faut avoir envie et plaisir à accompagner un élève
en situation de handicap. Après, c'est une belle histoire qui s'écrira, différente à chaque fois, et quelque soit
l'élève, son parcours, son âge, ses handicaps ou pas, dans le respect et la bienveillance.

Les connaissances du handicap sont un plus, certainement aussi; prendre le temps d'échanger avec les parents,
et installer les meilleures conditions qui soient pour créer un environnement adéquat.

Je suis très optimiste :D
Pour avoir accompagné des élèves présentant des handicaps ou des troubles, et aussi en milieu scolaire, dans le cadre d'un emploi
d'auxiliaire de vie scolaire, auprès notamment d'un enfant autiste. Ce sont les plus merveilleuses expériences professionnelles
de toute ma vie !et la musique, la guitare sont un tel bonheur pour eux !

philbert a écrit :Mais pourquoi hésiter à se faire rémunérer quand il s’agit d’utiliser son expérience , sa technique, pour aider quelqu’un à progresser dans l’apprentissage de cette technique ?
Quelle que soit la vitesse de cette progression.


Tu as raison, et c'est vrai aussi pour un élève qui ne présente pas de handicap. C'est un travail. Avant l'obligation de résultat, il y a celle
d'apporter du plaisir et le bien être.
La seule fois où j'ai décidé de ne plus recevoir de rémunération, c'est parce que l'élève
est devenue mon amie, et aussi elle était très malade. J'ai continué à l'accompagner, quand sa santé le lui permettait, et lui donner
tout le meilleur que l'on peut offrir aux personnes que l'on aime.
Elle a continué à progresser, à aimer la guitare, et oublier ses maux grâce à la musique.

Là où il faut peut-être insister, c'est que l'accompagnement d'un élève, "extra-ordinaire", c'est le vocabulaire utilisé, en milieu scolaire,
par opposition avec les élèves "ordinaires", à mon sens, implique un engagement extra-ordinaire.

Merci Philbert, et donnes-nous des nouvelles ! :merci:

Sylvie :bye:

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 601
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: guitare et autisme

Messagepar philbert » mar. 10 juin 2014, 17:19

Des nouvelles...
J'ai enfin pu joindre André Fertier qui m'a dit que cet enfant avait finalement trouvé un professeur de guitare suite à l'article paru dans "Guitare Classique".
Il faut parfois faire un peu de bruit pour trouver des solutions.
D'une façon plus large, il travaille dans le cadre du Cemaforre et avec d'autres à l'élaboration d'une pédagogie musicale adaptée à des personnes handicapées, à destination des conservatoires qui sont plutôt démunis en cette matière. Il est intéressé par toutes les bonnes volontés. Il doit me faire passer une documentation sur son projet, je ne manquerai pas de le faire connaître sur le forum.
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

Avatar de l’utilisateur
FrançoiseEsposito
Messages : 1613
Inscription : jeu. 06 mars 2008, 12:27
Localisation : Marne la Vallée 77

Re: guitare et autisme

Messagepar FrançoiseEsposito » mar. 10 juin 2014, 22:14

cette idée me plait bien.... ils ont besoin de volontaires ?

je pense tout de même qu'il faut une sacrée formation pour se lancer dans ce projet non ? Je ne sais pas si la bonne volonté suffit :?:

SylvieKarim

Re: guitare et autisme

Messagepar SylvieKarim » sam. 11 octobre 2014, 11:00

FrançoiseEsposito a écrit :je ne sais pas où cet enfant réside mais je connais un professeur qui à 2 formations puisqu'il est professeur de guitare ET psychologue
de plus il est très bon pédagogue
(me demander les coordonnées par mp)


Bonjour.
Merci FrançoiseEsposito, mais je ne sais comment vous envoyer le MP.

frankie

Re: guitare et autisme

Messagepar frankie » sam. 11 octobre 2014, 17:21

Il y a différentes formes d'autisme, et parfois il s'agit essentiellement d'une manière différente d'appréhender le monde, et qui ne s'accompagne pas d'un refus ou d'une "impossibilité" de communiquer. Se refuser d'enseigner à un enfant soi-disant autiste est donc une attitude trop radicale. Il vaut mieux accepter une période d'essai pour voir si l'on trouve des éléments d'entente pour une progression mesurée. Quant à la pédagogie, il est certain que ce singulier occulte une multitude de pratiques et de démarches différentes, et tout le monde ne se sent pas apte à sortir d'une façon de faire personnelle.
Le problème vient aussi que ce que l'on n'appelait pas nécessairement autisme auparavant s'appelle autisme maintenant. Et forcément beaucoup d'autistes ont appris la musique sans que leur professeur recule devant ce vocable très marqué.
La forme Asperger est rare. Certains éminents musiciens semblaient en être affectés : Mozart, Gould... Est-ce pour autant qu'ils ne sont pas de bons musiciens ? De toute façon, je le répète, cette forme est rare.


Revenir vers « Ecoles de musique et cours particuliers de guitare »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité