Je suis dans l'impasse...

Ecoles de musique, conservatoires et cours particuliers de guitare.
Témoignages, auditions, examens, cursus.
Sous certaines conditions, vous pouvez annoncer ici vos cours de guitare classique. Ne donnez votre numéro de téléphone que par message privé.
Règles du forum
Sous certaines conditions, vous pouvez annoncer ici vos cours de guitare classique. Ne donnez votre numéro de téléphone ou votre email que par message privé.
Benoît Ducène
Messages : 1736
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Benoît Ducène » mer. 10 septembre 2014, 12:59

André Blanc a écrit :Bonjour

Pourquoi ne pas essayer le conservatoire royal de Bruxelles (c'est le CNSM belge) , il n'y a pas de concours d'entrée et la classe de guitare est très bonne...
Bonjour André,

As-tu déjà entendu ladite classe ?

Un CR ou assimilé n'est pas tout à fait l'équivalent d'un CNSM et il y en a 7 autres délivrant des diplômes de même niveau (3 autres en français).

Benoît Ducène
Messages : 1736
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Benoît Ducène » mer. 10 septembre 2014, 13:04

classic16 a écrit :Le problème c'est que je n'ai pas les moyens de partir à l'étranger, ni dans une autre ville que Bordeaux maintenant que j'ai un appartement pour l'année...
Bonjour,

Il y a forcément de nombreux professeurs dans la région de Bordeaux, en privé s'il le faut. Vous n'avez peut-être pas besoin non plus d'un cours par semaine...
Courage ! Si c'est ce que vous voulez faire, vous trouverez comment.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5450
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Elisabeth Calvet » mer. 10 septembre 2014, 13:39

Benoît Ducène a écrit :
Il y a forcément de nombreux professeurs dans la région de Bordeaux, en privé s'il le faut. Vous n'avez peut-être pas besoin non plus d'un cours par semaine...
Courage ! Si c'est ce que vous voulez faire, vous trouverez comment.
C'est super, ça, comme formule.
Je me souviens qu'à une époque, je ne supportais plus le système "scolaire".
Et j'ai eu l'opportunité de suivre pendant deux ans des cours privés (mais pas particuliers, il y avait cinq ou six élèves) avec Arnaud Dumond, environ une fois par mois.
C'était vraiment sympa, et après, je suis retournée à l'école, en ayant, c'est vrai, changé d'instrument entre temps.
Mais j'avais aussi changé d'état d'esprit, et tout s'est passé comme sur des roulettes...
Après ça, il faut trouver le bon prof.

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Pascal Lepage » mer. 10 septembre 2014, 14:10

Justement je comptais faire ça avec mon ancienne école de musique et donc mon ancien professeur. Je me re-inscrit chez eux et je rentre une fois toutes les deux semaines en Charente pour prendre un cours d'une heure et demi avec mon professeur de guitare, ça lui fait ses 45 minutes par semaine et pour la Formation Musicale, étant donné que j'ai suivi les cours de cycle 3 l'année dernière, ils me basculeraient ces heures sur cette année pour que je ne soit pas obligé de rentrer tout le temps pour mes cours de solfège. Ça me permettrait de passer mon CEM là-bas. Mais ça serait en dernière solution. Cet après-midi je rencontre le professeur de Lormont (juste à côté de Bordeaux) pour savoir si il est prêt à me préparer à l'entrée au conservatoire de Bordeaux...
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Avatar de l’utilisateur
kimi
Messages : 549
Inscription : jeu. 23 septembre 2010, 16:51

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par kimi » mer. 10 septembre 2014, 17:10

bonjour classic16

Si tu peux te déplacer , tu peux contacter Rodolfo Lahoz, le père d Emanuel harpiste
Rodolfo est est un excellent guitariste , tres musicien et tres bon pédagogue
Cependant il habite Parempuyre à côté de Bordeaux
Tu peux le contacter de ma part

bonne chance

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Pascal Lepage » mer. 10 septembre 2014, 17:39

J'ai trouvé un professeur, Philippe Cauvîn, le père de Thibaut Cauvîn. Je pense qu'il sera de bons conseils et me préparera très bien à une nouvelle tentative pour Bordeaux.
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 15623
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Isabelle Frizac » mer. 10 septembre 2014, 17:45

C' est super !

Je suis contente pour toi que tu aies trouvé un moyen de sortir de l' impasse.... :okok:

Comme quoi, tu as bien fait d' en parler ici !

:bye: Isa
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
tomz00ki
Messages : 587
Inscription : sam. 18 septembre 2010, 16:41

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par tomz00ki » mer. 10 septembre 2014, 18:00

Mathieu de Person a écrit :Bonjour,

je vais prendre le risque de vous faire un commentaire qui ne va pas forcément dans le sens de ce qui a été écrit.

Il est impossible ici de donner la raison pour laquelle vous n'avez pas été reçu.

Certes le fait qu'il n'y ait eu qu'une place de libre rend les choses compliquées mais cela ne veut pas dire que vous étiez prêt sur tous les plans.

La question de l'orientation professionnelle est très délicate, et ne devrait pas se faire sur un forum, car je conçoit très bien qu'un jeune homme motivé mais un peu désorienté soit enclin à donner une oreille plus attentive à ce qu'il veut entendre. Et donner le conseil de vous engager à fond sur une telle voie sans vous connaître mieux serait un mauvais conseil. Beaucoup de désillusions sont peut-être à la clé.

Le jury d'entrée en DEM vous a t-il fait un commentaire ? Quel était-il ? Etiez-vous au point musicalement, techniquement, émotionnellement pour un intégrer un cycle de pré-profesionnalisation ? Quelle est véritablement votre projet professionnel ? Que signifie être professionnel pour vous ?

Le meilleur conseil que je pourrais vous donner serait de trouver un professeur qui saurait vous orienter et vous tenir un discours de vérité. Prenez contact avec les professeurs de Bordeaux par exemple, et soumettez simplement votre cas, ce qui ne veut pas dire qu'il faudrait s'arrêter à leur avis mais cela peut-être un bon indicateur, voire pourrait déboucher sur de judicieux conseils.
Par ailleurs vous trouverez sur le site de la cité de la musique la liste des établissements d'enseignement artistique de l'agglomération bordelaise...je vous conseille de vous rapprocher des établissements classés (CRC ou CRI) qui peuvent éventuellement travailler en réseau avec le CRR de Bordeaux et vous fournir d'excellents professeurs, ne serait-ce que pour l'année prochaine.

Enfin je vous déconseille, même avec les conseils prudents d'ano. de travailler totalement seul (tout d'abord parce que je ne vous connais pas). On peut aussi faire des dégâts de cette manière sans s'en rendre compte. Cela vaut surtout pour le classique.

Je regrette si je vous refroidis un peu mais je pense que c'est le devoir d'un professeur que d'être honnête et au clair sur ces questions-là.
Je ne trouve pas votre intervention décourageante, bien au contraire!!
Mathieu de Person a écrit :Il est impossible ici de donner la raison pour laquelle vous n'avez pas été reçu. Certes le fait qu'il n'y ait eu qu'une place de libre rend les choses compliquées mais cela ne veut pas dire que vous étiez prêt sur tous les plans.
Je pense qu'il serait extrêmement utile de savoir ces raisons. Je te conseille de prendre rendez-vous avec un des juges de ce concours pour en discuter. Cela te permettra de cibler les aspects à améliorer, donc à orienter ton travail pour l'année qui vient, et de connaître tes points forts et de travailler à les mettre en valeur. De plus une telle démarche montrera ton niveau de sérieux, de détermination, ils risquent de se souvenir de toi l'an prochain. Et puis, comme le dit Mathieu, il n'y avait qu'une place; ceci veut dire qu'ils ont dû écarter des candidats très prometteurs...
Mathieu de Person a écrit : Le meilleur conseil que je pourrais vous donner serait de trouver un professeur qui saurait vous orienter et vous tenir un discours de vérité... je vous conseille de vous rapprocher des établissements classés (CRC ou CRI) qui peuvent éventuellement travailler en réseau avec le CRR de Bordeaux et vous fournir d'excellents professeurs, ne serait-ce que pour l'année prochaine... Enfin je vous déconseille, même avec les conseils prudents d'ano. de travailler totalement seul (tout d'abord parce que je ne vous connais pas). On peut aussi faire des dégâts de cette manière sans s'en rendre compte. Cela vaut surtout pour le classique.
J'abonde en ce sens. Il est IMPÉRATIF que tu te trouves un EXCELLENT professeur pour l'année qui vient. Ton avenir en dépend. Un bon prof fait toute la différence, et tu progresserais autant avec lui qu'au sein du CRR, bref tu ne perdrais pas un an, au contraire.
Benoît Raby Engelmann (sp / Ziricote)
Yamaha GC-3A
Guitare alto 11 cordes de Heikki Rousu (épicéa/bois de rose indonésien)
Tom, Kimmie et Sabrina les perroquets gris d'Afrique
Snow, Bubba, Thor et Charlotte les chats, Fidji la chienne Boxer

Avatar de l’utilisateur
tomz00ki
Messages : 587
Inscription : sam. 18 septembre 2010, 16:41

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par tomz00ki » mer. 10 septembre 2014, 18:01

classic16 a écrit :J'ai trouvé un professeur, Philippe Cauvîn, le père de Thibaut Cauvîn. Je pense qu'il sera de bons conseils et me préparera très bien à une nouvelle tentative pour Bordeaux.
Oh!! Celle-là est apparue pendant que j'écrivais mon message! Quelle bonne nouvelle!
Benoît Raby Engelmann (sp / Ziricote)
Yamaha GC-3A
Guitare alto 11 cordes de Heikki Rousu (épicéa/bois de rose indonésien)
Tom, Kimmie et Sabrina les perroquets gris d'Afrique
Snow, Bubba, Thor et Charlotte les chats, Fidji la chienne Boxer

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5450
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Elisabeth Calvet » mer. 10 septembre 2014, 18:06

classic16 a écrit :J'ai trouvé un professeur, Philippe Cauvîn, le père de Thibaut Cauvîn. Je pense qu'il sera de bons conseils et me préparera très bien à une nouvelle tentative pour Bordeaux.
Ah oui, ça, c'est bien ! :okok:
C'est même sûrement mieux que de poursuivre dans un cursus "conservatoire", ça va te faire prendre du recul, et après, tu seras au top !
Mais quand même, comme le disait anon., si tu en profitais pour travailler l'analyse et l'harmonie, ce serait encore mieux...

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Pascal Lepage » mer. 10 septembre 2014, 18:21

Oui, je vais aussi travailler l'harmonie et tout ce qui touche à la formation musicale :)
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Pascal Lepage » mer. 10 septembre 2014, 19:46

Le connaissez-vous en tant que professeur?
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Anon.

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Anon. » ven. 12 septembre 2014, 20:46

classic16 a écrit :Non, aucun commentaires, c'est dommage car je ne sais pas où j'ai péché... Techniquement, oui, émotionnellement, oui. Musicalement, sans doute pas. Je dois encore mûrir de ce côté là d'après mon professeur. Etre professionnel? C'est pouvoir enseigner sa passion, vivre de la guitare et transmettre son savoir aux autres qui veulent bien le recevoir. C'est aussi le partage de sa musique avec les autres professionnel, la rencontre musicale et le mélange des styles. C'est aussi passer des heures à travailler son instrument, même si on a plus de concours, pour le plaisir de se perfectionner et par volonté de se dépasser. Et enfin, c'est accepter de se voir changer par la rencontre avec des élèves. Mon projet est de passer mon DEM puis d'intégrer un pôle sup pour obtenir mon DE.
Ou je vais faire ça, merci beaucoup de vos conseils.
Mathieu à parfaitement raison : un forum n'est pas un lieu à prendre en compte au pied de la lettre concernant un choix de carrière.

Cependant, si tout cela est sincère, à quelqu'un qui me tiendrai ces propos, je ne pourrai que l'encourager à faire de la musique et de l'enseignement sa carrière.

Un autre élément est toutefois à prendre en compte, c'est d'éventuels problèmes dans son auto-évaluation. Il est très important dans le cadre du travail musical d'être parfaitement honnête avec soi-même. Il faut savoir où on en est dans la préparation d'une pièce. J'ai connu quelques guitaristes qui se plantaient car il n'étaient pas assez prêt. Ils avaient beaucoup travaillés, comme tout les autres, mais ils estimaient à un moment avoir atteint la maîtrise d'une œuvre. Ce qui n'était pas le cas. En bref, il faut se connaitre, et savoir reconnaitre quand on est prêt ou pas. C'est essentiel.

Je vais émettre des propos potentiellement polémiques. Au moins j'aurai prévenu :D

Un prof n'est pas absolument nécessaire. Ce qui l'est c'est la quantité de travail et d'heure que tu fourniras. Évidemment, l'enseignant te feras gagner du temps ( ou en perdre ) mais pour un un futur pro ce n'est pas indispensable. Il faut jouer jouer jouer et écouter de la musique. Les disciplines comme l'analyse, la formation musicale, l'harmonie sont très importantes. Plus on avance dans la technique instrumentale plus on se rend compte que les bases de formation musicale sont bien plus importante qu'un bon doigté. Malgré tout, face à des problèmes techniques ou stylistiques précis, un bon prof peut te faire gagner beaucoup beaucoup de temps.
La plupart des étudiants futur pro en musique ont un prof pour deux raisons: le carnet d'adresse et les diplômes. Bien sur si l'on peut rajouter un rapport humain de qualité et sincère c'est parfait.
Tout cela est valable pour un futur pro c'est à dire quelqu'un qui passera 4 heures voir 14 heures par jour sur son bignou ou dans la formation musicale. Dans le cas d'un amateur ce n'est pas du tout la même chose, la demande n'est pas la même et le niveau non plus sauf cas particulier.

C'est pourquoi que le "discours de vérité" que peut tenir un prof est à prendre avec du recul ( tout comme les propos que n'importe qui pourrait tenir sur un forum, je m'inclus bien évidemment là-dedans ). Il y a de parfait abrutis dans toutes professions. L'enseignant ne vivra pas ta vie et donc les propos ne l'engagent pas. La seule chose à considérer c'est ton engagement personnel. J'irai jusqu’à croire qu'un musicien classique à reçu une certaine forme d'appel quasi-mystique qui le pousse à faire ce qu'il fait ( du moins le temps des études, après au bout de 20 ans de carrière on relativise :lol: encore que pas tous ). Mais encore, une fois, seul l’individu est capable de choisir ce qui est bon pour lui. Pas les autres, jamais les autres à mon avis.

Il faut considérer que tu est comme en classe prépa. Si tu as des amis qui sont dans ce cas tu verras l'engagement qu'ils ont dans leurs études. Il faut prendre exemple sur eux. Ils préparent des concours dans deux ans pour de grandes écoles sélectives. Ils travaillent énormément et subissent la compétition. La musique c'est pareil, c'est même à mon sens encore plus dur avec la paye en moins ( ou en beaucoup plus pour de très rares musiciens ).

Avatar de l’utilisateur
mmarques
Messages : 2431
Inscription : mar. 26 avril 2011, 23:52
Localisation : neuf troua

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par mmarques » ven. 12 septembre 2014, 21:09

Anon. a écrit :
Je vais émettre des propos potentiellement polémiques. Au moins j'aurai prévenu :D

Pour une fois je ne vois pas où .... :P


Même si je ne suis pas concerné (du mois plus concerné, j'ai connu l'échec d'études musicales) je suis ce sujet avec intérêt et je trouve ton conseil tout à fait intéressant ..
Éternel débutant...
Bastien Burlot MaestrO2 épicéa n° 108
Bastien Burlot Conservatoire 10ème anniversaire Delcamp n°2 cèdre.
https://www.youtube.com/user/mmarques931/videos

Anon.

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Anon. » sam. 13 septembre 2014, 10:06

mmarques a écrit : Pour une fois je ne vois pas où .... :P
Bon, tant mieux !

Revenir vers « Ecoles de musique et cours particuliers de guitare »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité