Je suis dans l'impasse...

Ecoles de musique, conservatoires et cours particuliers de guitare.
Témoignages, auditions, examens, cursus.
Sous certaines conditions, vous pouvez annoncer ici vos cours de guitare classique. Ne donnez votre numéro de téléphone que par message privé.
Règles du forum
Sous certaines conditions, vous pouvez annoncer ici vos cours de guitare classique. Ne donnez votre numéro de téléphone ou votre email que par message privé.
Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5440
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Elisabeth Calvet » sam. 13 septembre 2014, 11:23

Anon. a écrit :
Un prof n'est pas absolument nécessaire. Ce qui l'est c'est la quantité de travail et d'heure que tu fourniras. Évidemment, l'enseignant te feras gagner du temps ( ou en perdre ) mais pour un un futur pro ce n'est pas indispensable. Il faut jouer jouer jouer et écouter de la musique. Les disciplines comme l'analyse, la formation musicale, l'harmonie sont très importantes. Plus on avance dans la technique instrumentale plus on se rend compte que les bases de formation musicale sont bien plus importante qu'un bon doigté. Malgré tout, face à des problèmes techniques ou stylistiques précis, un bon prof peut te faire gagner beaucoup beaucoup de temps.
La plupart des étudiants futur pro en musique ont un prof pour deux raisons: le carnet d'adresse et les diplômes. Bien sur si l'on peut rajouter un rapport humain de qualité et sincère c'est parfait.
Tout cela est valable pour un futur pro c'est à dire quelqu'un qui passera 4 heures voir 14 heures par jour sur son bignou ou dans la formation musicale. Dans le cas d'un amateur ce n'est pas du tout la même chose, la demande n'est pas la même et le niveau non plus sauf cas particulier.

C'est pourquoi que le "discours de vérité" que peut tenir un prof est à prendre avec du recul ( tout comme les propos que n'importe qui pourrait tenir sur un forum, je m'inclus bien évidemment là-dedans ). Il y a de parfait abrutis dans toutes professions. L'enseignant ne vivra pas ta vie et donc les propos ne l'engagent pas. La seule chose à considérer c'est ton engagement personnel. J'irai jusqu’à croire qu'un musicien classique à reçu une certaine forme d'appel quasi-mystique qui le pousse à faire ce qu'il fait ( du moins le temps des études, après au bout de 20 ans de carrière on relativise :lol: encore que pas tous ). Mais encore, une fois, seul l’individu est capable de choisir ce qui est bon pour lui. Pas les autres, jamais les autres à mon avis.

Il faut considérer que tu est comme en classe prépa. Si tu as des amis qui sont dans ce cas tu verras l'engagement qu'ils ont dans leurs études. Il faut prendre exemple sur eux. Ils préparent des concours dans deux ans pour de grandes écoles sélectives. Ils travaillent énormément et subissent la compétition. La musique c'est pareil, c'est même à mon sens encore plus dur avec la paye en moins ( ou en beaucoup plus pour de très rares musiciens ).
Je suis entièrement d'accord avec tout ça, le truc, c'est que ça n'est pas toujours facile de travailler seul, au moins pour ce qui est de la motivation quotidienne... ça l'est peut-être plus quand on est un peu moins jeune et qu'on a un peu plus de recul.
Mais à 18 ou 20 ans, on a plus besoin de rencontrer des copains qui font la même chose que soi, et aussi d'échéances régulières en ce qui concerne le travail à fournir...

Anon.

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Anon. » dim. 14 septembre 2014, 04:25

Elisabeth Calvet a écrit : Je suis entièrement d'accord avec tout ça, le truc, c'est que ça n'est pas toujours facile de travailler seul, au moins pour ce qui est de la motivation quotidienne... ça l'est peut-être plus quand on est un peu moins jeune et qu'on a un peu plus de recul.
Mais à 18 ou 20 ans, on a plus besoin de rencontrer des copains qui font la même chose que soi, et aussi d'échéances régulières en ce qui concerne le travail à fournir...

La question est celle de l'indépendance financière. C'est délicat pour un adulte de pratiquer la guitare intensivement eu égard à la vie professionnelle, de famille, les obligations quotidiennes, aux nécessités. Un enfant, voir un étudiant est beaucoup moins astreint, c'est aussi une question de sous.

Mathieu de Person

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Mathieu de Person » dim. 14 septembre 2014, 11:55

Le parallèle avec la classe prépa est intéressant...à la nuance près qu'on est extrêmement encadré dans ce type de cursus...en fait on est sur des rails, et toute l'énergie que l'on met pousse l'étudiant dans la bonne direction. Le groupe a aussi son importance, il crée une émulation et évite les sorties de pistes (ou oblige a abandonner lorsque l'élève se rend compte que la voie choisie n'est pas la sienne).

Dans ce contexte et sur un forum, je pense que l'option d'anon. est très prématurée...Et elle présente à mon avis sans doute plus de risques que d'avantages...

S'il n'est pas bien orienté, l'élève qui étudie seul court plusieurs risques réels.

:arrow: Ne pas avoir les bons objectifs à court, moyen et long terme. Un exemple concret : le choix du répertoire pour présenter un concours d'entrée
:arrow: perdre son temps. Exemple : passer des heures à rabâcher un geste technique qui n'est pas le bon
:arrow: se faire mal : jouer en force, jouer avec une mauvaise position
:arrow: déprimer : si les résultats ne sont pas au rendrez-vous lorsque l'on est seul on peut avoir des problèmes de motivation...et c'est là aussi que l'encadrement est très important. Pire encore, on peut être dans le déni de la réalité ou développer des croyances fausses.

Je comprends très bien le conseil d'anonyme car tout professionnel s'est retrouvé dans cette situation à un moment ou un autre, et possède une forte capacité à travailler en autonomie, étant stimulé par sa passion, ce qu'il nomme l'appel mystique.

Seulement ici personne ne connaît classic 16 autrement que par ses messages...certes sa motivation transparaît. Mais sa voie est-elle vraiment de prendre la route seul, en ayant une vision peut-être idéalisée de ce qu'est le métier de musicien professionnel ? Ses nombreuses et légitimes questions à mon avis révèlent un fort besoin d'être encadré.


Je ne cherche pas à dissuader classic 16 de choisir cette voie, qui est peut-être la sienne. Mais il doit savoir qu'aujourd'hui les places sont très chères et elles le seront de plus en plus...J'ai vu trop de musiciens professionnels galérer dans la précarité même à un âge honorable et développer des aigreurs vis-à-vis de l'enseignement, peut-être à cause d'une orientation mal faite, pour laisser entendre que le bonheur serait systématiquement à la clé. Ils auraient peut-être été bien plus heureux et épanouis dans une autre profession, et auraient fait plus de bien à la musique en étant d'excellents amateurs.

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par Pascal Lepage » dim. 14 septembre 2014, 17:02

Je vous remercie tous de vos nombreuses réponses.
Anon : je suis d'accord avc vous dans l'ensemble, et j'estime également que la présence d'un professeur n'est pas FORCÉMENT primordiale, mais il est vrai que dans mon cas, et Matthieu de Person le dit très justement, ce n'est pas une solution à privilégier tant j'ai besoin d'encadrement et d'un professeur pour me guider. Mais de ce côté-là, la question ne se pose plus étant donné que j'ai trouvé un professeur, qui a l'air très bon et qui a, par ailleurs, une certaines expérience du monde de la musique ( de son époque mais également d'aujourd'hui grâce à ces fils).

Mathieu De Person : merci également de vos réponses, je ne vous trouve pas du tout decourageant, au contraire. Je pense être lucide sur le métier de musicien, j'ai été très sensibilisé à cela en voyant des professeurs très talentueux enseigner dans mon école de musique en Charente et n'avoir pas, à mon avis, les honneurs qu'ils méritaient. Le chemin à l'air très complexe mais de toute façon, quoique je fasse, aurais-je un métier de façon simple? Si je ne reussi pas dans la musique, je m'orienterai vers la philosophie, où les débouchés sont assez simples : prpfesseur. Et là aussi les places sont très chères. Ça ne me fais pas peur et je trouve ça au contraire très stimulant. Cependant je sais que j'ai un gros travail à faire sur moi-même quand a la musicalité de mes pièces, j'ai été trop porté sur la vitesse des arpèges de certains guitaristes jusqu'à jouer de façon absente, les doigts allaient sur les cordes mais l'esprit n'y était pas. Il faut que j'apprenne à assumer mes choix musicaux jusqu'au bout, à ne pas avoir peur du ridicule et à voir les pièces avec plus de cohérence dans les parties je pense. Et la FM me sera d'une grande aide là dedans je pense. Il faut aussi savoir que depuis trois ans je me suis cassé la main, le coude et j'ai été atteint d'une maladie nécessitant une opération du poignet. Si chacune des trois dernières années j'ai été très souvent éloigné de la guitare, sans que cela n'altère mon amour de cet instrument et ma volonté de progresser jusqu'au plus haut niveau. Si jamais je n'y arrive pas, tant pis, mais je veut au moins essayer et pour le moment tout me pousse à croire que c'est possible.

Je vais profiter de cette année pour perfectionner ma technique, faire un gros travail sur moi-même pour me lâcher quand je joue de la guitare, élargir mon répertoire mais également pour faire un stage de guitare cet été, cela ne pourra que être bénéfique. À la rentrée prochaine je serais un peu moins crédule et je ferais le concours d'entrée de plusieurs conservatoires afin de ne plus me retrouver dans cette situation.
Merci à tous pour vos messages qui sont tous d'une très grande richesse et qui me soutiennent dans l'idée que ce forum est rempli de personnes formidables ayant le cœur sur la main. Merci, et à bientôt, je posterais très prochainement de nouvelles videos.
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par Pascal Lepage » lun. 14 septembre 2015, 11:30

Un an après... L'impasse est maintenant un boulevard, l'horizon est bien plus vaste.

J'ai retenté l'entrée dans la classe d'Olivier Chassain à Bordeaux, faut être tenace dans la vie il paraît ... Et j'ai réussi, il m'a pris. Voilà, je tenais à vous le dire car vous m'avez tous beaucoup aidés lorsque j'étais dans l'impasse, et que je n'aurais pas réussi cette année dans vos encouragements, vos questions, vos conseils ... Le père de Thibaut Cauvin m'a très bien préparé à ce concours, tout comme mon premier professeur Olivier Chapeaud, mais je n'aurais pas été vers eux si vous ne m'aviez pas poussé à ne rien lâcher.

Merci les delcampiens ! :D :D :D :D
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 15331
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par Isabelle Frizac » lun. 14 septembre 2015, 11:50

Bravo Pascal ! :bravo:

L' aventure continue :okok: , c' est super et franchement, ça me fait très plaisir car en plus tu le mérites .

Et surtout, tiens nous au courant et continue à poster des vidéos :casque:

Bien amicalement et à bientôt.
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Aitua
Messages : 431
Inscription : jeu. 14 août 2014, 03:38
Localisation : Reims

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par Aitua » lun. 14 septembre 2015, 14:18

Félicitations ! :bravo:

Il n'y a que ceux qui essayent qui arrivent !
C'est très plaisant d'entendre ça, et bonne continuation ! Tiens nous au courant de la suite :bye:
La finalité peut être parfaite, mais la perfection n'existe pas. Trouve ta finalité imparfaite.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5440
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par Elisabeth Calvet » lun. 14 septembre 2015, 18:24

Super, Pascal ! :okok: :bye:

RobertoK
Messages : 107
Inscription : ven. 03 avril 2015, 00:23
Localisation : Région parisienne

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par RobertoK » lun. 14 septembre 2015, 19:09

Ah bravo!!!! C'est super!
Juan Orozco 78
La Patrie Concert 14

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 624
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: Je suis dans l'impasse...

Message par philbert » lun. 14 septembre 2015, 19:27

Bravo Pascal !
C'est sympa de voir quelqu'un passer les obstacles et progresser dans son rêve par sa ténacité.
Et fais-nous s'il te plaît encore entendre ta guitare.
J'ai rencontré Patrick Penaud il y a quelque temps, j'ai bien aimé l'homme et ses guitares.
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

Nath
Messages : 1435
Inscription : sam. 21 septembre 2013, 11:19
Localisation : Bruxelles - Belgique

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par Nath » lun. 14 septembre 2015, 19:41

Félicitations Pascal :applauso:
Benoit Zeidler concert Mod 3/2015 640mm
Amalio Burguet Noguera épicéa
Zoom H4n
Vidéo iphone

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2668
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : 95

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par Mallorca » lun. 14 septembre 2015, 20:33

Bon Pascal, tu es un passionné il ne faut pas te décourager!
Quoiqu'il en soit, quelque soit ton parcours, tu seras un très bon prof!
à côté tu peux travailler en duo ou trio, cela motive!
donne nous des nouvelles mais surtout ne te décourage pas!
et puis quand il n'y a qu'une place c'est trop dur, c'est injuste aussi
à l'époque on ne donnait qu'une licence de concert par an à l'école normale!
j'en ai connu qui partait en dépression
non, la guitare ne mérite pas ça, il y a plein de chemins à parcourir pour vivre sa passion avec notre instrument
surtout continue Pascal, travaille, régale toi, joue avec d'autres, enseigne, toutes les écoles de musiques et autres mjc ne demande pas forcément le CE! heureusement pour les élèves, ils louperaient des tas de profs passionnés!

ah je vois que tu as réussi, bravo
mais ma réflexion reste d'actualité quand même
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008

Pascal Lepage
Messages : 642
Inscription : sam. 20 octobre 2012, 18:16
Localisation : Bordeaux (33) et Angoulême (16)

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par Pascal Lepage » lun. 14 septembre 2015, 21:07

Merci à tous !

Hé Philbert, une autre guitare est en route, Patrick va m'en fabriquer une nouvelle, en épicéa ;-). Je referais des enregistrements promis ! :D
Guitare Penaud - Modèle Concert Epicéa
" Lorsque je récite un poème, ce n'est pas pour être applaudi mais pour sentir des corps d'hommes et de femmes, je dis des corps, trembler et virer à l'unisson du mien" A. Artaud

Avatar de l’utilisateur
mmarques
Messages : 2422
Inscription : mar. 26 avril 2011, 23:52
Localisation : neuf troua

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par mmarques » lun. 14 septembre 2015, 22:30

Après l'impasse, l'autoroute :D Bravo! Mais ne te reposes pas sur tes lauriers tu vas avoir du boulot ;)

Bon c'est quand même un peu grâce à nous :mrgreen: :delcamp_ cool:
Éternel débutant...
Bastien Burlot MaestrO2 épicéa n° 108
Bastien Burlot Conservatoire 10ème anniversaire Delcamp n°2 cèdre.
https://www.youtube.com/user/mmarques931/videos

Carlos
Messages : 447
Inscription : mar. 29 juillet 2014, 15:36

Re: Je suis sorti de l'impasse...

Message par Carlos » lun. 14 septembre 2015, 22:45

mmarques a écrit : Bon c'est quand même un peu grâce à nous :mrgreen: :delcamp_ cool:
Ouais c´est clair que c´est grâce à nous!!!!! :mrgreen: :ouioui: :D

Mais bon, Pascal, faut aussi reconnaître que tu nous as aussi un peu aidé LOL

Félicitations en tout cas! Je me réjouis pour toi, c´est vraiment génial de savoir que tu es maintenant sur des rails! Tu en as de la chance d´avoir une perspective sérieuse de consacrer ta vie à la guitare!

Surtout, maintenant que tu es passé de l´autre coté, ne nous oublie pas nous autres "petits" delcampiens parsemés aux 4 coins de France, de Navarre et d´ailleurs, dont certains pour des tristes raisons matérielles passent parfois l´essentiel de leur temps à faire autre chose que de la guitare....et sont parfois trop épuisés pour pouvoir en faire quand du temps libre se présente à eux. Tu n´as peux-etre plus besoin de nous, mais nous avons toujours besoin de toi!!!!

Revenir vers « Ecoles de musique et cours particuliers de guitare »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité