Quelle Lesueur jouez-vous ?

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
Denism

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par Denism » dim. 05 septembre 2010, 12:04

Bonjour Valere,

Oui, la guitare est vendue et c'est un garçon très sympathique qui en a fait l'acquisition.Donc elle sera en de bonnes mains.
Mes propos sur ta prose étaient tout à faire sincères et sans arrières pensées.
Il est fort possible que la réussite de Friederich est indirectement bloqué la carrière de certains autres luthiers.C'est même probable.
D'où après la difficulté de valoriser leur travail.

J'espère que sur ces bonnes paroles tu ne resteras pas croa.

Denis

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1923
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par Clément Pic » dim. 05 septembre 2010, 12:15

Lobito94 a écrit :(...)

Pour terminer, tous les guitaristes professionnels qui l'on essayée m'on demandé si elle était à vendre ===> NON définitivement !!!
(...)
Mais si elle est "prétable" le temps d'un concert, j'en connais qui bondirait de joie!
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 1838
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par wchyme » dim. 05 septembre 2010, 17:38

Clément Pic a écrit :
Lobito94 a écrit :(...)

Pour terminer, tous les guitaristes professionnels qui l'on essayée m'on demandé si elle était à vendre ===> NON définitivement !!!
(...)
Mais si elle est "prétable" le temps d'un concert, j'en connais qui bondirait de joie!
Ca y est tu t'es lassé de ta Paolina?

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1923
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par Clément Pic » dim. 05 septembre 2010, 22:23

wchyme a écrit :
Ca y est tu t'es lassé de ta Paolina?
Ah non!!!!!!! pas du tout!!!! Ces deux guitares n'ont rien à voir du tout!
Si je devais en avoir une deuxième, ce serait cette Lesueur là.
Mais bon, le jour où j'en aurais une deuxième, j'essaierais d'en trouver une du même genre!
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Daniel Renard
Professeur
Messages : 697
Inscription : jeu. 19 janvier 2006, 00:00
Localisation : deux-sèvres

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par Daniel Renard » mer. 27 octobre 2010, 12:12

je joue une lesueur de 1983. J' y trouve toujours beaucoup de plaisir

Avatar de l’utilisateur
Lobito94
Messages : 887
Inscription : lun. 16 avril 2007, 22:08
Localisation : Choisy le Roi ( 94 )

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par Lobito94 » mer. 27 octobre 2010, 22:39

Merci Daniel pour ta participation à ce post.

Comme tu es professeur, tu as dû essayer un grand nombre de guitares. Peux-tu nous donner les qualités et défauts de ta guitare Lesueur ?

Merci d'avance,


Serge
Daniel Lesueur concert rio épicea 1987

valère
Messages : 994
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par valère » mer. 03 novembre 2010, 06:58

Merci Daniel,
tu nous sors d'un sentiment de grande solitude qui nous envahit parfois au milieu d'un grand silence, nous les mordus de Lesueur...
alors que bon sang, 700 Lesueurs, ça devrait faire du bruit que diable!!!
Je remarque également que toutes les Lesueurs dont j'entends bruit sont antérieures à 1990, donc soit dans l'héritage proche de Friedrich, soit dans une période de transition, ce qui ne veut pas dire, pour en avoir entendue certaines, qu'elles seraient moins intéressantes. Mais encore une fois, que sont les Lesueurs devenues ???
Oui Daniel, si tu en as le goût, une photo, un descriptif (cèdre par exemple), un Mp3 pour passer l'hiver au chaud de graves ronds et percussifs, (non ce n'est pas contradictoire), d'aigus suaves et précis, d'harmoniques envoûtantes, bref de musique
Cordialement,
V.

ccl_91

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par ccl_91 » mer. 03 novembre 2010, 20:03

Bonjour à toutes et tous,

Je suis tombé sur ce post et sa lecture m'a bien évidemment intéressé car j'y retrouve quelques unes de mes impressions s'agissant d'une guitare Lesueur.

Celle que j'ai m'accompagne depuis 35 ans... (à côté d'une Yamaha GC achetée 5 ans plus tôt et revendue en 2005) :
Année 1975, modèle n° 65
Table : Epicea
Dos, Eclisses : Palissandre des Indes
Touche : Ebène
Chevalet : Palissandre
Mécaniques : Fustero d'Espagne

Je rejoins globalement Lobito94 et Valère concernant les qualités de cet instrument. C'est une guitare qui demande à être apprivoisée, domestiquée. Son jeu est un peu rigide (le bout des doigts s'en ressent), et la précision s'impose sinon, comme le dit Lobito94, la corde frise. J'ai d'ailleurs refait faire les frettes par Daniel Lesueur en 2005.

Amicalement,
Claude

valère
Messages : 994
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par valère » sam. 06 novembre 2010, 00:12

Claude a dit:
"Je rejoins globalement Lobito94 et Valère concernant les qualités de cet instrument.
C'est une guitare qui demande à être apprivoisée, domestiquée. Son jeu est un peu rigide (le bout des doigts s'en ressent), et la précision s'impose sinon, comme le dit Lobito94, la corde frise. J'ai d'ailleurs refait faire les frettes par Daniel Lesueur en 2005."

Merci Claude,
si l'on compte les deux qui sont chez moi plus celle de François qui n'est plus chez François, il ne reste plus que 691 Lesueurs dans la nature. Nous tenons le bon bout !

Je reviens sur les difficulté dont tu parles, Claude, et je repose la question de savoir si cet inconfort n'est pas une caractéristique des Lesueurs premières
périodes ? Ce n'est pas le cas des deux que je fréquente, une épicéa l'autre cèdre avec lesquelles, comme je l'ai déjà dit, ces questions n'apparaissent pas. Je suis plus impressionné par une réactivité qui appelle une grande vigilance au détail mais, du même coup, élargit la palette des nuances. Quant au manche et à la touche, il y a une générosité d'accueil qui s'harmonise bien avec la douceur, le chaleur sensuelle que dégage l'ensemble de la lutherie, très belle et très soignèe.
V.

Raffy

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par Raffy » dim. 07 novembre 2010, 16:51

Bonjour, je possède une Bernabé 20 de 2006 (encore de Bernabe père ou pas, je ne sais) en cèdre et palissandre de Rio qui me ravit par sa puissance, ses harmoniques et sa clarté. Je ressens une certaine "tension" dans les cordes qui la rend plus difficile à jouer que ma Conde Hermanos negra, mais c'est normal puisque cette dernière est une flamenca aux cordes réglées très bas. Bref, outre ces guitares que je pratique régulièrement pour du classique et du sud-américain, j'ai aussi en dépôt depuis plus de 10 ans une Lesueur 1986 en cèdre et palissandre indien. Elle est très facile à jouer malgré des cordes qui ont l'air assez hautes (5 bons millimètres à la XIIe). Je trouve à cet égard qu'on parle peu sur ce site de la facilité de jeu et trop du son, alors que ce dernier se crée et se module. La puissance de ses basses est incroyable et je n'ai rencontré une telle puissance que sur les Friedrich. Elles sont d'une grande "noblesse", évoquant un peu le son des Bouchet pour ce que j'ai pu en entendre du disque de Turibio Santos jouant les études de Villa Lobos (ça date). Mais cette Lesueur a pour moi un défaut - si c'en est un - qui fait que je l'ai abandonnée au profit des deux autres, c'est que ses aiguës, tout aussi puissantes, me paraissent d'une tonalité trop sombre. Elle convient bien aux études des Villa-Lobos, à des préludes de Bach, des transcriptions de S.L. Weiss ou à des pièces contemporaines qui nécessitent parfois des sons inouïs. Mais pour le reste, c'est trop sombre. Comme elle appartient à une amie qui a rapidement abandonné la guitare, j'ai voulu la vendre sur Paris, mais elle n'est même pas partie à 2400 euros (je tais le nom du magasin). Finalement, je la garde, et suis toujours étonné quand je la reprends. Mais à nouveau cette puissance sonore (j'ai la mauvais tendance à chercher avec mes ongles solides une puissance qui ne demande pas à être sollicitée) et cette tonalité si sombre me lassent, et je la range à nouveau pour revenir à ma fantastique Bernabé où à ma confortable Conde. Bref, les Lesueur (j'en ai essayé avec moins de sustain mais avec le même type de sonorité) sont des instruments faciles à jouer (le son sort tout seul contrairement à ce que j'ai lu ici), puissants, mais au moins pour celles en cèdre, ne me paraissent pas adaptées à tous les répertoires.

valère
Messages : 994
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par valère » lun. 08 novembre 2010, 00:45

Raffy a écrit : ... j'ai aussi en dépôt depuis plus de 10 ans une Lesueur 1986 en cèdre et palissandre indien.
- Elle est très facile à jouer malgré des cordes qui ont l'air assez hautes (5 bons millimètres à la XIIe)...
- La puissance de ses basses est incroyable et je n'ai rencontré une telle puissance que sur les Friederich. Elles sont d'une grande "noblesse", évoquant un peu le son des Bouchet pour ce que j'ai pu en entendre du disque de Turibio Santos jouant les études de Villa Lobos (ça date).
- Mais cette Lesueur a pour moi un défaut - si c'en est un - qui fait que je l'ai abandonnée au profit des deux autres, c'est que ses aiguës, tout aussi puissantes, me paraissent d'une tonalité trop sombre.
- Elle convient bien aux études des Villa-Lobos, à des préludes de
Bach
, des transcriptions de S.L. Weiss ou à des pièces contemporaines qui nécessitent parfois des sons inouïs. Mais pour le reste, c'est trop sombre.
- Comme elle appartient à une amie qui a rapidement abandonné la guitare, j'ai voulu la vendre sur Paris, mais elle n'est même pas partie à 2400 euros (je tais le nom du magasin). Finalement, je la garde, et suis toujours étonné quand je la reprends. Mais à nouveau cette puissance sonore (j'ai la mauvais tendance à chercher avec mes ongles solides une puissance qui ne demande pas à être sollicitée) et cette tonalité si sombre me lassent, et je la range à nouveau pour revenir à ma fantastique Bernabé où à ma confortable Conde.
- Bref, les Lesueur (j'en ai essayé avec moins de sustain mais avec le même type de sonorité) sont des instruments faciles à jouer (le son sort tout seul contrairement à ce que j'ai lu ici), puissants, mais au moins pour celles en cèdre, ne me paraissent pas adaptées à tous les répertoires.
Merci Raffy
plus que 670 !!!
ton témoignage est formidablement précis et précieux.
Une chose est sûre: plus on avance et plus le mystère s'épaissit. Si l'on voulait tirer quelques fils des commentaires sur 1,5 % de la production - auquel sroumi me permettra peut-être d'ajouter les 2 que l'on trouve sur son merveilleux site: http://www.guitareconcert.com -
1) nous sommes pour l'instant - hors mézig - toujours dans l'avant 1990, soit Lesueur premières époque.
2) si l'on pèse la part de subjectivité de ces avis épars, le point de vue de Serge selon lequel la production du luthier serait très irrégulière - et que j'ai également entendue aussi bien de luthiers que de guitaristes - pourrait entrer pour une large part dans la multiplicités d'opinions contradictoires et peut-être un peu dans la sorte d'oubli dont il semble être prématurément frappé.
3) que l'on se réfère par exemple à ces lignes de cadiz, juste quelques messages plus haut : "Ce qui m'a séduit de suite : des aiguës magnifiques, qui chantent vraiment très facilement...sans vibrato (ou presque...)" et l'on comprendra qu'à ce point de l'enquête, on est fixé sur... rien.

Pire, j'ai cru un instant retrouver trace de deux autres Lesueurs entre-apperçues l'hiver dernier et cruellement assassinées par Rolando V et moi-même:
Raffy: "j'ai voulu la vendre sur Paris, mais elle n'est même pas partie à 2400 euros (je tais le nom du magasin)."
Rolando, in Guitare de concert (Paris) - Hier j'avais une petite demi-heure à perdre et je suis passé à Musikentroc. Le patron est sympa et m'a laissé essayer les guitares de concert... 5 en tout dont 2 Lesueur de 83 et de 85, …autour de 2000 2500 e... Je n'ai pas vraiment approfondi et puis j'avais froid aux mains... mais franchement aucunes ne m'a accrochées... les Lesueur sont vraiment fatiguées et auraient besoin d'une sévère restauration... les vendeurs devraient au moins changer les cordes... Rolando
Mézig : À un ou deux jours près, Rolando, nous avons vécu la même histoire… toutes les guitares que tu cites m'ont effectivement parue bien fatiguées, c'est le mot. À moins que ce ne fût moi… En effet, il y a peu, avec Serge, heureux propriétaire d'une magnifique Lesueur, nous avons pu comparer trois Lesueurs de différentes années, cèdre et épicéa, trois splendides petits orchestres avec choeurs et voûtes cathédrales inclus, rien de commun avec ces spectres qu'il m'a semblé croiser… V.

OUI MAIS !!! Raffy: une Lesueur 1986 / Rolando : 2 Lesueur de 83 et de 85...
Monde cruel ! Peut-on seulement imaginer que la mémoire de Rolando se soit autorisé une petite imprécision ? car pour ma part je me souviens très bien du prix demandé de 2400, ce qui est un indice plus qu'insuffisant.
Énergie, courage et persévérance... et surtout bonne musique.
V.

ccl_91

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par ccl_91 » jeu. 11 novembre 2010, 16:26

valère a écrit : Je reviens sur les difficulté dont tu parles, Claude, et je repose la question de savoir si cet inconfort n'est pas une caractéristique des Lesueurs premières périodes ? Ce n'est pas le cas des deux que je fréquente, une épicéa l'autre cèdre avec lesquelles, comme je l'ai déjà dit, ces questions n'apparaissent pas. Je suis plus impressionné par une réactivité qui appelle une grande vigilance au détail mais, du même coup, élargit la palette des nuances. Quant au manche et à la touche, il y a une générosité d'accueil qui s'harmonise bien avec la douceur, le chaleur sensuelle que dégage l'ensemble de la lutherie, très belle et très soignèe.
V.
Bonjour Valère,

D'après ce que je lis, il semble qu'il y ait eu 2 périodes : l'avant 1985 et l'après. Pour ma part, je n'ai que cette Lesueur comme référence. j'ai achetée cette guitare en 1975, D Lesueur volait de ses propres ailes mais je pense qu'il était encore pétri - cad sous forte influence - des techniques de Friedrich. Il y a d'ailleurs écrit sous le nom Daniel Lesueur :"copie D. Fiedrich avec son autorisation"). Ce qui me laisse à penser que les 1ères Lesueur sont plus proches des Friedrich que celles qui viendront beaucoup plus tard.

Je répète que j'ai toujours trouvé son jeu un peu dur : la yamaha GC que j'avais à cette époque était beaucoup plus souple.

A ce propose, j'aimerais bien avoir l'avis des experts de ce forum (luthiers et guitaristes) : je cherche à acquérir une guitare supérieure à ma Lesueur mais avec un jeu plus souple. Auriez vous des pistes à me proposer ? Je prévois d'aller à la séance d'essai de guitares le 27 novembre.

A bientôt
Claude

valère
Messages : 994
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par valère » jeu. 11 novembre 2010, 19:36

ccl_91 a écrit :
valère a écrit : Je reviens sur les difficulté dont tu parles, Claude, et je repose la question de savoir si cet inconfort n'est pas une caractéristique des Lesueurs premières périodes ? Ce n'est pas le cas des deux que je fréquente, une épicéa l'autre cèdre avec lesquelles, comme je l'ai déjà dit, ces questions n'apparaissent pas. Je suis plus impressionné par une réactivité qui appelle une grande vigilance au détail mais, du même coup, élargit la palette des nuances. Quant au manche et à la touche, il y a une générosité d'accueil qui s'harmonise bien avec la douceur, le chaleur sensuelle que dégage l'ensemble de la lutherie, très belle et très soignèe.
V.
Bonjour Valère,
D'après ce que je lis, il semble qu'il y ait eu 2 périodes : l'avant 1985 et l'après. Pour ma part, je n'ai que cette Lesueur comme référence. j'ai achetée cette guitare en 1975, D Lesueur volait de ses propres ailes mais je pense qu'il était encore pétri - cad sous forte influence - des techniques de Friedrich. Il y a d'ailleurs écrit sous le nom Daniel Lesueur :"copie D. Fiedrich avec son autorisation". Ce qui me laisse à penser que les 1ères Lesueur sont plus proches des Friedrich que celles qui viendront beaucoup plus tard.
Je répète que j'ai toujours trouvé son jeu un peu dur : la yamaha GC que j'avais à cette époque était beaucoup plus souple.
A bientôt
Claude
Bonjour Claude,
comme dit le poète, "la lumière nuit", ou encore le "jour" est plus "sourd"... peut-on imaginer Daniel Friederich travaillant tant de temps avec un luthier qu'il ne reconnaîtrait pas, puis lui donnant l'autorisation que tu cites ??? a-t-on le titre de "meilleur ouvrier de France" dans une pochette surprise ?
Et dans le même temps, on ne peut pas mettre en doute les déceptions ou les réserves que l'on croise sur un chemin pavé de pas moins de 700 guitares.
Comme on ne peut pas mettre en doute non plus les éloges, voire des enthousiasmes qui frisent le fanatisme.
Où est le hic ?
V.

Denism

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par Denism » jeu. 11 novembre 2010, 19:57

Bonjour Valère,

Je crois que chaque luthier quelque soit sa réputation et ses qualités réussit à faire quelques guitares exceptionnelles qui sortent du lot sur une production "normale". On s'en rend compte quand on a plusieurs guitares du même luthier.
Bien sur on va "juger" un luthier sur un ensemble. Probablement que beaucoup de guitares auront des qualités communes ou l'on reconnaîtra la "patte" du luthier mais il y aura peut être quelques merveilles qui sortiront de temps en temps.
Peut être en as tu de cette catégorie ?

Denis

ccl_91

Re: Quelle Lesueur jouez-vous ?

Message par ccl_91 » lun. 15 novembre 2010, 20:48

valère a écrit :
ccl_91 a écrit : Bonjour Valère,
D'après ce que je lis, il semble qu'il y ait eu 2 périodes : l'avant 1985 et l'après. Pour ma part, je n'ai que cette Lesueur comme référence. j'ai achetée cette guitare en 1975, D Lesueur volait de ses propres ailes mais je pense qu'il était encore pétri - cad sous forte influence - des techniques de Friedrich. Il y a d'ailleurs écrit sous le nom Daniel Lesueur :"copie D. Fiedrich avec son autorisation". Ce qui me laisse à penser que les 1ères Lesueur sont plus proches des Friedrich que celles qui viendront beaucoup plus tard.
Je répète que j'ai toujours trouvé son jeu un peu dur : la yamaha GC que j'avais à cette époque était beaucoup plus souple.
A bientôt
Claude
Bonjour Claude,
comme dit le poète, "la lumière nuit", ou encore le "jour" est plus "sourd"... peut-on imaginer Daniel Friederich travaillant tant de temps avec un luthier qu'il ne reconnaîtrait pas, puis lui donnant l'autorisation que tu cites ??? a-t-on le titre de "meilleur ouvrier de France" dans une pochette surprise ?
Et dans le même temps, on ne peut pas mettre en doute les déceptions ou les réserves que l'on croise sur un chemin pavé de pas moins de 700 guitares.
Comme on ne peut pas mettre en doute non plus les éloges, voire des enthousiasmes qui frisent le fanatisme.
Où est le hic ?
V.
Valère,
D. Lesueur a été élève de Friedrich. Ses premières guitares (comme celle que je détiens de 1975) devaient être des jumelles de celles de Friedrich. C'est ce qui explique la mention pré citée portée sur l'étiquette.
Ce qui n'empêche nullement d'avoir le titre de "meilleur ouvrier de France" et d'y avoir fait honneur en produisant les instruments que l'on sait.
Je ne vois pas où est le problème.
Claude

Revenir à « Luthiers »