équateur et guitare

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
Avatar de l’utilisateur
Albert
Messages : 229
Inscription : mar. 04 janvier 2011, 16:20
Localisation : Chaville (92) et Sainte Foy La Grande (33)

Re: équateur et guitare

Message par Albert » lun. 04 juillet 2016, 11:07

pmanet a écrit :bon, au total j'ai préféré ne rien emporter. Mais les guitaristes que j'ai croisé n'avaient pas de problèmes particuliers avec leurs instruments.
D'un autre coté, c'était essentiellement des Stagg et des Stakamine... et ça ne règle pas le problème du voyage.
Bonjour,

J’ai vécu près de 4 années, qui m’ont laissé de passionnants souvenirs, en Guyane et il y a des guitaristes qui ont des guitares très haut de gamme. L’unique professeur de conservatoire à Cayenne à l’époque possédait une Friederich et n’avait jamais de problème et pourtant il ne prenait pas de protections particulières :!: . En effet le danger n’est pas le taux permanent élevé d’humidité en soi mais le passage d’un milieu très humide à un milieu sec qui doit se faire très progressivement (sur 2 jours au moins j’ai entendu dire par des luthiers) sinon l’évaporation rapide de l’eau dans le bois de la guitare peut créer de méchantes fissures :cry: !
Concrètement dès que j’arrive en région parisienne (venant d’un pays équatorial), je laisse la guitare avec une éponge un peu humide dans un étui étanche et je contrôle la baisse progressive de l’humidité de temps en temps avec un hygromètre à l’intérieur pour arriver sur quelques jours à l’humidité ambiante plus sèche. Aucune de mes guitares n’a jamais de fentes dues au brusque changement d’humidité.

Pour le transport, j’ai fait la ligne Paris Cayenne une douzaine de fois avec 2 stratégies précises :

Soit je décide de l’envoyer en soute pour une raison ou une autre (Déjà une autre guitare en main…) et je mets la guitare dans un vrai étui ultra solide genre hiscox Artist.
Soit je prends la guitare avec moi en cabine et dans ce dernier cas je prends un étui le moins volumineux possible : un étui souple, un étui standard Ramirez en bois, un étui IKA carbone. L’hôtesse qui accueille les passagers m’a toujours trouvé un casier pour accueillir la "petite" guitare sans souci peu importe la compagnie aérienne ou le type d’avion.

Albert :bye:

pmanet
Messages : 138
Inscription : mar. 21 juin 2016, 01:29
Localisation : 75011

Re: équateur et guitare

Message par pmanet » mar. 05 juillet 2016, 02:17

merci pour tous ces renseignements, je saurais quoi faire la prochaine fois.
Parce qu'en une dizaine de jours de sevrage, la corne des doigts avait commencé à se détacher...
Grizzo 1972 (la première), Ramirez 1a 1976, Audirac 2014, Vicente Camacho 1966, Benoist Remy 1996, Telesforo Julve, Contreras, Arturo Carbonell, Bluebird, Giannini, Castelucia et quelques autres...

JMzérohuit
Messages : 8
Inscription : jeu. 09 février 2017, 21:06

Re: équateur et guitare

Message par JMzérohuit » sam. 11 février 2017, 12:29

J'ai passé 2 ans en Guyane il y a 25 ans. J'ai demandé au luthier qui a construit ma guitare, (Daniel Lesueur) si ça posait problème. Il m'a répondu que comme elle a été construite en hiver à Paris, où le climat est humide, ça ne pose pas de problème. Si elle venait du sud de l'Espagne, ça aurait sans doute été plus problématique. J'ai donc emmené ma guitare, et il n'y a eu aucun problème (par contre sa boite a un peu souffert, les ferrures se sont très vite oxydées). Mais je pense qu'il faut absolument éviter de la faire voyager en soute. Il y a 25 ans les compagnies aériennes ne faisaient pas trop de difficulté pour les objets volumineux en cabine. Aujourd'hui, c'est un peu plus compliqué, il faut peut être payer un supplément.
Guitariste classique amateur.
Guitare Daniel Lesueur 1988 (n°447)

Revenir vers « Luthiers »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Alain Cloutier, CommonCrawl [Bot], Lou Casserot, Mélanie, Schneider et 5 invités