Guitare classique et musique contemporaine

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
valère
Messages : 943
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Guitare classique et musique contemporaine

Message par valère » sam. 14 janvier 2017, 03:34

On le sait, les mots sont à la fois des oiseaux et des cages. Dans le cas présent nous sommes ligotés par une antinomie sémantique congénitale. Mais tous les plus grands artistes se vouent à donner des ailes aux cages et apprendre aux oiseaux à ouvrir les portes. Pourquoi n’essayerions-nous pas encore ?

Il est vrai que j’ai – ici même – frôlé la mort pour avoir autrefois osé affirmer que ces extrêmes coïncident à l’infini de nos sensibilités et que c’est une grande chance pour nous.

En clair, pour celles et ceux dont le décrotteur aurait rouillé, que notre guitare CLASSIQUE est l’instrument rêvé pour la musique CONTEMPORAINE.

Et cela sera d’autant plus vrai lorsque nous aurons complètement rendu à la guitare ses lettres de noblesse en cessant définitivement de lui reprocher de n’être pas « un instrument comme les autres ».

Car c’est justement toute sa singularité de « caisse de résonance » de notre corps, de notre voix, de notre âme (pour celles et ceux qui en ont au moins une) qui fait qu’elle est capable de donner vie (au sens premier et qui sera aussi le dernier, germe et terme) aux mondes fantastiques de nos compositeurs actuels.

Et mille et mille fois merci aux interprètent qui jouent le rôle de sage-femme à merveille. Ils repeuplent nos imaginaires. Toute l’histoire de la guitare s’est ainsi écrite, pourquoi s’arrêterait-elle ?

Nous pourrions commencer par remplacer nos commentaires préformatés du type : À partir de tel répertoire, telle époque, CE N’EST PLUS DE LA GUITARE ! par…………………. CE N’EST PLUS LA GUITARE QUE J’AIME.

Tout comme certain continuent de préférer les impressionnistes (qui firent vomir d’insultes tant de leur contemporains) quand d’autres, par foules entières, ont si bien digéré Pablo Picasso qu’on ne peut plus concevoir aujourd’hui une grande expo sans y mêler Picasso…

Faut-il un siècle pour assimiler un nouvel univers formel ? Je soumets cette cruelle question à tous les guitaristes de génie que nous sommes - adeptes du forum :
AURONS-NOUS LA PUGNACITÉ DE TENIR LA DURÉE ?

Valère

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1889
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Guitare « classique » et musique « contemporaine »

Message par Clément Pic » sam. 14 janvier 2017, 12:09

Clairement oui.
Quand on voit ce qui existe pour guitare dans le répertoire des 50 dernières années.
Quand on suit comme on peut l'actualité de la création (you tube est notre ami).
La guitare est à la fête!

Allez disons deux noms: Tom Pauwells et Rémy Reber.
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

jlg2
Messages : 512
Inscription : sam. 29 août 2015, 21:36

Re: Guitare classique et musique contemporaine

Message par jlg2 » lun. 30 janvier 2017, 13:35

Valere à raison ,il faut plusieurs décennies pour que notre cerveau accepte des nouveaux comportements ou décisions.

maintenant ,la musique fait vibrer nos cellules et "notre Âme " (je parle pour moi :lol: )

je suis un inconditionnel de la Musique :traditionnelle ,baroque ,R'Nb ,jazz , blues ,musique de chambre ,voix ,opéra.................

mais il y a des musiques qui ne me font pas vibrer ,ni un cil ni une cellule ni mon Âme ! ni poils qui se hérissent ni syndrome de Stendhal :mrgreen:

ce n'est pas qu'elles ne sont pas belles ...mais elles ne me font rien ,nada ! c'est culturel ,physiologique ,genetique ,subjectif ,irrationnel ,humain quoi !


:casque:

valère
Messages : 943
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Guitare classique et musique contemporaine

Message par valère » sam. 13 mai 2017, 11:11

viewtopic.php?f=67&t=32089&p=429261#p429261
Toujours la difficulté de jongler sur plusieurs fils sans faire de nœuds tout en tricotant une réflexion qui nous
miroire les neurones dans le sens des cordes.

Je ne sais si, jl, tu classes Britten dans les musiques inactives sur les tiens neurones mais, foi de Valère, ce peut être une belle expérimentation pour ceux de nos amis qui associent guitare CLASSIQUE à Robert de Visée. Il y aura ce soir une belle progression de Luis de Milán puis John Dowland à Emilio Pujol et Benjamin Britten, contemporains de Maurice Ohana ou d'Olivier Messiaen.

En fait de progression, ce sera un saut quantique, sur une même guitare, dans la même soirée et par la même interprète... et quelle interprète !!! Il faut que j'écrive à la directrice du festival de Paris de la programmer de toute urgence... le France est si oublieuse de ses talents.

Oui, jlg2 a raison : c'est culturel ,physiologique, génétique ,subjectif, irrationnel, humain quoi !

... mais l'humain est un être en perpétuelle quête.

SI VOUS LE POUVEZ, NE VOUS PRIVEZ PAS D'UNE SI BELLE CHANCE... C'EST CE SOIR.

... nous aurons de quoi causer "sur pièce".
Valère

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7980
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Guitare classique et musique contemporaine

Message par milsabords » sam. 13 mai 2017, 13:23

jlg2 a écrit :
lun. 30 janvier 2017, 13:35
Valere à raison ,il faut plusieurs décennies pour que notre cerveau accepte des nouveaux comportements ou décisions.
oui c'est comme le bois de lutherie . celui qui est sévèrement sélectionné et stocké aujourd'hui ne sera travaillé que par la prochaine génération voir celle d'après .
et bien le gars qui écrit ou "crée" ( peut être ) un truc valable aujourd'hui , il ne sera joué que par la prochaine génération voire celle d'apres ...
sauf si il a la chance de connaitre des gens influents . magnétisants , médiatisants . etc ... on pourra en attendant toujours s'enorgueillir d'avoir publié des études pédagogiques et quelques pales themes sans intérêt aux éditions d'oz ... une pale consécration de notre vivant . on saute de joie modérément .

je ferais bien d'être mort assez vite , ma reconnaissance ne pourrait que s'accélerer . :ouioui:

le conseil du jour rikamilsa zaraibords :
pour être reconnu , mourez de votre vivant , vous gagnerez du temps .

jlg2 a écrit :
lun. 30 janvier 2017, 13:35

mais il y a des musiques qui ne me font pas vibrer ,ni un cil ni une cellule ni mon Âme ! ni poils qui se hérissent ni syndrome de Stendhal :mrgreen:

ce n'est pas qu'elles ne sont pas belles ...mais elles ne me font rien ,nada ! c'est culturel ,physiologique ,genetique ,subjectif ,irrationnel ,humain quoi !
oui, ça ne dégage ni odeur , ni rien , encéphalloplat . c'est comme un mur crépi vu de loin . ça vous pête les yeux et même notre regard s'en détourne
ce qui ne vous fait pas vibrer vous rend plus mort .
Dernière édition par milsabords le sam. 13 mai 2017, 13:43, édité 1 fois.
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 7980
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Guitare classique et musique contemporaine

Message par milsabords » sam. 13 mai 2017, 13:36

valère a écrit :
sam. 14 janvier 2017, 03:34


En clair, pour celles et ceux dont le décrotteur aurait rouillé, que notre guitare CLASSIQUE est l’instrument rêvé pour la musique CONTEMPORAINE.
toutefois je dois vous avouer qu'un jour j'étais en train d'écouter des extraits d'un compositeur contemporain en guitare classique , concertiste et enseignant et pour deux des pieces concernées dont un tango , une idée m'est venue subitement .
comme j'étais en ocntact avec lui assez souvent à l'époque je lui ai fait part de mon intuition concernant deux des morceaux de cet album .

la suggestion était toute simple , les deux morceaux concernés , auraient gagné à être interprétés sur un flamenca blanca - de haute volée si je puis dire - ( pas une negra ) . et cela l' a interpelé effectivement , je lui ai suggéré si un jour il en avait une en main de reprendre ces morceaux pour vérifier ce qui pour moi était une évidence . il a trouvé l'idée interessante en tout cas . et de toute maniere rien ne l'interdit que je sache ... et puis on s'en fout .

mais ce n'est pas une régle non plus , c'est au cas par cas . c'est une question de perspicacité .

d'aucun pensent que le concerto aranjuez pourrait être interprété au triangle solo . évidemment si on pousse l'abstraction jusques là ...
mais ce n'est pas mon propos de toute manière .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

jlg2
Messages : 512
Inscription : sam. 29 août 2015, 21:36

Re: Guitare classique et musique contemporaine

Message par jlg2 » dim. 14 mai 2017, 17:09

Cher Valère :le génial Britten fait vibrer mes neurones comme Rizzolatti et Susan Blackmore

et comme je lis ta prose à haute voix pour y mettre la musique qu'elle véhicule :casque:

valère
Messages : 943
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Guitare classique et musique contemporaine

Message par valère » lun. 15 mai 2017, 01:11

De retour du front :

je suis venu, j'ai entendu, j'ai vacillé... sur deux pièces de Maurice Ohana tirées de "Le jour paraît" : Vingt Avril (Planh) et Aube.

Manuel Maria Ponce qui a clos la soirée sous les doigts de Tania était une apothéose de délicatesse et de beauté mais mais mémé... pensant à nos échanges tumultueux... je me fis en mon for la réflexion suivante :
au-delà de la frontière ne nos habitudes auditives s'ouvre le champ... ou le chant... de l'étonnement.

Ce sont ces sauts quantiques de son en son, tels ces serpents qui sifflent sur nos têtes, qui allument en mon esprit et mon émotion une jouissance toute neuve proche du ravissement.

Tandis que sur les pièces qui me sont familières, je ronronne de plaisir à retrouver ma madeleine que j'aime bien ça.

Du coup, qu'est-ce qui est CONTEMPORAIN ? à ce stade plus mûr du tortillage de méninges j'oserai avancer :
NOTRE FACULTÉ D'ÉMERVEILLEMENT.

CAD - et cela m'amène un nouveau fil de discussion que je ne vais pas tarder à commettre - qu'il y a tant à découvrir dans toutes les époques que c'est à se demander si ce n'est pas précisément notre faculté à saisir l'inouï dans ce que qui se donne à ouïr qui est notre ressort de "contemporain"... vous suivez le fil ?????

mais mais mémé... il faut dire et re re dire que la Friederich de Tania sous les doigts de Tania avait toute la richesse de saveurs pour nous porter loin loin dans ces paysages déconcertants. Pas le moindre soupçon de recherche de puissance ------- au contraire : une progression par impressions comme des bains de couleurs d'un révélateur.

Valère
(de retour du premier festival de guitare de La Garenne Colombes avec ce soir là Tania Chagnot)

valère
Messages : 943
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Guitare classique et musique contemporaine

Message par valère » mar. 16 mai 2017, 07:51

Tania dit - à propos du choix de son programme - qu'elle voit/vit un rapport évident entre des œuvres composées à trois quatre siècles. Et nous - public - entendons/vivons cette évidence "naturelle".

Il n'est pas impossible que la guitare... et la guitariste ensemble nous favorisent cette acrobatie esthétique.
Par la guitare, nous glissons du cadre des codes harmoniques au pur voyage des sensations. C'est que la guitare plus particulièrement que tout autre instrument est un prolongement de notre voix... avec toutes les possibilités de modulation, d'expression et plus encore de présence intime transférées au son.

Bon ! il se trouve que mes trois expériences les plus marquantes (oserai-je dire les plus éblouissantes ?) de concerts qui nous promenaient comme sur un long fleuve tranquille d'œuvres du XVIe au plus actuel des répertoires étaient joués sur Friederich.

Cela nous enseigne au moins 1 chose :
pour jouer de la musique CONTEMPORAINE,
nulle besoin d'une guitare CONTEMPORAINE.


C'est une évidence que partagent tous les instrumentistes... mais allez savoir, nous contemporains guitaristes avons parfois de drôles d'idées.

C'est aussi la belle évidence que nous offre Pavel Steidl en interprétant des pièces contemporaines sur guitares romantiques ou encore sur une Simplicio.
Pavel Steidl -- Hommage à Jimi Hendrix by Carlo Domeniconi

J'aimerais par exemple votre avis sur cet exemple précis - non sur la pièce elle-même - mais sur les infinies possibilités expressives de cette guitare vieille d'un siècle.


Valèrerrement votre

Revenir vers « Luthiers »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot], Yahoo [Bot] et 2 invités