En toute Simplicio

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
jlg2
Messages : 717
Inscription : sam. 29 août 2015, 21:36

Re: En toute Simplicio

Message par jlg2 » mer. 07 juin 2017, 08:16

ce morceau là est une merveille !

il y a notamment une version jouée par Carles Trépat à tomber aussi :casque:

legato
Messages : 481
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: En toute Simplicio

Message par legato » mer. 07 juin 2017, 22:37

Valdnv a écrit :
mar. 06 juin 2017, 22:28
Pour le rappel de Pablo Marquez, il s'agissait de l'Andante-Largo op.5 n°5 de Sor :)
merci pour l'info

valère
Messages : 994
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: En toute Simplicio

Message par valère » jeu. 08 juin 2017, 02:17

Alors, que dire de plus ?

Que tout est subjectivement partiellement objectif au gré des goûts de chacun et des couleurs des autres ?

Personnellement, j’ai été désappointé par la guitare de Pauline. Monochrome et surtout, un son qui ne se libère pas. Déjà, l’an passé, avec le concert de Marcin Dylla, nous étions nombreux à nous désespérer que le Foyer de l’âme ait si peu de charisme sonore. Joli timbre, convenions-nous de la copie italienne que jouait le maître… mais quel dommage que l’acoustique…

Cette fois, la première partie du concert m’a convaincu de deux choses : cette guitare d’Hugo Cuvilliez ne me fait pas rêver… malgré le talent évident de la concertiste… et elle ne transcende pas l’avarice sonore de la salle… malgré sa réputation de puissance.

Je comprends le désarroi de Pauline qui revient à sa Cuvilliez parce qu’elle n’aime pas du tout la Smallman qu’elle vient d’acheter. Qu’elle se rassure : quand on cherche, on trouve.

.........................
Valère

jlg2
Messages : 717
Inscription : sam. 29 août 2015, 21:36

Re: En toute Simplicio

Message par jlg2 » jeu. 08 juin 2017, 10:18

oui,mais parfois le chemin est long :?

Maurice
Messages : 546
Inscription : sam. 23 septembre 2006, 12:54
Localisation : Lyon

Re: En toute Simplicio

Message par Maurice » mer. 14 juin 2017, 16:23

pour ceux qui habitent la région lyonnaise (ou une autre), Pauline Gauthey jouera à Lyon (à la Galerie des Luthiers) le dimanche 2 juillet à 18h (si intéressé(e) me contacter pour réserver).

pour Simplicio, il me semble qu'un des éléments donnant la mesure de sa notoriété à l'époque est le nombre de ses disciples, notamment en Argentine où de jeunes luthiers espagnols (ou italiens) se sont exilés : Emilio Pascual, les frères Gàlan, Carzoglio, Lago Nuñez etc...

valère
Messages : 994
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: En toute Simplicio

Message par valère » sam. 18 novembre 2017, 02:07

Maurice a écrit :
mer. 14 juin 2017, 16:23
pour ceux qui habitent la région lyonnaise (ou une autre), Pauline Gauthey jouera à Lyon (à la Galerie des Luthiers) le dimanche 2 juillet à 18h (si intéressé(e) me contacter pour réserver).

pour Simplicio, il me semble qu'un des éléments donnant la mesure de sa notoriété à l'époque est le nombre de ses disciples, notamment en Argentine où de jeunes luthiers espagnols (ou italiens) se sont exilés : Emilio Pascual, les frères Gàlan, Carzoglio, Lago Nuñez etc...
Encore une merveilleuse occasion de découvrir une merveilleuse Simplicio de 1927 tenue par une merveilleuse main de maître (deux merveilleuses en réalité). Une petite ballade digestive dans le merveilleux Grand Sud de l'Ile de France puis à 17h dans la merveilleuse église médiévale de Crosne................... Crosne que tout le monde connaît pour être la ville du merveilleux poète Nicolas Boileau.
Il est important de retenir que l'église, elle, est dédiée à Notre-Dame de la Compassion et que son second patron est Saint Eutrope, réputé pour « la guérison des maux de tête et surtout des estropiés ».
affiche-concert-du-mois.jpg

Si vous voulez savoir ce qu'EST une merveilleuse guitare, il n'y a pas à hésiter. Et si vous voulez savoir ce qu'EST ce merveillusrépertoire que joue Pablo, il n'y a pas à hésiter. Cela fait déjà deux bonnes raisons de ne pas hésiter.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2769
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: En toute Simplicio

Message par FabienSimon » sam. 18 novembre 2017, 11:23

Merveilleux guitariste!!!
Merci pour l'info!
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

valère
Messages : 994
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: En toute Simplicio

Message par valère » dim. 19 novembre 2017, 10:12

FabienSimon a écrit :
sam. 18 novembre 2017, 11:23
Merveilleux guitariste!!!
Merci pour l'info!

KI I VA ?

C 35 mn de Notre-Dame à Notre-dame


Pour de multiple raison que je ne répèterai pas ici, la guitare est comme le bon vin.
Mieux vaut que d'en parler en J ouïr.
Ce sera le meilleur moyen de vérifier ce que ce bavard de Valère (pas moi, l'autre)
sasse et ressasse à propos des guitares de Francisco Simplicio.
Un grand merci à Pablo Marquez de nous ouvrir au chantmp infini de cet instrument.

PROGRAMME

1ère Partie
Fernando Sor (1778-1839)

Six airs from « The Magic Flute » op.19
Marche religieuse
Giu fan ritorno i Genÿ amici
Fuggite o voi beltà fallace
Se potesse un suono
O dolce armonia
Cœur : Grand Isi Grand’ Osiri

Manuel Ponce (1882-1948)

Prélude, Variations et Fugue sur les Folias de España (1929-32)

2è Partie
Miguel Llobet (1878-1938)
Romanza (1896)
Respuesta (1922)

Gaspar Cassadó (1878-1938)

Leyenda catalana (ca.1954)
Catalanesca (1922)
Canción de Leonardo (1921)

Eduardo López Chavarri (1871-1970)
Sonata n.2 in D minor (ca.1927)
Moderato – Allegro
Andante moderato
Allegro vivace


et les nombreux et magnifiques rappels...


V

Carlos
Messages : 460
Inscription : mar. 29 juillet 2014, 15:36

Re: En toute Simplicio

Message par Carlos » dim. 19 novembre 2017, 12:39

Y a-t-il une chance que le programme soit enregistré?

valère
Messages : 994
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: En toute Simplicio

Message par valère » dim. 19 novembre 2017, 23:41

Carlos a écrit :
dim. 19 novembre 2017, 12:39
Y a-t-il une chance que le programme soit enregistré?
Je ne peux pas m'engager pour Pablo mais je parierais que OUI. Après, la logique des maisons de disques est une autre affaire.

Pourquoi y être retourné ? Est-ce parce que nous avons manger aujourd'hui que nous ne mangerons pas demain ?
Eh bien, ce voyage musical est pour moi une nourriture... à la limite de la perfection (je dis "à la limite" pour n'être pas franchement certain de connaître la perfection).

Pablo Marquez joue ce même répertoire sur sa Simplicio autant de fois qu'il le peut et depuis Sul Tasto, la fluidité et la magnificence de son jeu s'impose avec une maestria phénoménale.

L'acoustique de l'église était finalement très bonne - tant il est vrai que les églises romanes étaient conçue comme des instruments de musique... mais pas toujours pour la guitare. Je me suis mis tout au fond pour bénéficier de l'ampleur du son plutôt que de la guitare en direct. J'entendais tout bonnement une orchestre... avec tellement de plans sonores qui s'entrecroisaient sans se mélanger, une dynamique qui donnait une précision incroyable à chaque ligne mélodique, chaque accord, et enfin un timbre... un timbre... un timbre... un timbre... enfin vous m'avez compris...

Du coup, cette musique qui "sent son époque" apparait sous un jour tout à fait nouveau (je ne trouve pas de terme qui créerait un lien entre une "musique"(audio) et le "jour nouveau"(visio), mais vous allez m'aider). Elle transcende toutes les époques. Cela tient bien sûr au talent et à la passion de Pablo et pour ce répertoire et POUR CETTE GUITARE.

On s'attend à assister à une événement muséographique et nous voilà projeté dans un voyage vers le futur... il faut que je développe les composantes de cette épiphanie sonore pour vous en faire goûter toute la force de bouleversement qu'elle provoque et dont nous avant tant besoin - prisonniers que nous sommes des aires d'autoroutes culturelles - mais cette phrase est déjà trop longue et nous sommes dimanche soir, aussi me contenterai-je, avec votre assentiment, de saluer Pablo Marquez d'un "Chapeau bas, Messieurs, un génie" tout en adressant la moitié du compliment au créateur de l'instrument, Francisco Simplicio.

Valère de jeu

Revenir à « Luthiers »