D02 Cours de guitare classique 01

Les cours de guitare classique sont gratuits. Ils sont destinés à l'amateur isolé qui n'a pas la chance d'avoir un professeur. Demandez votre inscription au groupe élèves pour intégrer la classe.
Règles du forum
Les cours de guitare classique sont gratuits. Ils sont destinés à l'amateur isolé qui n'a pas la chance d'avoir un professeur. Demandez votre inscription au groupe élèves pour intégrer la classe.

PDF, MP3, Vidéos, Cours : Niveau D01 - Niveau D02 - Niveau D03 - Niveau D04 - Niveau D05 - Niveau D06 - Niveau D07 - Niveau D08 - Niveau D09 - Niveau D10 - Niveau D11 - Niveau D12.

IX Catalogues des PDF, MP3 et Video des forums Delcamp.
Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16115
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Isabelle Frizac » ven. 08 septembre 2017, 10:00

Alain Millet a écrit :
ven. 08 septembre 2017, 09:42

Pas d'armure donc do majeur ou la mineur, après l'anacrouse, en première mesure (et dernière) accord la-la donc nous sommes en la mineur ?
exact !
Alain Millet a écrit :
ven. 08 septembre 2017, 09:42
Pour Oh, Suzanna c'est marqué mais ce n'est qu'a la dernière mesure que j'arrive à identifier le la majeur. La première mesure (après l'anacrouse) commence par un do et une basse en la...? Et si on plaque l'accord ça ne ressemble pas à un la... :?:
Regarde bien , il y a 3 # à côté de la clé de sol : tous les Fa, Do et Sol sont #.
Il s' agit d' un DO# dans la 1è mesure
Alain Millet a écrit :
ven. 08 septembre 2017, 09:42
Quant au côté triste ressenti est-ce le la mineur qui le fait ressentir plus que mélodie, nuance et rythme ? Je ne suis pas assez calé en solfège pour trouver une réponse.
La tonalité (la mineur) de la fougère incite plus à la mélancolie, c' est vrai!
contrairement au La Majeur de Suzanna , nettement plus gai :D
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 10191
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Champagne-Ardenne

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Rachid Merabet » ven. 08 septembre 2017, 10:05

Alain Millet a écrit :
ven. 08 septembre 2017, 09:28
Inutile donc de se précipiter, on a le temps de bien travailler ses morceaux.
Oui chacun à son rythme . Poster dans un délai raisonnable entre 1 semaine et 15 jours permet aux élèves de se rendre compte très rapidement des erreurs de toutes sortes grâce aux commentaires et ainsi de corriger en postant d' autres versions. :bye:

Je vois que Bernard a répondu pendant que je rédigeais mon message :okok: mais j' envoi quand même
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 139
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Henri » ven. 08 septembre 2017, 10:20

Salut Alain, alors c'est parti pour une année de travail, de sueur, de larmes et de sang (enfin, là j'exagère un peu quand même).

Oui tu as bien compris la théorie: pas de dièses ou de bémol à l'armure et c'est DO Majeur ou LA mineur.
Pour le savoir et lever le doute:

- ne pas se fier à la première note.

- regarder les basses. Un morceau est conduit par les basses. Tu dois donc trouver des basses correspondant à la tonalité (LA) modulées avec des basses faisant partie de l'accord parfait (LA - DO - MI). Mais pas que... il y a aussi des notes dites de passage.

- surtout regarder la dernière note ou le dernier accord. Un morceau tonal finit (presque) toujours par une cadence où la dernière note (ou accord) correspond à la tonalité. C'est à mon avis le meilleur moyen de savoir.

Attention toutefois. Ce qui figure à l'armure indique la tonalité "générale" du morceau. La grande richesse de la musique tonale est de pouvoir être modulée. Donc il est possible, et même probable de rencontrer plusieurs tonalités dans le même morceau. Et même plusieurs modes Majeur et/ou mineur.
Par exemple la chanson "Le lundi au soleil" commence en mineur ("regarde ta montre il est déjà 8 heures") et finit en Majeur ("le lundi au soleil c'est une chose qu'on verra jamais").

Bon, je sais pas pourquoi je te raconte tout ça. Probablement pout te souhaiter bon courage. :bye:



Tu as déjà eu des réponses pertinentes pendant que je rédigeais. C'est bien donc je maintiens le "bon courage et bonne continuation"
"Faut pas mollir !"

Avatar de l’utilisateur
Alain Millet
Elève des cours en ligne
Messages : 560
Inscription : ven. 13 mai 2016, 10:56

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Alain Millet » ven. 08 septembre 2017, 11:08

Merci Isabelle pour tes précieux conseils.

Je me rends compte que je me suis mal exprimé, les dièses ne m'avaient pas échappé. Ici le Do# a peut-être des caractéristiques que j'ignore.

Dans Oh Susanna le la mineur est écrit dans le titre de la partition. Mais si ce n'avait pas été le cas, ma question était: comment reconnaitre que l'on est en la mineur? Et je ne pouvais pas utilisé les éléments de Clément. Henri a ajouté le coup d’œil à la cadence finale qui aide aussi beaucoup).

Quant à la tonalité mon prof de formation musicale nous sort régulièrement des pièces qui viennent contredire les aphorismes habituels du genre "le la mineur est mélancolique" (et dégaine des bouts de Mozart (souvent) mais pas que, illustrant ses propos et ça marche dans tous les sens). D’où la question résiduelle: si ce n'est pas la tonalité qui détermine cette ambiance, sont ce les mélodies, tempi et nuances qui s'en chargent? (Oh Susanna à 46 à la noire n'est pas si gai que ça :) ).

C'est un ensemble de tout ça surement. En tout cas j'ai bien compris que le scientifique peut aller se coucher pour mieux capter ses émotions :lol:
:bye:

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16115
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Isabelle Frizac » ven. 08 septembre 2017, 11:17

Dans Oh Susanna le la mineur est écrit dans le titre de la partition

Faux ! c' est écrit la majeur 8)

Pour le ressenti de différents sentiments, c' est une alchimie assez complexe, car il faut aussi tenir compte de l' humeur de celui qui joue ainsi que de celui qui écoute. C' est assez subjectif, en fait ! :P

Donc, pas de règle absolue dans ce domaine .
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9412
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Bernard Corneloup » ven. 08 septembre 2017, 11:26

Isabelle voulait te dire que dans un accord construit sur La (la-do-mi) ce qui fait la différence entre l'accord et l'accord mineur c'est la tierce, donc le do. S'il est naturel c'est un accord de la mineur, et s'il est # c'est un accord de La majeur.
Ce que dit Henri est important : ce sont les basses qui conduisent le morceau. En général la première mesure est construite sur la fondamentale du morceau, ainsi que la dernière. Donc la basse donne le nom de la tonalité. Et tu en déduis la tonalité (majeure ou mineure) d'après l'armure.

Il est important aussi d'avoir en tête de ne pas confondre le nom des accords (la mineur, la majeur, ..) et le nom des tonalités (la majeur, la mineur, ...). On a l'impression que c'est pareil, et pourtant ce n'est pas la même chose.
Dans une tonalité donnée on se sert des notes (7 en majeur et jusqu'à 9 en mineur) pour construire les accords sur chacune des basses de la gamme. Pour chaque tonalité on dispose donc de 7 accords (jusqu'à 9 en mineur) pour construire son morceau (je ne parle que des accords à 3 sons).
En Do majeur, par exemple, le morceau sera construit avec les accords Do Majeur, ré mineur, mi mineur, Fa majeur, Sol majeur, la mineur et si mineur avec quinte diminuée (et comme ce dernier est très difficile à faire on le remplace par un accord à quatre sons plus simple à faire : Sol7 - dans lequel il est inclus). Un accord par note de la gamme.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Alain Millet
Elève des cours en ligne
Messages : 560
Inscription : ven. 13 mai 2016, 10:56

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Alain Millet » ven. 08 septembre 2017, 11:54

Salut Henri,

Merci de te pencher sur mon épaisse couche d'ignorance mais le coup d’œil à la cadence finale et sur les basses est une aide bien utile quand on ne peut se fier à la première note.

J'ai abordé la promenade dans les tonalités différentes et le jeu des diverses cadences pour agrémenter les morceaux, c'est bougrement fascinant la musicologie. Disons que lentement cela devient moins... flou :lol:

Tes encouragements me font plaisir.

Alain

Avatar de l’utilisateur
Alain Millet
Elève des cours en ligne
Messages : 560
Inscription : ven. 13 mai 2016, 10:56

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Alain Millet » ven. 08 septembre 2017, 12:08

Bernard,

Un grand merci pour ta réponse que je vais de ce pas éplucher. :wink:

Alain

Avatar de l’utilisateur
Alain Millet
Elève des cours en ligne
Messages : 560
Inscription : ven. 13 mai 2016, 10:56

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Alain Millet » ven. 08 septembre 2017, 12:11

Isabelle Frizac a écrit :
ven. 08 septembre 2017, 11:17
Faux ! c' est écrit la majeur 8)
Je vais aller discuter de mes sentiments avec mon ophtalmo :mrgreen:

(erreur de transcription sur ma tablature) et en plus je parle du la mineur dans le post avant,. N'importe quoi :oops:

Au passage, y-at-il un ouvrage qui aborde le sujet entre tonalité et sentiment ?

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 139
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Henri » ven. 08 septembre 2017, 13:25

Alain Millet a écrit :
ven. 08 septembre 2017, 12:11
Au passage, y-at-il un ouvrage qui aborde le sujet entre tonalité et sentiment ?
Surtout pas! c'est trop personnel.

En matière de ressenti (de sentiments) il y a 2 notions qu'il ne faut pas confondre:

- la tonalité qui évoque plutôt une "couleur", un "ton" comme dans la palette d'un peintre. Mais peut aussi suggérer certains effets. Mozart a largement utilisé les accords dissonants pour évoquer un sentiment d'angoisse suivi de la résolution qui est le retour à un accord harmonieux et qui apaise l'atmosphère. Surtout dans ses opéras.

- le mode (Majeur ou mineur) qui utilise des gammes dont le "moule" est fixe mais qui se distingue d'abord par la première tierce qui fait 2 tons (Majeure) ou 1ton1/2 (mineure). Le mode est utilisé pour rendre des ambiances mais les exemples qui contredisent l'association "mineur = triste / nostalgique" et Majeur = joyeux" sont nombreux. La symphonie n°40 de Mozart est en Sol mineur. Et ta prof a raison en dégainant du Mozart pour démontrer qu'un morceau en mode mineur n'est pas forcément triste. Le concerto d'Aranjuez est en Ré Majeur (tonalité générale) et pourtant le 2ème mouvement Adagio c'est pas la grande rigolade. Il y d'autres moyens pour donner une atmosphère (Rythmes, tempi, timbres des instruments, harmonies, etc)

En conclusion il faut écouter beaucoup de musique et dégager soi-même ce qu'on en ressent. Mais c'est vrai que pour moi, au moins, les morceaux en mineur parlant davantage au coeur et les morceaux en Majeur parlent plus au corps.

Attention ne pas confondre les "modes Majeurs et mineurs de la musique tonale" et les "Modes anciens de la musique modale" qui n'ont rien à voir et qui n'ont plus cours aujourd'hui et qui étaient surtout adaptés (mais très limités) à la musique liturgique et au plain-chant. Donc ça on peut oublier et on va pas pleurer dessus.

Pour finir une petite astuce pour sentir si un morceau est en Majeur ou en mineur: tu joues seulement les basses de l'harmonie en respectant les rythmes et le tempo et tu devais discerner un air cohérent dont les intervalles devraient te donner une idée du mode.

Bon, maintenant je vais faire la sieste !!! Bon travail
"Faut pas mollir !"

Avatar de l’utilisateur
Mariano Martínez Gallego
Messages : 405
Inscription : sam. 03 septembre 2016, 11:17
Localisation : Medina del Campo (Valladolid) España

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Mariano Martínez Gallego » ven. 08 septembre 2017, 15:31

Sujet très intéressant.
Merci pour les commentaires.

Mariano.

Remarque:
¿ Pouvons-nous analyser certains morceaux ?
--------------------------------------------------------------
Pardon.
Mon Français.
M’a aidé avec un programme de traducteur,

Avatar de l’utilisateur
Michel Le Govic
Elève des cours en ligne
Messages : 20
Inscription : jeu. 20 avril 2017, 19:47

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Michel Le Govic » ven. 08 septembre 2017, 16:11

bienheureux de comprendre que nous ne sommes pas obligés de publier au bout de 7 jours car je ne suis pas sur d'avoir 3 morceaux potables si vite ! J'ai beaucoup de mal avec 'aigus en butée' + basse simultanée.
==>Pouvez-vous me donner un avis sur le sujet des notes étouffées :
je travaille Que ne suis-je la fougère, et même en épluchant la video de J-F.D je n'arrive pas à voir comment il fait, ça va trop vite.
Voilà comment je fais :
exemple 1 :à la mesure 3 je parviens à étouffer le Mi grave avec le pouce qui s'appuie sur cette corde Mi juste avant de jouer la corde La.
exemple 2 :à la mesure 2, il faut étouffer le dernier Mi de la mesure 1 avant ou pendant qu'on joue le Ré de la mesure 2. Le seul moyen que j'ai trouvé est d'incliner mon annulaire à 45° (au lieu d'être perpendiculaire au plan des cordes) pour que la pulpe arrière de l'annulaire étouffe le mi. C'est un pseudo mini-barré avec l'annulaire.
là où je ne sais pas faire :mesure 3, comment peut-on étouffer le ré grave avant de jouer la corde de mi grave ?
Michel,
Pierre Fontaine, 1984

Avatar de l’utilisateur
Dominique Schiedts
Elève des cours en ligne
Messages : 99
Inscription : dim. 26 mars 2017, 16:10
Localisation : Manche

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Dominique Schiedts » ven. 08 septembre 2017, 17:12

Bonsoir,
personnellement, j'étouffe le RE grave après le MI grave
Pour le mi aigu, c'est effectivement en jouant le ré avec l'annulaire incliné.

Je pense par contre qu'il y a plus de notes étouffées que celles notées:
La première basse LA ne dure qu'un temps et est donc étouffée en jouant le do

Si tu regardes bien la video, le pouce ne se repose jamais: soit il joue, soit il étouffe :chaud:
Élève cous D02
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Avatar de l’utilisateur
Mariano Martínez Gallego
Messages : 405
Inscription : sam. 03 septembre 2016, 11:17
Localisation : Medina del Campo (Valladolid) España

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Mariano Martínez Gallego » ven. 08 septembre 2017, 18:29

Michel Le Govic a écrit :
ven. 08 septembre 2017, 16:11
exemple 1 :à la mesure 3 je parviens à étouffer le Mi grave avec le pouce qui s'appuie sur cette corde Mi juste avant de jouer la corde La.
[
pouce, stopper la note precedente (Mi)après que(La)
ou
pouce, stopper la note precedente(Mi)lorsque vous appuyez sur (La).
incline
exemple 2 :à la mesure 2, il faut étouffer le dernier Mi de la mesure 1 avant ou pendant qu'on joue le Ré de la mesure 2. Le seul moyen que j'ai trouvé est d'incliner mon annulaire à 45° (au lieu d'être perpendiculaire au plan des cordes) pour que la pulpe arrière de l'annulaire étouffe le mi. C'est un pseudo mini-barré avec l'annulaire.
Trés bien.
là où je ne sais pas faire :mesure 3, comment peut-on étouffer le ré grave avant de jouer la corde de mi grave ?
main gauche.
Pisse en même temps.
Sol#, doigt 1 (pour plus tard)
La, doigt 2
Corde 4, doigt 3 (stopper)

Mariano
--------------------------------------------------------------
Pardon.
Mon Français.
M’a aidé avec un programme de traducteur,

Avatar de l’utilisateur
Alain Millet
Elève des cours en ligne
Messages : 560
Inscription : ven. 13 mai 2016, 10:56

Re: D02 Cours de guitare classique 01

Message par Alain Millet » ven. 08 septembre 2017, 19:12

Pour les éteintes, feuillette le recueil D01. Y figurent de nombreux cas ou le doigt qui doit éteindre est conseillé. En D02 cette indication ne figure plus pour disparaitre plus tard.

Dominique a raison quand tu joues ton la, le pouce qui vient de jouer remonte étouffer le mi (ton exemple 1) comme une note supplémentaire mais on s'y fait en jouant lentement (je ne pensais pas y arriver mais en un mois, c'est devenu une habitude).

Pour la fin de mesure 2 ton pouce vient de jouer le mi et va jouer le la. Économie de mouvement: Laisse le trainer et quand il bute le la, il étouffe (sur le côté) en même temps le mi.

Pour les aiguës c'est souvent le doigt qui chevauche mais pas que. Les possibilités restent limitées donc le surcroit de travail ne sera pas important sauf à t'y habituer. Pas trop de contorsions qui donnerait de mauvaises habitudes.

Pour les videos YT tu peux ralentir la vitesse de défilement pour tenter de mieux voir.
Tu peux aussi aller regarder les videos de D01 dont les morceaux sont plus lents.

:bye:

Revenir vers « Cours de guitare classique en ligne »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot], Étienne Provençal et 2 invités