Éthique et transcription

Théorie et pratique de la composition et de l'arrangement pour guitare classique, discussion autour de l'élaboration d'oeuvres en construction, d'oeuvres en élaboration commune, etc.

Après avoir publié vos 2 premiers messages sur le forum, inscrivez vous au groupe 002 pour publier et télécharger les fichiers joints.
Règles du forum
III Nos MP3, WMV, MOV, FLV et AVI, droits d'auteur

VII Modalités de publication de vos partitions

Atelier d'écriture
Théorie et pratique de la composition et de l'arrangement pour guitare classique, discussion autour de l'élaboration d'oeuvres en construction, d'oeuvres en élaboration commune, etc.

Une fois inscrit au groupe 002, vous pouvez joindre à vos messages les types de fichiers suivants :
Audio : .mp3 .ogg .wav
Video : .mov .wmv
Partition : .pdf .jpg .gif .png
Finale: .mus
J. Pimentel

Éthique et transcription

Message par J. Pimentel » lun. 23 février 2009, 02:26

Je dois faire des transcriptions pour guitare des parts de piano de quelques chansons d’un compositeur portugais - Francisco de Lacerda.
C’est une musique très pianistique, et presque impossible de jouer en guitare. Il faut, alors, arranger d’une façon qui, parfois, sera très différente, même si on maintient l’harmonie. La tonalité doit aussi changer parce que l’original fut écrit pour alto et maintenant sera un ténor en chantant.
Les questions sont les suivantes :
- Quels éléments on ne doit pas changer ?
- -Quoi faire quand il est impossible de jouer dans la guitare ?

Merci de vos réponses

JP

phi

Re: Éthique et transcription

Message par phi » lun. 23 février 2009, 02:56

Je pense que la réponse passe par une bonne analyse. Qu'est ce qui au moment M est le plus important. Ce ne sont pas forcément les notes, ça peut être rythmique, ou dans l'écriture verticale ou horizontale, serré/éspacé. Quand le rôle du piano est en accompagnement, je pense qu'il faut garder les basses et l'harmonie. S'il y a un contre-chant il faut essayer de simplifier les accords. S'il y a des doublures à l'interieur de l'accord il est possible de les retirer. Si les quintes ne sont pas caracteristiques du passages on peut les enlever aussi.
Je ne connais pas le compositeur mais il est possible que tu soit obligé de conserver par endroit plus l'esprit que les notes d'ou l'analyse dont j'ai parlé plus haut.

phi

Re: Éthique et transcription

Message par phi » lun. 23 février 2009, 03:01

J'oubliais...
la tonalité doit être choisie en fonction de la voix du soliste évidemment, mais il ne faut pas négliger non plus les tonalités qui facilite le travaille du guitariste (avec plein de cordes à vide pour les basses).
Quitte à mettre un capo après pour que tout le monde soit d'accord.

J. Pimentel

Re: Éthique et transcription

Message par J. Pimentel » lun. 23 février 2009, 03:12

Merci pour la réponse.
Dans ce cas, je pense que le plus important c’est la part de piano, car la mélodie de la voix est d’inspiration populaire et très simple. Le problème devient de l’importance que je pense que le compositeur donne à la part du piano : le rythme et l’harmonie sont très élaborés et, parfois, il utilise du contrepoint à quatre et cinq voix. C’est un compositeur contemporain de Debussy et Erik Satie, et qui fut élève de Vincent D’Indy.
La tonalité n’est pas un problème. Le chanteur peu élever un demi-ton sans forcer la tessiture. Évidemment, quand on écrit pour la guitare, on doit utiliser des tonalités « propres »(je pense ☺)

phi

Re: Éthique et transcription

Message par phi » lun. 23 février 2009, 04:26

Si nous sommes d'accord sur ce que tu entends par contrepoint (différentes voix mélodique indépendantes et superposées), là je ne vois comme solution que la transcription pour 2 guitares. Pour une guitare ce sera de l'arrangement certainement plus de la transcription. A partir de là tu deviens assez libre. Mais de toute façons en partant d'une partition si complexe tu ne pourras faire que de l'évocation.

J. Pimentel

Re: Éthique et transcription

Message par J. Pimentel » lun. 23 février 2009, 21:48

Oui, c’est ça. Mon problème c’est de délimiter les frontières de l’arrangement. Peut-être je cherche une formule – qui n’existe pas – de faire des arrangements sans trahir l’idée du compositeur.

Stéphan

Re: Éthique et transcription

Message par Stéphan » lun. 23 février 2009, 22:25

J. Pimentel a écrit :délimiter les frontières de l’arrangement. Peut-être je cherche une formule – qui n’existe pas – de faire des arrangements
Attention, c'est dangeureux ce que tu fais là !
A rechercher des "formules" qui n'existent pas déjà, tu risques de faire des trouvailles !!!

J. Pimentel

Re: Éthique et transcription

Message par J. Pimentel » sam. 28 février 2009, 22:31

Stephan a écrit :
J. Pimentel a écrit :délimiter les frontières de l’arrangement. Peut-être je cherche une formule – qui n’existe pas – de faire des arrangements
Attention, c'est dangeureux ce que tu fais là !
A rechercher des "formules" qui n'existent pas déjà, tu risques de faire des trouvailles !!!

Pourquoi on ne peut pas trouver des formules qui n’existent pas?
Le risque des trouvailles n’est pas partie de la vie? ☺

JP

Stéphan

Re: Éthique et transcription

Message par Stéphan » sam. 28 février 2009, 23:00

Je suis entièrement d'accord avec toi. Le seul risque pour les trouvailles, c'est de regretter de ne les avoir pas faites plus tôt !
Je ne connais pas l'écriture (je déchiffre à peine les portées), mais pour m'expliquer, je pense que ton approche (quête de "formule" = analyse = recherche de compréhension => choix) est tout à fait propice à la création..., ce qui donne du sens à la vie ;-)

Je glisse aussi un p'tit merci à Phi : c'est très interressant tout ça !

Phi a dit : "Si les quintes ne sont pas caracteristiques du passages on peut les enlever aussi."
-> Je ne comprend pas ce qu'est une "quinte caractéristisque" : je pense que l'on pourrais étendre cette notion de "caractéristique" à tous les intervalles non ?


Salut, et Bonne guitare !

phi

Re: Éthique et transcription

Message par phi » dim. 01 mars 2009, 04:44

Je parle de la quinte à l'intérieur d'un accord. Celle ci peut être oter sans trop de dommage pour la couleur vu qu'elle tres fortement présente dans la serie harmonique de la fondamentale de l'accord. Donc dans un accord même si on enlève la quinte elle toujours un peu présente.
Une quinte caracteristique serait par exemple le même accord mais cette fois renversé sur une basse de quinte.

Revenir vers « Atelier d'écriture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 1 invité