Transposition

Théorie et pratique de la composition et de l'arrangement pour guitare classique, discussion autour de l'élaboration d'oeuvres en construction, d'oeuvres en élaboration commune, etc.

Après avoir publié vos 2 premiers messages sur le forum, inscrivez vous au groupe 002 pour publier et télécharger les fichiers joints.
Règles du forum
III Nos MP3, WMV, MOV, FLV et AVI, droits d'auteur

VII Modalités de publication de vos partitions

Atelier d'écriture
Théorie et pratique de la composition et de l'arrangement pour guitare classique, discussion autour de l'élaboration d'oeuvres en construction, d'oeuvres en élaboration commune, etc.

Une fois inscrit au groupe 002, vous pouvez joindre à vos messages les types de fichiers suivants :
Audio : .mp3 .ogg .wav
Video : .mov .wmv
Partition : .pdf .jpg .gif .png
Finale: .mus
Victor 30

Transposition

Messagepar Victor 30 » mar. 27 avril 2010, 22:11

Bonsoir
Voila 2 sujets :
Je souhaiterais comprendre la base de la transposition à travers un exemple d'une partition
Peut -on transposer une mélodie ?
Existe t-il une méthode pour transposer une partition.
Est-il possible de parler de ces sujets sur ce forum

Un second sujet est sur les accords de renversement
A quoi ça sert .Comprendre la théorie et la conception.
Est.ce possible dans un forum de guitare classique
Merci

Dory

Re: Transposition

Messagepar Dory » jeu. 29 avril 2010, 10:30

Salut Victor,

Ta question est vraiment très vaste !
Il faudrait dans l'ordre que tu te penches sur la théorie.
Définition de la transposition (selon Danhauser) : «Transposer c'est exécuter ou transcrire un morceau de musique dans un autre ton que celui dans lequel il est écrit, en respectant la place des tons et des demi-tons.»
Je te laisse découvrir les différentes méthodes théoriques de transposition en cherchant soit dans des bouquins soit sur des sites.
Plus simplement et cela revient à savoir... compter.

Pour les accords, il faut d'abord en connaître la définition ainsi que les bases de construction, ce qui implique au minimum de connaître les intervalles, les tons, les demis-tons etc.
Ensuite tu passes aux renversements (définitions etc.)
Tout cela est théorique. Il n'y a rien à comprendre... Plutôt à apprendre.

« A quoi sert un renversement d'accord ? »
A quoi sert la musique ?
Il n'y a pas de réponse. Tel musicien utilise un accord renversé à la place de l'accord à l'état fondamental: à toi d'écouter, d'entendre la différence en fonction du renversement choisi. Là c'est le travail pratique...

Il te faut donc plonger un peu dans la théorie (rien de compliqué...) et ensuite dans la pratique... Ça vaut la peine !

Amicalement
Dory

Virginie77

Re: Transposition

Messagepar Virginie77 » jeu. 29 avril 2010, 14:33

Victor 30 a écrit :Peut -on transposer une mélodie ?
Existe t-il une méthode pour transposer une partition.
Est-il possible de parler de ces sujets sur ce forum


La transposition, c'est un peu comme les langues: tous les instruments ne lisent pas la même clé, n'ont pas la même hauteur des sons. L'anglais est la référence, tout comme le piano, pour la musique.

- La guitare se lit une octave au-dessus des sons réels (du piano). Pour transposer une mélodie de piano, on déplace les notes une octave au-dessus. Attention aux équivalences clée de sol-clé de fa, au piano.

Je vous conseille l'aide mémoire musical, de Bitch, où l'on retrouve les équivalence entre les instruments.

A bientôt!

Victor 30

Re: Transposition

Messagepar Victor 30 » jeu. 29 avril 2010, 21:42

Merci à Dory et Virginie 77 de me répondre.
Je vais trouver un livre en librairie qui va j'espère pouvoir m'aider.

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2207
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Transposition

Messagepar FabienSimon » jeu. 29 avril 2010, 23:33

Bonsoir Victor 30, lorsque l'on visualise des notes de musique sur une partition, on constate qu'elles forment entre elles des intervalles, pour pouvoir transposer ces notes dans une autre tonalité, il faut évidemment conserver ces intervalles, sinon le morceau est modifié, il est donc simplement nécessaire d'ajouter ou de soustraire à chacune des notes de la partition le même nombre de demi-tons. Ainsi un morceau écrit en Do majeur, pour le transposer en Ré majeur, il faut simplement ajouter à toutes les notes 2 demi-tons.
En guise de vérification, tu peux jouer un accord de Do majeur à la 1ière position, puis placer ton capodastre à la seconde case, en exécutant le même doigté, l'accord se transforme alors automatiquement en Ré majeur. Normal puisque toutes les notes ont été augmentées de deux demi-tons.
Bonne soirée
fs
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Virginie77

Re: Transposition

Messagepar Virginie77 » ven. 30 avril 2010, 17:49

Victor 30 a écrit :Un second sujet est sur les accords de renversement
A quoi ça sert .


Les renversements servent à modifier l'impact d'un accord: le 1er renversement donne une impression de légèreté, le 2eme, une impression de "superflu". Si vous avez déjà fait de la guitare folk, on retrouve les renversements dans les accords de 5eme, 6eme, 7eme...

Victor 30

Re: Transposition

Messagepar Victor 30 » ven. 30 avril 2010, 21:37

Voila jai trouvé La Theorie de Danhauser .Je vais commencer par la transposition.
cela me semble plus abordable pour commencer.
Je verrai un peu plus tard pour les renversements .Chaque chose en son temps !!
Merci Fabien Simon et Virginie 77.

Jeremy Decoster

Re: Transposition

Messagepar Jeremy Decoster » mar. 04 mai 2010, 19:23

Bonsoir Victor,

Personnellement, je peux te conseiller le livre "Théorie de la Musique" par Claude Abromont qui, je trouve, dépasse tout autre manuel du genre en qualité. Les exemples sont nombreux, les explications très claires et l'ouvrage aborde surtout l'ensemble des sujets liés à la théorie (analyse, harmonie, histoire, etc.).

Voilà, bon courage !!!
Jeremy

Victor 30

Re: Transposition

Messagepar Victor 30 » mer. 05 mai 2010, 12:06

Merci Jeremy pour ce conseil
Je vais voir avec ma librairie pour le commander.
Merci

Avatar de l’utilisateur
Yann Kovic
Messages : 636
Inscription : lun. 23 juin 2008, 08:36
Localisation : Région de Liège - Belgique

Re: Transposition

Messagepar Yann Kovic » mer. 05 mai 2010, 14:26

Les renversements ont plusieurs usages. La plupart des accords de piano sont des renversements.

Les renversements peuvent servir par exemple à accompagner la progression mélodique par une ligne de basse adaptée. La basse peut alors évoluer, par exemple, en suivant une gamme descendante, menant d'où on est vers où on aller. En gros, cela empêche d'avoir une ligne de basse qui se promène en tous sens (vers le haut, vers le bas...).

Le renversement permet aussi d'enchainer délicatement des accords différents en modifiant un minimum de notes d'un accord à l'autre.

Enfin, le renversement aide à enrichir et varier la progression harmonique des accords, surtout quant on a à sa disposition un bassiste qui accompagne rythmiquement les fondamentales (les notes de base de l'accord, soit celles qui portent le même nom que l'accord).

Le renversement enrichit et simplifie... à condition d'apprendre les renversements de chaque accord!
Ceci mène aux "voicing", à savoir en gros l'art de choisir "qui joue quoi" (et quand) afin d'améliorer la musicalité de l'ensemble. Il faut savoir que certains intervalles sont extrêmement dissonants, et qu'il faut donc essayer d'éviter de telles situations pour ne pas obtenir des sons sourds et peu définis. Essaye de jouer une note et celle qui la suit directement 1/2 au dessus en même temps et tu comprendras de quoi je veux parler...
Les renversement sont très utilisés en Blues, en Jazz, beaucoup moins en rock... en guitare classique, je crois qu'on les utilise pour ainsi dire tout le temps - et à notre insu - puisque la basse évolue souvent en même temps que la mélodie, et pas toujours dans le même sens!

Amuse toi à essayer de découvrir des renversements dans les morceaux que tu joues, tu feras des découvertes sympathiques...
L'humanité disparaitra... Bon débarras ! (Y.Paccalet)

Guitares:
Hanika 59SF Oberklasse (classique) Crd Savarez Cantiga 510CRJ et Hannabach M590 Titanyl
Martin OM-21 (Folk Picking) Crd Martin PhBr Lifespan C-light 11-52
Sigma OMR-1ST, Hanika Basis cut PF

Victor 30

Re: Transposition

Messagepar Victor 30 » mer. 05 mai 2010, 21:45

Merci Yann pour cette explication.
Je m'intéresse aux renversement dans le but de jouer à 2 guitares .
La 2eme guitare jouerait des riffs ou un rythme complémentaire avec des accords de renversements par exemple.
Existe t-il un livre ou un site pour apprendre les renversements de chaque accord.
J'ai appris la base de la constitution des accords .
Merci

Avatar de l’utilisateur
Yann Kovic
Messages : 636
Inscription : lun. 23 juin 2008, 08:36
Localisation : Région de Liège - Belgique

Re: Transposition

Messagepar Yann Kovic » jeu. 06 mai 2010, 08:31

Ce genre de livres doit exister, mais je ne les connais pas.
En fait, c'est assez simple de retrouver ces renversements, pour autant que tu connaisses les accords de base, septième comprise. Je m'explique.

Mon prof de guitare me faisait travailler les renversements comme ceci:

Il considérait que le (contre)bassiste jouait les fondamentales, et que la guitare jouait le reste de l'accord sur quatre cordes.
Pour mon explication j'utiliserai la notation anglo-saxonne, où A=la, B=si, C=do, etc jusqu'à G=sol.

Pour la gamme de C majeur, on a:

CM Dm Em F G Am B(dim)

et en accords de septième:

CM7 Dm7 Em7 FM7 G7 Am7 Bm7(b5)

Si tu veux renverser par exemple le CM7, tu décomposes l'accord en ses constituants, à savoir:

C D E F G A B C ( 1T 1T 1/2T 1T 1T 1T 1/2T)

Les notes sont: le C, le E (la tierce) le G (la quinte) et le B(septième majeure).

Donc en fait, quatre notes distinctes (le pourquoi des quatre cordes de l'exercice) par lesquelles tu peux commencer ton accords.

En permutant la note de basse de l'accord, de C à B en passant par E et G, tu obtiens les quatre renversements de l'accord de CM7, soit:

CM7 (qu'on peut ignorer si on considère que le bassiste se charge de la fondamentale)
CM7/E (soit CM7 avec une basse de E)
CM7/G (soit CM7 avec une basse de G)
CM/B (soit CM7 avec une basse de B)

A toi de retrouver sur le manche où jouer ces renversements, c'est un très bon exercice, et de t'en faire un tableau avec les accords les mieux adaptés.
Attention, comme toujours, certaines positions peuvent être véritablement acrobatiques, gare aux blessures. On peut jouer les renversements un peu partout sur le manche.
Ensuite tu recommences avec l'accord de Dm7 etc.
Tu fais cela pour les cordes 1 2 3 4, puis, 1 2 3 5, puis 2 3 4 5 etc.
Bref du boulot en perspective! Comme quoi la musique on n'est pas prêt d'en avoir fait le tour (le même genre de travail peut être fait pour les modes, mais là c'est encore une autre histoire...)

La musique, c'est un peu comme un jeu de briques Lego(c!), tu assembles les briques comme tu le veux pour obtenir ce que tu veux et ses variantes. J'insiste sur les faits suivants:

-Fais ce travail toi-même, ne cherche pas des bouquins, tu n'y apprendras rien. Le mieux c'est d'expérimenter comme expliqué plus haut.
-La couleur des accords change avec le renversement, d'où l'enrichissement (car ce sont les intervalles relatifs qui apportent la notion subjective d'harmonie).
-Un accord sur le manche portent des noms totalement différents s'ils fait partie d'une gamme ou d'une autre.

Dernier conseil: gardes toi de vouloir tout analyser, tu y perdrais ta spontanéité. Si la musique est un domaine analytique (ce qu'il m'arrive de contester) le plaisir de l'oreille est primordial.

Bon travail, on se revoit dans six mois pour écouter tes progrès? Courage! :okok:

ps: Je dois avoir un documents quelque part avec des exercices que j'ai fait il y a quelques années. Je vais essayer de le retrouver et le poster ici en PDF, afin d'illustrer mes propos.
Dernière édition par Yann Kovic le jeu. 06 mai 2010, 14:51, édité 2 fois.
L'humanité disparaitra... Bon débarras ! (Y.Paccalet)

Guitares:
Hanika 59SF Oberklasse (classique) Crd Savarez Cantiga 510CRJ et Hannabach M590 Titanyl
Martin OM-21 (Folk Picking) Crd Martin PhBr Lifespan C-light 11-52
Sigma OMR-1ST, Hanika Basis cut PF

milongo

Re: Transposition

Messagepar milongo » jeu. 06 mai 2010, 09:48

Ne peut-on pas faire une transposition au moyen d'un logiciel de notation musicale ? Je l'ai déjà fait pour une petite pièce (j'utilise le logiciel Harmony Assistant), à l'oreille cela semblait fonctionner. Mais je ne suis pas suffisamment expérimenté en solfège pour savoir si tous les intervalles sont bien respectés. Quelqu'un peut-il confirmer, ou infirmer la fiabilité de tels outils pour la transposition ?
:merci:

Victor 30

Re: Transposition

Messagepar Victor 30 » jeu. 06 mai 2010, 10:12

Merçi beaucoup Yann et Milongo .
A Moi De faire travailler ma petite tete .je vais essayer comme cà mais je M'aide d'un tableau des notes du manche
de guitare.Je m'en sert Souvent.Je ne souhaite pas tout analyser mais surtout Comprendre
de la meme maniere que j ai appris la constitition des Accords ( M 7eme 9eme 11eme ...)
J'aime jouer et me faire plaisir avant tout. A moi de Jouer.!!!
Merçi.

Jeremy Decoster

Re: Transposition

Messagepar Jeremy Decoster » jeu. 06 mai 2010, 10:19

Yann Kovic a écrit :et en accords de septième:

CM7 Dm7 Em7 FM7 G7 Am7 Bm7(b5)

Si tu veux renverser par exemple le CM7, tu décomposes l'accord en ses constituants, à savoir:

C D E F G A B C ( 1T 1T 1/2T 1T 1T 1T 1/2T)

Les notes sont: le C, le E (la tierce) le G (la quinte) et le B(septième mineure).


Je me permets juste de te corriger sur ce point : il s'agit en fait d'une septième majeure, d'où le nom de CM7 et non C7 qui convient à l'accord de septième de dominante sur Do ou C. Petite faute d'inattention j'imagine :D
Ce n'est pas pour le plaisir de relever mais plutôt clarifier ce qui, il faut l'avouer, peut vite devenir très confus au début : les sous-entendus sont courants, la terminologie pas toujours limpide. J'ai moi-même beaucoup cherché (dans les livres !!) pour organiser définitivement mon cerveau embrouillé.

Je suis d'accord avec toi pour dire que l'oreille prime ! Ceci dit, l'analyse diversifie des créations qui peuvent rapidement tourner autour du même schéma. La conceptualisation a cela de splendide qu'elle s'accorde avec l'ensemble des savoirs et initiatives humaines (mathématiques, physique, poésie, architecture, etc...). Autant de sources inépuisables et génératrices de structures ou de cadres à modeler ensuite (et là campe l'art du compositeur) à l'oreille pour dévier vers une oeuvre unique et cohérente. Tous les moyens sont bons selon moi pour produire la moindre petite pièce de musique.


Revenir vers « Atelier d'écriture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité