les tons voisins

Théorie et pratique de la composition et de l'arrangement pour guitare classique, discussion autour de l'élaboration d'oeuvres en construction, d'oeuvres en élaboration commune, etc.

Après avoir publié vos 2 premiers messages sur le forum, inscrivez vous au groupe 002 pour publier et télécharger les fichiers joints.
Règles du forum
III Nos MP3, WMV, MOV, FLV et AVI, droits d'auteur

VII Modalités de publication de vos partitions

Atelier d'écriture
Théorie et pratique de la composition et de l'arrangement pour guitare classique, discussion autour de l'élaboration d'oeuvres en construction, d'oeuvres en élaboration commune, etc.

Une fois inscrit au groupe 002, vous pouvez joindre à vos messages les types de fichiers suivants :
Audio : .mp3 .ogg .wav
Video : .mov .wmv
Partition : .pdf .jpg .gif .png
Finale: .mus
Virginie77

les tons voisins

Messagepar Virginie77 » dim. 13 mars 2011, 20:34

Bonjour,

j'ai entendu dire que les compositeurs pouvaient jongler avec plusieurs tonalités, dans un même morceau.
Je voulais savoir quelles sont les différentes tonalités possibles?

Merci d'avance et à bientôt :bye:

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 1885
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: les tons voisins

Messagepar Clément Pic » dim. 13 mars 2011, 22:36

Une première piste sur le forum:
search.php
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Virginie77

Re: les tons voisins

Messagepar Virginie77 » mar. 15 mars 2011, 18:30

Clément Pic a écrit :Une première piste sur le forum:
search.php


Ok, donc si j'ai bien compris,"moduler" correspond au fait de passer d'une tonalité à une autre au sein du même morceau.

Les tons voisins sont:
- la gamme relative de la tonalité de départ
-la gamme de la dominante

... par exemple,si un morceau commence et se termine en do majeur, il peut également moduler en la mineur et sol majeur?? :reflechir:

Y a-t-il d'autres tons voisins?? :aide:

kikoue

Re: les tons voisins

Messagepar kikoue » mar. 15 mars 2011, 19:24

On appelle tons voisins ceux dont l'armure de la clé ne diffère pas de plus d'une altération.
Un ton a, comme tons voisins, d'abord son ton relatif, puis le ton de sa dominante et son relatif,
puis le ton de sa sous-dominante et son relatif, soit 5 tons voisins.

Exemples :

Les tons voisins de Do Majeur sont :

1° relatif : La mineur
2° la dominante : Sol Majeur (1 altération de plus =#)
3° relatif de la dominante : Mi mineur
4° la sous-dominante : Fa Majeur (1 altération de moins = 1 bémol)
5° relatif de la sous-dominante : Ré mineur

Les tons voisins de Do mineur (3 bémols à la clé) sont :

1° relatif : Mi bémol Majeur (3 b à la clé)
2° la dominante : Sol mineur (1 b de moins, donc 2 b à la clé)
3° relatif de la dominante : Si b Majeur
4° la sous-dominante : Fa mineur (1 b de plus, donc 4 b à la clé)
5° relatif de la sous-dominante : La b Majeur


(.../... extrait Théorie de la Musique par A.Danhauser)

:discussion: :bye:

Avatar de l’utilisateur
Julinho77
Messages : 590
Inscription : ven. 26 novembre 2010, 15:46
Localisation : Ozoir-la-Ferrière

Re: les tons voisins

Messagepar Julinho77 » mar. 15 mars 2011, 19:27

les tons voisins sont ceux qui se suivent dans le cycle des quintes.
Fa (1b) do (0#) sol (1#) ré (2#) la (3#) mi (4#) si (5#)
En Cmaj, il n'y a pas d'altération. En Fmaj, 1 bémol... en Gmaj, 1 dièze.
Donc ce sont des tons voisins.... parce qu'il y a peu de différences entre les notes de chacunes de ces gammes.
Di Giorgio Tarrega 1969
Höfner HZ-28
Almansa Señorita 401 7/8
Zoom H4n
Yamaha Guitalélé GL-1

Virginie77

Re: les tons voisins

Messagepar Virginie77 » mer. 16 mars 2011, 17:08

Merci Kikoue et Julinho77 pour ces informations :)

J'ai encore une question. Un morceau finit-il toujours dans sa tonalité d'origine ou peut-il se terminer dans l'un des tons voisins?

Alexandre

Re: les tons voisins

Messagepar Alexandre » jeu. 09 juin 2011, 23:33

Salut Virgine,

En fait c'est toi qui choisis comment tu veux finir ton morceau mais c'est vrai que si tu veux faire une musique dans un style classique (Mozart, Haydn) il vaut mieux finir dans la tonalité du début, et en règle général ça apporte plus d'unité à l'ensemble de revenir au ton principal . Après il n'y a aucune règle en composition, ton oreille a toujours le dernier mot sur les règles et usages de l'écriture musicale.
Et après tout, si ce n'est pas encore l'usage d'écrire de telle manière, pourquoi ne pas commencer maintenant si tu aimes ce que tu entends ;)

Romaric Holler

Re: les tons voisins

Messagepar Romaric Holler » ven. 10 juin 2011, 08:51

Virginie77 a écrit :Merci Kikoue et Julinho77 pour ces informations :)

J'ai encore une question. Un morceau finit-il toujours dans sa tonalité d'origine ou peut-il se terminer dans l'un des tons voisins?



Un film finit-il toujours bien ? Des fois non, n'est-ce-pas ? Des fois il n'a pas de fin tout simplement.

Une musique c'est un peu pareil.

Beaucoup de musiques dites maladroitement "contemporaines" ne respectent plus du tout les règles de la tonalité.

Avatar de l’utilisateur
gcojot
Messages : 836
Inscription : dim. 06 février 2011, 14:30
Localisation : Ile de France

Re: les tons voisins

Messagepar gcojot » ven. 10 juin 2011, 11:25

Sont-elles dodécaphoniques ?
Amitiés, Gérard Cojot
'Si tu diffères de moi, Frère, loin de me léser, tu m'enrichis.'
(Antoine de Saint-Exupéry)

Friederich 1965

Kristoff
Messages : 358
Inscription : mer. 03 septembre 2008, 12:13
Localisation : Annecy

Re: les tons voisins

Messagepar Kristoff » ven. 10 juin 2011, 11:35

Un bon exemple est le prélude de la suite Antigua de Guido Santorsola, qui est de facture plutôt classique harmoniquement et rythmiquement. La tonalité est La mineur, et il se termine...en La majeur. Ça donne un effet un peu curieux; à écouter sur Youtube.


Revenir vers « Atelier d'écriture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité